Peut-on vraiment changer d'avis ?

Aller en bas

Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Morologue le Mer 7 Nov 2018 - 22:36


_________________
Les absents ont toujours tort.
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 793
Date d'inscription : 02/08/2018

https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par kercoz le Jeu 8 Nov 2018 - 18:31

Morologue a écrit:Slate.fr - Peut-on vraiment changer d'avis ?

A vos avis ! lol

Je ne peux accéder à ton lien du fait que je refuse les cookies.
Pour la question, j' ai déja abordé le sujet par un biais qui me semble intéressant. Même si le but d' une discussion est "en accord" chez 2 interactants sur un concept, il ne seront pas du même avis puisqu' ils y parviennent par des cheminements d' idées différents. Changer d'avis serait accepter de parcourir le cheminement de l' autre.
Je fais le rapprochement avec le cheminement physique pour aller à un endroit. Si j' ai parcouru qqs fois ce chemin, il est quasi impossible de me prouver qu' un autre chemin est plus pertinent, serait il plus court et/ou plus rapide ...que je trouverai le mien plus agréable !
Ce n' est nullement de la bêtise ou de l' autisme, ça tient au fait que chemin faisant, j' ai établi une mémorisation d'images, de repères qui permet à mon cerveau de se reposer ou de faire autre chose, ...de conduire en mode "automatique"...Le cheminement d' idées procède de même et un refus d'utiliser un autre cheminement pour un but identique me paraitra stupide ( alors qu' en fait c'est fatiguant et peu nécessaire).
.....En prolongeant ce raisonnement je peux argumenter sur l' intéret du roman qui semble etre la seule manière d' obliger l' autre a suivre un cheminement, grace à qqs leurres comme l' humour, le sexe ou l' esthétique du langage, le suspense etc .... on peut même remonter aux Mythes si on a le temps et l' envie.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3550
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Morologue le Dim 25 Nov 2018 - 17:46

kercoz a écrit:Je ne peux accéder à ton lien du fait que je refuse les cookies.
Tu devrais régler les paramètres de ton navigateur internet sur Supprimer l'historique, etc. à chaque fois que tu le fermes. C'est-à-dire qu'il existe des possibilités d'accepter les cookies pour ensuite les voir virer aussitôt, sans qu'eux-mêmes aient pu transmettre quoique ce soit de substantiel aux intéressés. Il suffit d'utiliser les bons navigateurs avec le bon paramétrage. Pour quelqu'un qui passe du temps sur Internet, c'est essentiel, plutôt que de s'adonner à la facilité d'avoir des formulaires et des mots de passe préenregistrés ... d'autant plus que des logiciels antivirus peuvent s'en charger et faciliter la vie de même, moyennant quelques euros certes, mais on n'est pas toujours obligé d'en arriver là, et composer un identifiant et un mot de passe n'est après tout pas la mort, ne soyons pas stupides.
Pour la question, j' ai déja abordé le sujet par un biais qui me semble intéressant. Même si le but d' une discussion est "en accord" chez 2 interactants sur un concept, il ne seront pas du même avis puisqu' ils y parviennent par des cheminements d' idées différents. Changer d'avis serait accepter de parcourir le cheminement de l' autre.
Je fais le rapprochement avec le cheminement physique pour aller à un endroit. Si j' ai parcouru qqs fois ce chemin, il est quasi impossible de me prouver qu' un autre chemin est plus pertinent, serait il plus court et/ou plus rapide ...que je trouverai le mien plus agréable !
Ce n' est nullement de la bêtise ou de l' autisme, ça tient au fait que chemin faisant, j' ai établi une mémorisation d'images, de repères qui permet à mon cerveau de se reposer ou de faire autre chose, ...de conduire en mode "automatique"...Le cheminement d' idées procède de même et un refus d'utiliser un autre cheminement pour un but identique me paraitra stupide ( alors qu' en fait c'est fatiguant et peu nécessaire).
.....En prolongeant ce raisonnement je peux argumenter sur l' intéret du roman qui semble etre la seule manière d' obliger l' autre a suivre un cheminement, grace à qqs leurres comme l' humour, le sexe ou l' esthétique du langage, le suspense etc .... on peut même remonter aux Mythes si on a le temps et l' envie.
Tu tournes autour du pot. En fait, l'article démontre assez précisément qu'on évolue dans une vie, mais que paradoxalement on réinvestit à chaque fois les mêmes postures et procédures, dans nos nouvelles voies. Donc aussi bien est-il possible de changer (encore qu'il soit bien plus dur d'apprendre quelque chose que d'en désapprendre - au cas où on s'était engagé sur un chemin fallacieux, etc.) qu'il est difficile de Changer, si tu vois ce que je veux dire.

Mais, là où l'article de Sastre présente des faiblesses, c'est lorsqu'elle sort du champ scientifique pour entrer sur le terrain politique. Littéralement, elle défend le libéralisme, mais je crains qu'elle ne soit pas claire avec la notion, d'autant plus qu'il s'agit d'un libéralisme ogienien qu'elle chérit. Je ne lui en voudrais pas, elle a ses raisons personnelles.

Pour l'anecdote alors, et conformément au lien que je viens de placer, il appert qu'Ogien soit l'anti-Heidegger. Sastre témoigne de propos d'Ogien :
« Se préparer à la mort, je ne vois pas ce que ça peut vouloir dire à part appeler les pompes funèbres et son banquier pour arranger sa succession. »
« Le régime idéal, c'est d'être immortel par défaut et d'avoir la possibilité de se suicider si on se fait trop chier au bout d'un certain temps. »

Or, ce régime est atemporel, et se trouve toujours-déjà dans nos spontanéismes paradoxalement les plus métaphysiques, fort infantiles et pervers narcissiques dans le vœu.

Où donc Sastre pouvait bien faire passer le libéralisme pour quelque chose de bien, qu'elle tombait sous le coup de son propre article sur le changement d'avis.


Dernière édition par Morologue le Dim 25 Nov 2018 - 23:23, édité 1 fois

_________________
Les absents ont toujours tort.
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 793
Date d'inscription : 02/08/2018

https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par hks le Dim 25 Nov 2018 - 23:18

Sastre témoigne de propos d'Ogien :
où dans l' article ?
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Morologue le Dim 25 Nov 2018 - 23:21

Morologue a écrit:Pour l'anecdote alors, et conformément au lien que je viens de placer, il appert qu'Ogien soit l'anti-Heidegger. Sastre témoigne de propos d'Ogien :
C'est-à-dire le lien avant que je ne formule cette phrase, pas le premier lien du topic.
Morologue a écrit:... il s'agit d'un libéralisme ogienien qu'elle chérit.

_________________
Les absents ont toujours tort.
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 793
Date d'inscription : 02/08/2018

https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Agathos le Lun 10 Déc 2018 - 21:11

Schopenhauer disait qu'on ne change pas d'avis (autrement dit d'objectifs, car l'avis est une opinion, et une opinion est une modalité d'existence, une sotériologie) mais seulement les moyens par lesquels  notre « avis » pourrait réussir. Par exemple : un voleur, en prison, va devenir dévot. Or aucune transformation. En vérité, il désire toujours la même chose (de l'argent), néanmoins sa méthode pour gagner l'objet de son désir va changer. Au lieu de voler pour emmagasiner de l'or, il va bien agir au cours de son existence. Par conséquent, il désire toujours de l'argent, de l'or, en espérant cette fois-ci non pas les avoir sur Terre mais au centuple dans les Cieux. C'est ce pourquoi on peut dire qu'on ne change pas d'avis, mais seulement des méthodes. Nous sommes des changeurs de méthode.
avatar
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par maraud le Mar 11 Déc 2018 - 0:30

Nietzsche disait que lorsque l'on tient son pourquoi on s'accommode de tous les comment.

Changer de pourquoi est aussi une chose aisée, elle est souvent déplaisante mais parfois préférable. On change d'avis quand on est contrarié, quand ce à quoi l'on tenait s'avère contrariant et inaccessible tel qu'envisagé. Il y a contradiction entre avoir une opinion et avoir des opinions, ainsi ceux qui ont des opinions n'en ont aucune, ceux-là changent sans cesse d'avis puisqu'ils n'en n'ont, en réalité, pas du tout ( ex le snob).

Dire que l'on ne change pas d'avis, c'est faire l'apologie de la vanité. Changer sans cesse d'avis c'est se nier sans cesse.

.......................

Blague italienne:je n'ai qu'une parole! c'est pourquoi je la reprends quand j'en ai à nouveau besoin.


Dernière édition par maraud le Mar 11 Déc 2018 - 13:28, édité 1 fois

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1809
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Morologue le Mar 11 Déc 2018 - 11:38

C'est ce que disait, en substance, l'article, cahin-caha. En quoi l'on peut doublement adhérer à la congénitalité du caractère et à son information essentielle dans la petite enfance, destinaux.

_________________
Les absents ont toujours tort.
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 793
Date d'inscription : 02/08/2018

https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par kercoz le Mar 11 Déc 2018 - 11:55

Morologue a écrit:C'est ce que disait, en substance, l'article, cahin-caha. En quoi l'on peut doublement adhérer à la congénitalité du caractère et à son information essentielle dans la petite enfance, destinaux.

Les premières informations s' inscrivent sur une page blanche. Elles sont fournies par les mêmes sources qui apportent le bon le bien et la protection. N' ayant aucune information précédentes pour les traiter, elles seront prises pour "vraies".
C'est ainsi que convaincre un enfant que son premier plaisir, est sale, risque de lui poser problème ultérieurement.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3550
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Morologue le Mar 11 Déc 2018 - 11:56

kercoz a écrit:Les premières informations s' inscrivent sur une page blanche.
Pas tout à fait ; cf. Boris Cyrulnik, les Nourritures affectives.

_________________
Les absents ont toujours tort.
avatar
Morologue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 793
Date d'inscription : 02/08/2018

https://www.agoravox.fr/auteur/mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on vraiment changer d'avis ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum