Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
3.98 €

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Invité le Ven 22 Mar 2019 - 16:28

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Stone
Un caillou

Le darwinisme spirituel, ou (en guise de sous-titres) comment la pierre vous est conjointe.

Je voudrais, d'un commun accord si vous le voulez bien, vous citer généralement un texte théophanique du R. P. Teilhard de Chardin, intitulé La Puissance Spirituelle de la Matière auquel vous pouvez accéder entièrement en suivant le lien.

Il faut lire le texte du R. P. pour comprendre ce qui suit. Faites-le (le lire) s'il vous plaît.

Il m'apparaît très clairement que le darwinisme spirituel ne ruine en rien la liberté, puisqu'apparemment ça serait par son biais que Dieu nous conduit au plein développement – c'est-à-dire : à la totalité. Qu'est-ce qu'être totaux sinon marcher de conserve avec la pierre qui, d'elle-même résiste « contre vents et marées » prouvant par là à quel point les hommes sont voués au sacrifice ? D'où la justesse du concept de prévie, à savoir l'aptitude d'un caillou à faire des efforts, serait-ce de moindre façon. L'erreur commune serait ici de croire que le sacrifice y va à rebours. Or, rien de plus faux, car le darwinisme spirituel opère finement moyennant son génie formidable qu'on nomme culture. L'affinement spirituel, l'écrémage impliqué avec, ça n'est que ça, entendre notre capacité à survivre, ce qui ne saurait se faire autrement que par un passage de la conscience à l'inconscient, ou du Conscient à l'Inconscient (quand on parle de ces entrées dans le réel évolutif). Au nom de quoi le Christ darwinise à vous en cérébaliser l'encéphale, quand il dit : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. » (Marc 8:35)

N'est-ce pas les tenants de cette morale qui ont dépassé les cimes de l'Olympe ?

Mais si l'humanité vit d'une base commune, c'est donc une question d'angle, là où (justement) la liberté intervient. De la définir je m'en risquerai à appliquer l'intelligence ruineuse, non pas que l'intelligence le soit en soi (c'est le cas de le dire), mais que l'intelligence explique à une certaine fin de réconfort, tandis que l'intuition (qui n'est pas un affect de l'inconscient) nous enjoint à accréditer l'hypothèse. Cette hypothèse est nécessaire ; notre base morale, elle, est indubitable, à quel titre je déclarai Nietzsche chrétien (le christianisme étant increvable et le Verbe ravageur)... En thèse générale, il y a un triptyque erroné induit par le Diable (dont c'est la véritable définition d'être introuvable ainsi qu'il est malin) – peut-être entends-je Diable que comme ça – à vouloir absolument situer et qualifier le dynamisme dans une sorte de fluidisme morbide qu'on appelle trop vite le scepticisme. Or, le scepticisme, n'importe les récriminations, en touche vraiment à l'âme que lorsqu'à son compte nous adoptons un entier paradoxe. Ça parait intrigant au début, mais ça coule de source en ceci que l'entier paradoxe qui touche à l'âme par le scepticisme creuse la croûte de l'apparence (mâyâ) moyennant moment opportun (kairos) – en quoi je m'inscris dans un continuum, à vous citer des Indiens et des Grecs.

Une position inverse tombe dans mes rets. Car le bât blesse pour eux (mes adversaires) lors même qu'ils omettent l'importance du mythe qui appelle à son renversement. En vérité, je ne crois qu'en deux types d'hommes : ceux qui doutent infiniment du mythe qui les possède, et ceux qui, au contraire, croit que le doute n'en est pas un – je parle de mythe. Pour quoi d'ailleurs je m'amuse à parler en apophtegmes au sujet de la mort comme bonne nouvelle, ce qui s'affiche clairement dans le texte du R. P. Teilhard de Chardin, à savoir que la condition même (ça paraît à tort comme une évidence) de la Vie c'est la Mort, Yin et Yang et le toutim. Où la religion comparée officie à en faire le rapprochement audacieux du péché originel avec la dualité asiatique. La théophanie du R. P. n'est rapportable qu'au phénomène qui instille si bien le choc intuitif de la vérité, passant pour cela par la banalité d'un caillou. On en revient à l'étonnement, en définitive ; au surétonnement des lois qui en conditionne la possibilité. Ma pensée hérite sa scientificité de ce dynamisme dont je suis le dépositaire.


Dernière édition par Agathos le Mar 26 Mar 2019 - 10:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Le Nietzschéen le Sam 23 Mar 2019 - 13:45

RIP Teilhard a écrit:En bas, sur le désert redevenu tranquille, quelqu’un pleurait : « Mon Père, mon Père ! quel vent fou l’a donc emporté ! » Et par terre gisait un manteau.
A quel point c'est jungien, d'être emporté aux Ciels par-devers les Matières, avec une telle marque déposée.

Ce post était voltairien.

_________________
"Je me suis cherché moi-même." - Héraclite
Le Nietzschéen
Le Nietzschéen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 15/03/2019

http://forum-philo-sophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par baptiste le Jeu 28 Mar 2019 - 7:36

Darwinisme spirituel...c'est quoi?

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1938
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Le Nietzschéen le Jeu 28 Mar 2019 - 9:19

baptiste a écrit:Darwinisme spirituel...c'est quoi?
Tout à fait. Sachant qu'Agathos préfère se laisser deviner, je dirais qu'il y aurait à poser le teilhardisme en bout de chaîne évolutionnaire contemporaine, de sorte que ce serait l'évolution de la spiritualité qu'un tel jungisme des épousailles matière-esprit, le christianisme ayant su se faire là à l'époque contemporaine, à travers les enthousiasmes d'un tel personnage que celui de Teilhard de Chardin. Or c'est un sacré phénomène, un sacré spécimen, un sacré loustic, en effet, à ce titre.

Il se peut qu'il ait beaucoup joué, en ce que le christianisme contemporain finisse par prendre la Genèse pour un poème, à admettre la science, encore récemment dans une bulle papale de Benoît XVI, Foi et raison, exposant leurs concomitances, et aujourd'hui il y a des moines et des nonnes astrophysiciens sans problème, sachant qu'à la Renaissance des papes pouvaient être humanistes et astronomes déjà, encore que les mœurs fussent publiquement au biblisme, au point de faire le procès de téméraires tels que Copernic, Bruno ou Galilée.

Mais les élites étaient savantes, à l'époque (une chose dont on n'est plus sûr de nos jours plutoniens). Seulement, à moi, il me semble que Teilhard de Chardin n'a pas lu Emmanuel Mounier, ce qui est bien dommage, de sorte à ce qu'il s'avança en progressiste spirituel ... en progressiste spirituel seulement, comme s'il y avait là des progrès possibles, ce qui est évidemment si singulier qu'en l'état, c'est absurde, et purement esthétique (jungien, entre autres ... pour ainsi dire camusien, en fait, sans l'antithéisme c'est clair).

On attend les raisonnements d'Agathos.

_________________
"Je me suis cherché moi-même." - Héraclite
Le Nietzschéen
Le Nietzschéen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 15/03/2019

http://forum-philo-sophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Invité le Jeu 28 Mar 2019 - 15:34

L’évolution, c’est quelque de chose de fort précis. On dirime d'abord le bât qui blesse : aucun eugénisme moral, sinon très insidieux. Au nom de quoi il ne s'agit plus vraiment d'eugénisme. Le bien naître connaît une bascule au bien être (et non pas bien-être), c'est-à-dire que désormais le bien être est une question de sens et de discours. Le discours analytique s'affiche comme tel, le discours du bien être qui serait un bien dire. Moi, je suis philosophe, et je pioche l'essentiel, le reste m'embarrassant comme une pomme embarrasse un poisson... Je veux dire que ça ne touche pas à l'eugénisme puisque l'eugénisme régresse par la tenue d'élimination réglée des individus inutiles. Au regard du teilhardisme, le Malin, dont l’image multivalente apparaît à tous de son essence subversive, diabolise, donc il sépare. On n’ajoutera rien de plus. Alors, considère-t-on le darwinisme spirituel ? Rien de moins que ce qui se déduit naturellement de mon propos, qui gêne Le Nietzschéen. Car il est pyrrhonien, entendre pris du mal-être d’un scepticisme soi-disant intégral, mais qui n’intègre d’intégral que ce qu’il appert d’intègre à thésauriser les crédits de sa bonne conscience.

Donc macache ! Peanuts ! Ça ne vaut que de son étape dans le cheminement de la pensée philosophique. Camus était du même bord. Or, le tort que je pointe dans leur démarche commune, sur la base de mon « discours », c'est ce qui empêche le progrès. Qu’on regarde juste au-dessus ! C’est écrit de façon tapuscrite : « un progrès esthétique ». Soit un petit délire. Main dans la main, qui y adhère, qui s’y retrouve, et tout le monde au lit après son lait miellé. Benoît XVI en a compris un bout, même si je suspecte naturellement son opinion – mais l’Église ne fait-elle pas montre de sa sainteté à s’en accuser, serait-ce de principe, de X ou Y faute ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par baptiste le Ven 29 Mar 2019 - 8:04

Agathos a écrit: Moi, je suis philosophe...

Est-ce le fait d'avoir pondu une dizaine de lignes pour ne pas répondre à la question précédente qui t'autorise une telle affirmation? cool-1614...

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1938
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Invité le Ven 29 Mar 2019 - 12:49

Huga huga hu !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Le Nietzschéen le Ven 29 Mar 2019 - 17:17

Agathos a écrit:Huga huga hu !
Il faut en finir, avec ce tic bourre-joie de suggérer l'autre ethnocentriquement primitif en se le faisant soi-même, sauf à aimer l'esthétique primitiviste après tout, ce qui est aussi pas mal bourre-joie.

_________________
"Je me suis cherché moi-même." - Héraclite
Le Nietzschéen
Le Nietzschéen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 15/03/2019

http://forum-philo-sophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Invité le Ven 29 Mar 2019 - 17:29

C'est le non-sens que je souligne, pas la primitivité. Huga huga hu !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Invité le Ven 29 Mar 2019 - 17:31

(En quoi ton rapprochement était méchant, d'ailleurs, à suggérer une quelconque primitivité – je parle au nom du primitif qui ne grogne pas, mais articule simplement.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Le Nietzschéen le Ven 29 Mar 2019 - 18:29

Personnellement je suis comme Baptiste. J'ai envie de te répondre mu, mais le plus singulier c'est que tu prétends avoir à répondre mu dans ton genre, aussi. Alors méchant, pas méchant, tu sais, de toutes façons, ça tombe mal, ça mé-choit, "méchant". Françoise Dolto jugeait que le gentil/méchant était de maman, bien/mal de papa, pour dire la maturation - mais c'était méchant de ma part ... Au final, ça m'échoit, ça t'échoit, ça nous échoit, et il faut bien faire avec ce mal ou ce bien, ce mal pour un bien, ce bien qui tourne mal, etc. par-delà bien et mal.

_________________
"Je me suis cherché moi-même." - Héraclite
Le Nietzschéen
Le Nietzschéen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 15/03/2019

http://forum-philo-sophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Invité le Ven 29 Mar 2019 - 18:50

Je ne te la couperai pas si je te surprends à le faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Le Nietzschéen le Ven 29 Mar 2019 - 19:31

Mu.

_________________
"Je me suis cherché moi-même." - Héraclite
Le Nietzschéen
Le Nietzschéen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 15/03/2019

http://forum-philo-sophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Savance Véritable du Darwinisme spirituel Empty Re: La Savance Véritable du Darwinisme spirituel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum