Travailler le dimanche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour ou contre le travail dominical ?

14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
86% 86% 
[ 6 ]
 
Total des votes : 7

Travailler le dimanche ?

Message par Rêveur le Mer 28 Jan 2015 - 1:24

Parlons d'actualité ; parlons de la loi Macron !

Je souhaite me concentrer en fait sur un de ses points majeurs, savoir le travail dominical. Par ailleurs, je me reconnais incapable de discuter d'économie. Ce domaine m'est étranger mais aussi fort étrange...mystérieux... Les économistes m'apparaissent comme des magiciens : en écrivant un plus gros chiffre à un endroit, en effectuant des calculs etc., ils parviennent à augmenter les besoins et les ressources d'une population ! Trop fort ! lol!

Bref.
Le travail dominical, si vous me connaissez assez, vous devez pouvoir deviner ma position à ce sujet : il me dérange (j'aime pas, quoi). Quoique chrétien*, je dois dire que c'est bien davantage en Français que je me sens bousculé. La culture française est fort empreinte de "culture chrétienne" : la moitié de nos jours fériés sont des fêtes chrétiennes. 

* parenthèse peu utile. J'en fais souvent...

...
Dans la culture française, il y a entre multiples autres choses un temps de repos et de partage le dimanche. Je suis même flatté de la surprise des autres européens devant l'état de somnolence de la France le dimanche, mais aussi à midi drunken . Nous sommes français ! Bref, j'aime bien ce qu'a dit Martine Aubry au sujet de cette loi :

Martine Aubry, dans une tribune de LeMonde.fr a écrit:Ce n'est pas une réforme subalterne, c'est un moment de vérité autour de la seule question qui vaille : dans quelle société voulons-nous vivre ?
[...]
Veut-on faire de la consommation - encore plus qu'aujourd'hui - l'alpha et l'oméga de notre société ? La gauche n'a-t-elle désormais à proposer comme organisation de la vie que la promenade du dimanche au centre commercial et l'accumulation de biens de grande consommation ? Le dimanche doit être un temps réservé pour soi et pour les autres.
[...]
Je me suis toujours engagée pour un dimanche réservé à la vie : vie personnelle, vie collective. Aujourd'hui, je suis fermement opposée au passage de 5 à 12 dimanches ouverts par an. Je combattrai cette régression pour notre société au niveau national, comme dans ma ville.

Si nous continuons, notre modèle de société se diluera dans celui de l'Occident, qui est celui de la consommation à outrance et de la Croissance (un modèle que d'ailleurs on sait intenable sur le long terme). Il ne restera rien de la culture française, pourtant l'une des plus riches du monde.
...

Maintenant, bien sûr, les questions sont :

1) Le travail dominical s'inscrit-il vraiment dans l'optique évoquée plus haut, contribue-t-il vraiment au désagrègement de la culture française (question subsidiaire : ce phénomène que j'évoque n'est-il que pur fiction ?) (autre question subsidiaire, plus intéressante : peut-on défendre ce phénomène, considérant que la mondialisation permettra un nouvel humanisme, nécessitant la fin des cultures et des Etats - vers une Société globale ?), ou ne mène-t-il qu'à la seule réduction des inégalités (aspect évoqué par Macron, je crois - sinon des économistes qui le défendent -, et qui a été critiqué - c'est l'interprétation, bien sûr, qui est critiquée : il est faux de penser etc.) ?

2) Le travail dominical n'est-il pas une simple possibilité supplémentaire, et non une contrainte nouvelle ?

3) Le contenu exact de la loi Macron (qui passe de 5 à 12 le nombre de dimanches avec ouverture des magasins, et non supprime entièrement les dimanches jours de repos) n'est-il pas purement pragmatique ? Doit-on réellement y voir un bouleversement des valeurs alors qu'il ne s'agit que d'étendre une mesure déjà prise et qui demeure limitée ?

4) Dans notre modèle, est-il possible de sauver des valeurs, dont le dimanche jour de repos, ou n'est-ce qu'une absurdité indéfendable dans notre système actuel, qu'il faut soutenir à défaut (en attente) de le supprimer ?





1) Le modèle actuel de la croissance ne permet pas de libérer intégralement : il libère de contraintes fortes, mais en aliénant au système. Le système s'occupe de notre temps libre, que l'on doit remplir en consommant. Consommer durant son temps libre est participer au modèle. Ne pas consommer, c'est ne pas participer et presque être nuisible. À l'extrême, on peut retrouver la logique aliénatrice dans le travail dominical. Le dimanche jour de repos, c'est un jour hors du système, une inspiration profonde et salvatrice. Mon Tea Time (oui, je sais, ce n'est pas très français...) est toujours résolument préservé de toute invasion électronique. C'est mon temps de la journée préféré.
Par ailleurs, pour les inégalités, on l'a déjà dit : ceux qui vont travailler le dimanche sont parfois en situation précaire et n'ont pour eux que le dimanche. On ne peut décemment pas le leur enlever.

2) À vrai dire, c'est la vraie question importante. En somme, rien n'interdit les familles françaises de continuer à vivre le dimanche en famille etc. (exceptés soit dit en passant les travailleurs qui n'ont pas le choix)
Ce que je répondrais, c'est que bien sûr, nous pouvons adopter des lois permettant de choisir des éléments de la "culture occidentale" sans supprimer la culture française que tout Français est libre de préserver. Mais qu'est-ce qui nous différencie alors des autres pays ?
La mémoire.
Nous nous souvenons d'un pays qui s'appelait la France, comme notre pays actuel. Mais ce passé est définitivement séparé de notre présent, qui est le même que ceux des autres pays. Quant à l'horizon, c'est la Croissance, bien sûr !
En fait, la culture française risque de devenir affaire strictement privée. La France deviendrait pays des Français, avec, à l'intérieur des frontières officielles des Français, des Américains, des Chinois, des Musulmans (la citoyenneté n'existant plus, un croyant n'a plus beaucoup de différence avec quelqu'un qui a choisi une identité culturelle purement privée.), des Chrétiens....
Bon, ce n'est pas parfaitement clair, hein ? Il est tard... Je suis fatigué... drunken

3) Là, je réponds résolument non. Accepter le passage à tous dans une optique pragmatique, en réaction aux circonstances, c'est accepter définitivement l'option "travail dominical" dans le jeu vidéo des économistes. Trop de chômage, pas assez de consommation ou/et de production ? Augmentons le travail le dimanche ! Il faut appuyer sur "a", puis sur --> et sur "b".
Finalement, le dimanche sera grignoté sans cesse davantage. Parce que travailler le dimanche est vu comme un progrès dans notre modèle. Et le progrès, dans notre modèle, est comme le temps : il est irréversible.

4) Ca, c'est une question purement personnelle qui demanderait une réponse détaillée dans un écrit tout aussi personnel, hors de ce sujet.


...
J'ai envie de faire des prédictions sur les réponses des Digressifs. Je parie :
poussbois pour
Bergame contre
Ataraxie contre
Hks pour
elbaid pour
baptiste plutôt pour
Neo plutôt contre
kercoz contre (!)

Rêveur contre
N'hésitez pas à me dire si j'ai vu juste !

Réponse de Rêveur : tu as vu juste pour moi ! Tu es très fort !

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par poussbois le Mer 28 Jan 2015 - 3:35

Tout faux. On peut être un vil mécréant et adhérer à la (quasi) totalité de ton texte et de tes arguments contre le travail du dimanche.

Du coup, rien à rajouter à part ce petit correctif.

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par neopilina le Mer 28 Jan 2015 - 3:54

Quant à moi, oui, plutôt contre. Sachant que ma compagne est de ses métiers où il faut travailler tous les jours de l'année, bien sûr R.H. planifie des rotations ( J'allais dire ... fait tourner, . ).
Mais il y a mieux : n'importe quand, jour et/ou nuit, de n'importe quelle heure à n'importe quelle heure, tous les jours de l'année. Ça n'existe pas ? Je t'assure que si ...
Je conclus : contre sauf nécessité digne de ce nom.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par kercoz le Mer 28 Jan 2015 - 8:17

Tout a fait contre.
Mais aussi contre l' interdiction de travailler le dimanche .
Le pragmatisme du fait qu'on ne peut pas tous être fonctionnaire et que certains veulent faire ce choix ( j' ai un pote ds la mécanique avion-intérim qui ne bosse QUE le WE et de nuit le WE....)
Il faut tenter de concilier Et la nécessité de rituels sociétaux Et les contraintes de la modernité même si elles sont obscènes ( étudiants,précaires etc).
La difficulté étant , comme toujours dans les systèmes humains ( non complexes), les frontières ou limites entre la possibilité de travail et l' obligation dissimulée de le faire ....L'absence de complexité induit des complications législatives boulimiques qui deviennent insupportables.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par Rêveur le Mer 28 Jan 2015 - 12:46

Hum... Il semble que j'aie deviné pour neo et kercoz, mais pas pour poussbois.
poussbois, je vous pensais proche du questionnement 2. Parce que l'idée derrière est aussi l'intrusion de l'Etat dans la sphère privée, en un sens : pourquoi refuser aux Français un dimanche de consommation / production, s'ils le souhaitent ?
Je défends l'idée d'un dimanche jour de repos...d'un dimanche à partager...en famille. Je souhaite "être Français". N'est-ce pas (proche de) ce que vous critiquiez dans le fil d'Aldo - où vous compariez ma réflexion à celle de Bergame ?
Autrement dit, je pensais que vous ne partageriez pas mes arguments...
Ceci étant, cela ne me surprend pas que vous partagiez les autres aspects de mon argumentaire, notamment la question de l'aliénation cette fois du travailleur, que neo a reprise.

Quoi qu'il en soit, je ne pensais pas que la critique du travail dominical ferait l'unanimité... Je commence à douter de ma prédiction pour hks... Il n'y a plus qu'elbaid que je croie encore pour...

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par jghislain le Mer 28 Jan 2015 - 13:08

C'est bien pour se promener le dimanche, pour faire du shopping ou encore ses courses. Le dimanche ne doit pas être un jour maudit, où rien ne se passe.

_________________
La vérité n'est que la simple découverte du monde

jghislain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 281
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumphilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par neopilina le Mer 28 Jan 2015 - 13:09

Autre expérience suprêmement merdique : travailler le dimanche et avoir un congé en semaine à la place. T'es en congé, oui, mais, tous les autres grattent. L'expérience est terriblement frustrante, amère. Tu traines ta misérable journée comme une punition, comme une âme en peine.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par Rêveur le Mer 28 Jan 2015 - 13:15

"Où rien ne se passe", JG ? Quand on ne consomme plus, rien ne se passe plus ? Est-il impossible de se balader sans magasins ouverts ?

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par jghislain le Mer 28 Jan 2015 - 13:22

Oui, je peux tout aussi bien rester tranquille et heureux chez moi, home sweet home, comme disent les Anglais. Mais pourquoi laisser tomber la possibilité d'avoir un plaisir de plus le dimanche, comme les autres jours ?

_________________
La vérité n'est que la simple découverte du monde

jghislain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 281
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumphilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par poussbois le Mer 28 Jan 2015 - 13:23

C'est tout de même hallucinant que je me fasse taxer de libéral à tout bout de champs... :D

Bergame et maintenant Rêveur !

Nonon, je ne SUIS PAS libéral et j'accorde une grande importance à l'action de l'Etat, même si je suis un fidèle lecteur de La Boétie : il ne tiendrait qu'à ceux qui le souhaitent de refuser le shopping et le travail du dimanche pour en être débarrassé, comme de tout autre esclavage.
Oui, certes, mais comme il y a de nombreux esclaves et de nombreux libéraux, on perdrait nos centre-villes désert de la journée de dimanche, et ce désert là vaut de l'or. Donc contre.

Kercoz : "ni pour, ni contre, bien au contraire, et fier de l'être"... va falloir développer, une fois de plus on ne comprend pas grand chose.

jghislain a écrit:Oui, je peux tout aussi bien rester tranquille et heureux chez moi, home sweet home, comme disent les Anglais. Mais pourquoi laisser tomber la possibilité d'avoir un plaisir de plus le dimanche, comme les autres jours ?

Pour une bonne raison au moins, qui est de laisser une journée de pause à tout le monde pour leur permettre de ... penser. Tu penses à Spinoza ou à la philosophie grecque quand tu fais tes courses le samedi ? ou les soldes ? Déjà que nous n'avons pas le temps de militer, de se syndiquer, d'adhérer à des groupes de réflexion, des groupes politiques, si en plus on nous enlève notre dimanche, quand aurons-nous le temps juste de penser ?


Dernière édition par poussbois le Mer 28 Jan 2015 - 13:55, édité 1 fois

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par jghislain le Mer 28 Jan 2015 - 13:31

poussbois a écrit:si en plus on nous enlève notre dimanche, quand aurons-nous le temps juste de penser ?

Au risque de paraître méprisant, alors que je suis juste un peu réaliste, la plupart des gens n'ont que faire de penser. Rien qu'à voir le nombre de bistrots rempli le dimanche, je suis perplexe quant à cet argument.

_________________
La vérité n'est que la simple découverte du monde

jghislain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 281
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumphilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par euthyphron le Mer 28 Jan 2015 - 13:41

Je suis contre le travail le dimanche.
Les autres jours aussi d'ailleurs, sauf dans la mesure où on ne peut pas faire autrement. Le dimanche, on peut faire autrement. Et comme rêveur, je suis contre le "progrès" c'est-à-dire l'obscure nécessité qui nous rapproche de la mort.

_________________
amicus plato sed magis amica veritas

euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par jghislain le Mer 28 Jan 2015 - 13:49

euthyphron a écrit:je suis contre le "progrès" c'est-à-dire l'obscure nécessité qui nous rapproche de la mort.

Ouais, ben moi ça m'étonnera toujours de voir des philosophes qui comprennent tout à la tragédie de l'existence, la destinée, et tout le tralala.
A partir de là comment sérieusement se plaindre dès lors que l'on accepte les schémas pré-cités ?



Mes chers amis, soyez donc conséquent avec ce que vous enseignez, ou du moins soutenez !

_________________
La vérité n'est que la simple découverte du monde

jghislain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 281
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Date d'inscription : 10/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumphilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par Courtial le Mer 28 Jan 2015 - 14:11

Rêveur a écrit:Je souhaite me concentrer en fait sur un de ses points majeurs, savoir le travail dominical. Par ailleurs, je me reconnais incapable de discuter d'économie. Ce domaine m'est étranger mais aussi fort étrange...mystérieux... Les économistes m'apparaissent comme des magiciens : en écrivant un plus gros chiffre à un endroit, en effectuant des calculs etc., ils parviennent à augmenter les besoins et les ressources d'une population ! Trop fort !

Je contresigne cette entrée en matière. Sont trop balèzes, les mecs.
Je mets 100 euros sur mon compte en banque, que la banque me crédite, et elle s'empresse d'aller les prêter à un autre type - ou à moi, d'ailleurs - , en les créditant sur son compte, et avec mes 100, ils ont déjà fait 200, les mecs. C'est trop magique ! Après ils viennent nous expliquer que l'Economie, c'est la Science, c'est le Réel, (libéraux et marxistes pleinement d'accord sur ce point) alors qu'on nage en pleine féerie, en fait. C'est de la poésie, en réalité.

Le travail dominical, si vous me connaissez assez, vous devez pouvoir deviner ma position à ce sujet : il me dérange (j'aime pas, quoi). Quoique chrétien*, je dois dire que c'est bien davantage en Français que je me sens bousculé.

Je vais peut-être te surprendre, eu égard à certaines déclarations impies que j'ai pu tenir sur ce forum, mais je ne suis pas pour adopter vis à vis de Dieu une attitude trop automatique, dans un sens comme dans l'autre. Je serais plutôt dans l'attitude du "soutien critique", ou, si tu préfères, l'opposition constructive : je veux dire que quand Dieu fait des trucs qui vont dans le bon sens, je n'ai pas de raison, par esprit de système, par doctrine, de ne pas apporter mon adhésion. Des fois, Il prend de bonnes initiatives, Il garde un esprit positif, faut pas hésiter à le reconnaître.

D'abord, Il a bossé, et pas qu'un peu. Mais le septième jour, Il a décidé d'arrêter. La Création, la production, c'est très bien, mais il y a un moment où il faut se calmer avec ça. Il faut laisser un peu l'étant tranquille, de temps à autre. Faut le laisser être. Je ne sais si Dieu a tiré cela tout seul de Son propre entendement ou s'Il le doit à une méditation de la Gelassenheit (sérénité, laisser être) heideggerienne, mais Il a en tout cas manifesté à qu'il faut se donner du temps pour, à la lettre, lâcher l'affaire.


Dernière édition par Courtial le Mer 28 Jan 2015 - 14:47, édité 1 fois

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par kercoz le Mer 28 Jan 2015 - 14:28

poussbois a écrit: là vaut de l'or. Donc contre.

Kercoz : "ni pour, ni contre, bien au contraire, et fier de l'être"... va falloir développer, une fois de plus on ne comprend pas grand chose.


Le repos du dimanche est un dernier rituel.
Goffman montre le "rituel" comme une contrainte sociétale ( consciente contrairement au rite). Il a le même rôle que le rite : perpétuer volontairement un comportement "gagnant" qui pourrait se servir en cas de retour de galère similaire. Je pense aux cérémonies commémoratives aux monuments aux morts qui ont pour but avoué de glorifier des attitudes héroïques dans le but ( non avoué) que tu sacrifieras aussi tes enfants pour sauver la fortune des Dassults ou De Wendel.
Je suis partisan de sauvegarder rites et rituels quand ils concernent le groupe minimal ....pas l' extension étatique de ce concept.
Par contre , par pragmatisme , puisque ces dérives peuvent apporter des solutions ( provisoires) a des nécessités urgentes et que pour certains blaireaux "vivre c'est consommer ", c'est une rétroaction qu'on ne peut écarter que quand on n' a pas faim.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travailler le dimanche ?

Message par Courtial le Mer 28 Jan 2015 - 14:40

Et que dit Goffman sur le travail ? C'est pas une contrainte sociétale ? N'induit-elle pas qu'il faut se sacrifier et sacrifier ses enfants ?

La question devient donc de savoir s'il faut se sacrifier au rite du travail obligatoire et imposé à un groupe maximal, avec ou sans extension étatique,(l'extension étatique est un mal, il semble : l'extension d'Ikea ou de Mr Bricolage c'est très bien, mais l'extension étatique, faut pas) ou sacrifier au rite du repos minimal.
Personnellement, je préférerais me sacrifier au rite du repos maximal. Et je compte pas trop sur Sephora ou Jardiland, j'avoue.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum