Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

+18
denis_h
benfifi
alain
Crosswind
Vanleers
maraud
kercoz
axolotl
Jans
euthyphron
hks
Courtial
baptiste
LYCAON
même
victor.digiorgi
poussbois
neopilina
22 participants

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Sam 17 Fév 2024 - 14:17

Vanleers a écrit:Le " Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob " est, comme l’écrit Pascal dans la suite du " Mémorial ", le " Dieu de Jésus-Christ ".

Pour être précis. Le Dieu d'Abraham (personnage historique et/ou construit historiquement), le Dieu d'Isaac (idem), le Dieu de Jacob (idem), le Dieu de Jésus-Christ (idem), c'est le Dieu selon Abraham, Isaac, Jacob et Jésus-Christ, tous excellents Sujets, philosophiquement dit. Et, toujours philosophiquement dit, il y a très exactement autant de chemins (au cas échéant ... ) que de Sujets. Avant de se faire " Voyageur ", il faut s'apercevoir qu'on est en pleine errance, tous des Ulysse, chacun sur Sa propre coquille de noix, sérieusement malmené.

Vanleers a écrit:Or Jésus accomplit une révolution religieuse en révélant que Dieu est une « Présence intérieure » (Maurice Zundel).
Toute l’originalité de l’Évangile est là (et non dans un universalisme) et nous n’y avons accès qu’en en faisant nous-mêmes l’expérience, guidés par les textes du Nouveau Testament.

Je n'ai pas compris la formule entre parenthèses. Tu dis " guidés par ", je souligne :

Vanleers a écrit:Le chrétien ne dit donc pas qu’il a raison et les autres tort mais : « Faites vous-même l’expérience de cette Présence intérieure, à votre façon ».

Ce qui donc, philosophiquement dit, est forcément la cas. Tu vois, on y vient ! Je te décrète mon chrétien préféré ! Mon propos, c'est qu'en l'état, on peut très largement optimiser le plus rationnellement du monde les possibilités de " cheminer ".

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Sam 17 Fév 2024 - 14:24

neopilina a écrit:
Saint-Ex a écrit:
neopilina a écrit:
Saint-Ex a écrit:Bien avant l'apparition du christianisme et de l'islam, Lucrèce nous informe des atrocités commises à cause de la religion.

Sous toutes réserves, je n'ai pas lu Lucrèce, il parle de violences inter-confessionnelles ? Si tu parles de rites à l'intérieur d'une religion, c'est autre chose.

Donnons la parole à Lucrèce :


Exemple de la religion


Sur un pareil propos, tu pourras penser, je le crains,

D'un savoir impie et du crime à border ses chemins,

Mais la religion plus souvent eu le privilège

De fomenter en son sein le meurtre et le sacrilège.

Ne vit-on en nos lys l'autel de la vierge Trivia

Ignoblement souillée du sang d'hygiène à ça

Que versa l'élite d'Argos, la fleur de la noblesse,

Sitôt que ceint à ses cheveux le bandeau virginal

Eu encadré ses joues, tombant de part et d'autre égal,

Que de son père à l'autel elle a surpris la tristesse,

Vu les prêtres près de lui cacher leurs glaives à leurs dos

Et le peuple à sa vue échappant des sanglots,

Sans mot dire, en tremblant, elle se laisse choir à terre,

Malheureuse, à quoi bon, dans un moment aussi cruel,

Avoir la première au roi donner le doux nom de père,

Enlevée aux mains des guerriers, vacillante, à l'autel on l'emporte,

Non pour être, aux accents de l'hyménée, après le rite accompli,

Chez son époux ramenée, mais pour périr impurement, pure au jour de ses noces,

Déplorable victime, oui, qu'un père immole aux dieux

Pour qu'ils accordent à la flotte un souffle bienheureux,

Tant la religion sut dicter de meurtres atroces.


.

C'est le sacrifice d'Iphigénie à Aulis parce que les Dieux refusent des vents favorables aux Grecs en partance pour Troie !!!

En quoi cela réfute-t-il la remarque de Lucrèce :

Tant la religion sut dicter de meurtres atroces.

?

qui se constate depuis des milliers d'années dans le monde entier et qui a fait au total plus de victimes que toutes les autres causes réunies ?

.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Sam 17 Fév 2024 - 14:30

Victor,

Les temps changent. Un exemple, les sacrifices humains à titre religieux. Plus tu remontes dans le temps, partout sur terre, tu en trouveras, tout un tas " d'horreurs ", qui sont pour nous, aujourd'hui, des " horreurs ". Faut un " peu " distinguer. Alors je répète :

neopilina a écrit:Sous toutes réserves, je n'ai pas lu Lucrèce, il parle de violences inter-confessionnelles ? Si tu parles de rites à l'intérieur d'une religion, c'est autre chose.

_________________
" Tout Étant produit par moi m'est donné (c'est son statut philosophique), a priori, et il est Mien (cogito, conscience de Soi, libéré du Poêle) ". " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Vanleers Sam 17 Fév 2024 - 16:07

neopilina a écrit:

Vanleers a écrit:Or Jésus accomplit une révolution religieuse en révélant que Dieu est une « Présence intérieure » (Maurice Zundel).
Toute l’originalité de l’Évangile est là (et non dans un universalisme) et nous n’y avons accès qu’en en faisant nous-mêmes l’expérience, guidés par les textes du Nouveau Testament.

Je n'ai pas compris la formule entre parenthèses. Tu dis " guidés par ", je souligne :

Vanleers a écrit:Le chrétien ne dit donc pas qu’il a raison et les autres tort mais : « Faites vous-même l’expérience de cette Présence intérieure, à votre façon ».


Ce que je veux dire, c’est que, selon moi, Jésus, dans l’Évangile, ne s’adresse pas, à la cantonade, à l’ « homme » en général mais à chaque homme dans sa singularité.
Autrement dit, l’Évangile s’adresse à des personnes et non à des individus, des exemplaires d’une même essence.
J’ai rappelé ailleurs que pour Spinoza il n’y a pas d’essence de l’homme car on ne peut parler d’essences que de choses singulières.
Il y a l’essence de Pierre, l’essence de Paul mais « essence de l’homme » est un flatus vocis.

Chaque homme suit un chemin singulier, vit une religion singulière inspirée par des sources qu’il a reconnues comme siennes.

Parmi tous les noms qu’on peut lui donner, le Dieu révélé par Jésus-Christ peut être appelé la Source d’inspiration qui guide l’homme dans sa vie

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3957
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Lun 19 Fév 2024 - 17:29

Vanleers a écrit:Ce que je veux dire, c’est que, selon moi, Jésus, dans l’Évangile, ne s’adresse pas, à la cantonade, à l’ " homme " en général mais à chaque homme dans sa singularité.
...
Chaque homme suit un chemin singulier, vit une religion singulière inspirée par des sources qu’il a reconnues comme siennes.

Mon propos c'est celui-ci. Même ici, et même surtout ici, il faut de la rigueur, de la méthode et des outils efficaces. Dans tous les domaines, il y a eu des individus pour faire preuve de rigueur, de méthode et pour découvrir, inventer, des outils, qui à l'usage se sont avérés efficients, efficaces, et qui en ont fait profiter autrui, ça pourrait même constituer une des innombrables définitions possibles de l'histoire, nous sommes tous sans exception ce genre d'héritiers, de bénéficiaires. La Scolastique décrète que le Dieu est une chose trop sérieuse pour être pensée comme les autres choses. Kant relève à très bon droit qu'on n'a pas le choix. La théologie est d'abord une discipline (quasiment au sens militaire, sportif, ça s'entend très bien) comme les autres, et si on l'accepte, elle fournira comme les autres disciplines, des résultats. Après, chacun fait comme il veut. Dans le registre " menus travaux derrière chez nous ", j'avais un peu de retard, de telle sorte que me voilà à la bourre, avec ces températures historiquement remarquables (!). Quand je sors derrière chez moi pour des menus travaux, je dispose des outils parfaitement idoines. C'est très très exactement la même chose. On ne s'improvise pas plombier, mécanicien automobile, et, je sais que l'avis est partagé ici, on ne s'improvise pas plus philosophe.
Le temps de la philosophie n'est pas celui de la vie quotidienne, il n'est même pas celui de l'histoire. Descartes a remis en route la charrette de la philosophie occidentale, c'est bien connu. Moins bien connu : et ce dans une ornière, le tout grâce à et à cause du cogito en l'état. En son temps, Descartes a eu un " petit " regret, un " petit " remord, une " petite " inquiétude, et il ne reproduira jamais la fameuse formule. Trop tard. Casser un genou au philosophe, c'était aussi casser un genou au théologien. Alors on sort la charrette de l'ornière, on en fait un " bulldozer ", un outil robuste, efficace, et on le met à disposition d'autrui, de tout le monde.

_________________
" Tout Étant produit par moi m'est donné (c'est son statut philosophique), a priori, et il est Mien (cogito, conscience de Soi, libéré du Poêle) ". " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Mer 21 Fév 2024 - 21:11

neopilina a écrit:Victor,

Les temps changent. Un exemple, les sacrifices humains à titre religieux. Plus tu remontes dans le temps, partout sur terre, tu en trouveras, tout un tas " d'horreurs ", qui sont pour nous, aujourd'hui, des " horreurs ". Faut un " peu " distinguer. Alors je répète :

neopilina a écrit:Sous toutes réserves, je n'ai pas lu Lucrèce, il parle de violences inter-confessionnelles ? Si tu parles de rites à l'intérieur d'une religion, c'est autre chose.

Lucrèce part d'un cas particulier et se permet d'en faire une généralité ( TANT la religion sut dicter de meurtreS atroceS ), sauf qu'il ne fait pas erreur en prévoyant sans le savoir toutes les exactions qui suivront sa déclaration pendant les plus de 2000 ans qui auront suivi.

Les religions, quelles qu'elles soient, et qui sont toutes des idéologies pures et simpes, hé bien elles ont été capables de plus de millions de meurtres que toutes les autres raisons d'en faire sans qu'une idéologie pure et simple en soit la cause (par exemple meurtre passionnel, accès de démence violente, captation d'héritage, vengeance, concurrence maffieuse, etc.)

Tu remarqueras que je mets tout dans le même sac des causes de meurtres. Idéologies ET religions, tout dans le même sac. C'est-à-dire dans le sac de tous les délires se prenant pour le centre de l'univers et de la vérité véritablement vraie, délires à respecter par tous sous peine d'accusation, d'inculpation, de condamnation et d'exécution capitale dans le meilleurs des cas, car l'exécution effectuée par les maîtres des idéologies et des religions a souvent eu lieu et continue d'avoir lieu non pas à la suite d'un procès, mais directement, en étant toutefois souvent précédée par de belles et bien bonnes tortures, causes de hurlements et d'appels à la mère par les torturés.

Cela dit.

D'une part, et d'une certaines façon, les horreurs du passé ne sont pas disparues. Elles se sont modifiées. Je n'ai jamais eu la moindre volonté de parler de ce que j'ai constaté du temps où j'était responsable de la section francophone d'Amnistie Internationale du Canada, alors je laisse la chose à ton imagination.

D'autre part, contrairement à ce qu'on serait porté à croire sous l'influence des nouvelles rabâchées jusqu'à la nausée par les journaux et les téléviseurs, hé bien il y a de moins en moins de violence dans le monde de l'humanité. On sent qu'à mesure de l'effacement du pouvoir des religions et des idéologies, et peut-être sous l'effet du sentiment de honte de plus en plus facile à faite connaître à la planète entière, une morale trouve son fond dans la biologie, section génétique comportementale et psychologie évolutionnaire. Cette morale est en train de progresser aujourd'hui partout dans le monde. Les études scientifiques indiquent qu'il y a de moins en moins de conflits, de guerres et de meurtres sur la planète.

.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Mer 21 Fév 2024 - 23:18

Ha, Victor. Éructation du soir, bonsoir.

Saint-Ex a écrit:On sent qu'à mesure de l'effacement du pouvoir des religions et des idéologies, et peut-être sous l'effet du sentiment de honte de plus en plus facile à faite connaître à la planète entière, une morale trouve son fond dans la biologie, section génétique comportementale et psychologie évolutionnaire.

Ça y est ? T'as trouvé les séquences de gènes qui commandent la morale, qui poussent à collectionner les timbres, le dadaïsme, ta profession de foi matérialiste, etc. (1) ? On t'écoutes attentivement.

P.S. Et on dit " psychologie évolutionniste ", hein, allez !, signé Furax !    De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2577518336

P.S. 2. Histoire de ne pas être venu pour rien. Cogito, conscience de Soi, exemple. Le philosophe philosophe, entre autres, en philosophant " Sa relation a priori à ", qui doit tout à Sa psychogenèse, et rien à la philosophie. Hugh, j'ai dit. De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2528771386

_________________
" Tout Étant produit par moi m'est donné (c'est son statut philosophique), a priori, et il est Mien (cogito, conscience de Soi, libéré du Poêle) ". " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Jeu 22 Fév 2024 - 1:07

neopilina a écrit:Ha, Victor. Éructation du soir, bonsoir.

Saint-Ex a écrit:On sent qu'à mesure de l'effacement du pouvoir des religions et des idéologies, et peut-être sous l'effet du sentiment de honte de plus en plus facile à faite connaître à la planète entière, une morale trouve son fond dans la biologie, section génétique comportementale et psychologie évolutionnaire.

Ça y est ? T'as trouvé les séquences de gènes qui commandent la morale, qui poussent à collectionner les timbres, le dadaïsme, ta profession de foi matérialiste, etc. (1) ? On t'écoutes attentivement.

Tu te crois instruit, malin, intelligent, logique, humoristique peut-être, ce qui serait pardonnable, en te plaisant comme le premier venu portant son regard sur la génétique à amener la discussion sur LE gène qui justifierai LE détail, ce qui est une imbécilité parfaite et qui prouves que tu ne sais pas ce que tu dis.

De plus je me rappelle t'avoir déjà expliqué de façon intelligible par le premier idiot venu qu'une profession de foi ne s'applique pas au matérialisme radicalement scientifique et athée. Il faut être complètement noyé dans le cogito-sujet-moi-surmoi-pensant-conscient-a-priorisant-et-puis-quoi-encore pour croire au performatif d'une simple déclaration de la part d'un dingue de la philosophie philosophante fonctionnant sur le principe «Il l'a dit, donc c'est vrai !» doublé d'une éternel citationite à dégueuler son casse-croûte.

Tu cherches à faire le malin et tu dégoises à mon attention des propos de petit c#n.

As-tu été assez attentif, où veux-tu que je te fasse un dessin ?

lol!

Tiens, pour mettre à jour tes connaissances philosophiques et zoologiques :


De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Captu219


De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Captu220


.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Jeu 22 Fév 2024 - 8:25

.

Tiens, NÉO, un bon geste de ma part pour t'instruire de choses que tu me sembles ignorer car ça ne se trouve ni chez les Éléates, ni chez Descartes, ni chez les idéalistes de tout poil qui ont emberlificoté tout le monde ou presque depuis Platon et ni dans tes cours de zoologie.

On a découvert l’importance de la composante biologique des traits et comportements humains, sous l’égide de la science, et non plus de la philosophie.

Dès lors, l’antinaturalisme se trouve de plus en plus contesté par les scientifiques eux-mêmes, secondés de philosophes, et ce mouvement s'est accéléré depuis le dernier quart du XXe siècle.

Le coup d’envoi symbolique de l’assaut contre la forteresse « antinaturaliste » a été donné en 1975, lorsque Edward O. Wilson fait paraître une œuvre monumentale : « Sociobiology, the New Synthesis ». Le chercheur américain provoque alors l’une des plus importantes controverses scientifiques du siècle passé. Il se fait le porte-parole de tout un courant de recherche né dans les années 1960, notamment avec Desmond Morris, visant à comprendre les bases biologiques des comportements sociaux et incluant l’homme dans le champ légitime de ses travaux. 

Trois vagues successives vont remettre au goût du jour les explications naturalistes de la morale. 

Une première vague, née dans les années 1960, est un renouveau du darwinisme appelé néodarwinisme, dont les représentants les plus connus sont William Hamilton, George Williams, Richard Dawkins, Robert Trivers et Edward O. Wilson.

Ces auteurs et d’autres opèrent trois révolutions intellectuelles.

D’abord, ils postulent que le schéma darwinien de survie du plus apte (variation-sélection-adaptation) explique aussi bien les traits  physiques  que les  comportements  complexes  (psychologiques notamment).

Ensuite, ils considèrent que l’adaptation biologique (la « fitness » darwinienne) s’exerce au niveau de l’individu et non du groupe.

Enfin, ils font l’hypothèse que la sélection différentielle se comprend quant à elle au niveau du gène,  seule unité réellement  transmise par  l’hérédité.  Appliqué (grossièrement) à notre sujet, le raisonnement néodarwinien donne ceci : la morale est un comportement codé par des gènes, qui a été sélectionné au cours de l’évolution car il favorisait la survie des individus qui en étaient porteurs.

Une deuxième vague, se développant à partir des années 1970, est issue de l’étude du comportement des animaux (l’éthologie) et plus particulièrement de l’analyse de nos plus proches cousins, les singes (la primatologie).

Un certain nombre de chercheurs, dont les plus connus sont Frans de Waal, Jane Goodall ou Christopher Boehm dans le monde anglo-saxon, Jacques Vauclair ou Dominique Lestel dans la francophonie, ont souligné la présence chez les animaux de comportements moraux ou proto-moraux dépassant le simple cadre de l’anecdote. Chez les grands singes notamment, observés à l’état sauvage ou en captivité, les interactions individuelles laissent place à des logiques d’empathie, d’altruisme et de réciprocité qui évoquent fortement ce que les humains qualifient de « morale ».

Ces observations suggèrent logiquement que cette dernière est issue de l’évolution biologique plus que d’une création culturelle humaine sui generis. 

Une troisième vague scientifique a contesté la position antinaturaliste à partir des années 1980. Celle-là est venue de la psychologie et des sciences du cerveau. Elle retrouve le darwinisme de la première vague sur certains points,  mais s’intéresse d’abord aux explications neurophysiologiques et développementales de la morale — comme de l’ensemble des traits complexes de la cognition humaine :  mémoire, intelligence ou langage.

Ses représentants les plus connus sont Jean-Pierre Changeux, Antonio Damasio, Joseph LeDoux, John Tooby, Leda Cosmides ou encore Michael Gazzaniga.

La question posée ici est : quelles sont les zones fonctionnelles du cerveau impliquées dans le jugement moral  ? Et subsidiairement : en quoi cette neuro-anatomie de l’éthique nous aide-t-elle à comprendre les fondements de l’activité morale ?

Anthropologues, psychologues, généticiens, neurobiologistes, zoologistes… les travaux des auteurs que nous venons de citer sont de nature scientifique. Comment échappent-ils à la supposée « erreur naturaliste » de leurs prédécesseurs ?

De plusieurs manières.

D’abord, la critique de l’erreur naturaliste reposait elle-même sur un certain nombre d’erreurs, notamment une conception erronée de la nature humaine.

À moins de défendre une position religieuse ou métaphysique, tous les faits à notre disposition laissent penser que l’homme procède de l’évolution biologique au même titre que toutes les autres espèces vivantes sur Terre. 

Tous les traits humains, sans exception, possèdent une base matérielle, moléculaire, cellulaire, qui influe sur leur expression. L’existence de cette influence n’est plus guère niée, même si sa nature exacte reste l’objet de l’investigation scientifique.

.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Jeu 22 Fév 2024 - 12:11

Saint-Ex a écrit:Tu te crois instruit, malin, intelligent, logique, humoristique peut-être, ce qui serait pardonnable, en te plaisant comme le premier venu portant son regard sur la génétique à amener la discussion sur LE gène qui justifierai LE détail, ce qui est une imbécilité parfaite et qui prouves que tu ne sais pas ce que tu dis.
...
... pour croire au performatif d'une simple déclaration ...

Tu cherches à faire le malin et tu dégoises à mon attention des propos de petit c#n.

Je sais très bien qu'un seul gène ne peut pas commander grand chose. Dans le domaine du visible, un exemple, pour les individus, mâles le plus souvent, qui ont des petits poils sur la première phalange des doigts. La pousse de chacun de ces poils est commandée par un seul gène. Pour des choses plus importantes, on sait bien que ce qui vaut c'est des séquences, etc.
En matière de déclaration performative, voulue comme telle, tu es notoirement bien placé. Et une vraie plaie pour autrui.
Et, eut égard à la nature de forum, remercie je ne sais pas quoi, de ne pas vous avoir accablé avec la génétique non-mendélienne des grenouilles du genre Pelophilax ou celle des lacértidés pyrénéens.

_________________
" Tout Étant produit par moi m'est donné (c'est son statut philosophique), a priori, et il est Mien (cogito, conscience de Soi, libéré du Poêle) ". " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Jeu 22 Fév 2024 - 14:39

neopilina a écrit:
Saint-Ex a écrit:Tu te crois instruit, malin, intelligent, logique, humoristique peut-être, ce qui serait pardonnable, en te plaisant comme le premier venu portant son regard sur la génétique à amener la discussion sur LE gène qui justifierai LE détail, ce qui est une imbécilité parfaite et qui prouves que tu ne sais pas ce que tu dis.
...
... pour croire au performatif d'une simple déclaration ...

Tu cherches à faire le malin et tu dégoises à mon attention des propos de petit c#n.

Je sais très bien qu'un seul gène ne peut pas commander grand chose. Dans le domaine du visible, un exemple, pour les individus, mâles le plus souvent, qui ont des petits poils sur la première phalange des doigts. La pousse de chacun de ces poils est commandée par un seul gène. Pour des choses plus importantes, on sait bien que ce qui vaut c'est des séquences, etc.

Ouais, on a compris que tu ne parles pas de gène seul, mais de séquences de gène selon ta déclaration suivante :

«Ça y est ? T'as trouvé les séquences de gènes qui commandent la morale, qui poussent à collectionner les timbres, le dadaïsme, ta profession de foi matérialiste, etc. (1) ? On t'écoutes attentivement.»

Tu avouera que ta déclaration est plutôt débile. Pas vrai ?

neopilina a écrit:En matière de déclaration performative, voulue comme telle, tu es notoirement bien placé. Et une vraie plaie pour autrui.

Je joue le jeu instauré par les relations stupides ayant émergées de la déconnante de l'informatique personnelle.

Parmi le bordel instauré par cette sublime déconnante, je trouve rarement de sérieuses accointances avec ceux qui ne voient pas en moi une plaie pour autrui. J'en trouve rarement, mais j'en trouve quand même. Ce sont pour moie des êtres et des devenir d'une valeur inestimable à mon entendement.

Je te rappellerais que je suis sur Digression parce que la plupart des philosophes philosophant sur les cimes apocalyptiques de leur pensées se pensant elle-mêmes ont décampé.

neopilina a écrit:Et, eut égard à la nature de forum, remercie je ne sais pas quoi, de ne pas vous avoir accablé avec la génétique non-mendélienne des grenouilles du genre Pelophilax ou celle des lacértidés pyrénéens.

C'est ça, continue à faire le malin en faisant croire que tu es le seul à savoir l'origine génétique répertoriée depuis belle lurette par gènes bien précis des pathologies suivantes : drépanocytose ; mucoviscidose ; trisomie 21 ; hémophilie ; syndrome du QT congénital ; neurofibromatose, etc.

La seule excuse à ton délire qu'au demeurant je serai porté à trouver inexplicable, c'est que les auteurs scientifiques que je t'ai mis sous les yeux sont pratiquement tous anglais et que tu ne lis pas cette langue.

Sinon tu aurais commencé à comprendre l'origine génétique de la morale depuis longtemps.

Cherche les traductions françaises des ouvrages de ces auteurs. Puis lis-les attentivement. Et ensuite viens me remercier.

.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par hks Jeu 22 Fév 2024 - 14:46

Mon cher Victor

heureusement qu'il y a plus de modérateur, tu l'aurais fait rougir De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2101236583 De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2528771386
hks
hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 11976
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Jeu 22 Fév 2024 - 14:52

Saint-Ex a écrit:C'est ça, continue à faire le malin en faisant croire que tu es le seul à savoir l'origine génétique répertoriée depuis belle lurette par gènes bien précis des pathologies suivantes : drépanocytose ; mucoviscidose ; trisomie 21 ; hémophilie ; syndrome du QT congénital ; neurofibromatose, etc.

Allez, encore une fois !! Je te cause du dadaïsme, pas de la drépanocytose.

_________________
" Tout Étant produit par moi m'est donné (c'est son statut philosophique), a priori, et il est Mien (cogito, conscience de Soi, libéré du Poêle) ". " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Jeu 22 Fév 2024 - 15:34

hks a écrit:Mon cher Victor

heureusement qu'il y a plus de modérateur, tu l'aurais fait rougir De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2101236583 De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2528771386

Tu penses bien que j'en profite !

lol! lol! lol!
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Saint-Ex Jeu 22 Fév 2024 - 15:56

neopilina a écrit:
Saint-Ex a écrit:C'est ça, continue à faire le malin en faisant croire que tu es le seul à savoir l'origine génétique répertoriée depuis belle lurette par gènes bien précis des pathologies suivantes : drépanocytose ; mucoviscidose ; trisomie 21 ; hémophilie ; syndrome du QT congénital ; neurofibromatose, etc.

Allez, encore une fois !! Je te cause du dadaïsme, pas de la drépanocytose.

C'est ça. Cultive l'incommunicabilité pour avoir la facilité de ne pas considérer l'essentiel.

Et l'essentiel, ce sont les multiples livres de scientifiques anglophones que tu ne peux pas lire et qui t'expliqueraient tout ce que signifie la génétique comportemental et la psychologie évolutionnaire si tu lisais l'anglais. Tu peux toutefois faire appel à GoogleTranslate pour en prendre connaissance. Ce programme a fait d'important progrès dans l'art de la traduction.

Et l'essentiel, encore, ce sont les centaines et les milliers d'articles simultanément philosophiques et scientifiques que j'ai reçus depuis des dizaines d'années sur l'origine génétique de la morale. Si tu cherches bien, je veux dire avec la volonté de les trouver, tu en trouveras une partie importante sur le site suivant.

http://www.the-brights.net/morality/fr/

La page que tu auras sous les yeux a été traduite en français juste pour toi.

Cliques sur l'un des deux boutons bleus de bas de cette page. Ils mèneneront à quelques uns des articles publiés depuis belle lurette sur l'origine génétique de la morale. Ces articles sont publiés en anglais, mais tu pourras là aussi faire appel à GoogleTranslate pour prendre connaissance de la teneur de leurs propos.

[...]

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2444814365  De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2444814365  De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2444814365

.


Dernière édition par Saint-Ex le Jeu 22 Fév 2024 - 22:07, édité 1 fois
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par alain Jeu 22 Fév 2024 - 17:53

Saint-Ex a écrit:
hks a écrit:Mon cher Victor

heureusement qu'il y a plus de modérateur, tu l'aurais fait rougir De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2101236583 De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 2528771386

Tu penses bien que j'en profite !

lol! lol! lol!

🤣
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1609
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par neopilina Jeu 29 Fév 2024 - 15:05

- Chaque religion (etc.) est de fait une Médiation entre un Sujet et le Dieu. On peut, plus facilement qu'il n'y paraît, enfin (1), mettre un un peu d'ordre, de rigueur, de méthode, dans tout cela : en faisant de la théologie philosophiquement. " Philosophiquement ", ai-je dit. Et il s'est avéré que la philosophie était embarrassée. Donc, on commence par remettre sur pieds (stricto sensu, du coup, avec le cogito en l'état) la philosophie. C'est très exactement comme avec une formule du type " Dieu existe t-il ? ", on commence par le " existe ". Hein.

- Le " Dieu ", considéré a priori comme tel à tort, ça peut être du Moi, pas encore à moi, philosophiquement (et psychanalytiquement, etc.) dit, Mien. A partir de cette précision, on comprend de suite que l'un des problèmes les plus radicaux, fonciers, des religions, c'est ce genre de confusions. Typiquement, le ou les monothéismes du ou des Livres. Pas que. Mais unique à plus d'un titre. C'est la névrose, la mauvaise conscience, et la moraline induite, faites Dieu, dogmatisées et formalisées pour la première fois par l'Ancien Testament.

(1) Mine de rien, très important, contrairement à Descartes ou autres, présentement et ici, je ne coure aucun risque ce faisant, et oui, je n'écris pas depuis l'Iran, etc. Il faut absolument prendre en compte les conditions concrètes " des possibilités de ".

_________________
" Tout Étant produit par moi m'est donné (c'est son statut philosophique), a priori, et il est Mien (cogito, conscience de Soi, libéré du Poêle) ". " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 8364
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

De la divinité, de la foi, de la théologie, etc. - Page 19 Empty Re: De la divinité, de la foi, de la théologie, etc.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 19 Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum