Phénoménologie du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Phénoménologie du vent

Message par Aldo le Dim 13 Juil 2014 - 1:32

Outre une bonne dose de cruauté, prendre un chien en otage en le bassinant tous les soirs avec la Phénoménologie de l'Esprit en guise de promenade quotidienne révèle essentiellement d'une incapacité à communiquer avec la race humaine. Se défouler ainsi en se prévalant de ce type de rapport de force est tout simplement d'une lâcheté inconcevable envers une pauvre bête qui ne peut répondre quand toute forme de parité lui est systématiquement dénigrée. Car il est bien entendu question de parité avec les animaux, tout comme d'ailleurs d'écoute, de tolérance, d'amitié, de respect, d'éthique et autres abstractions conceptuelles du même tonneau.
Bref, c'est un refus caractéristique de l'altérité de l'animal, un refus de toute altérité en fait, qui ne révèle que le désintérêt absolu qu'on porte au monde, et plus précisément aux problèmes relatifs à l'humain. Et surtout, injoncter à un chien qu'il est dans l'incapacité de répondre ne fait que démontrer l'incompétence du maître à interpréter toute réponse virtuelle de la part du chien (ça démontre en outre comment un maître est devenu dépendant de son chien, et par là-même s'est déconnecté du réel, mais passons).
Car le chien répond.
Mais pour le comprendre, il faut chercher à comprendre.
Chercher à comprendre... hélas une tâche périlleuse. Penser est un art délicat qui en rebute beaucoup. Il est plus gratifiant d'exercer sa palette artistique sur les tons jaunis par le temps des images de savoir.
Le chien répond, donc, disais-je.
(devant tant d'arrogance, comment pourrait-il en être autrement)

Tout observateur simplement honnête ne peut que constater les faits : à chaque fois qu'on promène un chien en lui parlant de Kant : le chien pète. Et ce avec des rapports d'intensité proportionnels à la tangente qui forme le pli de l'animal avec l'étant de ses forces gastriques, elles-même directement liées à leur substance propre (qu'il est inutile d'évoquer plus avant).
Le chien répond, et répond en pétant.
Donc.
Mais que signifie le chien ?
Il est question d'une stratégie animalière bien rôdée destinée à évoquer au maître l'idée (encore inconnue pour lui) qu'il se pourrait que celui-ci pète plus haut que son cul... et que comme le chien est juste à hauteur, ça lui pose évidemment problème.
"Vaste problème que le Mal", philosophe le chien à travers les remugles qu'il se prend en pleine tronche. Mais ne soyons pas chiens, il est quand même facile de comprendre que si l'on ajoute à cela le lancinant leitmotiv d'un discours philosophique poussiéreux et daté, le canidé en ait ras le collier.
Alors il pète.
Le chien pète. Il pète dans un agencement subtil à base de réprobation et de marquage de son propre territoire (olfactif). Il pète en redoublant ainsi le pet de son maître : c'est donc une réponse anale, logique, et analogique, au malheureux fonctionnaire devenu soudain inodore... jusqu'à la prochaine promenade bien sûr, où le maître élabore déjà en guise de vengeance de lui lire la totalité des œuvres de Sénèque.

Ainsi s'expriment les animaux pour qui sait les entendre et parler "pour eux", comme le disait mon bon maître Gilles Deleuze (à qui ce texte est bien sûr un hommage). Ainsi le minimum de respect est-il d'avoir un comportement animal avec les animaux.


Dernière édition par Aldo le Dim 13 Juil 2014 - 9:50, édité 3 fois

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par lanK le Dim 13 Juil 2014 - 2:43


_________________
je ne me soumettrais jamais à ces comportements crapuleux ...!!!

lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par neopilina le Dim 13 Juil 2014 - 17:23

*


Dernière édition par neopilina le Mer 16 Juil 2014 - 23:09, édité 2 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3760
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par poussbois le Dim 13 Juil 2014 - 20:11

lol!  Bien vu.

Ici, Aldo joue le parfait pétomane : il organise toute sa  performance autour de ses déflagrations anales en les prenant comme seules justifications et seules buts.

Ca semble se vouloir subversif alors que ça n’est qu’incohérent... Jango Edwards mais sans le spectacle…

Bravo.

Affligeant, mais réussi.

Hé, les gens, vous savez qu’il s’agit d’un forum ouvert que d’autres lisent ? Je veux dire, tout visiteur qui se connecte à ce site a accès à vos péroraisons ?
L’inertie de ce site a jusqu’à maintenant suffi à fatiguer les plus pénibles, mais les messages restent tout de même. Ils s’enfouissent progressivement dans la base de données PHP, mais ils sont susceptibles d’être déterrés par n’importe quelle procédure de recherche.


Dernière édition par poussbois le Lun 14 Juil 2014 - 0:12, édité 1 fois

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par neopilina le Dim 13 Juil 2014 - 21:23

*


Dernière édition par neopilina le Mer 16 Juil 2014 - 23:09, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3760
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par poussbois le Lun 14 Juil 2014 - 0:11

Voir avec la direction. Moi, je ne suis que le balayeur ici.

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par Aldo le Lun 14 Juil 2014 - 9:17

Neo,
Bah, toujours le problème de la paille et la poutre... quand tu viens affirmer que Deleuze n'aurait pas réussi à mettre ensemble l'Un et du multiple sans en avoir lu une ligne, que fais-tu d'autre que de parler de ce que tu ne connais pas ?
(...)
Sinon "l'étant" était évidemment un clin d'œil réservé aux initiés du forum, une forme d'humour dont tu n'es pas sans savoir que l'absurde fait partie, soit la tonalité assez particulière de cette phrase spécifique qui (à l'attention de poussbois qui parle d'incohérence) fait exprès de mélanger un poil de rationnel avec un autre de délirant pour avoir un effet comique.
Sinon, une bonne nouvelle : grâce à sos philo, j'ai en quelques heures rattrapé une petite partie de mon retard quant au jargon philosophique. Pas eu besoin de six ans à étudier les livres pour comprendre la vie, pour ensuite l'expliquer au fameux autrui (qui me semble quelquefois être la case aléatoire dans la très chère structure du savoir).
Ainsi, l'être et l'étant n'ont plus de secret pour moi (il te suffisait de m'indiquer d'aller voir chez Heidegger au lieu de snober le profane). C'est donc enregistré, digéré à la vitesse des cinq fruits et légumes préconisés, et réinjectable avec l'humilité qui sied à mon genre de beauté, soit celle qui interroge dans l'indifférence des sachants pour qui penser n'est plus qu'une discipline dialectique (au sens kantien du terme, ça va sans dire).

Poussbois,
Exact quant au rôle de parfait pétomane, ça fait partie du package...
Faux par contre pour ce qui est de la cohérence, tout comme comme d'un désir de subversion dont je me contrefous. Je suis rarement incohérent si ça t'avais échappé ; et ai passé l'âge de la subversion (la provoc je veux bien, mais ça s'arrête là). Ma subversion se limite à une critique que j'essaie rationnelle de la vieille philosophie, mais encore faut-il me lire avant que d'en juger, et autrement que d'une fesse distraite, si possible. De mon côté, tout ce que je constate à ce propos, c'est que les rares fois où l'on me répond, ce n'est jamais sur les choses que moije considère comme "importantes", celles qui prétendent ajouter une plus-value au reste (reste qui généralement qui fait juste contexte pour moi) : j'en retire qu'on ne voit ni ne s'intéresse pas aux mêmes choses, voilà. Ceci expliquant le côté apparemment "subversif".

PS : Machin en profitera pour dire que je ne cause que de moi. Mais d'un côté personne ne me répond (machin en profitera pour dire que je me plains), ou alors simplement pour m'agresser (Machin en profitera pour dire que je suis parano).
Vous avez donc le droit d'échanger aussi. Demandez le mode d'emploi à hks, c'est pas si compliqué... juste un peu d'indépendance d'esprit, de "lucidité" comme dit kercoz.

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par Axiome le Lun 14 Juil 2014 - 10:01


Indépendance, lucidité et phénoménologie de l’esprit ! Je persiste et signe !

Il écrit quand même drôlement bien Aldo…

Aldo il faut que tu saches qu’ici il y a de tout …. Un balayeur, une handicapée (je ne sais pas écrire), un mollusque ….etc. Tu vois, le forum est très diversifié….

Bah ! Tu as bien mérité une petite phénoménologie musicale     :





Axiome
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 05/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phénoménologie du vent

Message par Aldo le Mar 15 Juil 2014 - 8:33

Hello Axiome,

Merci d'avoir vaincu la force d'inertie de ce forum et avoir osé me parler (et non seulement sans m'insulter mais en plus en me faisant un compliment, ciel !)

Merci et bravo donc pour cet acte de résistance !   

PS : il y a "module manquant" chez moi à la place de ton lien.

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum