-46%
Le deal à ne pas rater :
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
14.44 € 26.99 €
Voir le deal

Aphorismes éphémères.

Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Ven 6 Mar 2020 - 22:42

Si on essaye de dire n'importe quoi on ne peut pas se tromper !

Enfin je suppose.

Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Ven 6 Mar 2020 - 22:48

Quand on coupe la queue d'un serpent il parait déjà beaucoup plus court.

Y'a pas débat.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Ven 6 Mar 2020 - 22:49

Quand on n'a pas d'pied on n'a pas d'chaussette.

Sauf si on est une chaussette.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Ven 6 Mar 2020 - 23:13

Il vaut mieux avoir un gros nez plutôt que deux petits.

Mais pas pour Janus.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Ven 6 Mar 2020 - 23:16

Le plus vieux métier du monde, c'est tailleur de pierre.

C'était payé en nature.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Ven 6 Mar 2020 - 23:29

Si tu sais bien faire quelque chose, tu le fais,

sinon, tu l'enseignes.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Sam 7 Mar 2020 - 0:00

Si je vous dis que je vais m'occuper d'un problème c'est que je vais le faire.

Inutile de me le rappeler tous les six mois.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Sam 7 Mar 2020 - 0:02

Il faut chercher à atteindre la perfection en étant imparfait comme il faut accepter de vivre en étant mortel.

Pour toujours.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Sam 7 Mar 2020 - 0:16

La vodka c'est servit froid et c'est fait avec des patates or les patates c'est des légumes, donc, la vodka c'est une salade.

Il n'y a que deux occasions pour boire de la vodka: quand on mange ou quand on ne mange pas.

C'est Dieu qui a inventé la vodka, après il a inventé l’ornithorynque.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Sam 7 Mar 2020 - 0:18

Coin coin coin coin coin coin coin. Aphorismes éphémères.  2101236583


COUAK ! Aphorismes éphémères.  2018971162

Coin coin ?  perplexe

COUIK  !!   Evil or Very Mad

... Aphorismes éphémères.  2528771386
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Bergame le Sam 7 Mar 2020 - 11:18

Magni a écrit:Si tu sais bien faire quelque chose, tu le fais,

sinon, tu l'enseignes.

J'aime beaucoup celui-ci, et il me semble très juste, en tant qu'(ex-) enseignant moi-même. Aphorismes éphémères.  2101236583

Mais c'est aussi parce qu'un enseignant est (je pense, le plus souvent) quelqu'un qui aime d'abord apprendre -un autre aphorisme très vrai à ce propos, me semble-t-il, est qu'enseigner est quand même le meilleur moyen de rester à l'école.
Or, plus on en apprend sur un sujet, plus on prend conscience de ce qu'on en ignore.
Par conséquent, le sachant, le spécialiste, l'expert, est souvent quelqu'un qui, en fait, possède un savoir circonscrit et peut-être, finalement, assez superficiel.


(Ce qui est simplement une réflexion que je me fais au passage, plus pour moi-même qu'autre chose).

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3620
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par neopilina le Sam 7 Mar 2020 - 11:35

Qu'est-ce qui t'arrive Magni ? On se " connait " un petit peu, et pas que moi. Tu as changé, il se passe quelque chose, c'est indéniable. Après, en causer en public ou pas, c'est autre chose. Mais a contrario, admets que nos interrogations sont légitimes.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5730
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Sam 7 Mar 2020 - 13:28

Bergame a écrit:un enseignant est (je pense, le plus souvent) quelqu'un qui aime d'abord apprendre

Il faut apprendre pour bien enseigner.
Si on aime sa matière, on apprend avec facilité et on enseigne bien.


L'enseignement d'une matière requière un entrainement et des compétences qui ne sont pas identiques à ce qu'on doit développer pour pratiquer, d'une part, et d'autre part il est fatal que le praticien ambitieux soit un pilote d'essai qui comprend globalement les techniques et les développe alors que l'enseignant sérieux ne livre que de l'éprouvé et maîtrisé le détail.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Sam 7 Mar 2020 - 15:01

neopilina a écrit:Qu'est-ce qui t'arrive Magni ? On se " connait " un petit peu, et pas que moi. Tu as changé, il se passe quelque chose, c'est indéniable. Après, en causer en public ou pas, c'est autre chose. Mais a contrario, admets que nos interrogations sont légitimes.


Aphorismes éphémères.  Punks-10




Aphorismes éphémères.  3100455808

Je déconne, je vais essayer d'être un peu plus cool.

Je crois sincèrement que je vais bien, je suis content de discuter sur ce forum, c'est sympa.
Le fait que je sois assez actif ces derniers temps ne vient pas du fait que j'ai changé de situation personnelle mais parce que j'ai remis le doigt dedans et ma passion naturelle m’entraîne.
Je suis désolé pour mon attitude parfois un peu revêche, je crois que c'est seulement une question de circonstance : le temps qui passe, la mort qui approche, le sentiment d'avoir moins de temps à perdre qu'avant et un peu plus d'urgence à livrer un message, toussa toussa.

Ma situation personnelle est stable, mes enfants sont devenus adultes, je suis avec leur mère depuis trente ans, pourvu que ça dure ...
Ma situation professionnelle est étonnante, je suis surpris moi-même. Comme dirait hks c'est une ascension périlleuse, avec aucune garantie, mais jusqu'à présent je suis encore accroché à la paroi. J'ai toujours fait aussi bien que j'en suis capable, pas pour l'argent mais pour la plus grande gloire de mon créateur ; je veux dire que je me suis vraiment appliqué, je ne veux pas insister sur la raison.

J'ai plusieurs centaines de millions d'euro à dépenser d'ici 2025 (la moitié venant de subventions européennes, donc grâce à ceux qui payent des impôts et des taxes ici et ailleurs ; on est dans la même armada et je pilote un vaisseau), on m'a confié ce budget en vue d'un résultat.
Si le résultat est là je vais me retrouver avec des milliards à transformer en outillage industriel d'ici 2030, objectif zéro émission carbone dans mon secteur en 2050. A mon niveau je ne choisis pas l'objectif, j'exécute, avec les solutions techniques que je suis en charge de sélectionner pour créer l'outillage qu'on me demandé de produire.
Lors de ma première expérience dans l'industrie je me suis retrouvé aux philippines pour construire une tour avec des gens de différentes nations qui parlaient tous anglais, cette plongée en pleine Babylone m'a mis dans une situation mentale assez inconfortable pour un chrétien récemment convertit (en 1991). J'ai décidé de ne pas me rebeller et j'ai défini mon attitude comme celle d'un serviteur. J’ai accepté le monde et ma présence dedans. Je ne connaissais pas encore le mot mais c'est l'adoption d'une attitude stoïque comme réponse au stress qui a fait de moi un stoïcien.

Des industries internationales préparent des documents techniques et commerciaux pour me les soumettre. J'ai 35 personnes à embaucher cette année (si vous connaissez un expert des réseaux gaz en industrie qui soit disponible pour m'aider à sauver le monde merci de MP), peut être que j'ai un peu la dynamique du mec qui est en train de lever une armée ...

Je me suis introspecté sur ma situation et le stress que ça peut me procurer, je ne crois pas être particulièrement affecté par les contingences. Gérer un gros projet n'est pas plus impressionnant pour moi que d'avoir le sentiment que Dieu me regarde et que j'agis sous sa silencieuse attention à mon égard. Je crois au fond de moi qu'il restera à mes côtés si je ne deviens pas une mauvaise odeur pour lui, donc je tente de rester pur, non compromis, non corrompu. Le soir je suis reconnaissant d'être en vie et le matin je m'encourage à agir. Mon but est de mourir un jour, mais pas par ma main, seulement par la grâce de Dieu ; je ne crois pas être extrêmement ambitieux, je dois juste au moins supporter ma vie jusqu'au bout ; vu mon âge j'ai déjà fait une partie, ça augure bien. J'ai toujours été plutôt fébrile dans mes études et mon travail et ma vie en générale, aujourd'hui j'ai gagné en sérénité parce que jusqu'à présent je m'aime bien, ça fait un moment que ça dure et cela me donne la force de l'habitude. Je ne vois pas ce qui pourrait merder dans mon plan, je m'efforce de faire ce que je crois devoir faire et je vois du paysage parce que la vie ça te promène toujours dans des univers auquel tu ne t'attendais pas, il faut seulement profiter pendant qu'on en a le loisir.

Ce qui devrait me porter à la douceur, et je vois bien que je ne suis pas parfait de ce côté. Sur ce point je te remercie de t'inquiéter pour moi plutôt que de m'accabler.

Je dois progresser, cela ne me stress pas de n'être pas parfait, je dois juste essayer de progresser, et demander pardon pour mes erreurs, sorry, désolé, mea maxima culpa.

Ce soir je serai reconnaissant d'avoir encore survécu à moi-même pendant une journée et demain tu verras mon nouveau moi, avec j'espère une apparence avenante à tous les égards.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Bergame le Sam 7 Mar 2020 - 15:40

Puisque tu en es au stade de la confession, Magni ( Aphorismes éphémères.  2101236583 ), je voudrais, d'abord, te dire qu'on te pardonne (moi, en tout cas), et ensuite, saisir la balle au bond. Pour ma part, j'ai toujours trouvé ton personnage très intrigant, très singulier, et ce depuis Philoforum. Et en particulier, l'une des raisons de ma curiosité, est que j'ai souvent l'impression (un peu comme le suggère neo plus haut, d'ailleurs) qu'il y a, derrière le pseudonyme Magni, plusieurs individus différents. Même le style, parfois, est différent -même les fautes sont différentes. C'est la raison pour laquelle je t'ai proposé récemment de te présenter, d'ailleurs, je n'aurais pas été étonné que tu proposes quelque chose comme une présentation à plusieurs voix.
Voila, mais c'est juste une remarque entre parenthèses, ça n'appelle en réalité aucune réponse. Qui est derrière le masque ne nous importe aucunement ici.

Re-bienvenue sur ce forum, Magni.   Aphorismes éphémères.  2101236583
Et oui, stp, essaie de modérer tes emportements.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3620
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par toniov le Sam 7 Mar 2020 - 18:38

Magni a écrit:
neopilina a écrit:Qu'est-ce qui t'arrive Magni ? On se " connait " un petit peu, et pas que moi. Tu as changé, il se passe quelque chose, c'est indéniable. Après, en causer en public ou pas, c'est autre chose. Mais a contrario, admets que nos interrogations sont légitimes.


Aphorismes éphémères.  Punks-10




Aphorismes éphémères.  3100455808

Je déconne, je vais essayer d'être un peu plus cool.

Je crois sincèrement que je vais bien, je suis content de discuter sur ce forum, c'est sympa.
Le fait que je sois assez actif ces derniers temps ne vient pas du fait que j'ai changé de situation personnelle mais parce que j'ai remis le doigt dedans et ma passion naturelle m’entraîne.
Je suis désolé pour mon attitude parfois un peu revêche, je crois que c'est seulement une question de circonstance : le temps qui passe, la mort qui approche, le sentiment d'avoir moins de temps à perdre qu'avant et un peu plus d'urgence à livrer un message, toussa toussa.

Ma situation personnelle est stable, mes enfants sont devenus adultes, je suis avec leur mère depuis trente ans, pourvu que ça dure ...
Ma situation professionnelle est étonnante, je suis surpris moi-même. Comme dirait hks c'est une ascension périlleuse, avec aucune garantie, mais jusqu'à présent je suis encore accroché à la paroi. J'ai toujours fait aussi bien que j'en suis capable, pas pour l'argent mais pour la plus grande gloire de mon créateur ; je veux dire que je me suis vraiment appliqué, je ne veux pas insister sur la raison.

J'ai plusieurs centaines de millions d'euro à dépenser d'ici 2025 (la moitié venant de subventions européennes, donc grâce à ceux qui payent des impôts et des taxes ici et ailleurs ; on est dans la même armada et je pilote un vaisseau), on m'a confié ce budget en vue d'un résultat.
Si le résultat est là je vais me retrouver avec des milliards à transformer en outillage industriel d'ici 2030, objectif zéro émission carbone dans mon secteur en 2050. A mon niveau je ne choisis pas l'objectif, j'exécute, avec les solutions techniques que je suis en charge de sélectionner pour créer l'outillage qu'on me demandé de produire.
Lors de ma première expérience dans l'industrie je me suis retrouvé aux philippines pour construire une tour avec des gens de différentes nations qui parlaient tous anglais, cette plongée en pleine Babylone m'a mis dans une situation mentale assez inconfortable pour un chrétien récemment convertit (en 1991). J'ai décidé de ne pas me rebeller et j'ai défini mon attitude comme celle d'un serviteur. J’ai accepté le monde et ma présence dedans. Je ne connaissais pas encore le mot mais c'est l'adoption d'une attitude stoïque comme réponse au stress qui a fait de moi un stoïcien.

Des industries internationales préparent des documents techniques et commerciaux pour me les soumettre. J'ai 35 personnes à embaucher cette année (si vous connaissez un expert des réseaux gaz en industrie qui soit disponible pour m'aider à sauver le monde merci de MP), peut être que j'ai un peu la dynamique du mec qui est en train de lever une armée ...

Je me suis introspecté sur ma situation et le stress que ça peut me procurer, je ne crois pas être particulièrement affecté par les contingences. Gérer un gros projet n'est pas plus impressionnant pour moi que d'avoir le sentiment que Dieu me regarde et que j'agis sous sa silencieuse attention à mon égard. Je crois au fond de moi qu'il restera à mes côtés si je ne deviens pas une mauvaise odeur pour lui, donc je tente de rester pur, non compromis, non corrompu. Le soir je suis reconnaissant d'être en vie et le matin je m'encourage à agir. Mon but est de mourir un jour, mais pas par ma main, seulement par la grâce de Dieu ; je ne crois pas être extrêmement ambitieux, je dois juste au moins supporter ma vie jusqu'au bout ; vu mon âge j'ai déjà fait une partie, ça augure bien. J'ai toujours été plutôt fébrile dans mes études et mon travail et ma vie en générale, aujourd'hui j'ai gagné en sérénité parce que jusqu'à présent je m'aime bien, ça fait un moment que ça dure et cela me donne la force de l'habitude. Je ne vois pas ce qui pourrait merder dans mon plan, je m'efforce de faire ce que je crois devoir faire et je vois du paysage parce que la vie ça te promène toujours dans des univers auquel tu ne t'attendais pas, il faut seulement profiter pendant qu'on en a le loisir.

Ce qui devrait me porter à la douceur, et je vois bien que je ne suis pas parfait de ce côté. Sur ce point je te remercie de t'inquiéter pour moi plutôt que de m'accabler.

Je dois progresser, cela ne me stress pas de n'être pas parfait, je dois juste essayer de progresser, et demander pardon pour mes erreurs, sorry, désolé, mea maxima culpa.

Ce soir je serai reconnaissant d'avoir encore survécu à moi-même pendant une journée et demain tu verras mon nouveau moi, avec j'espère une apparence avenante à tous les égards.

Et ben bravo, tu remplis bien ta vie !
Aphorismes éphémères.  992541356

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par toniov le Sam 7 Mar 2020 - 18:49

Bergame a écrit:
Magni a écrit:Si tu sais bien faire quelque chose, tu le fais,

sinon, tu l'enseignes.

J'aime beaucoup celui-ci, et il me semble très juste, en tant qu'(ex-) enseignant moi-même.  Aphorismes éphémères.  2101236583

Mais c'est aussi parce qu'un enseignant est (je pense, le plus souvent) quelqu'un qui aime d'abord apprendre -un autre aphorisme très vrai à ce propos, me semble-t-il, est qu'enseigner est quand même le meilleur moyen de rester à l'école.
Or, plus on en apprend sur un sujet, plus on prend conscience de ce qu'on en ignore.
Par conséquent, le sachant, le spécialiste, l'expert, est souvent quelqu'un qui, en fait, possède un savoir circonscrit et peut-être, finalement, assez superficiel.


(Ce qui est simplement une réflexion que je me fais au passage, plus pour moi-même qu'autre chose).

Je ne suis pas enseignant - je suis artiste - mais ayant beaucoup travaillé la discipline du pastel et après avoir réussi à obtenir des prix importants dans des Salons pastel en France, j' en suis venu à enseigner.
Je le conçois ainsi : j' ai pu acquérir des connaissances, une technique, une façon de faire. Ca, je le partage.
L' essentiel ensuite c' est que j' ai le goût de le faire : j' aime partager.
Le danger c' est d' amener les participants ( tes ) a " moi ", sans passer par " eux ".
Aussi je me suis toujours efforcé de comprendre au mieux la psychologie de chacun pour tenter de toujours préserver leur personnalité.
Je dirai que c' est un équilibre a trouver entre ce que je propose et ce que perçois à leur contact.
Car bien sur , enseigner m' enseigne.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Magni le Mar 10 Mar 2020 - 22:51

Bergame a écrit: j'ai souvent l'impression (un peu comme le suggère neo plus haut, d'ailleurs) qu'il y a, derrière le pseudonyme Magni, plusieurs individus différents. Même le style, parfois, est différent -même les fautes sont différentes.

Je suis un interlocuteur unique.
Mon pseudo m’a beaucoup servi de paravent, j’ai résolu d’être un peu moins en retrait derrière.
J'ai un deuxième personnage récurent qui est le golem, je suis intervenu sous ce pseudo dans quelques endroits du web.
Quand j’étais jeune j’étais sorcier-chaman-polytechnologue. A 21 ans je suis devenu chrétien, subitement, après une vision … je dois dire que ça s’est assez mal passé dans mon cerveau, je suis devenu le golem, objet magique sous une épée de Damoclès, à jamais banni du cercle de la sorcellerie sous peine que l’épée ne tombe et le traverse.
Pour occuper mon hyperactivité mentale chronique, j’ai étudié la bible. Ensuite, dois-je dire pourquoi, il m’a fallu étudier le coran, mais j’ai vu que c’était globalement pareil que la bible, et ça m’a recraqué le cerveau parce que je ne m’attendais pas à devoir accueillir en moi l’Islam à cause du fait que j’avais adopté la foi d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Par la suite j’ai lu les védas … re-craquage, quand j’y repense ça me fait rigoler d’avoir été surpris que le polythéisme de la monade soit globalement, et fondamentalement, la même chose que le monothéisme, seuls quelques détails diffèrent, et encore, à condition de vraiment vouloir différencier Trimurti et Trinité, par aveuglement volontaire ou pour d’impérieuses raisons impérialistes …
Enfin, le bouddhisme m’a soulagé, ça se présente comme de la panacée en infusion, et cela a remédié à mon douloureux égarement, j’ai remplacé le plaisir de performer par le plaisir de tenter de performer et me suis détaché de l’espérance de résultat … et de tout espoir en général et en particulier, réussissant brillamment l’acte unique et boddhisattvesque de m’enceindre de viduité. Ce qui m’a mit sur la voie de la philo.

J’étais donc tout aussi démuni que penaud, je me suis alors redébaptisé pour m’inscrit sur philoforum sous le pseudo que vous me connaissez.
A cette époque je n'ai jamais donné d'information sur ma vie civile, depuis j’ai mangé les classiques et j’ai appris à relativiser. Aujourd'hui je ne me rappelle plus exactement pourquoi j'étais si catégorique sur le point de l’anonymat des identités sur le réseau. Ensuite je me souviens que sur le réseau, n’importe qui peut dire n’importe quoi sur sa personne, et c’est comme une conjecture indécidable, on ne pourra rien vérifier. Peu importe finalement, notre avatar du web peut être comme nous ou pas, ce qui compte c’est qu’il existe et qu’il vit en société, car dans la mesure ou la société est une organisation, c’est à dire une métaphysique, alors c’est un pléonasme de parler du réseau comme quelque chose de virtuel, car il n’y a pas de société actuelle, la meilleure preuve c’est que la société est infinie, et je pèse mes mots.

Pour le style, je pratique parfois l'emphase, ou la rime et l'allitération ; mais surtout, bien que j'affirme que je ne suis pas un être de contradiction et que je vous défie de pouvoir couper des morceaux de moi en me faisant passer au fil de la maïeutique, j'utilise plusieurs systèmes de références et j'alterne ces moyens en fonction de l'objectif. C'est à dire que je change de tactique mais pas de stratégie.
Ceux qui ne savent pas la différence entre tactique et stratégie ne survivent que parce-qu’ils sont chanceux et sont au mieux désorganisés (survivre à l’auto désorganisation est un privilège réservé à ceux qui vivent ici et maintenant dans l'âge d'or de la civilisation humaine qui voient l'humain se libérer des contingences de la matière en se désincarnant dans les bits métaphysiques d'un cloud ubique sur le réseau et non localisé dans la matière (C'est à dire plurilocalisé et indestructible sinon avec l’effondrement total du système et de la société actuelle.)), et au pire sont les esclaves des leurs passions, comme il en a toujours été pour les humains qui ne sont finalement qu’une sorte de drôle d’animal quand ils ne sont pas affinés par les usages d’une civilisation harmonieuse.

Je n'adopte pas le même "style" si je parle aux dieux, ou aux humains, ou à un individu, ou aux animaux, ou aux plantes, ou aux choses physiques, ou aux choses métaphysiques.
Cela se faisait ainsi avant qu'on invente l’Alphabet avec voyelles ou diacritiques mais surtout avec vingt ou trente consonnes ayant chacune leur sonorité plutôt qu’avec deux cent syllabes et une discrétion de logogrammes ayant chacun leur identité.

C’est ce qu’Hésiode et Platon reprochent à l’alphabétisation des textes qui induit des tendances selon eux décadentes. Pourquoi sont-ils sinon furieux au moins désolés de l’évolution des choses, en gros, c’est « l’aplatissement des styles » qui rendrait possible le meurtre des vieillards innocents par les Eodipes irrespectueux qui finissent par se crever les yeux pour manifester que leur comportement mythique est symboliquement le résultat de leur aveuglement légendaire.
On ne parle pas à son instituteur comme à ses copains de classe, quand on ne sait pas encore écrire l’alphabétique. Et puis progressivement, on se met à savoir de mieux en mieux écrire, on croit maitriser la dialectique et investit d’une supériorité à toutes les hiérarchies et puis on finit, le cas échéant, par être obligé de payer un avocat sophiste pour adresser nos paroles aux juges qui le requièrent sous peine de courir le risque de se prendre de la tôle pour outrage. Si vous vous étonnez de me voir user de plusieurs styles, sachez que je suis désolé de vous voir n’en utiliser qu’un.


Pour ma part je ne parviens toujours pas à écrire sans erreurs graphiques, selon ma méthode de correction ou le temps que je prends pour me corriger le résultat est plus ou moins imparfait.
Magni
Magni
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 497
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 03/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par neopilina le Mar 10 Mar 2020 - 23:22

Magni a écrit:Ceux qui ne savent pas la différence entre tactique et stratégie ne survivent que parce qu’ils sont ...

Sans oublier le niveau opérationnel.  cool-1614...

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5730
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Aphorismes éphémères.  Empty Re: Aphorismes éphémères.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum