L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par Aldo le Sam 29 Mar 2014 - 13:20

Pour assurer un max son intégration dans un forum de philosophie, je ne saurais conseiller mieux que la pratique assidue du jokari : un sport sain qui développe le corps comme l'esprit, et exerce à la concentration.
Comme chacun sait, le jokari consiste en un boitier relié par un élastique à une balle. Une bonne santé et un espace ad hoc suffisent pour s'entraîner (se référer au mode d'emploi), mais il existe des variantes plus sophistiquées et exaltantes de cette activité.

Une en particulier mérite qu'on s'y attarde, la partie dite "à trois" (ou plus).
Il suffit d'arrimer fermement au sol trois boitiers aux sommets d'un triangle équilatéral tracé sur le sol pour que la partie commence (selon la force des participants, un scellement en ciment est conseillé). On notera que si trois semble le nombre parfait, c'est qu'au delà, le spectateur a quelquefois visuellement du mal a suivre l'ensemble des circonvolutions des balles, ce qui nuit à la clarté du spectacle.

À ce niveau de pratique, le jokari s'apparente en effet plutôt à un art martial où la maîtrise de soi prend le pas sur la technique pure. Une fois en place, nos esthètes de l'élastique et de la baballe visent en général la tête de l'adversaire, et ce avec une précision diabolique (les parties génitales étant protégées par une coque en compétition), sans hésiter à engager toutes sortes d'alliances plus éphémères et tordues les unes que les autres. L'essentiel du jeu réside alors dans l'art de l'esquive où les meilleurs sont passés maîtres. Un gracieux ballet géométrique s'engage donc, et sous l'émoi de la foule ébaubie, l'âpre et néanmoins virevoltant jeu aérien s'installe pour le grand bonheur de tous (les chiens sont interdits de spectacle – une variante du jokari avec chiens vous sera proposée ultérieurement).

Le spectacle est hélas entrecoupé de pauses quelquefois fastidieuses quant à son timing : en effet, malgré la précision des participants, ceux-ci n'arrivent pas toujours à empêcher que les élastiques ne s'entremêlent un chouïa, la beauté intrinsèque des nœuds ainsi formés n'ayant d'égale la complexité à les dénouer. Un ancien maître du jeu, qui en général arbitre la joute, est alors chargé de les défaire, et chacun n'a de cesse d'admirer la vélocité avec laquelle il peut en venir à bout (notons qu'à l'origine du jeu à trois, on prenait un philosophe pour ce faire, mais les pauses étaient quelquefois interminables et en découragèrent plus d'un : on raconte ainsi qu'une partie commencée sous Socrate pris fin du temps de Charles IX, longtemps donc après la mort de tous les participants, acteurs comme spectateurs - l'immortel philosophe déclara le match nul).

Mais que ceci ne vous décourage pas. Le jokari à plusieurs est un sport très sain, qui s'apparente donc d'assez près à l'écriture dans un forum de philosophie : la même humilité quant à ce qu'il adviendra de vos idées, la même sagesse (millénaire) requise, et bien sûr l'art commun de l'esquive (par exemple il est bon de savoir que cracher quelques dents tout en continuant à sourire influence souvent favorablement l'arbitre - dit modérateur).

Bref, autant de bases communes à ces activités si proches et complémentaires, même si l'écriture forumique convient mieux passé un certain âge, chacun peut le comprendre.

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par poussbois le Sam 29 Mar 2014 - 13:30

Alors là, bravo !!

On ne pouvait mieux résumé. Je suis impressionné...


Et ne jamais oublié qu'effectivement, si cela "s'apparente à un art martial" ou ressemble à de la philo, le forum est avant tout et surtout un jeu comme tu viens de le faire remarquer avec brio. Sans amusement ni plaisir, ces forums deviendraient vains...

C'est bien le jeu qui sauve du nombrilisme ou de la guerre de tranchée. La constitution d'une communauté virtuelle n'en est qu'un bénéfice secondaire.

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par hks le Sam 29 Mar 2014 - 14:08

Je découvre un visage du Jokari inconnu de moi. J'ai très longtemps pratiqué le Jokari sur plage de sable et je ne l'ai jamais rencontré hors de la plage. Au Nord de de Royan c'est un jeu d 'enfants depuis longtemps démodé.

Les enfants n' y jouant plus, j' étais donc le seul adulte à m' y appliquer sur une plage de 15 KM, seul parce que ça se pratique aussi en solitaire.
Nonobstant les emmêlements d'élastique on ne doit pas oublier les récurrentes ruptures d' élastiques.  Alors là, la balle, comme les idées, part au loin, irrattrapable .

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par Vargas le Sam 5 Avr 2014 - 16:14

J'imagine la fameuse scène de duel à 3 du Bon, la brute et le truand revisitée à la lumière de ce message  

Il y aurait moyen de traduire ces règles pour créer une variante Philofight Club à 1 vs 1 vs 1 du jokari   

hks a écrit:Les enfants n' y jouant plus, j' étais donc le seul adulte à m' y appliquer sur une plage de 15 KM, seul parce que ça se pratique aussi en solitaire.
Nonobstant les emmêlements d'élastique on ne doit pas oublier les récurrentes ruptures d' élastiques.  Alors là, la balle, comme les idées, part au loin, irrattrapable .
On peut toujours être joueur et bon joueur comme un enfant, pour qui le plaisir est le plus important, en se disant que le temps de récupérer la balle est une simple pause, tant le moment était beau et se doit de continuer. Il y a des entorses aux règles qui font honneurs au jeu :)
Le tout est de ne pas se sentir y jouer en solitaire quand d'autres sont là pour animer le parcours de la balle (et surtout du liant élastique).

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par kercoz le Mar 1 Juil 2014 - 11:24

Je récupère ce fil qui devrait plutôt être placé en Sociologie...

Rituel introductif .


phase 1-
- observer au maximum les comportements et interactions du groupe
- Repérer le dominant majeur et les dominants annexes.
- Repérer les conflits en cours et passés, ce qui permet de confirmer la hiérarchie ou les hiérarchies croisées. Avec un peu d'attention on peut discerner les degrés de dépendance hiérarchique à l' arrogance non auto-modérée des dominants et la soumission plus ou moins veule ou résistante des dominés. On repère assez vite les "cuistres" ( qui n'est pas une insulte mais un porte manteau si j' ai bien compris).
Phase 2-
- intervenir sur une interaction neutre en cours , non conflictuelle.
- Cette intervention doit porter sur un dominé et ne pas solliciter de réponse. Elle doit bien sur approuver l' intervention. Choisissez une intervention que vous approuvez vous même, c'est plus crédible et permet d'argumenter plus aisément.
- Réitérez autant de fois qu'il le faut.
- Normalement , une réponse non demandée devrait vous être faite.
-remerciez chaleureusement mais pas trop.
- appuyez le parti dominant dans les discussions.
- l' adoubement devrait intervenir par une réponse d' un dominant ...a condition que vous ayez assez caché votre valeur réelle au cas ou elle vous semble proche de celle d' un dominant.Celui ci se sentant menacé votre sort serait règlé ...généralement par un subalterne en dette .

Je parle bien sur d' un rituel introductif chez une espèce sociale comme les corvidés ou les loups.

L' intérêt des études comportementales tient au fait qu' elle permet de repérer des invariants transculturels, transhistoriques , voire trans-spécifique

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par Aldo le Mar 1 Juil 2014 - 12:52

observer au maximum les comportements et interactions du groupe
Technique théoriquement efficace, sauf qu'en l'absence de conflit, les apparences issues des codes en vigueur peuvent occulter le réel fonctionnement structurel du bazar (ainsi que la richesse virtuelle des facettes non exploitées des uns et aux autres). D'où l'intérêt du coup de latte dans la gueule en guise de présentation, qui a l'avantage d'accélérer un processus de reconnaissance quelquefois statique mais qui, il est vrai, comporte aussi d'autres inconvénients (fastidieux à d'énumérer).
Repérer le dominant majeur et les dominants annexes.
Vous plaisantez, cherami ? Il n'y a que des dominants ici !
intervenir sur une interaction neutre en cours , non conflictuelle.
C'est pourquoi je vous réponds, dans un souci bien légitime d'intégration paisible.
Cette intervention doit porter sur un dominé et ne pas solliciter de réponse. Elle doit bien sur approuver l' intervention. Choisissez une intervention que vous approuvez vous même, c'est plus crédible et permet d'argumenter plus aisément.
N'y voyez, je vous prie, aucune allusion à un caractère de "dominé" que j'aurais pu déceler en vous. Quant à argumenter, j'ignore si la charte de ce forum le permet (je me renseignerai pour vous).
appuyez le parti dominant dans les discussions.
J'aime les lapins, c'est mon dernier mot ! (surtout à la moutarde)
l' adoubement  devrait intervenir par une réponse d' un dominant ...a condition que vous ayez assez caché votre valeur réelle au cas ou elle vous semble proche de celle d' un dominant.Celui ci se sentant menacé votre sort serait règlé ...généralement par un subalterne en dette .
Là vous rêvez, mon ami, il ne saurait en être question : si Dieu nous a pourvu de conscience, c'est bien pour s'en servir et distinguer qui est digne de reconnaissance de qui ne l'est pas (quant au "subalterne", il n'est généralement pas loin, hélas je ne puis en dire plus sans froisser)

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 13:11

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:38, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par Rêveur le Mar 1 Juil 2014 - 13:21

Neo a écrit:Ca serait sympa de nous éviter des copier/coller venant d'autres forums.

Ben, en même temps, vous avez fait de même avec votre métaphysique notamment... 

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par kercoz le Mar 1 Juil 2014 - 13:23

neopilina a écrit:
kercoz a écrit:Je récupère ce fil qui devrait plutôt être placé en Sociologie...

Rituel introductif .


phase 1-
- observer au maximum les comportements et interactions du groupe
- Repérer le dominant majeur et les dominants annexes.
- Repérer les conflits en cours et passés, ce qui permet de confirmer la hiérarchie ou les hiérarchies croisées. Avec un peu d'attention on peut discerner les degrés de dépendance hiérarchique à l' arrogance non auto-modérée des dominants et la soumission  plus ou moins veule ou résistante des dominés. On repère assez vite les "cuistres" ( qui n'est pas une insulte mais un porte manteau si j' ai bien compris).
Phase 2-
- intervenir sur une interaction neutre en cours , non conflictuelle.
- Cette intervention doit porter sur un dominé et ne pas solliciter de réponse. Elle doit bien sur approuver l' intervention. Choisissez une intervention que vous approuvez vous même, c'est plus crédible et permet d'argumenter plus aisément.
- Réitérez  autant de fois qu'il le faut.
- Normalement , une réponse non demandée devrait vous être faite.
-remerciez chaleureusement mais pas trop.
- appuyez le parti dominant dans les discussions.
- l' adoubement  devrait intervenir par une réponse d' un dominant ...a condition que vous ayez assez caché votre valeur réelle au cas ou elle vous semble proche de celle d' un dominant.Celui ci se sentant menacé votre sort serait règlé ...généralement par un subalterne en dette .

Je parle bien sur d' un rituel introductif chez une espèce sociale comme les corvidés ou les loups.

L' intérêt des études comportementales tient au fait qu' elle permet de repérer des invariants transculturels, transhistoriques , voire trans-spécifique

Ca serait sympa de nous éviter des copier/coller venant d'autres forums. Où alors je t'y ferais les mêmes réponses :

Rituel introductif : Pouvez-vous, par exemple, m'expliquez la différence entre sociobiologie, écologie comportementale, et éthologie ( Et en passant, vite fait, me dire à laquelle de ces deux écoles appartenait Lorenz. ) ? Ou encore, pourquoi Darwin éprouve les limites de la pertinence de sa théorie lorsqu'il aborde la sélection sexuelle, ce qu'il voit, reconnaît et dit ( Homme d'une probité intellectuelle absolument remarquable. ) ?

P.S. Ha oui, la réponse à ces deux questions est la même.
Mon texte n' ayant pas eu le bon heur  de vous plaire , je le recase ailleurs.( peut être un oeil plus bienveillant y verra l' amorce d' un débat plutôt que des tacles multiples)
Quand à vos questions je peux y faire les mêmes réponses :
J' ai du mal à répondre, avec un projecteur dans les yeux ...ça ne me permet pas de distinguer l' uniforme de l' interrogateur .

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par poussbois le Mar 1 Juil 2014 - 13:51

 

Pas sûr que tu ais toi-même respecté beaucoup d'étape de la phase 2. Tu ne dois pas être croisé corvidé ni canidé. A ce propos, je ne savais pas que ces familles étaient accros aux forum-philo...   

Pour le reste, je commence à avoir un peu l'habitude des forums et chacun a ses spécificités. Je ne suis pas très structuraliste donc ce qui m'intéresse, ce sont moins les structures communes et les inévitables stéréotypes dans lesquels on est condamné à rentrer, mais plus les relations fluctuantes et très lâches qui permettent la composition de personnae complexes. Ce qui me semble pertinent, ce sont bien ses spécificités et l'aspect fluctuant, non figé des personnae. Ton texte est un texte structuraliste.

Quant à l'interrogatoire et au projecteur, c'est relativement simple : pour y voir clair, il suffit de changer de place. Personne ici n'est tenu d'occuper la moindre chaise, on peut même rester debout, ou mollement allongé sur le canapé comme certains.

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par Aldo le Mar 1 Juil 2014 - 14:18

Rêveur a écrit:
Neo a écrit:Ca serait sympa de nous éviter des copier/coller venant d'autres forums.
Ben, en même temps, vous avez fait de même avec votre métaphysique notamment... 
Tiens, Rêveur qui se lance   
... une métaphysique qui n'hésite pas à s'immiscer dans les philosophes post-contemporains  

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 15:02

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:37, édité 3 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 15:05

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:37, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par Aldo le Mar 1 Juil 2014 - 15:31

neopilina a écrit:Pour " métaphysique ", cherches un dictionnaire et/ou un adulte, et puis google est ton ami.
De Descartes à Neopilina : un petit pas pour la philosophie, un grand pas pour la métaphysique !  

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 15:40

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:36, édité 2 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par kercoz le Mar 1 Juil 2014 - 16:04

poussbois a écrit: 

Pas sûr que tu ais toi-même respecté beaucoup d'étape de la phase 2. Tu ne dois pas être croisé corvidé ni canidé. A ce propos, je ne savais pas que ces familles étaient accros aux forum-philo...

Si j' ai pondu ce petit pamphlet, c'est pour a la fois amuser ceux qui ont de l' humour et savent apprécier l' auto-dérision, et aussi justement pour expliquer la raison pour laquelle je pensais pouvoir déroger aux rites ....Comme quoi , j' ai tout faux !

C' était aussi une façon de me présenter du moins de présenter mes sujets de préoccupations : des invariants comportementaux trans /culturels-historiques , voire spécifiques ......étudier non les individus et leurs interactions , mais les interventions et éventuellement les individus.
Par exemple le fait que la philosophie ne se préoccupe pas assez des avancées sociologiques pour revisiter ses concepts pour trop ressasser leurs invariances ou au mieux ( pire) dériver vers les psycho et psycha qui l'autorise a faire de la littérature.
Les rigidités comportementales ( que nous aide à comprendre l' éthologie), l' importance de cette rigidité pour la survie d'une espèce ou d' une civilisation, les dégats causés par la prévalence récente de la "Raison" sur les rites anciens et cette rigidité comportementale .....le fait qu'une telle approche peut être perçue comme "réactionnaire" ou utilisée comme tel ...etc....Voilà ce qui m' amène ....
Comme le dit néopilina , je n' ai pas une grosse kulture ni en éthologie ni en philosophie, juste eu la chance de lire presque simultanément Goffman et Lorenz tout en étant branché pour une raison potagère ( pédogenèse forestière des BRF) sur la théorie du Chaos.



kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par poussbois le Mar 1 Juil 2014 - 17:22

"Par exemple le fait que la philosophie ne se préoccupe pas assez de... etc."

Oui, ça c'est une critique récurente. La philo ne fait pas assez ci ou ça, ne se préoccuppe pas de phyisque, pas assez de socio, ne tient pas compte des avancées techniques, etc. Au final, on apprend par des astrophysiciens célèbres que la philosophie est même morte.
Alors même que c'est la pratique de la philosophie qui évite les idées confuses et permet de donner de la perspective à ces avancées techniques. Si la philosophie (cf les philosophes) s'approprient peu ces nouveaux concepts, c'est peut-être qu'ils sont présentés de façon confuse et sans réelle perspective par les techniciens qui pratiquent ces disciplines.

D'expérience, ceux qui critiquent la philosophie sur cet aspect sont souvent d'ardents défenseurs d'une forme de technocratie.

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 19:07

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:34, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 19:15

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:33, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par kercoz le Mar 1 Juil 2014 - 19:57

neopilina a écrit:
kercoz a écrit:a - Par exemple le fait que la philosophie ne se préoccupe pas assez des avancées sociologiques pour revisiter ses concepts pour trop ressasser leurs invariances ou au mieux ( pire) dériver vers les psycho et psycha qui l'autorise a faire de la littérature.

.



S'il y a bien un spécialiste qui doit être à l'écoute de son monde, de ce qui se dit ailleurs, de ce que disent les autres disciplines positives, c'est le philosophe.
.
Je ne comprends pas trop ce que vous dites. Il y aurait des disciplines "négatives"?
Je ne critique en rien la Philosophie, ...juste les philosophes . Du fait qu'ils abdiquent devant les avancées indéniables que la technologie apporte. De ce fait ils obligent les "spécialistes" de ces disciplines à faire leur boulot ( L. Strauss, Bourdieu...) pour mieux les saquer puisqu'ils ne maitrisent pas la dialectique officielle et qu'ils n' ont pas été initiés.
Je prends un exemple récent : Les avancées mathématiques et physiques ont montré par les théories de la complexité et du Chaos, des trucs comme la fin du déterminisme scientifique ( Une même cause ne produit pas forcément les mêmes effets , même si l' on recule la précision d'une variable d'entrée à 43 décimale ........Ca c'est Prigogine qui le montre , et de façon collatérale que le temps n' est pas réversible ( flêche du temps) .......Connaissez vous un philosophe qui ait l' idée de revisiter les concepts anciens ou récents à cette lumière nouvelle ?
Si le philosophe préfère la psycho ou la psycha , c'est qu'elle ne remet pas en cause la sociologie du grec ancien.
Bon , je provoque un peu , mais c'est pour votre bien.

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par neopilina le Mar 1 Juil 2014 - 20:07

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:32, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par poussbois le Mar 1 Juil 2014 - 20:28

Si le philosophe préfère la psycho ou la psycha , c'est qu'elle ne remet pas en cause la sociologie du grec ancien.
Bon , je provoque un peu , mais c'est pour votre bien.

Oui, des tas de membres ont déjà essayé de faire le bonheur des autres même contre leur gré. Pas de problème, tu ne seras pas le premier.

Pour le reste, tu redis ce qu'avait affirmé Hawking il y a quelques temps :  « La philosophie est morte, faute d'avoir réussi à suivre les développements de la science moderne, en particulier de la physique ».

Ouais bof, on en avait parlé (un peu) ici-même et ça n'avait convaincu personne même parmi les scientifiques, à part bien entendu les quelques technophiles.

Personnellement, je suis biologiste spécialisé en écologie. Je trouve que le corpus philosophique qui entoure cette discipline relativement nouvelle est singulièrement pauvre, mais je ne pense pas que cela tienne de l'incapacité de la philosophie à fournir une pensée intéressante sur ce sujet. C'est bien plutôt aux écologues de fournir des concepts qui permettent aux philosophes de s'approprier cette discipline.
Enfin, les réponses de la philosophie sont rarement celles qu'en attendent les technocrates. Il est donc très facile ensuite d'expliquer que la philosophie est passée à côté de son époque, voire qu'elle est morte. trop facile pour être honnête.

Pour finir complètement, j'ai bien du mal à savoir ce qui est bien pour moi, et j'ai bien peur que tu le saches encore moins que moi. Ce qui est sûr, c'est que les messages provocateurs, surtout compte tenu des zozos qui fréquentent ce forum, nuisent très largement à ma bonhomie naturelle.


Dernière édition par poussbois le Mer 2 Juil 2014 - 4:32, édité 1 fois

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par kercoz le Mar 1 Juil 2014 - 20:45

neopilina a écrit:Et sur le bien et le mal, par exemple, elle dit quoi la théorie du chaos ?

Facile !... Elle dit que le "bien" n'est qu'un moindre mal .........Le sourire découvre les lèvres , a l' origine , pour mordre.

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par kercoz le Mar 1 Juil 2014 - 21:13

poussbois a écrit:



Pour finir complètement, j'ai bien du mal à savoir ce qui est bien pour moi, et j'ai bien peur que tu le saches encore moins que moi. Ce qui est sûr, c'est que les messages provocateurs, surtout compte tenu des zozos qui fréquentent ce forum, nuisent très largement à ma bonhomie naturelle.

Je ne connais pas ces gens ..je ne parle qu'en mon nom. je viens de me faire vider de 2 forum philo ...et ton message ci dessus me parait être menaçant....On arrive a avoir l' habitude !
Je ne provoque personne. Je dis que simplement que la Socio et la physique sont négligées par la philo. Prigogine n' était il pas biologiste ...?
C'est ou les petites Antilles ? Ce qui m'a amené à m' interroger c'est justement la pédogenèse forestière et le processus de dépolymérisation de la lignine par les mycélium .....qui font que l' humus issu de ligneux ( docotylédons (?) est plus performant que l' humus issu des herbacés ( monocotylédons) ......En gros la technique des BRF initié par l' Université LAVAL ( Pr Lemieux) du Quebec .......J'espère ne pas nuire à votre bonhomie naturelle , c'est votre domaine et vous semblez moins arrogants que les autres administrateurs ...., mais je me passionnais pour ces BRF , la théorie du Chaos , les interactions et la complexité ( au sens math d'équa diff) des boucles trophiques m'en semblait un exemple caractéristique ....
Si j' insiste sur la Sociologie , c'est que j' aimerai proposer un nouvel élan au structuralisme moribon . Et que mon approche ne peut être que sociologique et non philosophique.
Mais bon , je ne voudrais énerver personne et peu encore plus loin poursuivre mon chemin .

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de s'intégrer à un forum philosophique

Message par elbaid le Mar 1 Juil 2014 - 21:36

L'art de se désintégrer d'un forum....

-youyouuuuuuuuuuuuu les têtes de nœud ?
 c'est la souris qui vs parle !!!!!!!!!!!!! 

 lol!

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».

elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum