Le Deal du moment : -42%
Support téléphone universel Mpow ...
Voir le deal
6.99 €

L'Eucharistie

Aller en bas

L'Eucharistie Empty L'Eucharistie

Message par Kokof le Mar 21 Mai 2019 - 14:06

L’Eucharistie

Essai œcuménique

L’Eucharistie est un sacrement qui divise les catholiques et les protestants, les premiers croyant à la transsubstantiation, les autres à un rite symbolique commémorant la Cène. Au lieu de prendre parti, peut-on concilier ces deux visions, la foi catholique et la rationalité protestante, le mystère et la lumière ? Rappelons à ce sujet que Pascal disait du christianisme qu’il ne devait pas être trop clair, sinon il n’aurait rien de mystérieux et de sacré, ni trop obscur, sinon il serait absurde et ridicule. Le catholicisme est trop mystique (du point de vue protestant) et le protestantisme trop rationnel (du point de vue catholique). Comment concilier la foi et la raison, la forme temporelle de l’Eucharistie et la portée éternelle de la Cène ? Par-delà les désaccords entre chrétiens catholiques et protestants, c’est une question qui intéresse les laïques qui veulent comprendre le christianisme.

Comment le pain eucharistique peut-il se transformer en corps du Christ ? C’est possible si le corps du Christ n’est pas purement physique et a aussi une nature spirituelle. Le Christ en effet est à la fois homme et Dieu. En tant qu’homme, son corps est physique. En tant que Dieu, son corps est de lumière, composé de Saint-Esprit. Cette vérité est révélée à Marie et aux disciples du Christ après la résurrection du Christ.  

L’Eucharistie consiste à accueillir le Christ en soi, mais ce n’est pas un rite cannibale qui chercherait à absorber les pouvoirs et l’immortalité du Christ en mangeant son corps, mais un sacrement spirituel, où le croyant accueille le Saint-Esprit en lui par l’intermédiaire du pain, dans lequel il concentre sa foi et son énergie spirituelle. Le Saint-Esprit est partout depuis la mort du Christ. Il est l’héritage laissé par Jésus-Christ au monde et à l’humanité. Dans l’Eucharistie, le Saint-Esprit imprègne le pain dans lequel le croyant concentre sa foi et sa volonté d’accueillir le Christ en lui. C’est ainsi que le pain se transforme en corps du Christ. Si c’était le corps du Christ qui était dans le pain, celui-ci se transformerait en Saint Graal et apporterait la santé et la vie éternelle (au sens physique) à celui qui le mangerait. S’il s’agit du corps spirituel du Christ, alors le pain raffermit la foi du croyant en le remplissant de Saint-Esprit.

Les catholiques ont donc raison d’affirmer que Dieu est dans le pain eucharistique, et les protestants ont raison de penser que Dieu n’y est pas physiquement, car c’est le Saint-Esprit qui s’y trouve (non du fait de la cérémonie ou du prêtre, mais par la seule foi du croyant), et qui compose le corps du Christ, sans être lui-même un corps.

On trouve dans l’Evangile un épisode préfigurant et illustrant l’Eucharistie (St Marc 5 25-34) : une hémorroïsse ayant foi en Jésus toucha son vêtement pour être guérie, « Car elle se disait : « Si je touche au moins ses vêtements, je serai sauvée » (St Mc 5 28). Ce n’est pas le corps du Christ qui la guérit, mais son vêtement, qui fut transformé en corps du Christ, en Saint-Esprit, par la foi de cette femme. C’est donc la foi plus que le Christ (le vêtement du Christ n’étant pas le Christ et ne contenant pas le Christ) qui sauva la femme, comme le dit Jésus : « Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix et sois guérie de ton infirmité » (St Mc 5 34). La vérité de l’Eucharistie dépasse donc le pain cérémoniel, car elle s’applique à toute chose : la foi peut transformer et sanctifier toute chose, le salut et la bénédiction peuvent venir de toute chose car le Saint-Esprit est en toute chose. La grâce habite toute chose pour celui qui a la foi.

Kokof
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 07/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

L'Eucharistie Empty Re: L'Eucharistie

Message par toniov le Mar 21 Mai 2019 - 14:20

C ' est Jesus qui a déclaré ( selon Jean, je crois ) :
" Mon royaume n ' est pas de ce monde ".

Pour moi cela signifie qu' il ne faut rien attendre de Dieu dans notre monde.
Et cela se vérifie tous les jours.

Malheureusement, la plupart du temps : Religions = divisions.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 27/07/2012

http://voinot-pastels.waibe.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

L'Eucharistie Empty Re: L'Eucharistie

Message par Jans le Mar 21 Mai 2019 - 15:03

Selon moi, les paroles de Jésus au cours du dernier repas (3 versions différentes dans les synoptiques) sont une métaphore, une image forte, un symbole puissant — mais qu'il est impossible à prendre à la lettre étant donné le contexte religieux et culturel de l'époque : faire boire son sang à des Juifs !! On est bien dans le domaine de la spiritualité, pas de la matière ni d'allusion à des supports matériels pour faire passer une énergie spirituelle, ce qui s'appelle en fait de la magie ou de la sorcellerie. Il est clair quand on lit Paul que l'eucharistie est d'abord un repas fraternel, une anamnèse : on se souvient du Maître. C'est au point que certains riches apportent tout un repas quand d'autres ont très peu, il s'en plaint nettement.

Le christianisme a évolué dans le sens des autres religions à mystères, où des supports matériels et des rites codifiés transmettent des contenus spirituels, dire cela n'est pas le rabaisser. Déjà, la rédaction des évangiles montre une claire tendance à exprimer du spirituel, de l'indicible sous forme imagée ou matérielle : une colombe descend au moment du baptême, c'est l'Esprit-Saint. La résurrection est présentée sous forme de rencontres très prosaïques, et on y mêle le tombeau vide (que ne mentionnent ni Pierre dans les Actes ni Paul dans ses épîtres), y compris avec les bandelettes roulées... Le dernier chapitre de Jean est un ajout manifeste : c'est Thomas l'incrédule qui voit les plaies du Christ — récit ô combien littéraire et fabriqué.

Comment dire l'indicible ? Paul raconte sa conversion sur le chemin de Damas en termes simples, énigmatiques, quand Luc se croit obligé d'en faire (2 fois) une scène digne d'un péplum. Le vrai est que l'émotion, l'expérience religieuse, la haute spiritualité ne se peut raconter, faute de vocabulaire adéquat pour des interlocuteurs trop divers. Pourtant pour qui l'a vécu, c'est plus vrai qu'une scène de rue... j'en reviens à l'adage préféré de C.G. Jung : vocatus atque non vocatus deus aderit : qu'on l'appelle ou non, Dieu vient de toute façon. C'est la réponse de la Sibylle au général venu demander la veille d'une bataille si Dieu serait avec lui... J'en ai fait ma signature.

_________________
‚καλούμενός τε κἄκλητος θεὸς παρέσται'
Vocatus atque non vocatus deus aderit
Jans
Jans
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 255
Localisation : IdF
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'Eucharistie Empty Re: L'Eucharistie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum