Le deal à ne pas rater :
20 Boîtes de 50 masques médicaux type IIR (1000 masques, 1,50€ la ...
29.99 €
Voir le deal

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

+17
Vargas
jghislain
kercoz
neopilina
quid
Dewey
Courtial
Ataraxie
elbaid
Bergame
Rêveur
lanK
Aldo
euthyphron
hks
poussbois
baptiste
21 participants

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Vanleers Lun 20 Déc 2021 - 16:25

Je continue à explorer ce qu’a dit Gérard Noiriel, historien, à propos de Zemmour.
Je cite ici la fin d’un compte rendu de son livre : Le venin dans la plume : Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la République.

Florian Besson a écrit:Dans son troisième et quatrième chapitre, Noiriel analyse davantage la forme du discours des deux polémistes, pour montrer comment ils construisent une rhétorique leur permettant « d'avoir toujours raison » (troisième chapitre), puis comment ils savent utiliser leurs connexions dans le monde de la presse et de l'édition pour assurer le succès de leurs ouvrages (quatrième chapitre). Peu importe en effet que leurs livres soient bourrés d'erreurs, parfois grossières, reposent sur des sources inventées ou déformées, multiplient les anachronismes, refusent de s'encombrer – surtout pour ceux de Zemmour – de tout l'appareil critique qui est essentiel à un livre de sciences humaines, bref se rendent coupables de ce que Noiriel qualifie sommairement de « délinquance intellectuelle ». Peu importe, car leur propos sont dans tous les cas reçus comme des vérités, leurs auteurs salués comme de « grands penseurs », voire même de « superbes historiens », et les ouvrages sont dans tous les cas de grands succès éditoriaux. Ceux qui cherchent à les réfuter sont dès lors dans une position littéralement intenable, puisque le fait même de chercher à le faire suffit aussitôt à être catalogué comme un « traître » (Drumont) ou un « idiot utile » (Zemmour). Noiriel souligne ainsi la position particulièrement difficile des historiens face aux erreurs et absurdités de Zemmour : ne pas y répondre permet à ce dernier de répandre sans vergogne ses mensonges... et donc prouve qu'il a raison ; y répondre lui permet de se poser comme la victime des « historiens installés », cherchant à étouffer, du poids de leur autorité, sa petite voix courageuse... et donc prouve qu'il a raison.
Que faire, donc ? C'est la question par laquelle Gérard Noiriel choisit de terminer sa réflexion, étant entendu évidemment que l'ouvrage tout entier constitue une réponse au discours zemmourien, à la fois sur le fond – puisque Noiriel ne se prive pas d'en rappeler la grande vacuité – et sur sa forme, l'analyse contribuant à rappeler combien les racines de ce discours plongent en des eaux saumâtres. Selon l'auteur, il ne sert à rien de chercher à dénoncer point par point les erreurs de ces discours : on ne peut pas en convaincre le lectorat de Zemmour, qui ne le lit pas pour apprendre quoi que ce soit, mais pour obtenir une confirmation de ce qu'il pense déjà, et croit savoir, quand bien même c'est faux. Le reproche est certes pertinent mais il s'applique également à cet ouvrage-là : on voit mal un fan de Zemmour aller jusqu'au bout de l'analyse de Noiriel, voire même tout simplement prendre la peine de lire le livre... Mieux vaut alors, comme y invite Noiriel dans ses dernières lignes, pour les historiens professionnels désireux de réagir, œuvrer à inventer d'autres façons de diffuser la recherche, d'autres lieux, d'autres langages – la conclusion n'étonnera pas, venant d'un historien qui est, depuis dix ans, au premier plan de cet effort collectif de réinvention, qui semble aujourd'hui plus nécessaire que jamais.

https://journals.openedition.org/lectures/37840

On voit combien il est difficile de débattre avec un sophiste qui manie sans vergogne la rhétorique.
Je pense que Socrate, confronté à Zemmour et non à Gorgias, aurait très vite rompu le dialogue.

Socrate a écrit:Tu as, je pense, Gorgias, assisté comme moi à bien des disputes, et tu y as sans doute remarqué une chose, savoir que, sur quelque sujet que les hommes entreprennent de converser, ils ont bien de la peine à fixer, de part et d'autre leurs idées, et à terminer l'entretien, [457d] après s'être instruits et avoir instruit les autres. Mais s'élève-t-il entre eux quelque controverse, et l'un prétend-il que l'autre parle avec peu de justesse ou de clarté? ils se fâchent, et s'imaginent que c'est par envie qu'on les contredit, qu'on parle pour disputer, et non pour éclaircir le sujet. Quelques-uns finissent par les injures les plus grossières, et se séparent après avoir dit et entendu des personnalités si odieuses, que les assistants se veulent du mal de s'être trouvés présents [457e] à de pareilles conversations. A quel propos te préviens-je là-dessus? C'est qu'il me paraît que tu ne parles point à présent d'une manière conséquente, ni bien assortie à ce que tu as dit précédemment sur la rhétorique; et j'appréhende, si je te réfute, que tu n'ailles te mettre dans l'esprit que mon intention n'est pas de disputer sur la chose même, pour l'éclaircir, mais contre toi. [458a] Si tu es donc du même caractère que moi, je t'interrogerai avec plaisir; sinon, je n'irai pas plus loin. Mais quel est mon caractère? Je suis de ces gens qui aiment qu'on les réfute, lorsqu'ils ne disent pas la vérité, qui aiment aussi à réfuter les autres, quand ils s'écartent du vrai, et qui, du reste, ne prennent pas moins de plaisir à se voir réfutés qu'à réfuter. Je tiens en effet pour un bien d'autant plus grand d'être réfuté, qu'il est véritablement plus avantageux d'être délivré du plus grand des maux, que d'en délivrer un autre; et je ne connais, pour l'homme, aucun mal égal à celui d'avoir des idées [458b] fausses sur la matière que nous traitons. Si donc tu m'assures que tu es dans les mêmes dispositions que moi, continuons la conversation; ou, si tu crois devoir la laisser là, j'y consens, terminons ici l'entretien.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2944
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Vanleers Lun 20 Déc 2021 - 20:45

Pour aller plus loin dans l’examen du rapport Zemmour-Noiriel, on peut lire ce que dit Wikipédia du parcours de ce dernier en :

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Noiriel

L’article signale trois critiques de Le venin dans la plume : Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la République.

A chacun d’évaluer par lui-même l’ouvrage et les textes critiques de Georges Bensoussan, Manuel Boucher et Vincent Tournier signalés par Wikipédia et que l'on peut lire intégralement.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2944
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Mar 21 Déc 2021 - 10:00

HKS Non, pas anti-politique, cela renvoi à la définition du politique telle que nous l’a léguée Aristote, la recherche du souverain bien« le fondement de la manière dont nous pensons les rapports des hommes entre eux, et plus généralement le monde des choses humaines. » Je ne vois pas en quoi l’exposition d’un état historique passé peut-être interprété comme une nostalgie, surtout pour quelqu’un qui comme moi a toujours revendiqué de n’avoir jamais été hémiplégique.

Pour le reste tu continues à ne pas distinguer ce qui relève du pouvoir et de l’autorité. Le PC chinois exerce le pouvoir mais comment savoir s’il fait autorité puisqu’il ne tolère aucune critique. Je n’ai jamais parlé de justification consciente, l’électeur sympathisant d’un parti, je ne parle pas d’un adhérent, le fait pour une multitude de raisons conscientes certes mais aussi inconscientes, des motivations rationnelles et d’autres moins. Ces motivations peuvent aussi bien relever de l’adhésion comme du refus du camp adverse, le vote contre n’est pas marginal.

Il existe des pouvoirs dont on ne sait s’ils font autorité, comme celui du PC chinois et des autorités sans pouvoir, on les appelle autorités morales et elles trouvent leur origine dans la société. Le vote communiste en démocratie relève de l’adhésion à un projet, en chine nul ne peut affirmer ce qui relève du pouvoir de ce qui relève de l’autorité, c’est lorsque les vannes de la critique ont été ouvertes en URSS que l’on a pu distinguer les deux.

Zemmour n’a pas le pouvoir, mais sa parole est pour certains incarnation d’une autorité qui se substitue à une idéologie, phénomène aussi ancien que la première république. Ce qui est intéressant c’est de voir que classé à droite voir extrême droite, il recrute de manière égale dans toutes les classes sociales quel que soit l’âge et le niveau d’éducation, et de voir aussi que ce sont les classes les plus éduquées qui ont migré de MLP vers EZ, ceci est vraisemblablement lié au débat catastrophique contre Macron.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Jans Mar 21 Déc 2021 - 14:35

Zemmour n’a pas le pouvoir, mais sa parole est pour certains incarnation d’une autorité qui se substitue à une idéologie
il me rappelle Drumond, en plus subtil. Mais on commence à énumérer le nombre de contre-vérités qu'il assène ; ainsi, il dit que l'Afrique est un grand responsable dans le changement climatique ; réponse des experts : en fait, 4% au niveau mondial. Zemmour sera un feu de paille, comme Drumond, qui fut un moment député puis redevint journaliste.

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit

Invoqué ou non, Dieu sera là.
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 551
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Vanleers Mar 21 Déc 2021 - 15:44

Il ne s'agit pas de Drumond mais d'Edouard Drumont dont je parle dans mes 3 derniers messages sur ce fil à propos du livre de l'historien Gérard Noiriel : Le venin dans la plume : Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la République.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2944
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Vanleers Mer 22 Déc 2021 - 16:33

Zemmour est un sophiste qui, comme tout sophiste, désire exercer un pouvoir (potestas) sur ses interlocuteurs.
La méthode Zemmour est de chercher à les attrister, c’est-à-dire à réduire leur puissance (potentia).
L’antidote à ces manœuvres est la joie : joie de comprendre le mécanisme d’un discours de tristesse et de haine qui tente d’amoindrir la puissance d’exister de ceux qui l’écoutent mais aussi humour qui échappe joyeusement aux arguties asservissantes.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2944
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Jans Mer 22 Déc 2021 - 16:50

Il ne s'agit pas de Drumond mais d'Edouard Drumont
Vanleers, tu vois, moi aussi, tout agrégé que je sois, je peux faire des fautes de frappe ou d'inattention. Ta façon de le relever me fait penser au latin : in cauda venenum. L'antidote est la joie ? je dirais plutôt la culture et la réflexion — mais ta prédilection va peut-être aux imbéciles heureux ?

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit

Invoqué ou non, Dieu sera là.
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 551
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Jeu 23 Déc 2021 - 10:52

Jans a écrit:
Zemmour n’a pas le pouvoir, mais sa parole est pour certains incarnation d’une autorité qui se substitue à une idéologie
il me rappelle Drumond, en plus subtil. Mais on commence à énumérer le nombre de contre-vérités qu'il assène ; ainsi, il dit que l'Afrique est un grand responsable dans le changement climatique ; réponse des experts : en fait, 4% au niveau mondial. Zemmour sera un feu de paille, comme Drumond, qui fut un moment député puis redevint journaliste.

Pour comprendre le sens de certaines affirmations ridicules de Zemmour il faut savoir à qui il s'adresse et se souvenir de ceux qui l'ont poussé depuis 2 ans à candidater. MLP voulant rendre le RN présentable a éliminé pas mal de dirigeants locaux trop manifestement racistes, mais ces gens ne sont pas restés inactifs, ils se sont trouvé un leader potentiel, c'est la grande oeuvre entre autre de Bompard ex maire FN d'Orange et d'autres en Vaucluse d'avoir fédéré ces exclus. Ces gens, aujourd'hui, portent avant tout une haine mortelle à MLP et leur premier objectif c'est de la voir éliminée du second tour, pas la victoire de Zemmour, aucun argument qui puisse plaire à des électeurs RN pour capter leurs voix ne sera négligé. Voila ce que dit le secrétaire départemental Vaucluse du mouvement Reconquête, parti créé pour supporter la candidature Zemmour, les cadres locaux de ce nouveau parti sont tous d'anciens FN exclus ou démissionnaires.

"On a une adhésion à notre parti qui est phénoménale. On a jamais vu cela, depuis très longtemps, depuis le général De Gaulle, on n'a pas vu un tel engouement, une telle adhésion a une telle personnalité.

"C’est pour ça que tout le monde est déconcerté. C’est qu’en définitive, il y a un culte de la personnalité avec Eric Zemmour manifestement, et il est beaucoup plus qu’un candidat, d’ailleurs quand il nous parle de l’histoire, ça devient fantastique parce que tout d’un coup, ce n’est plus le candidat qu’on voit, c’est le maréchal de Saxe, c’est Napoléon, ça faisait longtemps qu’on ne nous en parlait plus. On avait l’impression qu’on était juste les derniers rejetons, les derniers avatars de l’américano-soviétisme."


Arendt, Ortega y Gasset, à leur manière ont montré que dans les sociétés de masse lorsque la référence à l’autorité disparaît sous un porteur, qui possède l’autorité comme s’il s’agissait d’une qualité personnelle : l’autorité se donne comme provenant directement, presque naturellement, du porteur qui l’incarne, au point qu’il en vient à s’autoriser de lui-même.

Cependant nous ne sommes plus au XX siècle et certaines conditions ont changé.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Ven 24 Déc 2021 - 11:16

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/04/28/en-provence-alpes-cote-d-azur-les-amis-d-eric-zemmour-en-lice-aux-elections-regionales_6078416_823448.html

Où on voit que la candidature de Zemmour n'est pas simplement une aventure individuelle, quelle a été provoquée et par qui. Il ne faut donc pas s'étonner des thèses qu'il défend. Bompard, qui fut un des fondateurs du FN mais désormais exclu, n'est plus maire d'Orange, il a été déclaré inéligible suite à un procès initié par un membre local du FN. La haine dans ce milieu est un moteur puissant, appeler à la candidature de Zemmour possède un doux parfum de revanche.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par neopilina Ven 24 Déc 2021 - 16:10

(


x a écrit: ..., d’ailleurs quand il nous parle de l’histoire, ça devient fantastique parce que tout d’un coup, ce n’est plus le candidat qu’on voit, c’est le maréchal de Saxe, c’est Napoléon, ça faisait longtemps qu’on ne nous en parlait plus. On avait l’impression qu’on était juste les derniers rejetons, les derniers avatars de l’américano-soviétisme."

Petite remarque en passant. On a franchement l'habitude de voir des personnages comme Clovis, Jeanne d'Arc, Bonaparte, etc., embrigader, accaparer, etc., par ces romantismes et ces idéologies rances, mortifères, qui seraient totalement hors de portée des dits personnages (quoi que, le bonapartisme soit un romantisme). Mais donc j'arrive à comprendre comment, pourquoi, etc., ces personnages sont ainsi embrigadés. Mais donc, c'est la première fois que je vois Maurice de Saxe dans cette littérature, et je n'arrive pas à faire le même raisonnement qu'avec Jeanne d'Arc, etc.

)

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 6664
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Sam 25 Déc 2021 - 7:03

neopilina a écrit:(


Mais donc, c'est la première fois que je vois Maurice de Saxe dans cette littérature, et je n'arrive pas à faire le même raisonnement qu'avec Jeanne d'Arc, etc.

)

C'est d'autant plus surprenant que, renseignements pris, il n'était pas Français et parfaitement anti raciste. Il faut bien constater que le leadership de Zemmour sur l'extrême droite n'est pas dénué de saveurs originales. Une extrême droite antisémite jusqu'au bout de ses racines au XIX siècle et anti-maghrébine depuis la décolonisation, se donne corps et âme à un juif qui porte un nom berbère, aucun auteur de sciences fiction n'aurait osé un tel scénario. Zemmour est certainement un météore politique mais les idées dont il est le porte parole ne le sont pas, si comme l'espèrent ses supporteurs il fait chuter MLP, celle qui la remplacera à la tête de cette féodalité singulière qu'est le RN est encore pire que sa tante.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Sam 25 Déc 2021 - 7:34

Un institut de sondage nouvellement créé propose de dépasser le clivage traditionnel droite gauche.

Un cluster politique est un groupe d’individus qui partage un même système d’opinions et en conséquence, se caractérise par des orientations électorales similaires. Comme les opinions ne se distribuent pas au hasard, les membres d’un même cluster partagent aussi fréquemment des traits communs sur le plan social, économique ou culturel (Découvrir les clusters). Au nombre de 16, les clusters se répartissent de la façon suivante au sein de la population française :

a découvrir ici

https://cluster17.com/cluster-politique/

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Vanleers Sam 25 Déc 2021 - 10:15

J’avance dans la lecture du livre de Gérard Noiriel sur Drumont et Zemmour (réédité en format de poche – La Découverte 2021) et je cite un passage de la fin de l’avant-dernière partie.

Gérard Noiriel a écrit:Pour rester crédibles dans l’espace public, ces pamphlétaires [Drumont et Zemmour] doivent absolument entraîner leurs adversaires sur leur propre terrain, en faisant croire que le « match » se joue sur terrain neutre. Voilà pourquoi ils passent leur temps à retraduire dans leur langage normatif les analyses des chercheurs. C’est ce que fait Eric Zemmour quand il écrit que « les historiens d’aujourd’hui renouent paradoxalement avec l’optimisme béat qu’ils reprochent justement aux élites de l’Empire romain » ou lorsqu’il affirme que pour « les sociologues des nouvelles générations […] la délinquance n’existe pas ». Toute explication est interprétée comme un jugement de valeur, toute tentative de compréhension est dénoncée comme une justification.
C’est sans doute l’arme rhétorique la plus efficace qu’utilisent les polémistes car ils savent que ces jugements moraux (dénoncer des coupables et réhabiliter des victimes) nourrissent et entretiennent les sens commun. En jouant sur ce registre, ils sont sûrs d’avoir le dernier mot auprès d’un public qui n’a pas les compétences techniques pour arbitrer les débats scientifiques. C’est justement pour échapper à cette tyrannie de la morale et des bons sentiments que les démocraties ont créé des institutions savantes, fonctionnant de manière autonome. (pp. 169-170)

Dans ce paragraphe, intitulé Polémiquer pour exister, G. Noiriel insiste sur le moralisme de Zemmour (pour ne pas dire moraline comme Nietzsche) en multipliant les expressions : langage normatif, jugement de valeur, justification, jugements moraux, tyrannie de la morale et des bons sentiments.
Il s’agit, pour Drumont et Zemmour, de « faire vibrer la corde émotionnelle », ce qui est « leur seul moyen d’exister sur la scène intellectuelle ».
Polémiquer pour exister, voilà leur défi.


Dernière édition par Vanleers le Dim 26 Déc 2021 - 9:35, édité 1 fois

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2944
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Vanleers Dim 26 Déc 2021 - 9:25

Le livre de Gérard Noiriel : Le venin dans la plume : Edouard Drumont, Eric Zemmour et la part sombre de la République montre comment Zemmour « fait vibrer la corde émotionnelle » dans ses interventions dans les médias.
Plus précisément, le polémiste joue sur les passions tristes des personnes à qui il s’adresse, en particulier la haine (« La haine est une tristesse qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure » – Spinoza).
Le rapprochement avec Drumont est pertinent car, même si les contextes sont très différents, les deux pamphlétaires utilisent les mêmes procédés rhétoriques pour imposer leurs idées.
Si Zemmour recueille assez de parrainages pour être candidat à la présidence de la République, et plus que l’affrontement dans des joutes médiatiques, c’est le bulletin de vote qui sera le vrai moyen de s’opposer à ce qu’il soutient.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2944
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Jans Dim 26 Déc 2021 - 12:22

L'idée permanente de menace extérieure voire de complot relève du profil paranoïde [Drumont, Robespierre], qui semble inné (comme il existe des structures psychiques normales plus ou moins obsessionnelles [Kant], histrioniques [Trenet], schizoïdes [Pascal], hypersensibles [Proust], anxieuses [Kafka] , épileptoïdes [Nietzsche, Van Gogh]) ; on n'y peut rien, il y en aura toujours. Des circonstances de déclassement social ou professionnel, ou de compensation de défauts physiques ou autres orientent vers la morbidité. Y répondent bien entendu des gens de même profil. Tout cela est bien connu des psychiatres.

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit

Invoqué ou non, Dieu sera là.
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 551
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Lun 27 Déc 2021 - 8:00

Jans a écrit:L'idée permanente de menace extérieure voire de complot relève du profil paranoïde [Drumont, Robespierre], qui semble inné (comme il existe des structures psychiques normales plus ou moins obsessionnelles [Kant], histrioniques [Trenet], schizoïdes [Pascal], hypersensibles [Proust], anxieuses [Kafka] , épileptoïdes [Nietzsche, Van Gogh]) ; on n'y peut rien,  il y en aura toujours. Des circonstances de déclassement social ou professionnel, ou de compensation de défauts physiques ou autres orientent vers la morbidité. Y répondent bien entendu des gens de même profil. Tout cela est bien connu des psychiatres.

Dans le cas de Zemmour il ne faut pas oublier la question de la sincérité, en effet Zemmour à fait de ses positions extrémistes son gagne pain pendant des années, sa littérature n'a eu de succès qu'en raison de ses positions partisanes et il en a fait sa seule source de revenu. Est-il dupe de lui-même ou joue-t-il encore la comédie, là est la question, comme dirait un Danois célèbre.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Jans Lun 27 Déc 2021 - 10:17

Et on pourrait ajouter un besoin de revanche sociale : la position tant espérée d'énarque ne fut jamais atteinte, la brûlure qui en resta en dit assez long sur le complexe d'infériorité surcompensé par un orgueil invraisemblable. Comme toujours, les motifs inconscients se mêlent au conscient, l'homme reste une énigme pour lui-même. Mais en profondeur, il n'y a pas de hasard, même s'il y a des circonstances.

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit

Invoqué ou non, Dieu sera là.
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 551
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par neopilina Mar 28 Déc 2021 - 16:04

baptiste a écrit: Il faut bien constater que le leadership de Zemmour sur l'extrême droite n'est pas dénué de saveurs originales. Une extrême droite antisémite jusqu'au bout de ses racines au XIX siècle et anti-maghrébine depuis la décolonisation, se donne corps et âme à un juif qui porte un nom berbère, aucun auteur de sciences fiction n'aurait osé un tel scénario. Zemmour est certainement un météore politique mais les idées dont il est le porte parole ne le sont pas, si comme l'espèrent ses supporteurs il fait chuter MLP, celle qui la remplacera à la tête de cette féodalité singulière qu'est le RN est encore pire que sa tante.

Je suis intégralement d'accord avec tout cela. La réalité plus " forte " que la fiction, je l'ai toujours dit.

Du temps que j'y suis. Marine Le Pen nous apprend découvre que les vaccins dont on dispose actuellement n'empêchent pas de contracter le virus et de contaminer. J'entends bien que l'agenda de madame Le Pen me ferait frémir. Ce n'est pas une retraitée, etc., qui peut se permettre de lire chaque jours quelques bons papiers sur ce virus, cette maladie, cette pandémie. A contrario, je dis qu'elle est mal entourée. Dés qu'on a commencé à vacciner, et donc à disposer de données attendues et observées à la loupe, on a su que ces vaccins n'empêchaient pas de contracter ni de contaminer, mais qu'ils limitaient la déclaration de formes graves (et donc diminuaient les hospitalisations, les réanimations et les décès) et réduisaient la contamination (faute de l'empêcher). Sans revenir aux ravages multimillénaires hallucinants de la peste, de la variole, etc., etc., on va juste se contenter d'évoquer le souvenir des pandémies, épidémies, de la " bonne vieille grippe " (50 millions de décès pour la dite " espagnole ") du siècle dernier. Je ne doute pas instant que les personnes idoines soient aux charbons H24 depuis l'apparition de ce virus. Et ce qui a été réalisé est de toute façon remarquable, et ce avec des moyens dont l'humanité n'avaient jamais disposé. Sauf bien sûr si un Trump, un Bolsonaro, etc., s'en mêlent, ce qui est, on en convient, un autre problème. On ne va pas demander à madame Le Pen de se mettre à la virologie et à l'immunologie, mais qu'elle soit mieux informée, ça serait bien. Faute de l'éradiquer, ce qui n'est toujours pas exclu, la covid-19 deviendra probablement une maladie endémique, circonscrite par les vaccins et les traitements, comme l'est aujourd'hui la grippe. Qu'une partie de la population continue à ne pas prendre " au sérieux ", ce qui nous vaut directement un contingent annuel de lits occupés et de décès.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". " Il faut régresser et recommencer, en conscience ". Moi.
neopilina
neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 6664
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Ven 31 Déc 2021 - 8:31

neopilina a écrit: Sauf bien sûr si un Trump, un Bolsonaro, etc., s'en mêlent, ce qui est, on en convient, un autre problème.

Trump a fanfaronné outrageusement, menti, triché et pourtant il a  tout de même rassemblé 74 millions de voix et tous ne sont pas des millionnaires. Il est difficile de voir dans le vote une activité purement rationnelle, on peut aussi penser que toute rationalité n’est pas nécessairement finaliste.

On peut aussi observer une grosse différence entre l’élection à un tour des USA et notre système à deux tours. Les scores au premier tour du candidat élu au second tour sont parlant, 1974 32 %, 1981 25 % mais derrière le meilleur du premier tour à 28%, 1988 34 %, 1995 20 % derrière le meilleur 23 %, 2002 19 %, 2007 31 %, 2012 28 %, 2017 24 %. Ce système a pour mérite de favoriser l’émergence de nouveaux courants, ce fut le cas pour Mèlenchon en 2012, Macron en 2017 et aujourd’hui Zemmour. Il faut constater que tous ont en commun d’être de bon rhétoriciens et capable de remplir une fonction tribunitienne, capables aussi de construire leur propre mythe mais en interdisant d’atteindre une majorité dés le premier tour et obligeant les alliances au second tour ce système nous préserve des tentatives de coup de force à la Trump.

Pourquoi des individus des classes populaires votent-ils pour Trump ou M.L.P? Pourquoi beaucoup s’abstiennent parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans le système représentationnel? Voilà les vrais questions.

Quelqu’un a-t-il eu la curiosité d’aller sur le site https://cluster17.com/trouver-mon-cluster/?

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par denis_h Mar 4 Jan 2022 - 11:36

j'ai fait le test. résultat ici : https://cluster17.com/les-clusters/cluster-2/

et vous ?
denis_h
denis_h
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Jans Mar 4 Jan 2022 - 17:12

j'ai fait le test : je me croyais à l'extrême-droite, je suis parmi les sociaux-démocrates. On se connaît mal....

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit

Invoqué ou non, Dieu sera là.
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 551
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par denis_h Mer 5 Jan 2022 - 9:06

attention, jans, de ne pas prendre trop au sérieux ce type de test.

ils représentent surtout la vision des choses (implicite) de ceux qui les conçoivent ...

(meilleurs vœux à tous)
denis_h
denis_h
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Jans Mer 5 Jan 2022 - 9:39

Ouf, merci, denis, je me sens mieux ; en fait, Zemmour est bien trop indulgent pour moi, il faut une dictature pour sauver la France éternelle LOL !!

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit

Invoqué ou non, Dieu sera là.
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 551
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par baptiste Mer 5 Jan 2022 - 9:49

denis_h a écrit:attention, jans, de ne pas prendre trop  au sérieux ce type de test.

ils représentent surtout la vision des choses (implicite) de ceux qui les conçoivent ...

(meilleurs vœux à tous)

Affirmer qu'il y a un doute parce qu'il y a une subjectivité sans justifier son propos, ce n'est pas suffisamment sérieux.

Le résultat de ce petit test en quelques questions et avec des réponses standardisées m’a vraiment étonné. Depuis toujours, même jeune, je suis conservateur au sens de «ce sentiment que toutes les personnes d’âge mûr partagent sans mal: le sentiment que les choses bonnes peuvent être aisément détruites, mais non aisément créées», c’est la démarche, plus ou moins acceptée, que l'on observe chez des gens comme Onfray ou Debray qui vont de gauche à droite sans pour autant accepter de se renier. Cependant, bien que conservateur, je ne remet absolument pas en cause le changement ou la possibilité d’un «progrès» au sens de la capacité des hommes à mettre leur créativité au service d’une amélioration de leurs conditions d’existence. Conservateur de gauche ou progressiste de droite je n’avais jamais réussi à me situer dans la dichotomie droite/gauche et là, pour la première fois, on me dit que c’est possible et que d’autres pensent comme moi que je ne suis pas un cas isolé. La démarche me paraît très intéressante, éclairante lorsqu’on essaye de lire l’évolution de la société dans l’actualité.




baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2209
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par hks Ven 14 Jan 2022 - 16:28

Nietzsche, nouvelle star de la génération anti-progressiste sur YouTube
Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 2838363678
https://www.marianne.net/agora/entretiens-et-debats/nietzsche-nouvelle-star-de-la-generation-anti-progressiste-sur-youtube

Victor Ferry rejoint ainsi une galaxie de youtubeurs qui proposent à un public plutôt jeune, urbain et diplômé comme eux, de se servir des concepts nietzschéens comme d'un bouclier contre une époque dans laquelle ils ne se reconnaissent plus.

_________________
« il est plus important, pour une proposition, d’être intéressante que d’être vraie »
Whitehead
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 10291
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par denis_h Ven 14 Jan 2022 - 17:25

hks a écrit:Nietzsche, nouvelle star de la génération anti-progressiste sur YouTube
Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 2838363678
https://www.marianne.net/agora/entretiens-et-debats/nietzsche-nouvelle-star-de-la-generation-anti-progressiste-sur-youtube

Victor Ferry rejoint ainsi une galaxie de youtubeurs qui proposent à un public plutôt jeune, urbain et diplômé comme eux, de se servir des concepts nietzschéens comme d'un bouclier contre une époque dans laquelle ils ne se reconnaissent plus.

quand j'étais en classe de terminale A2(1990). Nietzsche n'a jamais été mentionné, et je crois que c'est une très bonne chose : ce n'est définitivement pas un philosophe pour aborder la philosophie.
denis_h
denis_h
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ? - Page 20 Empty Re: Faut-il en finir avec l’idéologie démocratique ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum