Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

L'égoïsme

+2
alain
Bergame
6 participants

Aller en bas

L'égoïsme Empty L'égoïsme

Message par Bergame Sam 3 Juin 2023 - 20:00

Lui a un travail harassant, exigeant, avec des "responsabilités". Il vit avec une femme admirable, belle, sensible, et tous deux s'aiment -vraiment. Ce jour-là, c'est son anniversaire à elle. Il a prévu une surprise pour le soir, mais bien entendu, c'est une surprise. Elle, pour son anniversaire, voudrait profiter de son après-midi et faire les magasins. Elle demande à prendre la voiture. Il répond que ce n'est pas possible, il s'est engagé à aller chercher un collègue à l'aéroport. Elle prend la mouche : Comment, pour son anniversaire, elle ne peut pas avoir la voiture ? "Mais tu peux avoir la voiture quand tu veux, ma chérie, mais cet après-midi, j'en ai besoin !" Elle fulmine : Quel égoïste ! Le jour de mon anniversaire, il pourrait faire un effort et envoyer quelqu'un d'autre ! Lui est ahuri : Quelle capricieuse ! Je ne vais pas demander à quelqu'un, comme ça, au dernier moment, de me remplacer parce que c'est l'anniversaire de ma femme ! J'aurais l'air de quoi ?!

L'égoïsme n'existe pas. Il n'existe que des peurs, des intérêts, des désirs, des espoirs différents, et même souvent divergents.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 5240
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par alain Dim 23 Juin 2024 - 17:26

Je dirais que l' égoïsme désigne une generalité de comportements ou l' intérêt est avant tout centré sur soi.
Ma foi, je crois que c' est un état naturel de l' être humain parce que pour survivre n' est ce pas impérativement nécessaire de se protéger soi ?  Tout au moins a partir du moment ou on a pu bénéficier, dans un premier temps, d' un nid protecteur. Ensuite il y a l' existence à l' extérieur et donc le risque. Tout ça c'est la base , je pense.
Puis ça devient beaucoup plus compliqué que ça par la suite.
Rien ne sera plus jamais aussu clair qu' au début.

L' être humain a une capacité absolument remarquable de se compliquer la vie.
Ef derrière le mot " égoïsme " , se déploie une gamme quasi infinie de situations issues des relations entre soi et les autres.
Je pense qu' il y a quelque chose en nous qui fait que jamais ne peut être trouvé un équilibre durable et harmonieux entre soi et les autres . C' est une sorte de " tare congénitale " humaine. Tout le reste découle de cela et l' égoïsme n' est qu' un effet, parmi tant d' autres.
Évidemment, ce qui se produit dans le microcosme - entre deux individus - se produit aussi dans le macrocosme - la population mondiale - et produit enfin l' état général du monde.
Peut être que la source de tout cela se trouve dans ce que Pascal désignait par " le moi haïssable "  mais je n' en sais rien, en réalité.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par maraud Lun 24 Juin 2024 - 10:10

Si nous sommes tous en quête du bonheur, il est évident que l'égoïsme doit être bien partagé si l'on veut atteindre ce bonheur, à deux. Et synchrone si on veut y atteindre en même temps.

Peut-on envisager l'égoïsme comme une sorte de solipsisme du sentiment ?

_________________
La vie est belle!
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2461
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Kercos Lun 24 Juin 2024 - 12:08

Ah! l'Univers impitoyable...J'ai du rater cet épisode.
A mon avis, sociologiquement abordé, l'égoïsme n'est qu'un caractère pré-social, ...rémanent-indélébile puisqu' indispensable à la survie de l'espèce. Il est bien sur à ranger dans les sous produits de l'agressivité intra-spécifique. C'est de l'éthologie pur jus ....le reste c'est de la reconstruction littéraire psycho.
Dans l'exemple "Dallas" initial, le positionnement de l'égoïsme sur l'un des sujets est passionnant ...autant que tragique.

Kercos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1144
Date d'inscription : 25/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Vanleers Mar 25 Juin 2024 - 15:20

alain a écrit:Je dirais que l' égoïsme désigne une generalité de comportements ou l' intérêt est avant tout centré sur soi.
Ma foi, je crois que c' est un état naturel de l' être humain parce que pour survivre n' est ce pas impérativement nécessaire de se protéger soi ?  

Il y a longtemps maintenant que, si un homme vit et survit, c’est grâce aux autres hommes.

Institut Repère a écrit:Il y a des années, un étudiant a demandé à l’anthropologue Margaret Mead ce qu’elle pensait être le premier signe de civilisation dans une culture.
L’étudiant s’attendait à ce que Mead parle d’hameçons, de casseroles en terre cuite ou de moulins en pierre. Mais ce ne fut pas le cas.
Mead dit que le premier signe de civilisation dans une culture ancienne était un fémur cassé puis guéri.
Elle a expliqué que dans le règne animal, si tu te casses la jambe, tu meurs. Tu ne peux pas fuir le danger, aller à la rivière boire ou chercher de la nourriture. C’est n’être plus que chair pour bêtes prédatrices. Aucun animal ne survit à une jambe cassée assez longtemps pour que l’os guérisse.
Un fémur cassé qui est guéri est la preuve que quelqu’un a pris le temps d’être avec celui qui est tombé, a bandé sa blessure, l’a emmené dans un endroit sûr et l’a aidé à se remettre.
Mead a répondu qu’aider quelqu’un d’autre dans les difficultés est le point où la civilisation commence.

https://www.institut-repere.com/info/le-premier-signe-d-humanisation/

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par alain Mar 25 Juin 2024 - 18:01

Vanleers a écrit:
alain a écrit:Je dirais que l' égoïsme désigne une generalité de comportements ou l' intérêt est avant tout centré sur soi.
Ma foi, je crois que c' est un état naturel de l' être humain parce que pour survivre n' est ce pas impérativement nécessaire de se protéger soi ?  

Il y a longtemps maintenant que, si un homme vit et survit, c’est grâce aux autres hommes.

Institut Repère a écrit:Il y a des années, un étudiant a demandé à l’anthropologue Margaret Mead ce qu’elle pensait être le premier signe de civilisation dans une culture.
L’étudiant s’attendait à ce que Mead parle d’hameçons, de casseroles en terre cuite ou de moulins en pierre. Mais ce ne fut pas le cas.
Mead dit que le premier signe de civilisation dans une culture ancienne était un fémur cassé puis guéri.
Elle a expliqué que dans le règne animal, si tu te casses la jambe, tu meurs. Tu ne peux pas fuir le danger, aller à la rivière boire ou chercher de la nourriture. C’est n’être plus que chair pour bêtes prédatrices. Aucun animal ne survit à une jambe cassée assez longtemps pour que l’os guérisse.
Un fémur cassé qui est guéri est la preuve que quelqu’un a pris le temps d’être avec celui qui est tombé, a bandé sa blessure, l’a emmené dans un endroit sûr et l’a aidé à se remettre.
Mead a répondu qu’aider quelqu’un d’autre dans les difficultés est le point où la civilisation commence.

https://www.institut-repere.com/info/le-premier-signe-d-humanisation/

Bien sûr, tu as raison.
Je voulais signifier ce qu' est l' égoïsme , en se mettant dans sa peau ... mais l' égoïsme n' est pas forcément intelligent.
La coopération ça a du bon.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Bergame Mar 25 Juin 2024 - 18:09

Vanleers a écrit:Il y a longtemps maintenant que, si un homme vit et survit, c’est grâce aux autres hommes.
Pas "aux autres", c'est une formulation égarante. "A d'autres", oui. C'est-à-dire que "les autres" sont sources de danger et de solidarité.  

alain a écrit:L' être humain a une capacité absolument remarquable de se compliquer la vie.
Ef derrière le mot " égoïsme " , se déploie une gamme quasi infinie de situations issues des relations entre soi et les autres.
Je pense qu' il y a quelque chose en nous qui fait que jamais ne peut être trouvé un équilibre durable et harmonieux entre soi et les autres .
Exactement. Personnellement, je ne saurais mieux dire.

C'est effectivement ce que j'ai essayé de dire avec cet exemple. "Egoïste" est un jugement de valeur qui recouvre -et ignore, donc- le simple fait que chaque individu perçoit et analyse une situation de son propre point de vue, qui n'est pas et ne peut pas être celui d'Autrui. La subjectivité est une dimension irréductible de la condition humaine.

Après, je pense que le "moi haïssable" est une notion qui trahit son héritage chrétien. C'est le fondement de la doctrine selon laquelle les hommes réels et concrets sont mauvais, naturellement mauvais, et qu'il leur appartient de se racheter pour être agréé par leur Créateur, en ce monde et/ou dans l'Autre.
Pour ma part, je pense que les hommes sont... simplement ce qu'ils sont. Ni bons ni mauvais, ils sont simplement le monde au sein duquel nous évoluons tous, et dans ce monde, il nous appartient de trouver notre place.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 5240
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par alain Mar 25 Juin 2024 - 18:34

Oui c' est ça.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Vanleers Mer 26 Juin 2024 - 16:24

alain a écrit:

L' être humain a une capacité absolument remarquable de se compliquer la vie.
Ef derrière le mot " égoïsme " , se déploie une gamme quasi infinie de situations issues des relations entre soi et les autres.
Je pense qu' il y a quelque chose en nous qui fait que jamais ne peut être trouvé un équilibre durable et harmonieux entre soi et les autres . C' est une sorte de " tare congénitale " humaine. Tout le reste découle de cela et l' égoïsme n' est qu' un effet, parmi tant d' autres.
Évidemment, ce qui se produit dans le microcosme - entre deux individus - se produit aussi dans le macrocosme - la population mondiale - et produit enfin l' état général du monde.
Peut être que  la source de tout cela se trouve  dans ce que Pascal désignait par " le moi haïssable "  mais je n' en sais rien, en réalité.

On pourrait rapprocher la notion de « tare congénitale » humaine de la théorie du péché originel qui fut soutenue au IV° siècle par saint Augustin dans sa lutte contre les Pélagiens.
Jusque là, les chrétiens avaient vécu et pratiqué leur religion sans se soucier de cette théorie qui, il est vrai, connut ensuite une certaine fortune jusqu’à Pascal lui-même qui, sans doute influencé par le jansénisme augustinien, a fustigé un « moi haïssable ».
Toutefois, L’Église n’avait jamais oublié que le Christ est un libérateur qui appelle chaque homme à vivre dans la joie parfaite dont saint Jean se fait l’écho dans son évangile et ses lettres.
A la lumière de l’Évangile, l’ego apparaît comme bien encombrant, comme une prison que chacun défend bêtement avec acharnement mais qu’un peu d’humour peut dissoudre.
C’est en effet, comme vous l’écrivez, une manière bien ridicule de se compliquer la vie et je trouve heureux que nombre de chrétiens, aujourd’hui, ont laissé tomber la religion moralisatrice de leur enfance en réalisant que le christianisme n’est pas une doctrine mais une joyeuse manière de vivre, libérée de l’ego.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par alain Mer 26 Juin 2024 - 18:01

Vanleers a écrit:
alain a écrit:

L' être humain a une capacité absolument remarquable de se compliquer la vie.
Ef derrière le mot " égoïsme " , se déploie une gamme quasi infinie de situations issues des relations entre soi et les autres.
Je pense qu' il y a quelque chose en nous qui fait que jamais ne peut être trouvé un équilibre durable et harmonieux entre soi et les autres . C' est une sorte de " tare congénitale " humaine. Tout le reste découle de cela et l' égoïsme n' est qu' un effet, parmi tant d' autres.
Évidemment, ce qui se produit dans le microcosme - entre deux individus - se produit aussi dans le macrocosme - la population mondiale - et produit enfin l' état général du monde.
Peut être que  la source de tout cela se trouve  dans ce que Pascal désignait par " le moi haïssable "  mais je n' en sais rien, en réalité.

On pourrait rapprocher la notion de « tare congénitale » humaine de la théorie du péché originel qui fut soutenue au IV° siècle par saint Augustin dans sa lutte contre les Pélagiens.
Jusque là, les chrétiens avaient vécu et pratiqué leur religion sans se soucier de cette théorie qui, il est vrai, connut ensuite une certaine fortune jusqu’à Pascal lui-même qui, sans doute influencé par le jansénisme augustinien, a fustigé un « moi haïssable ».
Toutefois, L’Église n’avait jamais oublié que le Christ est un libérateur qui appelle chaque homme à vivre dans la joie parfaite dont saint Jean se fait l’écho dans son évangile et ses lettres.
A la lumière de l’Évangile, l’ego apparaît comme bien encombrant, comme une prison que chacun défend bêtement avec acharnement mais qu’un peu d’humour peut dissoudre.
C’est en effet, comme vous l’écrivez, une manière bien ridicule de se compliquer la vie et je trouve heureux que nombre de chrétiens, aujourd’hui, ont laissé tomber la religion moralisatrice de leur enfance en réalisant que le christianisme n’est pas une doctrine mais une joyeuse manière de vivre, libérée de l’ego.

Oui, je pense bien que nous sommes affublés d' une " tare congénitale " , sinon nous aurions depuis longtemps trouvé le moyen de dépasser nos faiblesses et nos égarements.
En réalité nous sommes - pour la majorité - absolument dans l' incapacité de nous situer à la hauteur de nos récits, qu' ils soient philosophiques ou religieux.
A cause de cela, nous demeurons dans la dualité et tentons juste de faire valoir- en parole souvent plus qu' en acte - notre récit par rapport au récit du voisin.
Combien suivent jusqu' à son terme la voie du Christ ou celle du Surhomme de Nietzsche ?
Nous ne pouvons aller jusqu' au bout et nous nous contentons de la polémique, ce qui fait que nous ne sommes jamais en mesure de voir ce qui peut unir des récits en apparence inconciliables.
C' est comme ça que je l' analyse.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par maraud Mer 26 Juin 2024 - 18:41

La question que pose Nietzsche est : " Que veut l'homme ?" ( il est vrai qu'on ne se pose pas souvent cette question) et sa réponse est simple puisqu'il nous voit en perpétuelle digression . ( Nous sommes sur Digression à évoquer l'aspect frivole ne notre existence L'égoïsme 3100455808 )

_________________
La vie est belle!
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2461
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par alain Mer 26 Juin 2024 - 20:04

C' est ça.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Kercos Mer 26 Juin 2024 - 22:19

maraud a écrit:La question que pose Nietzsche est : " Que veut l'homme ?" ( il est vrai qu'on ne se pose pas souvent cette question) et sa réponse est simple puisqu'il nous voit en perpétuelle digression . ( Nous sommes sur Digression à évoquer l'aspect frivole ne notre existence L'égoïsme 3100455808 )
J'essaie de lire certains passage qui me sont un peu accessibles d'un bouquin de Deleuze sur Kant. Sur la question des "fins" il semble qu'il ne lui viendrait pas à l'idée de se questionner sur les "fins" de l' homme . Ce remarquable travail d'anthropologie va s'intéresser à la "fin" de la raison par exemple . A quoi sert la raison, la rationalité ? ds quel but, pour quelle fin ? Pour une fin utilitariste de l'espèce, c'est complètement contre productif ...L'instinct ( la nature) est bien plus efficace.

Kercos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1144
Date d'inscription : 25/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Saint-Ex Mer 26 Juin 2024 - 22:34

Vanleers a écrit:
alain a écrit:Je dirais que l' égoïsme désigne une generalité de comportements ou l' intérêt est avant tout centré sur soi.
Ma foi, je crois que c' est un état naturel de l' être humain parce que pour survivre n' est ce pas impérativement nécessaire de se protéger soi ?  

Il y a longtemps maintenant que, si un homme vit et survit, c’est grâce aux autres hommes.
Je suis entièrement d'accord avec cette affirmation scientifique !


Vanleers a écrit:
Institut Repère a écrit:Il y a des années, un étudiant a demandé à l’anthropologue Margaret Mead ce qu’elle pensait être le premier signe de civilisation dans une culture.
L’étudiant s’attendait à ce que Mead parle d’hameçons, de casseroles en terre cuite ou de moulins en pierre. Mais ce ne fut pas le cas.
Mead dit que le premier signe de civilisation dans une culture ancienne était un fémur cassé puis guéri.
Elle a expliqué que dans le règne animal, si tu te casses la jambe, tu meurs. Tu ne peux pas fuir le danger, aller à la rivière boire ou chercher de la nourriture. C’est n’être plus que chair pour bêtes prédatrices. Aucun animal ne survit à une jambe cassée assez longtemps pour que l’os guérisse.
Un fémur cassé qui est guéri est la preuve que quelqu’un a pris le temps d’être avec celui qui est tombé, a bandé sa blessure, l’a emmené dans un endroit sûr et l’a aidé à se remettre.
Mead a répondu qu’aider quelqu’un d’autre dans les difficultés est le point où la civilisation commence.

https://www.institut-repere.com/info/le-premier-signe-d-humanisation/
Je suis entièrement d'accord avec la teneur scientifique de cette anecdote !


***********

La société d'aide et d'entraide entre homos sapiens constitue l'un des principes les plus anciens et les plus importants de tous les héritages génériques.

La génétique d'origine commence probablement avec l'accouchement, qui s'est produit relativement tôt dans l'évolution naturelle des espèces. L'aide et l'entraide lors de l'accouchement de pas mal de mammifères est le phénomène qui suggère une différence de degré mais pas de nature entre l'animal et l'humain.

La différence de degré entre l'animal et l'humain se trouve dans une gigantesque différence de cognition et de transmission des savoirs.


Dernière édition par Saint-Ex le Jeu 27 Juin 2024 - 2:40, édité 1 fois (Raison : Mot oublié ! Rien que ça ! !)

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Saint-Ex Jeu 27 Juin 2024 - 2:56

alain a écrit:
Vanleers a écrit:
alain a écrit:

L' être humain a une capacité absolument remarquable de se compliquer la vie.
Ef derrière le mot " égoïsme " , se déploie une gamme quasi infinie de situations issues des relations entre soi et les autres.
Je pense qu' il y a quelque chose en nous qui fait que jamais ne peut être trouvé un équilibre durable et harmonieux entre soi et les autres . C' est une sorte de " tare congénitale " humaine. Tout le reste découle de cela et l' égoïsme n' est qu' un effet, parmi tant d' autres.
Évidemment, ce qui se produit dans le microcosme - entre deux individus - se produit aussi dans le macrocosme - la population mondiale - et produit enfin l' état général du monde.
Peut être que  la source de tout cela se trouve  dans ce que Pascal désignait par " le moi haïssable "  mais je n' en sais rien, en réalité.

On pourrait rapprocher la notion de « tare congénitale » humaine de la théorie du péché originel qui fut soutenue au IV° siècle par saint Augustin dans sa lutte contre les Pélagiens.
Jusque là, les chrétiens avaient vécu et pratiqué leur religion sans se soucier de cette théorie qui, il est vrai, connut ensuite une certaine fortune jusqu’à Pascal lui-même qui, sans doute influencé par le jansénisme augustinien, a fustigé un « moi haïssable ».
Toutefois, L’Église n’avait jamais oublié que le Christ est un libérateur qui appelle chaque homme à vivre dans la joie parfaite dont saint Jean se fait l’écho dans son évangile et ses lettres.
A la lumière de l’Évangile, l’ego apparaît comme bien encombrant, comme une prison que chacun défend bêtement avec acharnement mais qu’un peu d’humour peut dissoudre.
C’est en effet, comme vous l’écrivez, une manière bien ridicule de se compliquer la vie et je trouve heureux que nombre de chrétiens, aujourd’hui, ont laissé tomber la religion moralisatrice de leur enfance en réalisant que le christianisme n’est pas une doctrine mais une joyeuse manière de vivre, libérée de l’ego.

Oui, je pense bien que nous sommes affublés d' une " tare congénitale " ,  sinon nous aurions depuis longtemps trouvé le moyen de dépasser nos faiblesses et nos égarements.
En réalité nous sommes - pour la majorité - absolument dans l' incapacité  de nous situer à la hauteur de nos récits, qu' ils soient philosophiques ou religieux.
A cause de cela,  nous demeurons  dans la dualité et tentons juste  de faire valoir- en parole souvent plus qu' en acte - notre récit par rapport au récit du voisin.
Combien suivent jusqu' à son terme  la voie du Christ ou celle du Surhomme de Nietzsche ?
Nous ne pouvons aller jusqu' au bout et nous nous contentons de la polémique,  ce qui fait que nous ne sommes jamais en mesure de voir ce qui peut unir des récits en apparence inconciliables.
C' est comme ça que je l' analyse.

L'égoïsme et l'altruisme sont les deux facettes d'une même humanité.

C'est la dynamique de ces deux facettes qui brouillent les compréhensions.

L'humain peut être égoïste toute sa vie active, comme Rockefeller ou Bill Gates, et excessivement altruiste pendant sa retraite, comme Rockefeller ou Bill Gates aussi.

Cette dynamique de l'alternance entre égoïsme et altruisme peut d'autre part se produire maintes fois dans la vie d'un être humain. On le constate lors des actions généreuses de pas mal de gens lors des catastrophes se déroulant à l'autre bout du monde. Les mêmes gens peuvent pas mal se foutre du sort d'un SDF en train de crever sur le trottoir de la ville où ils habitent.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Vanleers Jeu 27 Juin 2024 - 9:30

alain a écrit:
En réalité nous sommes - pour la majorité - absolument dans l' incapacité  de nous situer à la hauteur de nos récits, qu' ils soient philosophiques ou religieux.
A cause de cela,  nous demeurons  dans la dualité et tentons juste  de faire valoir- en parole souvent plus qu' en acte - notre récit par rapport au récit du voisin.
Combien suivent jusqu' à son terme  la voie du Christ ou celle du Surhomme de Nietzsche ?

La voie du Christ n’a rien de difficile, elle libère joyeusement de l’ego.
Le chrétien a cessé de se regarder et ne sait pas s’il est ou non à la hauteur de l’Évangile qu’il annonce.
Ce n’est pas le problème, il s’en fiche.

Un écho dans le Sin Sin Ming, « L’Inscription sur l’Esprit de Foi », un poème inspiré du Ch’an composé au VIII° siècle en Chine, traduit en 36 strophes de 4 vers qu’on peut lire en :

http://www.eyeofchan.org/docs/FRENCH/SinSinMing.pdf

Première strophe :

La grande Voie n’a rien de difficile,
mais il faut éviter de choisir !
Soyez libéré de la haine et de l’amour :
elle apparaîtra dans toute sa clarté !

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Kercos Jeu 27 Juin 2024 - 10:46

Saint-Ex a écrit:

L'humain peut être égoïste toute sa vie active, comme Rockefeller ou Bill Gates, et excessivement altruiste pendant sa retraite, comme Rockefeller ou Bill Gates aussi.

Le niveau retombe sur Dallas ..univers impitoyable.
Le caractère égoïste des individus sociaux mérite mieux que des bondieuseries ou des spéculations ressenties.

Kercos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1144
Date d'inscription : 25/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Saint-Ex Jeu 27 Juin 2024 - 11:41

Vanleers a écrit:
La grande Voie n’a rien de difficile,
mais il faut éviter de choisir !
Soyez libéré de la haine et de l’amour :
elle apparaîtra dans toute sa clarté !

Voilà qui aura pu être écrit par un athée !

Par un athée comme par un religieux qui n'aura pas empêché l'Église apostolique et romaine d'avoir commis les pires crimes de l'histoire, hé, monsieur le théologien qui ne parle jamais de sa croyance mais qui cite et énonce dans une joie qui ne cache aucune tristesse. Aucune tristesse.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Bergame Jeu 18 Juil 2024 - 15:41

"L'homme n'est ni ange ni bête et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête."
Je crois avoir amplement démontré mon adhésion à cette thèse. Je me méfie quasi-instinctivement des individus qui se présentent comme "bon", comme "gentil", comme "bienveillant" et qui tiennent à le faire savoir. Pour moi, cela reflète ou bien un comportement stratégique voire manipulatoire, ou bien une méconnaissance de soi-même. Dans les deux cas, il y a à mon sens des raisons de se méfier.
Nous ne sommes ni anges ni bêtes, nous sommes des hommes, c'est-à-dire des êtres vivants qui doivent constamment trouver un équilibre entre la satisfaction des besoins et des désirs d'Ego (air, eau, nourriture, sexe, etc.) et les conditions de l'existence avec Autrui (normes sociales, lois, morale, culture, etc.) Tout individu vivant sur cette planète est pris dans cette double exigence qui caractérise la condition humaine. Et chacun d'entre nous développe des stratégies, des moyens, des comportements afin de parvenir, à chaque instant, à concilier les deux termes de cette contradiction pratique.

"Faire l'ange" est l'une de ces stratégies. Elle consiste à se présenter comme bon, unilatéralement bon, en s'efforçant de correspondre ainsi au standard de l'homme socialement, moralement acceptable. Et ce, s'il le faut, au détriment de (certains de) ses besoins et de ses désirs propres. Ou bien c'est le besoin d'être accepté, reconnu, aimé qui est vécu comme le plus important, le plus crucial. L'homme bon est celui qui, à l'écouter, partagerait sa résidence, sa pitance, sa femme peut-être, avec l'Autre s'il est nécessiteux. Il est généreux, il est bienveillant, il est Humaniste -clame-t-il.

Las, cette prétention à proprement parler sur-humaine se révèle toujours bien difficile à assumer en pratique. Dans la plupart des cas, la contradiction rattrape l'Ange de son vivant, et les autres ne manquent pas, à la première occasion, de pointer l'hypocrisie. Dans quelques cas rares et exemplaires d'individus qui ont su si bien incarner la sainteté de leur vivant que leur nom est devenu quasi-légendaire, le voile ne se déchire qu'après le décès :
* Mère Teresea, une sainte, vraiment ?
* L'abbé Pierre accusé d'agressions sexuelles

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 5240
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Kercos Jeu 18 Juil 2024 - 16:29

Curieusement l' AB pierre me semble plus humain et remonte ds mon estime...curieusement..

Kercos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1144
Date d'inscription : 25/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Vanleers Jeu 18 Juil 2024 - 17:18

Nobody is perfect.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4094
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Saint-Ex Jeu 18 Juil 2024 - 17:24

Vanleers a écrit:Nobody is perfect.

Même Dieu is not perfect.

On peut même dire qu'il est far very far from perfect, cet espèce d'impuissant créé à l'image de l'Homme même dans l'imperfection.

_________________
Le matérialisme scientifique est une philosophie.
Le matérialisme scientifique n’est autre que la philosophie logiquement appropriée à l’activité scientifique.
Au nom de l'art, de la science et de la philosophie, ainsi soit-il.
Saint-Ex
Saint-Ex
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2191
Localisation : Deux-Montagnes, près d'Oka
Date d'inscription : 01/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par alain Jeu 18 Juil 2024 - 20:24

Kercos a écrit:Curieusement l' AB pierre me semble plus humain et remonte ds mon estime...curieusement..
Je ne me fais aucune illusion sur les hommes.
Il y a un petit démon qui sommeille en chacun de nous.
L' Abbé Pierre ne baisse pas dans mon estime.
Il est faillible simplement et le sexe devait aussi un peu le tracasser.
Ce qui m' intéresse c' est la bonne volonté et les actes.
Cela n' enlève rien à l' homme de l' hiver 56 ( si je me souviens).
Ni à celui qui s' est battu pour les sans papiers aux côté du cancérologue Schawrtzenberg.

Dans un autre registre, toujours en rapport au sexe chez les religieux, je me souviens du commentateur à la télé qui avait été choqué quand sœur Emmanuelle avait confessé en direct qu'étant jeune elle s' adonnait fréquemment à la masturbation ... sujet quelque peu tabou pour l' église et ses représentants.
alain
alain
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1934
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'égoïsme Empty Re: L'égoïsme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum