Le deal à ne pas rater :
Nouveau maillot de l’équipe de France de Football pour l’Euro ...
89.99 €
Voir le deal

Esprit intellect et psyché.

Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Esprit intellect et psyché.

Message par maraud le Jeu 17 Aoû 2017 - 22:00

Parler de la même chose quand on parle est le préalable d'une discussion.

Parler de cerveau ce n'est pas parler de système nerveux central ni parler de l'esprit de l'intellect ou de la psyché. Il faut s'entendre sur le sens à donner aux termes que l'on emplois, sans quoi on ne pourra s'entendre que sur des malentendus. Les définitions ou redéfinitions des termes supposent une certaine perspective; s'agira-il de chirurgie, de neurobiologie, d'éthologie, de psychologie, de philosophie qu'il faudra employer le terme adéquat ou redéfini pour la circonstance.

Pour ma part je tiens pour pertinent, quand il s'agit de philo ou de psycho, de parler d'esprit d'intellect et de psyché.

L'esprit étant le principe de vie, l'intellect la faculté de connaître et la psyché ou psychisme l'activité consciente ou inconsciente faisant la liaison entre la corporéité et l'intellect; sachant que l'intellect, lui, fait la liaison entre la psyché et l'esprit.

Il n'y a donc pas d'échange direct entre le corps et l'esprit. Cela passe toujours par l'intellect ( l'intelligence).

Schéma de l'articulation de ces trois composantes de l'individualité: le corps désir, la psyché relaye la demande et fait pression sur l'intellect qui, au regard de l'esprit, opte pour une action ou non. La faim s'exprime par la psyché, la psyché transforme cet état de manque en tension nerveuse qui excite l'intellect , l'intellect fera la part des choses de manière plus ou moins rationnelle ,selon la trempe du caractère de l'individu, pour accompagner l'action d'assouvir cette faim.
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Re: Esprit intellect et psyché.

Message par maraud le Ven 18 Aoû 2017 - 10:30


Quand, dans le sens commun, on parle de cerveau, c'est pour indiquer à quel point il est ou non adapté à l'action; à quel point il permet l'action profitable et dans quelle mesure il peut se spécialiser dans le but de plus d'action et de plus de "profit"; comment pourrait-il dans ce cas ne pas mener droit à la "sur-action", autrement dit à l'agitation ? Le cerveau serait donc, dans ce cas, la boîte noire qui a pour fonction de transformer les désirs en actions assouvissant ces désirs et on pourrait alors, comme c'est souvent le cas, définir l'homme comme étant un être de désir, mettant son cerveau au service de ses seuls désirs corporels*. Or, on sait bien, enfin je l'espère, dans ces conditions que l'on nie la dimension spirituelle de l'homme et que l'on attribut trop d'importance à l'action/agitation qui consiste en une exhalation du travail, en cette importance que l'on sait pourtant illusoire et contreproductive. Pour rendre cela supportable, il a fallu replacer la notion de spiritualité par celle de subjectivité ( sous-entendue néfaste, condamnable).

Bergame disait un jour: "c'est con un cerveau"; eh bien oui, c'est con un cerveau, c'est con parce que sans intellect ce n'est qu'un organe où s'agitent des cellules.
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Re: Esprit intellect et psyché.

Message par maraud le Mar 12 Déc 2017 - 22:47

maraud a écrit:
Quand, dans le sens commun, on parle de cerveau, c'est pour indiquer à quel point il est ou non adapté à l'action; à quel point il permet l'action profitable et dans quelle mesure il peut se spécialiser dans le but de plus d'action et de plus de "profit"; comment pourrait-il dans ce cas ne pas mener droit à la "sur-action", autrement dit à l'agitation ? Le cerveau serait donc, dans ce cas, la boîte noire qui a pour fonction de transformer les désirs en actions assouvissant ces désirs et on pourrait alors, comme c'est souvent le cas, définir l'homme comme étant un être de désir, mettant son cerveau au service de ses seuls désirs corporels*. Or, on sait bien, enfin je l'espère, dans ces conditions que l'on nie la dimension spirituelle de l'homme et que l'on attribue trop d'importance à l'action/agitation qui consiste en une exhalation du travail, en cette importance que l'on sait pourtant illusoire et contreproductive. Pour rendre cela supportable, il a fallu replacer la notion de spiritualité par celle de subjectivité ( sous-entendue néfaste, condamnable).

Bergame disait un jour: "c'est con un cerveau"; eh bien oui, c'est con un cerveau, c'est con parce que sans intellect ce n'est qu'un organe où s'agitent des cellules.
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Re: Esprit intellect et psyché.

Message par maraud le Mar 12 Déc 2017 - 22:49

maraud a écrit:Parler de la même chose quand on parle est le préalable d'une discussion.

Parler de cerveau ce n'est pas parler de système nerveux central ni parler de l'esprit de l'intellect ou de la psyché. Il faut s'entendre sur le sens à donner aux termes que l'on emploie, sans quoi on ne pourra s'entendre que sur des malentendus. Les définitions ou redéfinitions des termes supposent une certaine perspective; s'agira-il de chirurgie, de neurobiologie, d'éthologie, de psychologie, de philosophie qu'il faudra employer le terme adéquat ou redéfini pour la circonstance.

Pour ma part je tiens pour pertinent, quand il s'agit de philo ou de psycho, de parler d'esprit d'intellect et de psyché.

L'esprit étant le principe de vie, l'intellect la faculté de connaître et la psyché ou psychisme l'activité consciente ou inconsciente faisant la liaison entre la corporéité et l'intellect; sachant que l'intellect, lui, fait la liaison entre la psyché et l'esprit.

Il n'y a donc pas d'échange direct entre le corps et l'esprit. Cela passe toujours par l'intellect ( l'intelligence).

Schéma de l'articulation de ces trois composantes de l'individualité: le corps désir, la psyché relaye la demande et fait pression sur l'intellect qui, au regard de l'esprit, opte pour une action ou non. La faim s'exprime par la psyché, la psyché transforme cet état de manque en tension nerveuse qui excite l'intellect , l'intellect fera la part des choses de manière plus ou moins rationnelle ,selon la trempe du caractère de l'individu, pour accompagner l'action d'assouvir cette faim.


Edit: erreur doublon.
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Re: Esprit intellect et psyché.

Message par maraud le Sam 23 Déc 2017 - 19:34

Les choses les plus simplement exprimées sont les plus difficiles à comprendre. Or, on tend de plus en plus à compliquer les choses; serait-ce que plus la chose est compliquée, plus elle est cachée, plus elle est recouverte de notre tendance " naturelle" à la complication , et que ce qui n'est pas compris doit être compliqué, doit être complexifié ; comme on re-graduerait le thermomètre pour cacher la fièvre ?

Comment se fait-il que la rubrique psychologie soit si peu usitée ?
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Re: Esprit intellect et psyché.

Message par maraud le Lun 27 Jan 2020 - 11:50

La traduction consiste à faire passer d'un domaine à l'autre des signifiants qui nous semblent, pour le moins, analogiques ( implicitement par comparaison ou explicitement par métaphore...)

Cette approche de définition montre que l'on peut, si l'on n'y prend garde, verser dans un psychologisme avec tout ce que le "isme" suppose. C'est donc la pertinence du jugement qui délimite la qualité de la traduction.

Ne risquant pas grand chose, je vais oser "traduire" l'allégorie de la caverne de Platon en termes symboliques: par ce qui regarde l'être humain en propre, la caverne est le symbole de la cage thoracique où se loge, donc, le coeur. Ce coeur qui est le siège des émotions d'où émergent les sentiments. On peut dire que chez Platon, la faiblesse de la raison vient du sentiment et que symboliquement, la "caverne thoracique" est un "simulacre" de la "boîte crânienne". Platon distingue en effet l'idée en principe de l'idée en forme ( formulée), il juge l'idée "pure" supérieure à l'idée pensée, et par déclinaison logique il considère que l'idée est supérieure à l'action; que le travail intellectuel est supérieur au travail manuel etc.

Cela montre, pour qui n'est qu'à demi platonicien, que la vérité peut se loger partout; même au fond d'une grotte...car celui qui est enchaîné au sentiment peut juger sa vie, vraie, relativement à ce qu'il en connaît.

La question qui se pose est alors de savoir si on a le devoir d'extirper de la caverne ceux que l'on pense s'y trouver ? Parce que l'action implique nécessairement d'agir dans le monde du sentiment, or on ne saurait évoquer le monde des idées ( désincarné) pour se donner une légitimité dans le monde du sentiment. ( le problème ne se posait pas véritablement pour Platon qui était aristocrate)

_________________
La vie est belle!
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Esprit intellect et psyché. Empty Re: Esprit intellect et psyché.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum