Le Deal du moment : -28%
Xiaomi MI Watch Lite
Voir le deal
49.99 €

De l'En-Soi, du Sujet a priori

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

De l'En-Soi, du Sujet a priori - Page 11 Empty Re: De l'En-Soi, du Sujet a priori

Message par Vanleers le Dim 20 Sep 2020 - 9:23

neopilina a écrit:Jacques Lacan est bien connu pour son gout plus que prononcé pour les jeux de mots et compagnie, alors je m'y essaye un chouia. Il propose pour l'élément émancipateur " le Nom du Père " , et moi je propose " le oui du Dieu ", c'est à dire ici, le savoir, la connaissance, quant à Soi a priori actualisés, constitutifs, a priori (c'est cela changer, véritablement), et ceux-ci n'ont absolument pas besoin de pénis et encore moins de Phallus, c'est à dire du phallisme, une doctrine (que j'ai eu l'heur, stupéfait, de découvrir noir sur blanc chez certains psychanalystes, y compris féminines), dégénérée en phallocratie, en patriarcat, ou ces deux là érigés en doctrine, par une religion, par exemple, comme on veut. Et c'est ainsi, dans le même registre, j'insiste, que dans le monothéisme éminemment névrotique des Livres que le Dieu s'est retrouvé affublé d'une Barbe. C'est de l'anthropomorphisme au premier degré. Lacan en le formulant ainsi, par " Nom du Père ", constate aussi une avanie, la même que celle relatée par Beauvoir dans " Le Deuxième Sexe ". Jeu de mots pour jeu de mots, du point de vue psychanalytique, il n'est pas rare, c'est carrément trop fréquent, que le Phallus nous fassent des Hommes qui ne sont rien d'autres que des Têtes de Noeuds : une des plaies majeures, les plus avérées, de l'histoire de l'humanité. Et pas mal de religions ont institués, validé, sacralisé, etc., la chose a posteriori, le cercle vicieux, économique, comptable, saute à la figure. Mettre Eros dans des boites trop petites pour lui, c'est contre-productif à souhait, la moraline génère ce qu'elle condamne.

Vous proposez de remplacer le « nom du Père » par le « oui du Dieu ».
Vous rejoignez, me semble-t-il, Maurice Zundel qui écrit que Jésus nous a délivré de l’image de Dieu comme père phallique, éventuellement barbu.
Je donne à nouveau la citation qui explicite ce point :

Michel Fromaget a écrit:A ce propos, Zundel dit magnifiquement, et il fallait pouvoir le dire: «Jésus, en nous révélant la Trinité, nous a délivré de Dieu» . Il nous a délivré de Dieu! En effet, la révélation évangélique délivre de l’image imparfaite et grossière de Dieu laissée par l’Ancien Testament. Elle nous libère de ce Dieu qui est celui des Nations et qui ne se soucie guère des personnes, de ce Dieu menaçant, solitaire et impassible, de ce Dieu-empereur assis sur un trône et qui se déplace dans un char, de ce Dieu Tout-puissant et faiseur de prodiges auquel l’univers tout entier est soumis, de ce «Dieu des armées», de ce Dieu Seigneur et Roi, guerrier et vengeur, qui n’hésite pas à tuer et massacrer, de ce Dieu magistrat et croque-mitaine qui menace, juge et châtie impitoyablement ceux qui transgressent les interdits qu’il a lui-même édictés, de ce Dieu «plein de tendresse et de pitié» mais qui ne pardonne qu’à ceux qui lui obéissent, de ce Dieu capable d’envoyer ses propres créatures à la mort, de ce Dieu extérieur au monde et étranger aux souffrances de l’homme, de ce Dieu illusion dont aucun argument rationnel ne prouve l’existence et dont la simple éventualité, pour un homme conscient de son humanité et fier de sa liberté, constitue une injure insupportable puisque de facto elle l’infantilise et le réduit à n’être qu’un simple faire valoir, ou un vulgaire domestique. Oui, Nietzsche a eu cent fois raison de proclamer la mort de ce Dieu-là et le faisant il fit œuvre très chrétienne. Car, dans l’ordre de l’essentiel, le Dieu de Jésus-Christ – le Vrai Dieu dit Zundel –, avec le précédent, n’a strictement rien à voir. Il en est même l’antithèse.

J’ajoute que Michel Henry, mais d’autres aussi, parlent de Dieu comme de la Vie, ce qui nous éloigne encore davantage de l’image d’un Dieu patriarcal fréquente dans l’Ancien Testament.
La Vie a souvent été mise dans des boîtes trop petites pour elle, ce qui a donné lieu, comme vous l’écrivez, à l’instauration d’une religion morale et même d’une moraline, justement critiquée par Nietzsche.
C’est bien de la connaissance de Dieu qu’il s’agit pour l’homme, c’est-à-dire de la connaissance de la Vie.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2385
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

De l'En-Soi, du Sujet a priori - Page 11 Empty Re: De l'En-Soi, du Sujet a priori

Message par denis_h le Ven 18 Déc 2020 - 12:43

oui,

ce que dit fromaget ressemble assez à du marcionisme.
denis_h
denis_h
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 24/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

De l'En-Soi, du Sujet a priori - Page 11 Empty Re: De l'En-Soi, du Sujet a priori

Message par neopilina le Lun 4 Jan 2021 - 4:20

Entre crochets c'est de moi :

Jans a écrit:Je lis une citation de Green :
Green a écrit:Il fut un temps où le petit enfant a [était, lors du premier temps] fusionné avec l’objet de son désir. C’était une émanation de lui-même. Au moment de la séparation d’avec le sein, tout bébé fait face à cette désillusion de passer du simple au double. L’objet n’est plus capable de lui faire retrouver le sentiment d’Unité. Certains ne s’en remettent pas. Ce sont les Narcisses.

Ah, la théologie freudienne revisitée ! c'est beau ! Début de preuve ? Zéro. De la théorie pure.

A Jans,

Tu sais que je t'aime bien, tu n'en douteras pas, le plus amicalement du monde : je ne suis (du verbe " être ") pas d'accord avec ton commentaire. Et les narcissismes les plus graves sont auto-destructeurs.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 6133
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'En-Soi, du Sujet a priori - Page 11 Empty Re: De l'En-Soi, du Sujet a priori

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum