Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

L'amour du prochain

+2
Grégor
Saint-Ex
6 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'amour du prochain Empty L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Dim 30 Juin 2024 - 0:47

.

Pour information, voir la liste des campagnes de massacres commis par cette religion d'amour du prochain qu'est le christianisme grâce à Dieu.


Eleventh century

First Crusade (1095–1099)
People's Crusade (1096)


Twelfth century

Crusade of 1101 (1101–1102) (Crusade of the Faint-Hearted)
Crusade of Emperor Henry IV (1103)
Crusade of Bohemond of Taranto (1107–1108)
Norwegian Crusade (1107–1110) (Crusade of Sigurd Jorsalfar)
Mallorca Crusade (1113–1115) (Balearic Islands Expedition)
Crusade or Pilgrimage of Fulk V of Anjou (1120–1122)
Venetian Crusade (1122–1124) (Crusade of Calixtus II)
Crusade of Conrad III (1124)
Political Crusade against Roger II of Sicily (1127–1135)
Crusade of 1129 (Damascus Crusade)
Second Crusade (1147–1150)
Wendish Crusade (1147)
Crusading Project against Byzantium (1149–1150)
Pilgrimage of Rognvald Kali Kolsson (1151–1153) (Crusade of Rognvald Kali Kolsson)
Crusader Invasions of Egypt (1154–1169)
Swedish Crusades (1150s–1293)
Crusade or Pilgrimage of Henry the Lion (1172)
Crusade to the East of Philip of Flanders (1177)
Third Crusade (1189–1192)
Danish Crusades (1191, 1293)
Livonian Crusades (1193–1287)
Crusade of Emperor Henry VI (1197–1198)
Crusades against Livonians (1198–1209)
Crusade


Thirteenth century

Fourth Crusade (1202–1204) (Unholy Crusade)
Crusade against the Bulgars (1205)
Crusades against the Oeselians (1206–1261)
Papal Quarrel with John Lackland (1208)
Conquest of the Estonian Hinderland (1208–1226)
Albigensian Crusade (1209–1229) (Cathar Crusade)
Children's Crusade (1212)
A Political Crusade in England (1215–1217)
Fifth Crusade (1217–1221)
Crusade against Semigallians (1219–1290)
Crusade against Frederick II (1220–1241)
Prussian Crusades (1222–1274)
Crusade of William VI of Montferrat (1225)
Sixth Crusade (1228–1229) (Crusade of Emperor Frederick II)
Drenthe Crusade (1228–1232)
Crusade of John of Brienne in Apulia (1229)
Crusade against the Stedinger (1233–1234) (Stedinger Crusade)
Bogomils Crusades (1234, 1252)
Crusades against the Bosnian Heritics (1235, 1241) (Bosnian Crusades)
Barons' Crusade (1239–1241) (Crusade of 1239)
Crusade of Theobald I of Navarre (1239–1240)
Crusade to Tzurulum (1239)
Crusade of Richard of Cornwall (1240–1241)
Genoese Crusade against Savona and Albenga (1240)
Crusade against the Mongols (1241)
Crusade against Curonians (1242–1267)
Seventh Crusade (1248–1254) (Crusade of Louis IX of France to the East)
Pope Innocent IV's Crusade against Frederick II (1248)
Crusade against Sicily (1248)
Crusade against Conrad IV (1250)
First Shepherds’ Crusade (1251)
Crusade against Manfred of Sicily (1255–1266)
Crusade against Ezzelino III da Romano (1256)
Crusade Preached against the Mongols in Syria (1260)
Anti-Byzantine Crusades (1261–1320)
Another Political Crusade in England (1263–1265)
Crusade of Odo of Burgundy (1265–1266)
Crusade of Charles of Anjou against Lucera (1268)
Crusade against Conradin, nominal king of Jerusalem (1268)
Crusade of James I of Aragon (1269–1270)
Eighth Crusade (1270) (Crusade of Louis IX of France to Tunis)
Lord Edward's Crusade (1271–1272) (Crusade of Lord Edward of England, the Ninth Crusade, or the Last Crusade)
Plans for a Joint Latin-Greek Crusade (1274–1276)
Crusade of Henry of Mecklenburg (1275)
Lithuanian Crusades (1284–1435)
Crusade against the Aragonese (1284–1285) (Aragonese Crusade, or Crusade of Aragon)
Siege of Acre (1291)
Crusade against Frederick III of Sicily (1298, 1299, 1302).
Crusade against the Colonna Cardinals (1298)


Fourteenth century

Expedition of the Almogavars (1301–1311)
Hospitaller Crusade (1306–1310) (Hospitaller conquest of Rhodes)
Crusade of the Poor (1309) (Crusade of 1309 or the Shepards' Crusade of 1309)
Crusade against the Venetians (1309)
Crusade of Clement V (1309)
Crusade against the Aragonese (1309)
French Plans for Crusade (1317–1333)
Crusade of Philip V (1317–1322)
Second Shepherds' Crusade (1320) (The Pastoreaux of 1320)
Crusade against Frederico I of Montefeltro (1321–1322)
Crusade against Ferrara, Milan and the Ghibellines (1321–1322) (Anti-Ghibelline Crusades)
Crusade against the Arogonese (1321–1322)
Crusade of Charles IV (1322–1328)
Crusade against the Emperor Louis IV (1328–1329)
Crusade against the Catalan Grand Company (1330–1332) (Anti-Catalan Crusade)
Crusade of Philip VI (1330–1332)
The Naval Crusade of the Holy League (1332–1333)
The Holy League of Clement VI (1343)
Smyrniote Crusades (1343–1351)
Smyrna Crusade (1344)
Crusade of Humbert II of Viennois (1346)
Crusade of Magnus II Eriksson (1347–1351)
Crusade against Francesco Ordelaffi (1355–1357)
Crusade against Bernabò Visconti (1362–1363)
Crusade of Peter I de Lusignan (1362–1365)
Crusade of Urban V (1363–1364)
Alexandrian Crusade (1365)
Crusade of Amadeus VI of Savoy (Savoyard crusade) (1366–1367)
The Great Schism and the Crusades (1382–1387).
Crusade against Charles III of Naples (1382)
Despenser's Crusade (1383) (Norwich Crusade)
Crusade of John of Gaunt (1387).
Mahdia Crusade (1390) (Barbary Crusade or Crusade of Louis II de Bourbon against Mahdia)
Crusade of Nicopolis (1396)
Crusade of Marshal Boucicaut to Constantinople (1399)


Fifteenth century

Crusades against the Hussites (1420–1431)
First Anti-Hussite Crusade (1420)
Second Anti-Hussite Crusade (1421–1422)
Third Anti-Hussite Crusade (1423–1424)
Fourth Anti-Hussite Crusade (1426–1428)
Crusade of Joan of Arc (1430)
Fifth Anti-Hussite Crusade (1431)
Crusade of Varna (1443–1444)
Crusades to Recover Constantinople (1453–1460)
Crusade of Nicholas V (1455–1456)
Genoese Crusade to defend Chios (1455–1457)
Crusade of St. John of Capistrano (1456) (Siege of Belgrade)
Occupation of Sporades (1457)
Crusade of Pius II (1464)
Siege of Rhodes (1480)
The Anti-Turkish Crusade (1480–1481)
Crusade of Otranto (1481)
Granada War (1482–1491)
The Waldensian Crusade in the Dauphine (1487–1491)
Spanish Crusade in North Africa (1499–1510)


Sixteenth century

Siege of Rhodes (1522)
Crusade of the Emperor Charles V to Algiers (1541) (Algiers Expedition)
Spanish Crusade to Mahdia (1550)
Crusade of King Sebastian of Portugal to Morocco (1578) (Battle of Alcácer Quibir or the Battle of Three Kings)


À l'évidence, Dieu a tout raté.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Grégor Mer 3 Juil 2024 - 10:22

De l’amour du prochain / Von der Nächstenliebe

Ihr drängt euch um den Nächsten und habt schöne Worte dafür. Aber ich sage euch: eure Nächstenliebe ist eure schlechte Liebe zu euch selber.

« Vous vous empressez auprès du prochain et vous exprimez cela par de belles paroles. Mais je vous le dis : votre amour du prochain, c’est votre mauvais amour de vous-mêmes. »

C’est ainsi que Nietzsche commence son discours de Zarathoustra sur l’amour du prochain. Nous savons que Nietzsche entreprend une critique des valeurs judéo-chrétiennes et il a trouvé parmi ces dernières cet amour du prochain qu’il entreprend de déboulonner.
Mais il ne le fait pas au nom de rien et sans raison, par pur nihilisme.
Ainsi on trouve dans la suite de ce texte cette affirmation :

Höher als die Liebe zum Nächsten ist die Liebe zum Fernsten und Künftigen; höher noch als die Liebe zu Menschen ist die Liebe zu Sachen und Gespenstern.
Diess Gespenst, das vor dir herläuft, mein Bruder, ist schöner als du; warum giebst du ihm nicht dein Fleisch und deine Knochen? Aber du fürchtest dich und läufst zu deinem Nächsten.

« Plus haut que l’amour du prochain se trouve l’amour du lointain et de ce qui est à venir. Plus haut encore que l’amour de l’homme, je place l’amour des choses et des fantômes.
Ce fantôme qui court devant toi, mon frère, ce fantôme est plus beau que toi ; pourquoi ne lui prêtes-tu pas ta chair et tes os ? Mais tu as peur et tu t’enfuis chez ton prochain. »

Nietzsche parle en image du lointain, d’un fantôme, et nous pouvons nous demander ce qu’il entend par là. Ce qui est proche chez Nietzsche a une connotation mesquine alors que le lointain est volontiers associé à la grandeur. Le prochain, c’est un peu le point de vue du valet de chambre, incapable de contempler les plus hautes dimensions d’une personnalité et qui cherche à juger d’un grand homme en se concentrant sur des éléments triviaux.
Ainsi cet amour du prochain ressemble à une fuite devant le soi (le fantôme) que l’on pourrait créer. Plutôt que de devenir un créateur (voir le texte suivant : Vom Wege des Schaffenden, « Des voies du créateur ») et de tendre vers le surhomme, l’homme du commun se réfugie dans une société médiocre où il ne trouvera pas beaucoup d’exigences et où il ne se trouvera pas lui-même.
Nietzsche dit : Das Du ist älter als das Ich (Le toi est plus vieux que le moi). Il faut comprendre ce toi comme un toi familier et bien connu, tout l’inverse de l’ami. Peut-être que Heidegger disait quelque chose d’intéressant à ce sujet, car c’est finalement au sein de la dictature du On que l’on rencontre un tel toi, qui n’est véritablement personne mais qui peut être tout le monde.
D’ailleurs Heidegger souligne bien que c’est pour échapper au soi et à son être-pour-la-mort que l’être humain (ou le Dasein) se réfugie dans le On.
L’authenticité consiste à se réapproprier soi-même et à faire face à cette possibilité radicale de la fin de tous les possibles afin de retrouver la tonalité fondamentale de notre existence. Cette tonalité est celle où l’on trouve sa carrure pour affronter résolument la vie. On peut aussi penser à Hegel où lorsque l’esclave rencontre son Maître absolu (la mort), il met cette mort au travail et parvient à se réaliser dans une œuvre qui est enfin à sa hauteur, parce qu’il a vécu cet ébranlement de tout son être.
Quelle œuvre se propose Nietzsche ? Rien de moins que de créer une nouvelle table des valeurs. Pour cela il faut s’arracher à l’esprit de troupeau qui repose tout entier sur d’anciennes valeurs qui ne sont pas propices au surhomme. Pensons à sa phrase célèbre : « Dieu est mort ! »
Les anciennes valeurs sont en train et de s’effondrer et ce n’est pas un mal pour Nietzsche car elles ne permettaient pas l’intensification et la grandeur de la vie.
Comme dans l’exemple de l’amour du prochain, elles ne permettent pas de vivre une grande vie mais seulement de vivre médiocrement serrés d’autant plus près les uns des autres que l’on n’a aucune œuvre digne de ce nom à réaliser ensemble.
Tout l’inverse du créateur solitaire auquel Zarathoustra adresse ses larmes :

Mit meinen Thränen gehe in deine Vereinsamung, mein Bruder. Ich liebe Den, der über sich selber hinaus schaffen will und so zu Grunde geht.
« Va dans ta solitude avec mes larmes, ô mon frère. J’aime celui qui veut créer plus haut que lui-même et qui périt ainsi. »
Grégor
Grégor
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 14/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Mer 3 Juil 2024 - 13:50

.

J'adhère étroitement à cette pensée de Nietzsche opposant l'amour du prochain à l'amour du lointain.

À noter : on peut se demander si Nietzsche a vu ou non dans la pensée de Darwin ce lointain dont il nous conseille l'amour.

C'est d'une certaine façon le sujet de la thèse de doctorat en philo de ma copine Peggy Sastre.
On peut trouver cette thèse sur Internet sous le titre :

Généalogies de la morale :
perspectives nietzschéenne et darwinienne sur l'origine des comportements et des sentiments moraux


Résumé de la thèse :

Nietzsche comme Darwin envisagent la morale de manière évolutive, comme l'héritage temporaire de diverses sédimentations successives. Nietzsche comme Darwin remettent à plat toute une tradition antérieure, philosophique pour l'un, biologique et naturaliste pour l'autre. Tous deux poussent à voir la morale, certes comme un ensemble de règles et d'interdits structurant une société, mais comme un ensemble relatif, déterminé par des contextes, des environnements, des physiologies extra-morales. Le philosophe, comme le scientifique, eux mêmes inscrits dans une histoire et une évolution toujours inachevée à l'heure actuelle, font exploser les normes et les catégories morales anciennes, qu'elles soient métaphysiques, révélées, éternelles, fixes et définitives. Et tous deux, en observant, expliquant et critiquant la morale, provoquent une interrogation sur ses marges et son dépassement, par-delà d'ailleurs la science et la philosophie : qu'est-ce que l'individu pour le troupeau, qu'est-ce que l'homme pour son espèce ?

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Lun 15 Juil 2024 - 10:17

L' amour du prochain n' est effectif que si le prochain est disposé à recevoir cet amour.
Dans l' idéal c' est lumineux mais dans le réel il y a de nombreuses ... interférences.
Ainsi on peut aimer et donner des preuves de cet amour, mais pas forcément adéquates à ce que le prochain attend de vous.
Et puis aussi, quand on tend la joie droite après avoir été giflé sur l' autre joue, on peut s' en ramasser une seconde.
Le prochain, n' étant pas forcément sensible à votre idéal d' amour, percevra cela comme une faiblesse ou pire encore, une stupidité.
Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total.
Sans attendre un retour ni tenir compte des conséquences.
Rien de moins en fait que l' état de sainteté.
Dans cette optique il faut donc se préparer à vivre un long chemin de croix.
Le saint n' est jamais très loin du martyre
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Vanleers Lun 15 Juil 2024 - 11:01

alain a écrit:
Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total.

Pas du tout.
Le seul devoir du chrétien, c’est d’être joyeux.
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Lun 15 Juil 2024 - 11:32

D' accord.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Bergame Lun 15 Juil 2024 - 12:07

Vanleers a écrit:Le seul devoir du chrétien, c’est d’être joyeux.
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.
C'est un intéressant exemple d'injonction paradoxale, ça : "Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !" lol

alain a écrit:Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total. Sans attendre un retour ni tenir compte des conséquences. Rien de moins en fait que l' état de sainteté. Dans cette optique il faut donc se préparer à vivre un long chemin de croix. Le saint n' est jamais très loin du martyre
Oui, je le pense aussi. D'ailleurs, c'est par le martyrat que le christianisme s'est diffusé dans le monde romain.
Et c'est intéressant, me semble-t-il, parce que ce martyrat fonctionne comme le "blame and shame" d'aujourd'hui. Je dirais que c'est la stratégie typique pour s'imposer dans le monde occidental : Prendre le rôle du Gentil, du pauvre homme aimant et compatissant sur qui s'acharne la Méchanceté du monde, et en particulier la Méchanceté des puissants, afin de montrer à un Tiers populaire que le pouvoir c'est le Mal, et d'opérer chez ce Tiers une conversion affective. La révolution pacifique, en somme, celle du martyr en effet.

Mais même s'il existe des exemples similaires dans d'autres civilisations -on pense évidemment à Gandhi entre autres- je ne peux m'empêcher de faire noter comment la notion même de "martyrat" est comprise, ailleurs, différemment. Le martyr est partout un "témoin", certes, quelqu'un qui porte témoignage de sa foi au péril de sa vie. Mais par exemple, en Islam, le martyr, ce n'est pas celui qui se laisse exécuter afin de susciter la compassion d'Autrui, c'est : "Celui qui est tué en combattant des mécréants et n'ayant comme motif que celui-là."
Wikipedia a écrit:Si pour le christianisme, le martyre est essentiellement un témoignage de foi qui se fait dans l'amour y compris pour les juges et les bourreaux, le chahid de l'islam peut être un soldat qui meurt en combattant pendant le jihâd ; il se voit promettre le paradis :
"Que ceux qui veulent échanger la vie présente contre celle de l'au-delà combattent dans le chemin de Dieu ! Qu'ils succombent ou qu'ils soient vainqueurs, Nous leur accorderons une généreuse récompense." (Le Coran IV ; 74)

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 5240
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Vanleers Lun 15 Juil 2024 - 12:37

Bergame a écrit:
Vanleers a écrit:Le seul devoir du chrétien, c’est d’être joyeux.
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.
C'est un intéressant exemple d'injonction paradoxale, ça : "Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !"

Ça demande, évidemment, d'avoir un sens de l’humour d’enfer.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Kercos Lun 15 Juil 2024 - 12:55

Perso , je trouve qu'un fil sur le problème des sectes suffit amplement.

Kercos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1144
Date d'inscription : 25/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Lun 15 Juil 2024 - 13:05

alain a écrit:L' amour du prochain n' est effectif que si le prochain est disposé à recevoir cet amour.
Dans l' idéal c' est lumineux mais dans le réel il y a de nombreuses ... interférences.
Ainsi on peut aimer et donner des preuves de cet amour, mais pas forcément adéquates à ce que le prochain attend de vous.
Et puis aussi, quand on tend la joie droite après avoir été giflé sur l' autre joue, on peut s' en ramasser une seconde.
Le prochain, n' étant pas forcément sensible à votre idéal d' amour, percevra cela comme une faiblesse ou pire encore, une stupidité.
Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total.
Sans attendre un retour ni tenir compte des conséquences.
Rien de moins en fait que l' état de sainteté.
Dans cette optique il faut donc se préparer à vivre un long chemin de croix.
Le saint n' est jamais très loin du martyre

Par curiosité, va voir dans n'importe quel hôpital de n'importe quel lieu du monde comment on s'occupe du prochain et du lointain sans état de sainteté ni martyre ni chemin de croix.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Lun 15 Juil 2024 - 13:26

Vanleers a écrit:
Bergame a écrit:
Vanleers a écrit:Le seul devoir du chrétien, c’est d’être joyeux.
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.
C'est un intéressant exemple d'injonction paradoxale, ça : "Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !"

Ça demande, évidemment, d'avoir un sens de l’humour d’enfer.
😅  je note ...


Dernière édition par alain le Lun 15 Juil 2024 - 13:36, édité 1 fois
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Lun 15 Juil 2024 - 13:30

Saint-Ex a écrit:
alain a écrit:L' amour du prochain n' est effectif que si le prochain est disposé à recevoir cet amour.
Dans l' idéal c' est lumineux mais dans le réel il y a de nombreuses ... interférences.
Ainsi on peut aimer et donner des preuves de cet amour, mais pas forcément adéquates à ce que le prochain attend de vous.
Et puis aussi, quand on tend la joie droite après avoir été giflé sur l' autre joue, on peut s' en ramasser une seconde.
Le prochain, n' étant pas forcément sensible à votre idéal d' amour, percevra cela comme une faiblesse ou pire encore, une stupidité.
Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total.
Sans attendre un retour ni tenir compte des conséquences.
Rien de moins en fait que l' état de sainteté.
Dans cette optique il faut donc se préparer à vivre un long chemin de croix.
Le saint n' est jamais très loin du martyre

Par curiosité, va voir dans n'importe quel hôpital de n'importe quel lieu du monde comment on s'occupe du prochain et du lointain sans état de sainteté ni martyre ni chemin de croix.
Clairement, oui !

A ce sujet je pense que la santé est l' affaire de tous.
Des hôpitaux publics financés par nos impôts et taxes.
C' est une folie d' avoir eu l' idée des cliniques privées.
L' argent, le profit, ne devrait pas côtoyer la santé  à mon avis.
Les hommes devraient sérieusement penser à ça ... tout au moins quand ils ne sont pas occupés à faire la guerre.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Lun 15 Juil 2024 - 13:39

Vanleers a écrit:
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.
Bergame a écrit:
C'est un intéressant exemple d'injonction paradoxale, ça : "Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !"

  Eleventh century

First Crusade (1095–1099)
People's Crusade (1096)


Twelfth century

Crusade of 1101 (1101–1102) (Crusade of the Faint-Hearted)
Crusade of Emperor Henry IV (1103)
Crusade of Bohemond of Taranto (1107–1108)
Norwegian Crusade (1107–1110) (Crusade of Sigurd Jorsalfar)
Mallorca Crusade (1113–1115) (Balearic Islands Expedition)
Crusade or Pilgrimage of Fulk V of Anjou (1120–1122)
Venetian Crusade (1122–1124) (Crusade of Calixtus II)
Crusade of Conrad III (1124)
Political Crusade against Roger II of Sicily (1127–1135)
Crusade of 1129 (Damascus Crusade)
Second Crusade (1147–1150)
Wendish Crusade (1147)
Crusading Project against Byzantium (1149–1150)
Pilgrimage of Rognvald Kali Kolsson (1151–1153) (Crusade of Rognvald Kali Kolsson)
Crusader Invasions of Egypt (1154–1169)
Swedish Crusades (1150s–1293)
Crusade or Pilgrimage of Henry the Lion (1172)
Crusade to the East of Philip of Flanders (1177)
Third Crusade (1189–1192)
Danish Crusades (1191, 1293)
Livonian Crusades (1193–1287)
Crusade of Emperor Henry VI (1197–1198)
Crusades against Livonians (1198–1209)
Crusade


Thirteenth century

Fourth Crusade (1202–1204) (Unholy Crusade)
Crusade against the Bulgars (1205)
Crusades against the Oeselians (1206–1261)
Papal Quarrel with John Lackland (1208)
Conquest of the Estonian Hinderland (1208–1226)
Albigensian Crusade (1209–1229) (Cathar Crusade)
Children's Crusade (1212)
A Political Crusade in England (1215–1217)
Fifth Crusade (1217–1221)
Crusade against Semigallians (1219–1290)
Crusade against Frederick II (1220–1241)
Prussian Crusades (1222–1274)
Crusade of William VI of Montferrat (1225)
Sixth Crusade (1228–1229) (Crusade of Emperor Frederick II)
Drenthe Crusade (1228–1232)
Crusade of John of Brienne in Apulia (1229)
Crusade against the Stedinger (1233–1234) (Stedinger Crusade)
Bogomils Crusades (1234, 1252)
Crusades against the Bosnian Heritics (1235, 1241) (Bosnian Crusades)
Barons' Crusade (1239–1241) (Crusade of 1239)
Crusade of Theobald I of Navarre (1239–1240)
Crusade to Tzurulum (1239)
Crusade of Richard of Cornwall (1240–1241)
Genoese Crusade against Savona and Albenga (1240)
Crusade against the Mongols (1241)
Crusade against Curonians (1242–1267)
Seventh Crusade (1248–1254) (Crusade of Louis IX of France to the East)
Pope Innocent IV's Crusade against Frederick II (1248)
Crusade against Sicily (1248)
Crusade against Conrad IV (1250)
First Shepherds’ Crusade (1251)
Crusade against Manfred of Sicily (1255–1266)
Crusade against Ezzelino III da Romano (1256)
Crusade Preached against the Mongols in Syria (1260)
Anti-Byzantine Crusades (1261–1320)
Another Political Crusade in England (1263–1265)
Crusade of Odo of Burgundy (1265–1266)
Crusade of Charles of Anjou against Lucera (1268)
Crusade against Conradin, nominal king of Jerusalem (1268)
Crusade of James I of Aragon (1269–1270)
Eighth Crusade (1270) (Crusade of Louis IX of France to Tunis)
Lord Edward's Crusade (1271–1272) (Crusade of Lord Edward of England, the Ninth Crusade, or the Last Crusade)
Plans for a Joint Latin-Greek Crusade (1274–1276)
Crusade of Henry of Mecklenburg (1275)
Lithuanian Crusades (1284–1435)
Crusade against the Aragonese (1284–1285) (Aragonese Crusade, or Crusade of Aragon)
Siege of Acre (1291)
Crusade against Frederick III of Sicily (1298, 1299, 1302).
Crusade against the Colonna Cardinals (1298)


Fourteenth century

Expedition of the Almogavars (1301–1311)
Hospitaller Crusade (1306–1310) (Hospitaller conquest of Rhodes)
Crusade of the Poor (1309) (Crusade of 1309 or the Shepards' Crusade of 1309)
Crusade against the Venetians (1309)
Crusade of Clement V (1309)
Crusade against the Aragonese (1309)
French Plans for Crusade (1317–1333)
Crusade of Philip V (1317–1322)
Second Shepherds' Crusade (1320) (The Pastoreaux of 1320)
Crusade against Frederico I of Montefeltro (1321–1322)
Crusade against Ferrara, Milan and the Ghibellines (1321–1322) (Anti-Ghibelline Crusades)
Crusade against the Arogonese (1321–1322)
Crusade of Charles IV (1322–1328)
Crusade against the Emperor Louis IV (1328–1329)
Crusade against the Catalan Grand Company (1330–1332) (Anti-Catalan Crusade)
Crusade of Philip VI (1330–1332)
The Naval Crusade of the Holy League (1332–1333)
The Holy League of Clement VI (1343)
Smyrniote Crusades (1343–1351)
Smyrna Crusade (1344)
Crusade of Humbert II of Viennois (1346)
Crusade of Magnus II Eriksson (1347–1351)
Crusade against Francesco Ordelaffi (1355–1357)
Crusade against Bernabò Visconti (1362–1363)
Crusade of Peter I de Lusignan (1362–1365)
Crusade of Urban V (1363–1364)
Alexandrian Crusade (1365)
Crusade of Amadeus VI of Savoy (Savoyard crusade) (1366–1367)
The Great Schism and the Crusades (1382–1387).
Crusade against Charles III of Naples (1382)
Despenser's Crusade (1383) (Norwich Crusade)
Crusade of John of Gaunt (1387).
Mahdia Crusade (1390) (Barbary Crusade or Crusade of Louis II de Bourbon against Mahdia)
Crusade of Nicopolis (1396)
Crusade of Marshal Boucicaut to Constantinople (1399)


Fifteenth century

Crusades against the Hussites (1420–1431)
First Anti-Hussite Crusade (1420)
Second Anti-Hussite Crusade (1421–1422)
Third Anti-Hussite Crusade (1423–1424)
Fourth Anti-Hussite Crusade (1426–1428)
Crusade of Joan of Arc (1430)
Fifth Anti-Hussite Crusade (1431)
Crusade of Varna (1443–1444)
Crusades to Recover Constantinople (1453–1460)
Crusade of Nicholas V (1455–1456)
Genoese Crusade to defend Chios (1455–1457)
Crusade of St. John of Capistrano (1456) (Siege of Belgrade)
Occupation of Sporades (1457)
Crusade of Pius II (1464)
Siege of Rhodes (1480)
The Anti-Turkish Crusade (1480–1481)
Crusade of Otranto (1481)
Granada War (1482–1491)
The Waldensian Crusade in the Dauphine (1487–1491)
Spanish Crusade in North Africa (1499–1510)


Sixteenth century

Siege of Rhodes (1522)
Crusade of the Emperor Charles V to Algiers (1541) (Algiers Expedition)
Spanish Crusade to Mahdia (1550)
Crusade of King Sebastian of Portugal to Morocco (1578) (Battle of Alcácer Quibir or the Battle of Three Kings)    




"Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !"

Vanleers a écrit:Ça demande, évidemment, d'avoir un sens de l’humour d’enfer.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Lun 15 Juil 2024 - 13:49

alain a écrit:
Saint-Ex a écrit:
alain a écrit:L' amour du prochain n' est effectif que si le prochain est disposé à recevoir cet amour.
Dans l' idéal c' est lumineux mais dans le réel il y a de nombreuses ... interférences.
Ainsi on peut aimer et donner des preuves de cet amour, mais pas forcément adéquates à ce que le prochain attend de vous.
Et puis aussi, quand on tend la joie droite après avoir été giflé sur l' autre joue, on peut s' en ramasser une seconde.
Le prochain, n' étant pas forcément sensible à votre idéal d' amour, percevra cela comme une faiblesse ou pire encore, une stupidité.
Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total.
Sans attendre un retour ni tenir compte des conséquences.
Rien de moins en fait que l' état de sainteté.
Dans cette optique il faut donc se préparer à vivre un long chemin de croix.
Le saint n' est jamais très loin du martyre

Par curiosité, va voir dans n'importe quel hôpital de n'importe quel lieu du monde comment on s'occupe du prochain et du lointain sans état de sainteté ni martyre ni chemin de croix.
Clairement, oui !

A ce sujet je pense que la santé est l' affaire de tous.
Des hôpitaux publics financés par nos impôts et taxes.
C' est une folie d' avoir eu l' idée des cliniques privées.
L' argent, le profit, ne devrait pas côtoyer la santé  à mon avis.
Les hommes devraient sérieusement penser à ça ... tout au moins quand ils ne sont pas occupés à faire la guerre.

Aujourd'hui, loin de la guerre, évidemment, la génétique a permis de montrer que toute la trajectoire des maladies de chacun est inscrite dans son ADN, ce qui ouvre la voie à une médecine préventive bien plus économique que la médecine palliative actuelle. Oh ! Il ne faut pas s'imaginer qu'une médecine préventive soit mise en place du jour au lendemain partout au monde. Les profiteurs de la médecine palliative actuelle ne vont certainement pas se laisser faire !

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Lun 15 Juil 2024 - 15:34

Saint-Ex a écrit:
alain a écrit:
Saint-Ex a écrit:
alain a écrit:L' amour du prochain n' est effectif que si le prochain est disposé à recevoir cet amour.
Dans l' idéal c' est lumineux mais dans le réel il y a de nombreuses ... interférences.
Ainsi on peut aimer et donner des preuves de cet amour, mais pas forcément adéquates à ce que le prochain attend de vous.
Et puis aussi, quand on tend la joie droite après avoir été giflé sur l' autre joue, on peut s' en ramasser une seconde.
Le prochain, n' étant pas forcément sensible à votre idéal d' amour, percevra cela comme une faiblesse ou pire encore, une stupidité.
Que demande donc le Christianisme ?
A mon sens, ce qu' il demande c' est l' amour total.
Sans attendre un retour ni tenir compte des conséquences.
Rien de moins en fait que l' état de sainteté.
Dans cette optique il faut donc se préparer à vivre un long chemin de croix.
Le saint n' est jamais très loin du martyre

Par curiosité, va voir dans n'importe quel hôpital de n'importe quel lieu du monde comment on s'occupe du prochain et du lointain sans état de sainteté ni martyre ni chemin de croix.
Clairement, oui !

A ce sujet je pense que la santé est l' affaire de tous.
Des hôpitaux publics financés par nos impôts et taxes.
C' est une folie d' avoir eu l' idée des cliniques privées.
L' argent, le profit, ne devrait pas côtoyer la santé  à mon avis.
Les hommes devraient sérieusement penser à ça ... tout au moins quand ils ne sont pas occupés à faire la guerre.

Aujourd'hui, loin de la guerre, évidemment, la génétique a permis de montrer que toute la trajectoire des maladies de chacun est inscrite dans son ADN, ce qui ouvre la voie à une médecine préventive bien plus économique que la médecine palliative actuelle. Oh ! Il ne faut pas s'imaginer qu'une médecine préventive soit mise en place du jour au lendemain partout au monde. Les profiteurs de la médecine palliative actuelle ne vont certainement pas se laisser faire !
Non bien sûr.
Ils attaqueront tout ce qui bouge et qui pour eux ressemble absolument  au " diable "  :  ce qui peut mettre en péril leurs profits.
Heureusement, ce n' est pas si simple, et la recherche avance.
La recherche fondamentale ennuie les profiteurs car elle ne trouve pas forcément dans l' immediat des applications qui rapportent gros.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Vanleers Mar 16 Juil 2024 - 10:06

alain a écrit:
Vanleers a écrit:
Bergame a écrit:
Vanleers a écrit:Le seul devoir du chrétien, c’est d’être joyeux.
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.
C'est un intéressant exemple d'injonction paradoxale, ça : "Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !"

Ça demande, évidemment, d'avoir un sens de l’humour d’enfer.
😅  je note ...

Notez également que le « Soyez joyeux » implique un « N’attristez pas la vie ».

Or, attrister la vie est une passion des plus communes et il est bien difficile d’y renoncer.

L’Église a longtemps utilisé la formule rituelle : « Je renonce à Satan, ses pompes et ses œuvres ».
Or, dans la Bible, Satan est l’Accusateur et je dirais que ses « pompes » sont les accusations que nous portons sur autrui, sources de joies mauvaises car cédant vite la place à  des tristesses.

Le christianisme, tel que je le comprends au sens pratique, est une libération de l’enfermement dans nos tristes passions accusatrices et un appel à vivre pleinement dans la joie.

Je note au passage que c’était également l’objectif de Spinoza dans son Ethique.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Mar 16 Juil 2024 - 10:16

Vanleers a écrit:
alain a écrit:
Vanleers a écrit:
Bergame a écrit:
Vanleers a écrit:Le seul devoir du chrétien, c’est d’être joyeux.
Soyez joyeux, Dieu fait le reste.
C'est un intéressant exemple d'injonction paradoxale, ça : "Sois joyeux ! Allez, sois joyeux, c'est ton devoir !"

Ça demande, évidemment, d'avoir un sens de l’humour d’enfer.
😅  je note ...

Notez également que le « Soyez joyeux » implique un « N’attristez pas la vie ».

Or, attrister la vie est une passion des plus communes et il est bien difficile d’y renoncer.

L’Église a longtemps utilisé la formule rituelle : « Je renonce à Satan, ses pompes et ses œuvres ».
Or, dans la Bible, Satan est l’Accusateur et je dirais que ses « pompes » sont les accusations que nous portons sur autrui, sources de joies mauvaises car cédant vite la place à  des tristesses.

Le christianisme, tel que je le comprends au sens pratique, est une libération de l’enfermement dans nos tristes passions accusatrices et un appel à vivre pleinement dans la joie.

Je note au passage que c’était également l’objectif de Spinoza dans son Ethique.
Je dirais que plus on est éveillé et lucide et plus il est difficile d' être heureux.
Si Dieu nous voulait " joyeux " aurait il créé ce monde tel qu' il est ?
Nous aurait il donné la capacité de le voir ?
Bon, ça se discute.

L' existence est difficile.
Ce n' est pas une partie de plaisir.
Heureusement il y a aussi la beauté.
Les belles choses et les belles gens, ça existe aussi.

Peut être, dans une optique chrétienne, faut il voir le monde et la souffrance, dans la douleur, tels qu' ils sont, jusqu' à un point de basculement vers la joie ?
On va le dire comme ça.


Dernière édition par alain le Mar 16 Juil 2024 - 10:44, édité 1 fois
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Mar 16 Juil 2024 - 10:35

Vanleers a écrit:

Notez également que le « Soyez joyeux » implique un « N’attristez pas la vie ».

Or, attrister la vie est une passion des plus communes et il est bien difficile d’y renoncer.

L’Église a longtemps utilisé la formule rituelle : « Je renonce à Satan, ses pompes et ses œuvres ».
Or, dans la Bible, Satan est l’Accusateur et je dirais que ses « pompes » sont les accusations que nous portons sur autrui, sources de joies mauvaises car cédant vite la place à  des tristesses.

Le christianisme, tel que je le comprends au sens pratique, est une libération de l’enfermement dans nos tristes passions accusatrices et un appel à vivre pleinement dans la joie.

Je note au passage que c’était également l’objectif de Spinoza dans son Ethique.

Le discours des chrétiens sur la joie est d'une tristesse à mourir ...

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Mar 16 Juil 2024 - 10:49

N' est ce pas  que les Chrétiens doivent composer avec la réalité du monde et tenter de lui donner un sens ?

Il me semble que chez eux,  ce n' est jamais un joie sans arrière pensée.
La joie oui, mais en mesurant l' entière dimension de la douleur sous jacente.

Sinon, le Christ aurait il eu besoin de se faire crucifier ?

Très clairement - me semble t' il - il faut, dans leur logique, obligatoirement passer par le purgatoire, vécu comme une sorte de rédemption - à cause de nos péchés ? - pour accéder ensuite au paradis ( la joie ).
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Mar 16 Juil 2024 - 16:05

alain a écrit:N' est ce pas  que les Chrétiens doivent composer avec la réalité du monde et tenter de lui donner un sens ?

Je doute que la ferveur véritable d'un vrai Chrétien lui laisse entrevoir ce qu'est la réalité du monde. La ferveur d'un vrai chrétien est orientée vers le surnaturel dictateur absolu de son très fervent être, de sa très fervente âme, de son très fervent arrière monde platonicien jusqu'à l'os.

Notre théologien de service s'imagine qu'à partir de sa très sincère foi il va être capable de donner des leçons de joie, et pourquoi pas de plaisir tant qu'il y est, aux matérialistes scientifiques et athées qui ont détruit sa religion, sa civilisation, depuis la publication du De Rerum Natura de Lucrèce il y a 5 siècles.

******

Qu'est-ce que tu t'imagines, Vanleers, que ta déclaration voulant que « le christianisme, tel que [tu] le comprends au sens pratique, est une libération de l’enfermement dans nos tristes passions accusatrices et un appel à vivre pleinement dans la joie » va m'empêcher d'accuser ta religion des pires atrocités du temps où elle avait la puissance politique et que cette accusation va m'empêcher de jouir du plaisir et de la joie de flirter avec ma voisine ?

Pour qui tu les prends, les enfant du bon Dieu que sont les matérialistes scientifiques et athées ? Pour des dupes sur lesquelles on peut tirer comme on tire sur des canards sauvages ?

Si tu dis « Le christianisme, tel que je le comprends au sens pratique, est une libération de l’enfermement dans nos tristes passions accusatrices et un appel à vivre pleinement dans la joie », c'est parce qu'aujourd'hui tu ne peux par faire autrement, c'est parce qu'aujourd'hui tu ne peux plus faire autrement !

Parce que depuis 5 siècles, nous savons que

« la religion sut dicter des meurtres atroces »   Lucrèce

Et, à côté de la justice de cette accusation suivie d'une culpabilité commandant l'exécution de ta religion, il y a ça :

L'amour du prochain Captur86


Autrement dit, il y a un temps pour la justice et un temps pour les plaisirs et la joie, et ce ne sont pas les mêmes, mon p'tit vieux ...

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Vanleers Mar 16 Juil 2024 - 16:36

alain a écrit:
L' existence est difficile.
Ce n' est pas une partie de plaisir.
Heureusement il y a aussi la beauté.
Les belles choses et les belles gens, ça existe aussi.

La joie chrétienne est une convivialité qui prend pour modèle la joie du Christ telle que nous la révèlent les évangiles.
Cette joie partagée n’est pas aveugle aux souffrances du monde ; elle salue la beauté des choses et des personnes.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Bergame Mar 16 Juil 2024 - 19:03

Je déplacerai sans doute ce topic.

Mais : Je n'ai pas le sentiment que Jésus soit particulièrement joyeux, dans les Evangiles ? Il est compassionnel, il est grave, il est amical, il est inspiré, il est radical à l'occasion, mais il ne me semble pas joyeux. Tu es passé de Spinoza à Loyola, maintenant tu t'attaques au Christ, mais qu'est-ce qui, dans les Evangiles même, peut faire croire que Jésus est joyeux ?

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 5240
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Saint-Ex Mar 16 Juil 2024 - 20:13

Vanleers a écrit:
alain a écrit:
L' existence est difficile.
Ce n' est pas une partie de plaisir.
Heureusement il y a aussi la beauté.
Les belles choses et les belles gens, ça existe aussi.

La joie chrétienne est une convivialité qui prend pour modèle la joie du Christ telle que nous la révèlent les évangiles.
Cette joie partagée n’est pas aveugle aux souffrances du monde ; elle salue la beauté des choses et des personnes.

Tu cherches comme d'habitude à séparer la beauté morale d'un Jésus éduquant son monde selon les obligations de la vie telles que signalées par la science dont il ne savait rien mais dont il avait eu l'intuition et le profond dégoût que constitue la crucifixion de Jésus cloué sur du bois «pour sauver nos âmes du péché». L'un ne va pas sans l'autre, Monsieur le théologien. Tu n'as pas le droit de ne prêcher que la moitié noble de Jésus. Il faut absolument te coltiner le dégoût abject de la crucifixion tournée en je ne sais vraiment pas quelle joie d'essence complètement idiote, stupide, imbécile.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par alain Mar 16 Juil 2024 - 20:36

Avant la crucifixion il ne faut pas oublier la flagellation, la couronne d' épines, et après la lance sur le côté , si je me souviens bien.
Et le port de la croix : le chemin de croix.

Certes les Romains ont martyrisé les Chrétiens.
Mais l' Église a mis en place l' Inquisition et l' Inquisition aurait très bien pu être imaginée par le marquis de Sade.

Vanleers, je ne suis pas vraiment connaisseur ...
Quelle est la part de responsabilité des Catholiques et des Chrétiens dans l" Inquisition ? ...
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Vanleers Mer 17 Juil 2024 - 11:37

alain a écrit:
Quelle est la part de responsabilité des Catholiques et des Chrétiens dans l" Inquisition ? ...

En 2.000 ans d’histoire, le christianisme a connu de nombreuses vicissitudes et les guerres de religion (en France de 1561 à 1598) et les inquisitions (médiévale, espagnole, portugaise, romaine) en font partie.
Pour en connaître véritablement les tenants et les aboutissants, il faut lire les historiens.
Je pense que ces vicissitudes se sont alimentées d’une méconnaissance du message évangélique.
Dans sa conclusion de Le péché et la peur – Fayard 1983 :

Jean Delumeau a écrit:Le résultat, en tout cas, fut une prédication qui parlait plus de la Passion du Sauveur que de sa Résurrection, du péché que du pardon, du Juge que le Père, de l’enfer que du paradis. Il y avait là une véritable déviation par rapport à l’affirmation de Saint Paul selon laquelle « là où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé » (Rom. 5,20).

Je m’intéresse davantage à ce que j’appellerais le « renouveau charismatique » du christianisme, non pas au sens du mouvement pentecôtiste qui naquit en Occident dans les années 60 mais au sens où la joie (chara en grec) est à nouveau perçue comme une vertu cardinale du christianisme.
On dit que le christianisme est la religion de l’amour mais je dirais aussi que c’est la religion de la joie, de la convivialité révélée par Jésus-Christ.
L’amour du prochain (le sujet de ce fil) n’est pas autre chose pour le chrétien que la convivialité en acte.
Cette convivialité n’est pas l’apanage du chrétien qui « cherche et trouve Dieu en toute chose » (Ignace de Loyola), y compris dans les convivialités qui ne se réfèrent à aucune religion.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'amour du prochain Empty Re: L'amour du prochain

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum