Islam et islamisme

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par hks le Sam 29 Avr 2017 - 18:48

à chapati

On m'avait parlé de l' Inde comme d' un pays de castes .... de castes entre hindous, et puis quand même de l'existence
d'une communauté musulmane ( 15%)...et puis d'une différenciation entre les divers états ... enfin bref
peu d' homogénéité mais beaucoup d 'hétérogénéité .

hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7005
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par hks le Sam 29 Avr 2017 - 19:01

à  bergame

Tu as dévié de "être capables de comprendre le religieux." a être capable de voir qu'il y a des différences culturelles .
Nous occidentaux sommes très bien capable de voir qu'il y a des différences culturelles.

Quel est le problème ?
Le problème est dans  l' appréciation de leurs coexistences sur un même territoire .

Et je dois  dire que SI en France l 'appréciation est différente selon les cultures ... on a une sorte de raisonnement circulaire où le serpent se mort la queue.
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7005
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par chapati le Sam 29 Avr 2017 - 19:38

Vanleers a écrit:Il serait intéressant de voir comment les chrétiens, en Extrême Orient (en Inde notamment) ou en Afrique vivent leur foi chrétienne ? Est-ce si différent de la façon dont les chrétiens occidentaux la vivent ? Le sentiment d’appartenance à une religion ne dépend-il pas plus de la culture dans laquelle on vit que de la religion que l’on professe ?
Ah oui, très bonne observation.
J'avais un copain hindou par exemple qui pour des raisons extra-religieuses a décidé de se convertir au christianisme, sûr que pour lui c'était pareil.

Et moi j'ai le sentiment que la religion prend en otage une appartenance plus culturelle qu'autre chose ("mémorielle" j'ai envie de dire). Maintenant distinguer religion et culture dans certains pays n'est pas simple.
Toujours est-il que les concernés, eux, mettent l'appartenance sur le compte de la religion.

Et les musulmans d'Inde me semblent bien plus proches des hindous que des musulmans du moyen-orient ou du Maghreb par exemple, ou d'Afghanistan (faut dire que l'Inde est plutôt prégnante).


Dernière édition par chapati le Sam 29 Avr 2017 - 20:00, édité 1 fois

chapati
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 535
Date d'inscription : 30/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://Philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par chapati le Sam 29 Avr 2017 - 19:59

hks a écrit:à chapati

On m'avait parlé de l' Inde comme d' un pays de castes .... de castes entre hindous, et puis quand même de l'existence
d'une communauté musulmane ( 15%)...et puis d'une différenciation entre les divers états ... enfin bref
peu d' homogénéité mais beaucoup d 'hétérogénéité .
Ben oui c'est degueulasse les castes, mais depuis les millénaires que ça existe, les gens se sont organisés avec ça, pliés à ça aussi sans doute, mais c'est pas l'Afrique du Sud et l'apartheid non plus.
C'est très compliqué tout ça, bien plus nuancé qu'on veut le dire, même si mieux vaut être blanc et en bonne santé que mendiant intouchable etc. De l'hétérogénéité comme tu dis, et des dissensions de tous les côtés, y'en a : je suis pas en train de te parler du paradis sur terre hein, mais de la quasi introuvabilité d'un quelconque sentiment d'appartenance entre français.

chapati
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 535
Date d'inscription : 30/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://Philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par kercoz le Sam 29 Avr 2017 - 20:28

chapati a écrit:
Et les musulmans d'Inde me semblent bien plus proches des hindous que des musulmans du moyen-orient ou du Maghreb par exemple, ou d'Afghanistan (faut dire que l'Inde est plutôt prégnante).

On nous montre beaucoup de coptes en ce moment. A première vue ils sont aussi plus proches de la culture arabe que chrétienne.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par neopilina le Sam 29 Avr 2017 - 21:49

J'ai effectivement dit que je voterais Mélenchon au premier tour. J'ai dit pourquoi, et même beaucoup plus, de telle sorte que considérer ce message comme un appel à voter Mélenchon relève de la mauvaise foi ou de la [auto-censuré]. A contrario, il y en a qui ne dise pas pour qui il vote, mais bon, il n'y a plus besoin.
Donc, de même, je profite de l'occasion. Au second tour, je voterais Macron parce que c'est un indubitable démocrate.

Sinon, cette nuit, j'ai vu à la télévision, que 11 des 21 commandants d'einsatzgruppen avaient un doctorat. Il y avait 4 einsatzgruppen, A, B, C, D, avec zone d'action respective des pays baltes à la Mer noire. L'un des 4 généraux se faisait appeler " Doctor Doctor Otto " Je ne sais plus quoi ", que tous le monde comprenne bien qu'il avait deux doctorats. Tout ça pour dire, que tout cela convient très bien à ma façon de voir : d'abord une structure psychique, un patrimoine psychanalytique, névrotique (cas lambda), constitutifs, ensuite ce qui peut s'y greffer intellectuellement. Rabelais disait " Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine ".

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5039
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par quid le Dim 30 Avr 2017 - 1:11

chapati a écrit:Quid j'ai rien contre ce que tu dis, sauf que c'est loin de répondre à tout ce que j'ai soulevé. Si c'est pour dire que critiquer on a le droit, oui ça sans aucun doute, et heureusement encore !
Moi j'aurais bien aimé savoir si tu considérais l'occident comme à la pointe de l'évolution... ou à défaut à la pointe de l'organisation structurelle sociale, etc etc. Mais peut-être que je dis ça parce que le parallélisme entre la ferveur religieuse hindoue et les œufs de Pâques ne m'a pas totalement convaincu ?  
En substance, je dis entre autre que l'on ne peut pas balayer d'un revers de la main Galilée. Je dis qu'il faut faire avec. Ce n'est pas affaire de relativisme des cultures ni affaire de religion. Je respecte les traditions jusqu'à un certain point : Le négationnisme. Je respecte le religieux, quand il ne fait pas commerce du traditionnel.
Je respecte Galilée, car rien n'a d'importance si on ne le respecte pas. On ne relativise pas Galilée. Le millénarisme n'est pas un argument contre Galilée.
avatar
quid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 819
Date d'inscription : 04/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par chapati le Dim 30 Avr 2017 - 1:20

Ah désolé, je ne vois pas ce que représente Galilée qui me vaut cette réponse que donc je ne comprends pas.

chapati
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 535
Date d'inscription : 30/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://Philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par quid le Dim 30 Avr 2017 - 1:30

chapati a écrit:Ah désolé, je ne vois pas ce que représente Galilée qui me vaut cette réponse que donc je ne comprends pas.
Je ne vois pas de mon côté ce que tu ne serais pas capable d'interpréter de ma réponse.
avatar
quid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 819
Date d'inscription : 04/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par chapati le Dim 30 Avr 2017 - 2:10

Je "balayerais" Galilée d'un revers de main ? Je comprends pas en quoi j'aurais dit ça, pas plus qu'en quoi je relativiserais Galilée. Je comprends pas non plus ce que vient faire le millénarisme dans cette histoire et en quoi j'en ferais un argument, et pour soutenir quoi ?

Les histoires sont différentes c'est tout (les chemins etc).

Et moi je parle d'appartenance et d'individualisme, c'est ça qui m'intéresse.

a+

chapati
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 535
Date d'inscription : 30/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://Philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par kercoz le Dim 30 Avr 2017 - 8:13

quid a écrit:
chapati a écrit:
Moi j'aurais bien aimé savoir si tu considérais l'occident comme à la pointe de l'évolution... ou à défaut à la pointe de l'organisation structurelle sociale, etc etc.  
En substance, je dis entre autre que l'on ne peut pas balayer d'un revers de la main Galilée. Je dis qu'il faut faire avec. Ce n'est pas affaire de relativisme des cultures ni affaire de religion. Je respecte les traditions jusqu'à un certain point : Le négationnisme.
Je respecte Galilée, car rien n'a d'importance si on ne le respecte pas. On ne relativise pas Galilée.

Ce débat est intéressant. Il me semble que Quid illustre l' erreur que dénonce Lévi Strauss, faire une analogie entre l' évolution biologique des espèces et l' évolution culturelle. Dans Race et Histoire, il est tres ferme sur cette dénonciation: Il n' y a pas d' évolution culturelle de l' espèce. Il y a évolution d' une culture dans un ou plusieurs domaines, puis écroulement de la culture. La rémanence restant tres faible.
Le terme négationnisme ne me parait pas pertinent puisqu' il implique une notion de valeur entre des cultures différentes, qui par définition sont in-comparables. Chercher des unités de valeur de comparaison entre plusieurs cultures limiterait ces unités à des valeurs comme la durabilité, la résilience..., et non la hauteur des batiments, la connaissance scientifique, ou la performance mystique.

Intéressant aussi de citer Galilée. Puisque en croyant valoriser la science et la primauté de notre culture dans ce domaine, ce qui n'est pas exact, :
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9liocentrisme#Pr.C3.A9curseurs_de_Copernic
on ne met en valeur que le coté technologique de notre civilisation. La question intéressante ( ce n'est en rien une critique perso) c'est pourquoi cette pudeur ? Pourquoi ne pas valoriser plutôt le TGV ou le portable ? Un psy y verrait une honte cachée.


_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par Vanleers le Dim 30 Avr 2017 - 10:04

L’Islam est-il compatible avec la République ?

A cette question, je réponds oui en théorie mais, en pratique, un travail reste à faire.
Oui en théorie car je défends l’idée que les cinq piliers de l’islam s’élèvent sur le même socle que celui que Spinoza a dégagé dans la Bible et que je résume à nouveau :
« Le véritable culte de Dieu consiste en la pratique de la justice et de la charité à l’égard du prochain ».
Ce socle est parfaitement compatible avec la république.

En pratique, je vois deux genres de difficultés à résoudre.
Tout d’abord, ce socle n’est pas évident du fait de la nature et du contenu du Coran et de ses interprétations.
Sur la nature du Coran, je me borne à rappeler la controverse : « Coran créé ou incréé ? »
Sur son contenu, rappelons qu’il comporte des versets dits mecquois, plutôt pacifistes et des versets médinois plutôt bellicistes. Or, le principe « abrogeant-abrogé » dispose qu’en cas de contradiction, ce sont les versets les plus récents qui l’emportent.
D’autre part, dans le socle rappelé ci-dessus, il est question de « prochain ».
Il est clair que l’islam ne sera vraiment compatible avec la république que si par « prochain » on entend tous les hommes et pas seulement les musulmans.
Seul un islam « catholique » (c’est-à-dire universel) sera parfaitement compatible avec la république.

J’ajoute aussi que si la république est laïque, les musulmans doivent accepter le principe que le religieux, dans ses manifestations publiques, est soumis au politique.

En pratique, un certain aggiornamento est donc nécessaire, visant l’instauration de ce que certains intellectuels musulmans appellent l’islam des Lumières.
A ce sujet, on peut lire, entre autres, la « Lettre ouverte au monde musulman » d’Abdennour Bidar qui fit grand bruit lors de sa publication (2014) et qui cherche aussi à positionner l’islamisme par rapport à l’islam :

http://blog.oratoiredulouvre.fr/2014/10/tres-profonde-lettre-ouverte-au-monde-musulman-du-philosophe-musulman-abdennour-bidar/

Voir aussi les réactions au texte.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1358
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par kercoz le Dim 30 Avr 2017 - 10:28

Vanleers a écrit:
D’autre part, dans le socle rappelé ci-dessus, il est question de « prochain ».
Il est clair que l’islam ne sera vraiment compatible avec la république que si par « prochain » on entend tous les hommes et pas seulement les musulmans.
On se trompe sur le signifiant de "prochain". Si l' on considère que le fait religieux ne peut être que la reprise de "rites" anciens en tant que processus rigidifiant des comportements vertueux ( entendre durables), "prochain" ne peut signifier que " celui qui t'est proche", celui qui fait partie de ton groupe. L' identité de l' individu au groupe étant ( a mon sens) plus basé sur le lieu que sur d'autres critères, même si bien sur il y a intrication.



L' émission "questions d' Islam" sur Fr. cult. de ce matin est réellement éclairante sur cette problématique:
https://www.franceculture.fr/emissions/questions-dislam/jacques-huntzinger

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par kercoz le Dim 30 Avr 2017 - 10:43

hks a écrit:
chapati a écrit:Je suis pas convaincu.

je te dis (simplement) qu 'il y a suffisamment d' occidentaux  capables de comprendre le religieux.... et qu' il ne faut pas nous croire plus bêtes/idiots que l'on est .

 Cette déploration sur notre incapacité à sortir de nos supposés a priori est exténuante.


La compréhension est mutuelle ...il  n'y a que les partisans du choc des civilisations pour le nier .(une  théorie qui conforte le nationalisme)

Je reviens là dessus, ça me semble important.
J' ai été surpris d'entendre chez un gros calibre archéo, qu' il y beaucoup plus de différences dans le génome entre 2 africains, même de même ethnie qu'entre 2 non africains et même qu'entre un non africain et un africain.
Le chercheur disait même que cette absence d'altérité était problématique.
Bon, je ne sais si tu vas suivre mon raisonnement parce que pour le culturel, il faut l' inverser:
L' individualisation de l' individu, dans la culture occidentale a tendance à faire de chaque individu une micro-culture. Il n'est que de voir nos différences de vues sur chaque domaine. Nos pré-supposés, je les pense indépassables : On sait qu' il y a un mur, mais pas ce qu'il y a derrière. Comme on ne peut infirmer ta proposition ( ni la mienne), on est bien emmerdé.
La seule chose qu' on peut affirmer c'est que les individus ne peuvent volontairement influencer l' évolution de leur culture, alors qu' ils peuvent le faire et même détruire les autres cultures.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par lanK le Dim 30 Avr 2017 - 11:22

D'après wikipédia :

"L'oummat, ou ummat (arabe : أمّة [ummat], communauté ; nation —- même étymologie que أمّ [umm], mère, le at final étant la marque du féminin dans les langues sémitiques[1]), est la communauté des musulmans, indépendamment de leur nationalité, de leurs liens sanguins et des pouvoirs politiques qui les gouvernent. Le terme est synonyme de ummat islamiyya, « la Nation Islamique  » ."

"Définition et acception élargie

Aujourd'hui le terme est largement repris par des mouvements politico-religieux panislamiques. Pour l'historien Georges Corm, « cet attachement viscéral à la notion très imaginaire de Oumma et de civilisation ou de valeurs musulmanes ou arabo-musulmanes ne fait que traduire une réaction psychologique de compensation à l'état de déchéance dans lequel sont plusieurs sociétés qui ont pour religion principale l'Islam. »[3]

Le mot Oummat est bien antérieur à l'arrivée de Mahomet. Il fait référence à Umm, la mère, et plus précisément la Déesse-mère primordiale régénérante. Mère se dit Umm en arabe et en turc[réf. nécessaire]. Oummat c'est la nation, la communauté de ceux qui sont nés d'une même mère (filiation maternelle).

Oummat a un sens proche de celui du mot allemand Heimat, qui désigne à la fois le pays où l'on naît, le village où l'on a grandi, mais aussi la maison (Home en anglais) où on a passé son enfance ou celle où on est chez soi.[réf. nécessaire]

Pour Marie-Thérèse Urvoy, l'idée d'umma implique « nécessairement une vision hiérarchisée du monde : le croyant supérieur au non croyant, l'homme à la femme... » Pour cette raison, il ne saurait exister d'égalité entre tous les sujets quels qu'ils soient, l'égalité ne pouvant exister qu'entre les croyants[4]."

J'aime à croire que des penseurs tel Abdennour Bidar soient entendus.

_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par chapati le Dim 30 Avr 2017 - 11:44

Vanleers a écrit:L’Islam est-il compatible avec la République ?

A cette question, je réponds oui en théorie mais, en pratique, un travail reste à faire.
Oui en théorie car je défends l’idée que les cinq piliers de l’islam s’élèvent sur le même socle que celui que Spinoza a dégagé dans la Bible et que je résume à nouveau :
« Le véritable culte de Dieu consiste en la pratique de la justice et de la charité à l’égard du prochain ».
Ce socle est parfaitement compatible avec la république.

En pratique, je vois deux genres de difficultés à résoudre.
Tout d’abord, ce socle n’est pas évident du fait de la nature et du contenu du Coran et de ses interprétations.
Sur la nature du Coran, je me borne à rappeler la controverse : « Coran créé ou incréé ? »
Sur son contenu, rappelons qu’il comporte des versets dits mecquois, plutôt pacifistes et des versets médinois plutôt bellicistes. Or, le principe « abrogeant-abrogé » dispose qu’en cas de contradiction, ce sont les versets les plus récents qui l’emportent.
D’autre part, dans le socle rappelé ci-dessus, il est question de « prochain ».
Il est clair que l’islam ne sera vraiment compatible avec la république que si par « prochain » on entend tous les hommes et pas seulement les musulmans.
Seul un islam « catholique » (c’est-à-dire universel) sera parfaitement compatible avec la république.

J’ajoute aussi que si la république est laïque, les musulmans doivent accepter le principe que le religieux, dans ses manifestations publiques, est soumis au politique.

En pratique, un certain aggiornamento est donc nécessaire, visant l’instauration de ce que certains intellectuels musulmans appellent l’islam des Lumières.
A ce sujet, on peut lire, entre autres, la « Lettre ouverte au monde musulman » d’Abdennour Bidar qui fit grand bruit lors de sa publication (2014) et qui cherche aussi à positionner l’islamisme par rapport à l’islam :

http://blog.oratoiredulouvre.fr/2014/10/tres-profonde-lettre-ouverte-au-monde-musulman-du-philosophe-musulman-abdennour-bidar/

Voir aussi les réactions au texte.
Pas eu le courage de relire ce texte, je l'avais fait, un temps.
Globalement, ma position est qu'il faut laisser les musulmans se débrouiller avec leurs problèmes religieux, c'est pas à l'Occident de résoudre le problème de l'incréation ou celui de la charia !
Ensuite c'est plus compliqué. Hks a cité Tariq Ramadam comme repoussoir, pion des frères musulmans : voire. Le problème à mon sens c'est que justement on est en droit de soutenir deux discours différents suivant qu'on s'adresse au monde musulman ou à l'Occident (est-ce ce qu'il fait ou essaie-t-il d'infiltrer insidieusement la position des frères n'étant pas ici l'objet de mon propos).
Deux discours donc, et pas du tout "contradictoires", pour ce que j'en pense. Celui qui s'adresse au mondes musulmans ou effectivement la partie de ce texte de Bidar qui l'exhorte à se bouger les fesses, sur le problème des femmes par exemple, n'est pas inutile dans beaucoup de pays du monde, c'est le moins qu'on puisse dire ; l'autre où il est question de cohabitation avec l'Occident, où l'on ne peut pas dire la même chose, justement parce que les occidentaux sont majoritairement persuadés d'être à la pointe d'un darwinisme culturel, et persuadés que le problème de sortie de religion de l'islam ne peut que se poser dans les mêmes termes que ce qui a eu lieu en Occident.
C'est compliqué parce qu'en gros, il est difficile pour un musulman de par exemple se voir représenté par cette espèce "d'islam catholique" qu'introduit Vanleers, que c'est surement pas les problèmes que peuvent avoir les musulmans en occident (ou qu'ils peuvent poser) qui doivent régler le sort du Coran, de la Charia etc (charia = loi divine, rien de plus, je le rappelle). Or ce genre de position n'est jamais loin du discours des instances dont la France voudrait parer la représentation de l'islam en France, ce qui bien évidemment ne peut que provoquer le rejet des musulmans.
D'autres types de solutions peuvent en effet être créées, par exemple une cohabitation comme c'est le cas en Iran actuellement (même si dans la pratique c'est pas au point) entre pouvoir matériel et spirituel. Bref et re : c'est pas à l'Occident d'imposer son histoire au monde, quoi qu'en pense Sarkozy. Il ferait mieux de s'occuper de ses problèmes (de celui en premier lieu de la main-mise de la raison sur le sensible qui l'entraîne dans toutes sortes de délires prétentieux et autres fuerres incessantes au nom de la Vérité, des forces du Bien, j'en passe et des meilleures).

Une fois le problème débroussaillé des mille pièges dans lesquels Kepel et Valls se sont vautrés avec la plus grande fermeté, reste certes le problème très actuel du face-à-face entre certains français et certains musulmans... et où les solutions seront sans doute multiples : où donc on pourra circonscrire le problème d'une éventuelle "compatibilité" de façon un peu plus rationnelle, où à la fois il sera question de poser sérieusement le problème de l'ouverture des frontières et à la fois ne pas pousser de cris effarouchés quand certains parlent de discrimination, voire de ségrégation, puisque tel est - à juste titre souvent - le ressenti d'une part de la jeunesse musulmane, devant ce qu'elle perçoit comme une forme de neo-colonialisme mental à son encontre.
Sinon on peut aussi continuer à théoriser dans le vide, à envisager comme déjà dit de remettre en question le problème de l'incréation, et pourquoi pas faire réécrire le Coran par les occidentaux tant qu'on y est !

chapati
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 535
Date d'inscription : 30/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://Philodeleuze.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par Bergame le Dim 30 Avr 2017 - 11:50

kerkoz a écrit:La seule chose qu' on peut affirmer c'est que les individus ne peuvent volontairement influencer l' évolution de leur culture, alors qu' ils peuvent le faire et même détruire les autres cultures.
Ouh. Suggestion qui semble intéressante. Tu veux développer ? -et prendre le temps de clarifier, stp, tu sais que tu n'es pas évident à lire, quand même.  

Vanleers a écrit:L’Islam est-il compatible avec la République ?
Oui, c'est cela, la question, désormais. Parce que -je répète en fait ce que je disais à l'instant sur Trump- moi, c'est ce que j'ai longtemps cru, que l'Islam était compatible. Que certes, il y avait du terrorisme, mais bon, ca c'était un épiphénomène. Et puis des comportements de radicalisation, d'accord, mais c'était sans doute une minorité. Et puis sont tombés les résultats de l'enquête de l'institut Montaigne -pourtant une officine libérale s'il en est !- et là, on a eu des données statistiques. Et bon, chacun les lit comme il veut, moi ils m'inquiètent, très sérieusement et très honnêtement.
Maintenant, je suis comme tout le monde, j'aimerais y croire, à cette compatibilité. Personne ne peut souhaiter ce que les Anciens appelaient la stasis, n'est-ce pas, le pire fléau pour une communauté politique. Mais c'est la raison pour laquelle j'aimerais vraiment que les musulmans nous disent que, eux non plus, ils ne la veulent pas ! Parce que, franchement, il peut y avoir doute, aujourd'hui. Quand on lit ou on écoute ce qui se dit au sein de la communauté musulmane, il peut y avoir doute.

"L'Islam des Lumières", par exemple. Rien que le terme fait référence à la culture occidentale. Quand tu parles d'un "islam catholique", Vanleers, tu dis bien ce dont il s'agit : Un Islam selon notre compréhension de ce qu'est une religion. Et moi je comprends parfaitement ce dont tu parles, et j'approuve des deux mains, et je suis parfaitement d'accord. Mais ce n'est pas mon avis, en l'occurrence, qui possède quelque importance, ni d'ailleurs le tien. C'est celui des musulmans eux-mêmes, au moins de ceux qui sont citoyens ou résidents Français. Peuvent-ils, veulent-ils évoluer vers un "Islam des Lumières" ?

En fait, nous devrions cesser de discuter ici, entre nous, et aller discuter avec des musulmans. Parce que ce sont eux qui possèdent les réponses à ces questions. Allez, je vous donne deux liens :
- https://forumislam.com/f/forum.php
- http://forum.mejliss.com/
Allez-y jeter un œil pour vous faire votre propre opinion, en-dehors des idéologies de quelque bord qu'elles soient.

PS
ianK a écrit:l'égalité ne pouvant exister qu'entre les croyants.
Exactement, c'est ca, le problème principal, l'égalité. La liberté, pas de problème, les musulmans la comprennent essentiellement en termes de liberté de conscience, ca leur va très bien ; la fraternité, parfait, ils ne nous ont pas attendu pour développer le concept de "fraternité islamique" ; mais l'égalité... L'égalité entre tous les hommes ? Entre les musulmans et les athées, par exemple ? Quand j'ai eu l'occasion d'aborder cette question, je n'ai pas été déçu de la réponse, personnellement.
Mais enfin, encore une fois, que chacun se fasse sa propre opinion.

-------

http://digression.forum-actif.net/viewtopic.forum?t=1417

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3317
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par Bergame le Dim 9 Sep 2018 - 12:05

Test.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3317
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par axolotl le Dim 9 Sep 2018 - 13:36

La question est pourquoi bien des siècles après les croisades et les guerres de religion, l'islam sous une forme intégriste et barbare fait ou refait surface sous forme de lame de fond, en nous rendant incapables de déterminer la ou les bonnes stratégies pour y faire face.
Evidemment si on veut savoir les causes en profondeur avec des analyses précises  on peut se procurer des bouquins (et il y en a!) sur ces questions.

Nous en Occident avons eu la vue courte mais peut-on prévoir un avenir comme celui-là ?
Pour résumer brièvement ma pensée il y a eu 3 facteurs ou disons plutôt 3 pôles géographiques et historiquement concernés: l’Iran, l’Afghanistan et l’Algérie.
L’occupation soviétique en Afghanistan a amené les USA à équiper la résistance afghane de missiles Stinger (le commandant Massoud qui a été assassiné je crois en était le leader et vraisemblablement était quelqu’un de formidable en tout cas pour la démocratie, voir ses mémoires) et aussi parallèlement de renforcer les talibans qui n’étaient pas ce qu’ils sont aujourd’hui: beaucoup plus modérés et d’un discours nettement moins virulent contre l’Occident. La part de notre erreur a été d’alimenter par ce soutien une version de l’islam devenant progressivement de plus en plus radicale pour déboucher sur le 11 Septembre… Un article du Monde rappelait que nous en Occident avons encensé comme des fous l’ayatollah Khomeiny et l’islamisme de l’époque, qui à notre décharge n’était pas ce qu’il est aujourd’hui: au nom de nos idéaux démocratiques, laïcs et républicains nous l’avons soutenu car il y a avait alors en Iran l’atroce régime du Shah porté au pouvoir par les Américains au moment de la guerre froide et qui craignaient que l’Iran ne tombe dans l’orbite de l’URSS avec le régime pro-communiste de Mossadegh dans les années 50.
Tout cela est de la géo-politique évidemment. Mais la géo-politique d’aujourd’hui hérite fatalement de la géo-politique d’hier…
Il y avait des articles élogieux , plus qu’élogieux même et quelques-uns sont cités dans la presse française sur ces courageux talibans qui au nom de leur foi osaient faire face à une super-puissance occupante, l’URSS. Rétrospectivement en ce qui concerne l’Iran cette fois c’est vrai que nous sommes aussi responsables de ce qui est arrivé en ayant hébergé Khomeiny (je crois sous Giscard) chez nous à Neauphle-le-Chateau si ma mémoire est bonne: mais pareil, pouvons-nous prévoir ce qu’il allait arriver ? Et tout le monde, de gauche comme de droite de l’époque, de s’empresser de lui rendre visite et lui promettre un soutien total quand il rentrerait en Iran faire sa révolution islamiste , ce qu’il projetait depuis la France bien évidemment et ne s’en cachait pas.
Troisième pôle et à mon avis le plus important: l’Algérie.
Le FLN avait promis des tas de choses une fois l’indépendance gagnée en 62 qu’il s’est empressé de ne pas réaliser: comme d’accorder une certaine autonomie aux kabyles qui avaient participé activement à la lutte d’indépendance. Lesquels kabyles pensant jouir d’une certaine liberté au moment de l’indépendance, leur langue et leur culture différant complètement de la langue et culture arabe et d’ailleurs eux ne se disant pas Arabes mais kabyles ou berbères, ils se sont joints aux FLN dans la lutte armée espérant au moment de l’indépendance une sorte de fédération arabo-kabyle , ce qui n’a jamais vu le jour évidemment…
Passons sur les différents régimes issus du FLN qui se sont succédés (à peu près tous similaires dans leur vision politique de ce que devait être l’Algérie): ils n’ont jamais remis le pouvoir entre les mains du peuple mais constitué une sorte d’oligarchie soucieuse précisément avant tout de garder ce pouvoir. Fin des années 80 (je me souviens plus bien), le prix des matières premières tel qu’huile, sucre, blé, pain etc. a considérablement augmenté en Algérie ce qui a poussé les gens à manifester leur colère dans la rue. S’est mis au point une stratégie de diversion -ou de contre-feu -par le pouvoir FLN - laquelle a été de les pousser précisément dans les bras des islamistes en les encourageant dans le voie de l’idée d’une nation fondée sur la foi… et non plus la démocratie ou la laïcité comme il en avait été question après l’indépendance en 62, le FLN ayant une idéologie socialiste voire même marxiste-léniniste à l’époque. Et pendant une assez longue période, foyer idéologique du tiers-mondisme, qui a été un moment d’ailleurs soutenu par Cuba.
Cette stratégie du FLN a tellement bien marché que précisément au début des années 90, le FIS a remporté les élections.. Sans doute réalisant brutalement ce qu’ils avaient fait et les conséquences désastreuses de leur stratégie de diversion, le pouvoir FLN a annulé d’une façon dictatoriale les élections… ce qui a augmenté la colère populaire. Et entrainé dans son sillage une radicalisation encore plus forte…
Voilà à mon avis les trois causes de cette montée de l’islamisme, concentrées sur trois pays et laquelle est devenue une vague, voire une lame de fond. Il faut évidemment mentionner l’Arabie Saoudite de l’époque avec sa vision ultra-moyenâgeuse de l’islam d’où ont émergé des gens comme Ben Laden, par ailleurs et c’est intéressant à souligner faisant partie de la famille princière et homme réputé plutôt cultivé ayant fait je crois bien des études à Oxford.
Ce point est important à souligner que l’islamisme dans sa forme radicale émane plutôt d’une élite, de gens soit cultivés comme des universitaires en Algérie dont certains avaient fait des études en France, ou d’une bourgeoisie issue de l’aristocratie comme en Arabie Saoudite avec Ben Laden et d’autres.
J’ai voulu mettre en relief des erreurs profondes à la fois de nous occidentaux et des pouvoirs en place comme en Algérie. Mais ni nous les occidentaux ni les pouvoirs en place dans les pays concernés nous ne pouvions évidemment savoir que cet islamisme deviendrait une vague touchant la quasi-totalité des pays musulmans jusqu’à l’Indonésie, premier pays musulman du monde en population

P.S. Il aurait fallu pour être plus exhaustif parler davantage de cette mutation profonde qui fait que des musulmans sont partis d'un islam uniquement religieux (comme forme de résistance comme en Algérie) en un islam politique puis nettement fanatisé pour finir profondément anti-occidental, s'organisant au travers du FIS et du GIA par exemple.
avatar
axolotl
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islam et islamisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum