Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 ...
Voir le deal
2.99 €

L'art fait-il réfléchir ou rêver?

Aller en bas

L'art fait-il réfléchir ou rêver? Empty L'art fait-il réfléchir ou rêver?

Message par Kokof le Ven 10 Mai 2019 - 9:22

L’art fait-il réfléchir ou rêver ?

L’art, autant par sa beauté formelle que par ses fictions, nous fait rêver. Mais est-ce un effet ou une fonction de l’art ? L’art doit-il nous faire rêver ou nous fait-il seulement rêver ? L’art a aussi une finalité intellectuelle : d’après la poétique d’Aristote, l’art est philosophique et doit nous faire penser. Finalement, l’art fait-il réfléchir ou rêver ? Manifestement les deux. Mais quelle est la fin de l’art ? Le rêve ou la réflexion ? Ensuite, comment l’art atteint-il cette fin ? Comment conjugue-t-il le rêve et la réflexion ? Avant d’aborder ces questions, nous devons préciser l’idée de réflexion en art.

En quoi l’art fait-il réfléchir ? L’art n’est pas purement formel. Il peint des objets (réels, possibles ou symboliques), qui sont ensuite réfléchis et reconnus par le spectacteur. En tant qu’imitation, l’art nous fait donc réfléchir en exigeant une reconnaissance cognitive. Mais l’art ne représente pas objectivement ni entièrement son objet, qui est réduit et interprété par l’artiste. Par exemple, un portrait réduit et interprète toujours son sujet. C’est l’interprétation artistique (la réduction étant déjà une forme d’interprétation) qui fera réfléchir (au sens intellectuel) le spectateur. L’art nous fait penser parce qu’il est subjectif et incomplet (sinon il ferait partie de l’histoire ou des sciences naturelles). En conclusion, l’art nous fait réfléchir, d’abord en tant qu’imitation, puis en tant qu’interprétation. Dans le premier cas, la réflexion est une reconnaissance, dans le second elle est une méditation devant l’interprétation. Mais l’art est aussi une réflexion formelle.

Si l’art peut souvent être apprécié sans avoir de signification précise (pensons à la musique ou à l’architecture), c’est parce que sa forme est une fin en soi (elle est, selon Kant, le véritable objet du jugement esthétique) et peut être réfléchie (jugée) indépendamment de son contenu ou de sa signification. En nous faisant réfléchir une forme (qu’elle soit abstraite comme en musique, ou objective comme en poésie), l’art ne nous fait pas penser mais juger. L’art nous fait donc réfléchir en tant qu’il exerce notre jugement.

Nous avons vu en quels sens l’art nous fait réfléchir. Mais quelle est la fonction du rêve dans le spectacle artistique ? En particulier, quelle est la relation du rêve à la pensée ?

Les fins intellectuelles de l’art (juger et penser) sont généralement inconscientes et coïncident avec le spectacle de l’art. L’art est spectaculaire et divertissant pour avoir des spectateurs. Si l’art ne nous faisait pas rêver (avec des objets extraordinaires), nous serions moins disposés à réfléchir ses formes et ses idées. L’art prend une forme divertissante pour capter et retenir notre attention. Le rêve est donc l’appât et la pédagogie de l’art, le moyen par lequel il nous éduque à notre insu. L’art nous fait rêver pour nous faire réfléchir. Mais le rêve n’est-il qu’un moyen de l’art ? Et n’a-t-il que la forme de la fiction ou du spectacle ?

L’art nous fait aussi rêver en créant une beauté idéale, qui nous rapproche des Idées (la Beauté, la Volupté, l’Eternité, etc). Cet idéal n’est atteint que dans l’œuvre d’art (création géniale). Lorsque nous rêvons ainsi avec l’art, nous contemplons les Idées (en particulier la Beauté), qui nous sont rappelées par l’œuvre d’art (cette contemplation est donc une réminiscence). Or la contemplation est une forme de réflexion (intense et exaltée). Donc la beauté idéale de l’art, en participant aux Idées, nous fait réfléchir. Contrairement à ce que pensait Platon, l’art ne nous éloigne pas des Idées, mais nous en rapproche. En tant que fiction, l’art nous éloigne de la réalité. De ce point de vue Platon a raison : l’art est un songe, une illusion. Mais la beauté de l’art dépasse la réalité par sa perfection et touche l’Idée.

En conclusion, l’art nous fait réfléchir en nous faisant rêver. Le rêve est donc le moyen et non la fin de l’art (sinon l’art serait un divertissement). En alliant le rêve et la réflexion, l’art se situe entre les divertissements comme le cirque et les jeux vidéo (qui nous font rêver sans nous faire réfléchir) et la philosophie (qui nous fait réfléchir sans nous faire rêver).

Kokof
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'art fait-il réfléchir ou rêver? Empty Re: L'art fait-il réfléchir ou rêver?

Message par toniov le Ven 10 Mai 2019 - 11:22

En tant qu' artiste ...d ' accord avec Platon.

Je me représente l' existence de cette façon ; à la surface, beaucoup de mouvement, de " cris et de fureur ", comme disait Shakespeare ...et en profondeur un sérénité, un calme inaliénables.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum