mumen - Critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mumen - Critique

Message par mumen le Sam 2 Juil 2016 - 19:31

Ce fil est destiné à recevoir les critiques, bonnes ou mauvaises, au sujet du membre mumen. Ce fil créé par lui même est sensé témoigner de sa disponibilité à recevoir son "dû". Il semblerait qu'il y ait matière à.

Il s'agit d'un fil expérimental, mais néanmoins sincère, en lien avec Création d'un sous forum "Membres", que je crée sur le bistrot, ne sachant pas trop où le mettre ailleurs.

mumen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 21/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par poussbois le Dim 3 Juil 2016 - 0:45

Drôle d'idée. Tu as de drôles d'idées, c'est sûr. Ce n'est pas vraiment un critique, mais un constat.

Tiens, une question : pourquoi faudrait-il se dire les choses ? Ne pas dire, c'est souvent mieux. De plus, on comprend parfaitement les ressentis derrière les échanges. Dire (ou écrire), c'est officialiser. L'officialisation, ça fait partie d'une stratégie, d'un jeu entre deux personnae dont l'une souhaite rendre compte à l'entourage de ses sentiments pour l'autre.

Prenons kercoz et poussbois par exemple. Kercoz a des tropismes semblables à ceux de poussbois, mais ils sont en désaccord profond sur la méthode et sur les conclusions. Après une phase d'observation, quelques échauffourées qui permettent de prendre ses marques, vient une longue période de quasi ignorance pour éviter les confrontations stériles inutiles. Puis vient l'opposition frontale initiée par poussbois et enfin, l'officialisation des critiques dans plusieurs réponses qui sont des lettres ouvertes aux autres membres.
Je ne suis pas sûr que les autres membres se soient aperçus des tensions qu'il y a entre ces deux personnae jusqu'à la dernière phase.
Si poussbois officialise ses critiques, c'est moins contre kercoz que pour dénoncer des attitudes et des pratiques qui le feraient volontiers quitter le forum. Donc une stratégie de mise en garde.

Et donc ne t'inquiète pas, le jour où j'aurais des critiques à émettre, je saurais choisir l'endroit, peut-être ici, ou complètement ailleurs, selon la stratégie que je voudrais mettre en place et la façon dont la liront les autres membres.


Dernière édition par poussbois le Dim 3 Juil 2016 - 11:35, édité 1 fois

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par kercoz le Dim 3 Juil 2016 - 9:17

poussbois a écrit:
Je ne suis pas sûr que les autres membres se soient aperçus des tensions qu'il y a entre ces deux personnae jusqu'à la dernière phase.

Pour une fois , tu dis qq chose d' intéressant qui mérite un commentaire.( humour narquois)
Ta remarque argumente ma démo sur le concept de valorisation comme moteur des interactions. Dans les échanges, chaque interaction est une "prise de risque" ( E. Goffman). Risque de perdre la "face", voire pour une situation "normale", (un forum n'étant pas une interaction "normale" ), risqu de la faire perdre à l' autre. l'intervention est donc chargé d'affect autant que de "sens", de signifiant. Cet échange, s' il est public va etre "mis en scène" pour un autre destinataire que l' interacteur....cette complexité que l' on mythifie dans l' émerveillement des qualités de l' écrit de nos "people" médiatisé, est pratiqué tous les jours , par chacun, et avec un talent inversement proportionnel au degré culturel ( au sens ignoble du terme) de l' acteur.
Et en fait , tu as complètement raison. Ces échanges , chargés d'affect sont tres souvent traumatisants pour les intervenants, alors que l' aspect affect et traumas, passe le plus souvent inaperçu pour les autres specacteurs. Le paradoxe étant bien sur que le traumatisme ( son ressenti), est fortement amplifié par la présence d' un public.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1991
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par poussbois le Dim 3 Juil 2016 - 11:50

Il faudra que je lise Goffman un de ces jours, histoire de voir jusqu'à quel point tu détourne son propos comme tu l'as fait pour pratiquement tous les auteurs que tu cites.

L'amplification du traumatisme par la présence du public n'est pas un paradoxe : c'est souvent l'effet recherché. Ce qui n'est pas la cas ici, et en l'occurrence, tu restes sur tes schémas et obnubilation habituelles sans lire mon propos. Je n'ai pas grand chose à faire de ton personnage, je pense d'ailleurs que ce que j'ai fait est contre-productif te concernant, ça va libérer ta parole malheureusement. Cette officialisation publique vise bien plus le fonctionnement du forum : doit-on accepter de lire tout et n'importe quoi sous prétexte de droit d'expression ? Car ce qu'on te reproche avec Neo, ce ne sont pas des différences d'interprétation, ce sont des successions d'erreurs, de manipulation et de hors sujet, qui t'amènent principalement à dire n'importe quoi sur tous les sujets, ce qui est normal, puisque tu as trouvé le système qui te correspond.
Tu vois le mot important dans cette phrase ? Je souligne : qui TE correspond.

Si tu savais le nombre d’hurluberlus qu'on a vu passé ici et sur les précédents forum, croyant avoir révolutionné la pensée jusque parce qu'ils grattaient leurs obsessions jusqu'à l'os et qu'ils avaient lu deux auteurs (trois te concernant) qui avaient un vague écho avec leur pensées troublées...

Donc pour en revenir au sujet Mumen, puisqu'il demande notre avis : à part ce que j'ai dit dans un précédent sujet rejoignant Bergame (un petit risque narcissique) je n'ai pas grand chose à rajouter.

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par kercoz le Dim 3 Juil 2016 - 12:12

poussbois a écrit:Il faudra que je lise Goffman un de ces jours, histoire de voir jusqu'à quel point tu détourne son propos ...

Celle là faudra que je me l' encadre. Mais si vraiment tu le lis, commence par "les rites d' interaction ". "La mise en scène de la vie quotidienne " écrite l' année précédente est agréable , mais il utilise un langage emprunté au théatre peut être trop orientant.
"Asile" est une somme souvent apréciée, mais l' univers carcéral me fatigue et j' ai du mal à y entrer. J' ai fait qqs recherches sur un recoupement Goffman /Lorenz, mais sans résultat probant . Pour moi, la complémentarité des 2 travaux est une évidence.
Comme tout le monde, je reconstruit certainement ce que je lis, mais ce qui est écrit est aussi fait pour ça ( là , je ne suis pas sur que tu suis). Je suis preneur de tout travail de déconstruction de mon approche de Goffman ,...si c'est écrit sans insulte et avec tendresse.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1991
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par poussbois le Dim 3 Juil 2016 - 15:46

Sans résultats probants ? Sans doute parce que ce sont des disciplines qui n'ont tellement rien à voir que ça intéresse peu de gens d'aller comparer des clefs à molette avec des choux-fleurs.

Quand on est le seul à avoir une idée, il faut toujours se demander si on est réellement génial (rapidement) ou si (plus sûrement) on ne fixe pas sur un truc qui n'intéresse finalement que nous-même. Et qui du coup à toutes les chances de ne fonctionner QUE pour nous-mêmes...

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par kercoz le Dim 3 Juil 2016 - 16:14

poussbois a écrit: Et qui du coup à toutes les chances de ne fonctionner QUE pour nous-mêmes...

Je me doutais bien que tu fonctionnais....Et tu fonctionnes donc pour qui si ce n'est pour toi même?

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1991
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par kercoz le Dim 3 Juil 2016 - 16:24

poussbois a écrit:Sans résultats probants ? Sans doute parce que ce sont des disciplines qui n'ont tellement rien à voir que ça intéresse peu de gens d'aller comparer des clefs à molette avec des choux-fleurs.

Pour ceux qui se passionnent pour l' intéret comparatif des molettes et es choux fleurs , j' ai quand même trouvé ça:

http://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1992_num_33_1_4122

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1991
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par Rêveur le Dim 3 Juil 2016 - 16:45

kercoz, c'est le "truc", l'idée, qui peut fonctionner uniquement pour nous-mêmes, ou pour d'autres. De fait, certaines idées ne prennent que chez soi, certaines évidences pour nous n'en sont pas pour d'autres. Leibniz disait que la philosophie de Descartes était située à l'hôtel de l'évidence, mais qu'il avait omis de nous en fournir la clef - un très bon mot.

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1322
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par kercoz le Dim 3 Juil 2016 - 17:09

Rêveur a écrit:kercoz, c'est le "truc", l'idée, qui peut fonctionner uniquement pour nous-mêmes, ou pour d'autres. De fait, certaines idées ne prennent que chez soi, certaines évidences pour nous n'en sont pas pour d'autres. Leibniz disait que la philosophie de Descartes était située à l'hôtel de l'évidence, mais qu'il avait omis de nous en fournir la clef - un très bon mot.

Tout à fait. Mais à quoi donc servirait ce genre de forum si ce n' est pas pour en débattre, pour confirmer ou infirmer l' "idée" comme tu dis, surtout , comme mon lien le montre, idée, anciennement intuition est partagée par d'autres?
Le lien sur F.N. que tu as mis me parle parce que , tres certainement , je surinterprète ses propos, mais dire celà ne suffit pas, il faudrait développer et non pas rester sur 2 a-priori non étayés.
Hors sujet,mais intéressant: Le tractacus m' avais toujours paru impénétrable. Compris dans un sens quasi mécanique-physique, en mettant en lumière la notion de dynamique, il devient "clair" ...trop clair me diras tu ? certainement mais c'est déja un point de vue éclairé qui peut me permettre d'envisager d' autres points de vue. Un "cheminement" de pensée.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1991
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: mumen - Critique

Message par neopilina le Dim 3 Juil 2016 - 20:16


Article des plus rafraichissants. Ça décongestionne des mantras monomaniaques kercoziens ! Qui montre, entre autres, les limites et compétences de l'éthologie et donc ses frontières avec ce qui va au delà, la sociologie ( Page 92, je n'ai pas réussi à copier/coller. ).
Malgré toute mon attention je n'ai rien trouvé du genre " la primauté radicale, génétique, de l'agressivité ", etc. C'est bizarre, non !?  

Un génome produit un organisme, et ses interactions avec un environnement, des situations, génèrent des comportements, dont le panel est, faut-il le dire, absolument considérable, c'est pourtant simple.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3853
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum