Cogitations jardinesques

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par lanK le Sam 24 Nov 2018 - 15:07


lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 12/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Mer 28 Nov 2018 - 10:55

maraud a écrit:

Si les conditions de vie des êtres organisés varient; l'évolution se résume à la réadaptation aux nouvelles conditions, et dans ce cas il n'y a pas à proprement parler d'évolution des espèces qui ne soient pas relative à l'évolution en tant qu'adaptation.

Constater ce que l'on nomme " saut évolutif", n'est-ce pas confondre survivance et évolution. Ce que je veux dire, c'est qu'il pourrait y avoir déclin de toute une niche et qu'au lieu de constater un appauvrissement général, on préfère souligner un fait particulier comme étant une "avancée"...simplement parce qu'une famille d'individus s'est trouvée chanceuse à l'issue d'une catastrophe.


Je viens de relire ta proposition et elle me semble pertinente.
La disparition de "taxons" voisins pour notre espèce a interdit toute possibilité d'adaptation par hybridation ( altérité spécifique). La survie de l' espèce à consisté ( selon ma proposition), a booster des altérités culturelles permettant des possibilités adaptatives par l' itération spécifique de chaque culture ET par la possibilité d' hybridation de ces cultures.
C'est la raison pour laquelle je persigne à dire que le décollage cognitif de l' humain est un "dégât" collatéral de ce processus.....qui, comme tout échec évolutif, nous condamne à disparaitre.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Mer 5 Déc 2018 - 16:32

Les premiers kiwis commencent à pouvoir se manger. Une vingtaine cueillis vers le 15 novembre. J' en ai ramassé une centaine début décembre, que je garde dans un fruitier ( véranda non chauffée).Il ne reste presque plus de feuilles sur les pieds. On prévoit moins 3, moins 2 mercredi prochain. Le fruit est sensé souffrir a moins 2 ...mais ils ne précisent pas la durée limite... si le gel se confirme. Je ramasse la moitié ( env 200 sur 25 pieds) et je couvre d' une bâche le soir.
La jonction Feïjoa - Kiwi est idéale. Fin de récolte des Feïjoa tombés au sol et flétrissage assez rapide. Récolte plus faible ( habituellement 20à 30 kg)... mais on échappe à la corvée de confiture. Il en reste bien assez pour s'en lasser.
Le potager induit un phénomène a la fois chiant et intéressant: Qd ça vient bien, il y a une obligation de conso. Si l'oranger produit, c'est pas grave. Une centaine d' orange peut se consommer ( à 2 + cadeaux) sur 2 mois 1/2. Certaines production idem : Patates, carottes, Kiwis, Chayottes...Mais d'autres implique une assiduité contraignante: artichauds, asperges, Feïojas, Le règlage production _ conso est peu fiable en raison des ratés et des variations saisonnières. La modernité congélatrice permet de stocker le surplus et les poules, un circuit des plus court. On redécouvre des légumes que l' on ne mangeait pas ( choux raves, céleris raves, bettes, cardons), plutot pour des raisons pratique que par choix gustatif ( rustiques, pas d'ennemis... production hyper étalée) et on est surpris de ses qualités gustatives. Le chou rave par ex remplace le navet cuit ou rapé et n'est jamais attaqué par le "vers".

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Sam 8 Déc 2018 - 6:36

Ou l' on s'aperçoit qu' un gus du 5e siecle avant JC aboutit à la même conclusion que sois:
Confucius:
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une. »
( lu sur un papier-maxime de chocolat !)

J' ai abouti à la même conclusion sur le déterminisme en l' imageant par le rail "hasard et nécessités"  ou par la bulle d'air qui n'existe que par ce qui l' entoure..... Quand on réalise que nos comportements sont déterminés et que cette détermination se conforte par nos propre sois-disant choix, on se dit qu' en faisant des contre choix on percevra l' évènnement suivant avec une infime objectivité supplémentaire du fait d' une expérience non prévue. Le choix suivant sera moins subjectif, ...on sort du rail ou on colore la bulle.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par Emmanuel le Sam 8 Déc 2018 - 7:19

.

Digression :

Copié-collé de l'extrait d'un compte-rendu d'expérience sur une plante montrant que celle-ci sait ce qu'est le temps et qu'elle est capable de prévisions adaptatives de son métabolisme en fonction d'une variation de l'éclairage reçu.

« Les plantes ressentent, les plantes s’expriment et maintenant… elles comptent ! Publiée le 25 juin dans la revue eLife, cette dernière découverte est à mettre au crédit d’une équipe du John Innes Centre, un organisme de recherche installé en Grande-Bretagne, spécialisé dans la botanique et la microbiologie. Les auteurs de l’étude sont partis d’un constat très simple. Comme nous l’apprenons tous à l’école, lors de la photosynthèse, les plantes utilisent l’énergie solaire pour fabriquer de la matière organique, ce en assimilant le carbone du CO2 présent dans l’atmosphère. Mais il ne fait pas jour tout le temps. Lorsque, pendant la nuit, l’énergie solaire n’est plus disponible, les plantes ne cessent pas de vivre pour autant et puisent dans leurs réserves d’hydrates de carbone (typiquement, de l’amidon) pour continuer à alimenter en calories leur métabolisme et leur croissance. Chez l’arabette des dames (Arabidopsis thaliana) qui est un organisme modèle en botanique, plus de la moitié du carbone assimilé pendant la journée est ainsi stockée au niveau des feuilles dans des granules d’amidon et consommée presque intégralement (95 %) durant la nuit. Or, on s’est aperçu que si l’arrivée de la nuit était artificiellement avancée ou retardée, ce pourcentage de 95 % se retrouvait quand même.

Pour les auteurs de l’étude, ce phénomène soulevait une hypothèse pour le moins intrigante : n’existerait-il pas, au sein d’A. thaliana, un mécanisme capable de mesurer le contenu en amidon des plantes ainsi que le temps qu’il reste avant l’aube, puis de diviser la première valeur par la seconde, afin de calculer la vitesse à laquelle l’amidon doit être consommé, l’idée étant, chaque nuit, d’exploiter au maximum les réserves de glucides sans pour autant se mettre dans le rouge (d’où les 5 % de marge de sécurité) ? Autre possibilité :  que la plante adapte sa consommation au fur et à mesure que la nuit passe. Dans le premier cas, la vitesse à laquelle s’écoule le stock d’amidon serait constante tandis que, dans le second, elle varierait au fil du temps, avec des accélérations ou des ralentissements.

Afin de trancher, les biologistes ont mené une longue série d’expériences que je n’évoquerai pas toutes. Dans un premier temps, ils ont modifié la durée de la nuit chez des plantes qui étaient habituées à un régime de 12 heures de vie diurne et 12 heures de vie noctune. La journée pouvait donc durer 8, 12 ou 16 heures. A chaque fois, A. thaliana s’adaptait aussitôt à la situation et finissait la nuit avec ses habituels 5 % d’amidon. Le reste ayant été consommé sur un rythme constant, la diminution du stock était systématiquement représentée par une droite. Seul changement notable, la pente de cette droite, plus ou moins accentuée en fonction de la durée de la nuit et de la quantité d’amidon engrangée pendant le jour. Ce résultat signifie qu’en plus de faire une division, la plante effectue une soustraction. En effet, elle sait, par son horloge interne, que la différence entre deux aubes est d’environ 24 heures. Si la nuit tombe brusquement au bout de 8 heures, au lieu des 12 habituelles, elle sera capable de calculer que le jour suivant se lèvera dans 16 heures (et non pas dans 12 comme c’est le cas d’ordinaire) et d’adapter sa consommation d’amidon à cette nuit étendue. »


.

Référence :

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/06/30/decouverte-calculatrice-plantes-botanique-biologie/

Le responsable du blogue en question, Pierre Barthélémy, a été rédacteur en chef de Science et Vie.

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 04/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Jeu 13 Déc 2018 - 20:59

Le prochain livre de houellebecq va s'appeler "Séroténine" .....j' en ai l' eau à la bouche.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/12/michel-houellebecq-quest-ce-que-la-serotonine-le-titre-de-son-nouveau-roman_a_23615995/

"La sérotonine régule une vaste gamme de fonctions comme l'humeur, le comportement, le sommeil, la tension et la thermorégulation", explique l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). "Elle a également des fonctions importantes dans plusieurs tissus périphériques et assure la régulation des fonctions vasculaires, du cœur et dans la mobilité gastro-intestinale".

Ce que ne dit pas le commentaire, c'est que le problème de la séroténine n'est pas sa production, mais sa "recapture". Il est probable que cette recapture ait été boostée pour permettre la socialisation des espèces sociales en maitrisant l' agressivité des individus et aussi probablement sa sexualité.
Le fait que les enfants soient inégaux dans ces possibilités de recapture ( du simple au double) montre ( il me semble) que notre socialisation est tres récente, bien qu' estimée à plusieurs millions d'années. Il est aussi à remarquer que cette inégalité ( trouble comportementaux, hyperactivité ..) était correctement maitrisée par les processus culturels de chaque culture.....alors que nous sommes obligés de recourir à des mollécules.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par hks le Ven 14 Déc 2018 - 13:14

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/loisivete-sauvera-t-elle-le-monde
Je ne le connaissais pas

Tout à fait réjouissant.


Cogitations jardinesques - Page 14 Quote-the-art-of-living-is-the-art-of-bringing-dreams-and-reality-together-tom-hodgkinson-37-46-89

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 8059
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Sam 29 Déc 2018 - 10:38

Suite à la possibilité de traiter les fruitiers par des sucres dont le fructose, je retrouve ce processus de production de sucre comme alerte défensive par la chlorophylisaton ds cette émission de Fr. inter "sur les épaules à Darwin":
https://www.franceinter.fr/emissions/sur-les-epaules-de-darwin

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par hks le Jeu 10 Jan 2019 - 21:19

message déplacé

Kercoz a écrit:Sur la sous ministre ( sic), qui s' indigne d' insultes sexuelles après ses propos insultants sur les manifestants et sur le "boxeur". CV de la nana:
"""commencez par lire sa page Wikipedia où vous apprendrez que la jolie Marlène (il faut reconnaître qu'elle est jolie, j'espère qu'elle ne portera pas plainte contre moi pour harcèlement sexuel !) est une fille de gaucho-trotskiste carabinés...

mais me direz-vous, on ne choisit pas ses parents... La jolie Marlène, sans doute un peu fainéante et "rebelle", fait des études particulièrement médiocres, le mieux qu'elle obtienne, c'est une licence de communication par validation des acquis.

Elle se trouve une vocation inaltérable dans le militantisme féministe, pourtant en 2007, à l'âge de 25 ans, elle se trouve sur le carreau avec une petite fille à élever.

La jeune femme se met à alors à écrire, écrire, écrire, sans doute pour gagner 4 sous, notamment un roman "osez l'amour avec les rondes" où elles y affirme que la fellation est leur spécialité au milieu d'autres grivoiseries pseudo-féministes

sur le plan politique, elle s'engage dans les années 2000, comme toute bonne gaucho-féministe sociétale, auprès des listes socialistes, enfin en 2014, elle part à la soupe chez LREM lui confie la « Grande cause du quinquennat » du président de la République : l'égalité femmes-hommes !

Elle est marié à Cédric Bruguière qui a cosigné quelques livres avec elle et fait dans le "management-coaching". """"

_________________
TIMSHEL

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 8059
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par baptiste le Sam 12 Jan 2019 - 7:51

kercoz a écrit: je retrouve ce processus de production de sucre comme alerte défensive par la chlorophylisaton

ça veut dire quoi au juste?

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Sam 12 Jan 2019 - 9:42

baptiste a écrit:
kercoz a écrit: je retrouve ce processus de production de sucre comme alerte défensive par la chlorophylisaton

ça veut dire quoi au juste?

Ca rejoint la discussion sur l' utilisation du fructose dans les recherches de l' Inra pour lutter contre les attaques sur les plantes. Dans cette émission, il parle de la fabrication de sucres par la chloro, fabrication dont l' un des but est la stimulation systémique de défenses contre les agressions.
Les recherches de l' Inra semblaient suivre des protocoles aléatoires de produits potentiels ( orties, thym, ... ) Il est intéressant de retrouver une logique ne résultant pas du hasard.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par baptiste le Dim 13 Jan 2019 - 7:18

Les poly-saccharides sont d'abord des matériaux de structure, cellulose, lignine, chitine on les trouve dans tout le vivant. Lorsqu'un champignon attaque une plante il brise ses parois faites de chitine et ces brisures de parois sont le signal qui va déclencher la mise en oeuvre des mécanismes de défenses de la plante. La similitude entre les oligomères de saccharose et ceux de chitine contenus dans les parois de champignons font que la pulvérisation de sucre peuvent dans certains cas induire les réactions de défenses similaires à celles que produit le champignon en attaquant. Cela n'a rien d'une découverte aléatoire. On peut trouver sur ce site la listes de 912 essais effectués ces 10 dernières années, en France seulement, sur ce type de produit. Taux efficacité au champ 5% concentré sur 3 produits.

https://elicitra.org/index.php?rub=tableau_de_synthese_des_efficacites

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par hks le Ven 25 Jan 2019 - 18:50

La seule évolution récente  vue de mon point de vue citadin  classe moyenne... c'est le succès du bio. Un magasin bio essentiellement : legumes fruits  graines...ouvert  fac à une grande surface  ne désempli pas. Les prix sont abordables et les produits sont de qualité ( pas à l'image d'un bio rachitique )



Cogitations jardinesques - Page 14 Aw676-La_Fontaine_Bio


Dernière édition par hks le Ven 25 Jan 2019 - 19:57, édité 1 fois

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 8059
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Ven 25 Jan 2019 - 19:45

Marrant ce petit mag... en périphérie semi rurale ça ne marcherait pas , ça serait bouffé par le bio coop local comme à Labrède au sud de Bx.
Le concept biocoop, pour ce que j' en connais ( vin et farines surtout) est intéressant tant qu'il ne s' hypertrophie pas , mais il est complèté par des trucs bizarres : groupements de petits producteurs locux , pas forcément bio, que tu commande sur le net et que tu récupère dans un troquet 2 fois par semaine.... intéressant pour le troquet qui allait fermé ( du coup tu bois une bière) et pour toi qui a un contact avec un producteur ( ils se relaient pour la distribution)...

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par hks le Ven 25 Jan 2019 - 20:06

Pas si petit. En tout cas il ne désemplit pas. La population est assez aisée cela dit ...mais comme les prix sont du même ordre que ceux du super marché.... et plus bas que ceux du marché (se fournissant à Rungis) qui lui ne s'affiche pas bio et qui ne doit pas l'être.

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 8059
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par maraud le Ven 25 Jan 2019 - 20:21


Une " sacrée bonne femme" m'a cloué le bec un jour au marché en me rétorquant : " non monsieur, mes légumes ne sont pas bio, ils sont naturels!" ( en m'expliquant que le label "bio" était couteux...).

_________________
La vie est belle!
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2031
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Ven 25 Jan 2019 - 20:42

maraud a écrit:
Une " sacrée bonne femme" m'a cloué le bec un jour au marché en me rétorquant : " non monsieur, mes légumes ne sont pas bio, ils sont naturels!" ( en m'expliquant que le label "bio" était couteux...).

Il y a des légumes qui ne sont pas trop traités: les haricots et petits pois, ...par contre, pour le vin , les pommes le bio est impératif.
Je récolte les derniers kiwis ! alors que les producteurs locaux les ont ramassé entre mi octobre et début novembre .
moins d'oranges cette année : env 80 soit une par jour sur 2,5 mois ...la maturité est étalée sur 2 mois.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par mahya le Sam 26 Jan 2019 - 11:09

Hello !

Il y a les légumes non traités, les légumes non traités après récolte, les légumes plutôt naturel parce que le label bio est cher en effet... Le fruitier chez qui je vais ne produit pas tout, se fournit chez d'autres producteurs locaux et choisit de son mieux les produits qu'il me dit devoir proposer pour satisfaire la clientèle. Mais je trouve dommage que l'on ne sache pas se satisfaire de ce qui est produit localement... parce que bio, c'est super, mais quand ça vient de l'autre bout de la France ou de la planète... il y a pour moi comme une incohérence dans cette recherche de ce qui est "sain" et bon pour soi et l'environnement.

kercoz a écrit:Marrant ce petit mag... en périphérie semi rurale ça ne marcherait pas , ça serait bouffé par le bio coop local comme à Labrède au sud de Bx.
Le concept biocoop, pour ce que j' en connais ( vin et farines surtout) est intéressant tant qu'il ne s' hypertrophie pas , mais il est complèté par des trucs bizarres : groupements de petits producteurs locux , pas forcément bio, que tu commande sur le net et que tu récupère dans un troquet 2 fois par semaine.... intéressant pour le troquet qui allait fermé ( du coup tu bois une bière) et pour toi qui a un contact avec un producteur ( ils se relaient pour la distribution)...

Oui, c'est le principe de la ruche, mais c'est assez coûteux, où se mélangent des producteurs locaux, artisanaux, des créateurs, il faut faire le tri parce qu'il y a aussi des personnes qui proposent des plats cuisinés dont la plupart des plats ne sont pas de saison...

Il y a aussi les amaps qui proposent des ventes d'éleveurs (viande, volaille) ...

mahya
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 21/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Sam 26 Jan 2019 - 12:23

mahya a écrit:

Il y a aussi les amaps qui proposent des ventes d'éleveurs (viande, volaille) ...

L' inconvéniant des amaps, c'est qu' il ne faut pas avoir de jardin ...c'est un truc pour urbain.
L' idéal serait de revenir au marché local ...unité de lieu/unité de temps, indispensable pour la "mise en scène de la vie quotidienne"...avec gratuité de l' emplacement pour le producteur local.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par mahya le Sam 26 Jan 2019 - 15:06

kercoz a écrit:
mahya a écrit:

Il y a aussi les amaps qui proposent des ventes d'éleveurs (viande, volaille) ...

L' inconvéniant des amaps, c'est qu' il ne faut pas avoir de jardin ...c'est un truc pour urbain.
L' idéal serait de revenir au marché local ...unité de lieu/unité de temps, indispensable pour la "mise en scène de la vie quotidienne"...avec gratuité de l' emplacement pour le producteur local.

Oui, pas seulement pour urbain, mais oui, pour ceux qui n'ont pas de jardin à cultiver.Je vis en campagne, et l'amap établit une liste d'attente pour ceux qui souhaitent s'y inscrire.

Et la gratuité pour l'emplacement local du producteur serait une évidence, il me semble plus que nécessaire que des priorités locales soient trouvées pour faciliter la vie de tous. Pour moi, la solution à la crise commence par ces deux points qui serait d'une part de se sentir responsable à son échelle par la remise en cause de notre façon de vivre, et d'autre part sur un plan collectif local de développer et favoriser les structures permettant à tous de vivre décemment et d'être en harmonie avec la nature.


Dernière édition par mahya le Sam 26 Jan 2019 - 15:10, édité 1 fois

mahya
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 21/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par mahya le Sam 26 Jan 2019 - 15:08

même chose que le précedent; Erreur

mahya
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 21/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Sam 26 Jan 2019 - 16:12

mahya a écrit:
Oui, pas seulement pour urbain, mais oui, pour ceux qui n'ont pas de jardin à cultiver.Je vis en campagne, et l'amap établit une liste d'attente pour ceux qui souhaitent s'y inscrire.


En campagne, et encore plus en péri-rubain, il est tres facile de trouver un terrain ou jardin à cultiver gratuitement.  Des tas de personnes ont des superbes baraques et jardins potager abandonnés récemment qui seraient heureux d' en laisser l' accès plus pour une compagnie régulière que pour qqs fraises ou légumes, surtout si l' on vient avec enfant (s).
Pour trouver un bon plan, rien de plus facile: discuter près de chez soi avec le premier jardiner en action, lui vanter son jardin, dire qu' on aimerait en reprendre .... Le gus connait parfaitement tous les terrains potentiels, leur qualité ainsi que le caractère accessible ou non du proprio. Commencer petit, il ne faut pas que le gus se sente imposer une présence indécollable ( un an à l' essai etc ..le rassurer).
Monter une interface entre demandeurs et offreurs peut aussi se concevoir ( net ou annonce dans une bio coop).
Je suis trop vieux, mais j' avais pensé à un plan sympa de jardin ouvrier ( un jardin, c'est comme une compagne, ça ne se partage pas !), plus cool que les trucs à carrés débiles qu' on voit échouer .... Un jardin ouvrier tel que je les ai connus, c'est minimum 3 à 400 m2.
Le plan serait de louer ces parcelles ( terrain communale à négocier) sur le modèle d' un camping.
Le gérant vit sur place ( maison et chien donc gardiennage implicite)....la parcelle est désservie par des bornes camping : élec + eau .
Le gérant prète ou loue du matos commun ( motobineuse, broyeur, etc ). La gestion  peut servir aussi de lieu de vie ( bar, salle de réunion, stage compost, BRF, ...) le gérant s' il est compétant et motivé peut donner des conseils et fournir de la doc.....Un service décroissant intéressant serait de faire de ce lieu un interface pour prendre le maquis. Montrer que la production potagère est assez facile et ludique ( rapport direct entre activité et satisfaction d' un besoin essentiel avec le bénef psycho qui en découle du coté sécurisation-valorisation.... Pour le "Maquis" : contacts et renseignements avec des groupes comme "terre de liens", adresses de maisons - terrains à vendre ou à récupérer ..... stage-congé chez des maquisards déja émancipés pour voir in situ les réalités avec possibilités d'adresses intéressantes à visiter près du stage ....

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par mahya le Sam 26 Jan 2019 - 18:45

Géniale ton idée kercoz ! Cogitations jardinesques - Page 14 2101236583

mahya
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 21/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Mar 29 Jan 2019 - 8:48

Merci Mahya.
J' écoute en ce moment une émission sur l' éducation qui parle aujourd' hui des Jésuites:
https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/eduquer-dans-son-temps-24-quest-ce-quune-ecole-jesuite

Je m' aperçois qu' ils appliquaient une méthode que je préconisais qd je me suis aperçu qu'en expliquant à ma compagne des trucs de math que je maitrisais tres mal ( admis mais pas compris, comme l' intégrale), ces difficultés devenaient maitrisées.
Je crois qu' un élève N+1 ou N+2 peut enseigner à N, du fait qu' il connait mieux les difficultés du cours que ne le connaitrait un prof.
Cette méthode pyramidale a aussi l' avantage de responsabiliser l' élève et va changer les rapports de force dans une classe.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par mahya le Mar 29 Jan 2019 - 13:07

Merci kercoz.

Zut...j'ai effacé par erreur...
Voilà à quoi ça me fait penser:
En gros, je disais que ce type de travail pouvait se faire dès l'école primaire, en responsabilisant les élèves qui ont validé leurs résultats "N+2" et qui travaillent en binôme avec d'autres élèves et qui, ainsi, non seulement consolident leurs acquis mais aident ceux qui sollicitent à mieux comprendre et qui à leur tour deviennent "N+1"auprès d'autres camarades

Je vais aller écouter l'émission.

mahya
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 21/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par kercoz le Ven 1 Fév 2019 - 7:23

Je suis parfois accusé de " robinsonnade" qui serait un genre littéraire ( probablement en vogue bientôt).... Il y aurait aussi le "donquichotisme.... dont Ruffin nous en montre un bon exemple à l' assemblée nationale:
https://www.youtube.com/watch?v=2UyaNPzu4W4&feature=youtu.be
C'est bien que Méloche se trouve un remplaçant, ...il a perdu de la crédibilité.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4116
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cogitations jardinesques - Page 14 Empty Re: Cogitations jardinesques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum