Vue d'ensembe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Jeu 26 Juin 2014 - 20:45

Vue d'ensemble, ma version :

-Premièrement : Ontologiquement, métaphysiquement, philosophiquement, biologiquement, neurologiquement, phénoménologiquement, dit, tout Sujet, via umwelt, système nerveux, a priori, génère des Etants. Ils constituent la matière première, qu'il soit question de la vie de tous les jours ou de mettre en oeuvre une disciplines positive.
- Deuxièmement. Certains Etants seront constitutifs de telle ou telle discipline positive : certains seront constitutifs de la biologie, d'autres de l'histoire, d'autres de la sociologie, d'autres de la philosophie, etc, pour toute discipline, on m'a compris.
- Troisièmement. Toute discipline positive quelle qu'elle soit génère lors de son exercice ses propres concepts eux-mêmes propres à favoriser l'intelligence des Etants, Objets, qui sont les siens, les progrès de la dite discipline.
- Quatrièmement. Que toute discipline puisse directement ou indirectement tirer profit des autres va de soi, est largement attesté depuis longtemps.


Dernière édition par neopilina le Jeu 26 Juin 2014 - 22:05, édité 2 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Courtial le Jeu 26 Juin 2014 - 21:20

neopilina a écrit:Vue d'ensemble, ma version :

-Premièrement : Ontologiquement, métaphysiquement, philosophiquement, biologiquement, neurologiquement, phénoménologiquement, dit, tout Sujet, via umwelt, système nerveux, a priori, génère des Etants. Ils constituent la matière première, qu'il soit question de la vie de tous les jours ou de mettre en oeuvre une disciplines positive.
- Deuxièmement. Certains Etants seront constitutifs de telle ou telle discipline positive : certains seront constitutifs de la biologie, d'autres de l'histoire, d'autres de la sociologie, d'autres de la philosophie, etc,  pour toute discipline, on m'a compris.
- Troisièmement. Toute discipline positive quelle qu'elle soit génère lors de son exercice ses propres concepts eux-mêmes propres à favoriser l'intelligence des Etants, Objets, qui sont les siens, les progrès de la dite discipline.
- Quatrièmement. Que toute discipline puisse directement ou indirectement tirer profit des autres va de soi, est largement attesté depuis longtemps.

Pour le phénoménologue, il y aura quelques petits soucis à voir citer la phénoménologie à côté de sciences positives dédiées à une région spécifique de l'étant, "régionales", comme dit Husserl, comme dans l'énumération que tu proposes, et qui nous fait trop fort penser au regretté Jacques Prévert. Mais c'était peut-être un jeu nouveau pour le forum : chassez l'intrus ?
Dans la suite, on s'interroge sur la manière dont les étants, constitués par ces sciences qui choisissent de découper leur région (et décider par exemple que la masse, la vitesse, sont, mais en revanche pas l'amour, le rouge, le haut ou le bas, etc.), comment ces étants, donc, se trouvent miraculeusement mis en position de réalités stables et subsistantes par soi et qui par eux-mêmes pourraient "constituer" quoi que ce soit (à moins que ce verbe soit utilisé de manière seulement maladroite et/ou désinvolte).
Les "concepts" (comme par exemple ceux que j'ai cités : la vitesse, la masse, etc.) sont tout à coup présentés comme venant recouvrir des réalités substantivés, substantialisées, des Etants résistants...

Nous avons donc ici tous les ingrédients de ce que l'on appelle un contresens phénoménologique. Un bon vieux contresens phénoménologique.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Jeu 26 Juin 2014 - 21:52

C'est le Sujet qui constitue, élabore, génère, fabrique, a priori, des Etants. Pas de miracle. Ce sont bien des Choses positives ( Pléonasme. ) issues de choses, et l'esprit, la raison, et le Sujet n'auront jamais rien d'autre à se mettre sous la main, jamais rien d'autre comme matière première : c'est ce qu'ils produisent, et les Etants sont de ce fait et Donnés ET Suspects. Et c'est le Sujet qui opère des distinctions, des domaines, qui ont selon lui, pour lui, quelques degrés de pertinence, comme la pêche, la chasse, ou encore des disciplines positives, dures, humaines. Et oui, les concepts me semblent bien recouvrir des réalités substantivés, substantialisées, les Etants, et être eux aussi d'autres Etants. La substantialisation positive ( Encore un pléonasme, mais c'est pour insister. ) ressort de la genèse de l'Etant par le Sujet. Quant aux morales, l'éthique, l'amour, etc, etc, ce genre d'Etants, le philosophe sera effectivement l'un des spécialises qui devra s'en occuper.


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 15:45, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Aldo le Jeu 26 Juin 2014 - 22:40

Courtial a écrit:
neopilina a écrit:Vue d'ensemble, ma version :

-Premièrement : Ontologiquement, métaphysiquement, philosophiquement, biologiquement, neurologiquement, phénoménologiquement, dit, tout Sujet, via umwelt, système nerveux, a priori, génère des Etants. Ils constituent la matière première, qu'il soit question de la vie de tous les jours ou de mettre en oeuvre une disciplines positive.
- Deuxièmement. Certains Etants seront constitutifs de telle ou telle discipline positive : certains seront constitutifs de la biologie, d'autres de l'histoire, d'autres de la sociologie, d'autres de la philosophie, etc,  pour toute discipline, on m'a compris.
- Troisièmement. Toute discipline positive quelle qu'elle soit génère lors de son exercice ses propres concepts eux-mêmes propres à favoriser l'intelligence des Etants, Objets, qui sont les siens, les progrès de la dite discipline.
- Quatrièmement. Que toute discipline puisse directement ou indirectement tirer profit des autres va de soi, est largement attesté depuis longtemps.

Pour le phénoménologue, il y aura quelques petits soucis à voir citer la phénoménologie à côté de sciences positives dédiées à une région spécifique de l'étant, "régionales", comme dit Husserl, comme dans l'énumération que tu proposes, et qui nous fait trop fort penser au regretté Jacques Prévert. Mais c'était peut-être un jeu nouveau pour le forum : chassez l'intrus ?
Dans la suite, on s'interroge sur la manière dont les étants, constitués par ces sciences qui choisissent de découper leur région (et décider par exemple que la masse, la vitesse, sont, mais en revanche pas l'amour, le rouge, le haut ou le bas, etc.), comment ces étants, donc, se trouvent miraculeusement mis en position de réalités stables et subsistantes par soi et qui par eux-mêmes pourraient "constituer" quoi que ce soit (à moins que ce verbe soit utilisé de manière seulement maladroite et/ou désinvolte).
Les "concepts" (comme par exemple ceux que j'ai cités : la vitesse, la masse, etc.) sont tout à coup présentés comme venant recouvrir des réalités substantivés, substantialisées, des Etants résistants...

Nous avons donc ici tous les ingrédients de ce que l'on appelle un contresens phénoménologique. Un bon vieux contresens phénoménologique.

Bon voyage, Courtial...   
Envoie-nous des cartes postales !  pc

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Courtial le Jeu 26 Juin 2014 - 22:54

Je suis assez peu fan de Derrida.
Tu songeais à lui, je suppose, en parlant de carte postale ?

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Jeu 26 Juin 2014 - 23:04

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:58, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Courtial le Jeu 26 Juin 2014 - 23:44

neopilina a écrit:A Aldo,

Ne t'inquiète pas pour Courtial, il a parfaitement compris. Lui.

Ah bon ? Ah non, pas du tout.
Je n'ai pas du tout compris pourquoi tu ignores les objections que je présente ni pourquoi tu refuses d'y faire droit et, sur ce plan, j'en suis au même point qu'Aldo.
Cela nous fera un point commun (je le cherchais en vain depuis longtemps, je l'ai trouvé, Eurêkà !) avec Aldo.
On n'est pas bien sûr de la rectitude de tes vues ontologiques, en revanche, en tant que Kupplerin (=faiseuse de mariage), tu as peut-être une carrière qui s'ouvre, ici.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par hks le Ven 27 Juin 2014 - 0:16

je suggère à neo d' écrire phénoménament plutôt que phénoménologiquement.

phénoménament =neologisme, mais je ne vois pas mieux
phénomènalement renvoie à fantastique  énorme .. donc douteux

On est bloqué... nonobstant les diverses interprétations du "phénoménologique" pas toujours conformes à l'idéal husserlien ... et puis quelques emplois antérieurs à Husserl, il y a une marque déposée.

ou alors  dire "empiriquement"

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Courtial le Ven 27 Juin 2014 - 1:15

Ah oui, c'est bien, ça, phénoménament.
Et si c'est un néologisme, dont tu ne vois pas toi-même le sens, comme tu le dis, c'est encore mieux.
Le fait que tu le proposes toi-même est tout aussi signifiant : cela ne veut rien dire, mais j'invente un mot pour le désigner.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par elbaid le Ven 27 Juin 2014 - 6:04

Modération : message supprimé

elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Ven 27 Juin 2014 - 8:32

Vue d'ensemble, ma version :

-Premièrement : Ontologiquement, métaphysiquement, philosophiquement, biologiquement, neurologiquement, phénoménologiquement, dit, tout Sujet, via umwelt, système nerveux, a priori, génère des Etants. Ils constituent la matière première, qu'il soit question de la vie de tous les jours ou de mettre en oeuvre une disciplines positive.
- Deuxièmement. Certains Etants seront constitutifs de telle ou telle discipline positive : certains seront constitutifs de la biologie, d'autres de l'histoire, d'autres de la sociologie, d'autres de la philosophie, etc, pour toute discipline, on m'a compris.
- Troisièmement. Toute discipline positive quelle qu'elle soit génère lors de son exercice ses propres concepts eux-mêmes propres à favoriser l'intelligence des Etants, Objets, qui sont les siens, les progrès de la dite discipline.
- Quatrièmement. Que toute discipline puisse directement ou indirectement tirer profit des autres va de soi, est largement attesté depuis longtemps.

Quand j'ai rédigé ce qui précède, j'ai eu une hésitation, et pas une de plus, c'est à propos du " phénoménologiquement ". Pour les autres, je suis beaucoup, beaucoup, plus sûr de moi, je peux argumenter pour chacun d'entre eux, j'ai de la réserve, pour la phénoménologie, je me suis seulement dit que ça devait être aussi le cas, la différence est plus que notoire. J'ai déjà expliqué mon souci avec cette discipline, j'ai décroché très tôt : les livres me tombaient des mains, il y en a eu d'autres dans ce cas, mais j'ai insisté, pas avec la phénoménologie. Pourquoi ?
Elle est fille du cogito. Je ne dis pas qu'il n'y aurait pas eu un jour l'avènement de la démarche phénoménologique, par contre je suis convaincu que la Situation où le cogito met la philosophie ne pouvait que précipiter l'avènement de cette démarche. Le cogito rend problématique ce qui ne l'était pas avant : les modalités précises du rapport a priori entre le Sujet et Son Monde, l'Extérieur. Et c'est un euphémisme, il éradique philosophiquement ce Lien. Ma tactique a donc été celle-ci, en réglant le problème à la source, " démonter " au sens contemporain !, le cogito, je m'évite d'autres problématiques. Un exemple, idéalisme versus réalisme, c'est un cul de sac aporétique, que je dépasse, c'est en tous cas mon sentiment, avec ma métaphysique, la première qui accouche d'un pragmatisme aussi radical, ainsi induit, fondé. Ou encore que c'est à la suite du cogito qu'advient le problème de la preuve philosophique de l'existence des choses, je résous le problème. En reprenant le cogito, je remets la main et cette fois philosophiquement sur ce qu'avait escamoté la démarche du doute radical générant le cogito, l'évidence expérimentale, le Donné en tant que tel. La liste est interminable.



Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 15:17, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Rêveur le Ven 27 Juin 2014 - 10:43

elbaid a écrit:(un truc drôle) Modération : message supprimé
lol


Dernière édition par Rêveur le Ven 27 Juin 2014 - 14:05, édité 2 fois

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Aldo le Ven 27 Juin 2014 - 11:25

hks a écrit:je suggère à neo d' écrire phénoménament plutôt que phénoménologiquement.
phénoménament =neologisme, mais je ne vois pas mieux
Ôte-moi d'un doute, hks : neologisme, ça vient bien de neologique ?

 

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Ven 27 Juin 2014 - 13:50

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:58, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Rêveur le Ven 27 Juin 2014 - 14:08

Félicitations à neo qui vient de passer la barre des 2000 messages !! sunny    

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Ven 27 Juin 2014 - 14:30

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 13:57, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par Rêveur le Ven 27 Juin 2014 - 14:53

neo a écrit:ce n'est pas une fin en soi.

Non, bien sûr. Cela n'empêche pas que ce soit un évènement intéressant ! C'est comme le bonheur : il ne faut pas vivre exclusivement pour lui (c'était d'ailleurs le sujet du BAC...), c'est une erreur, mais on peut ensuite l'éprouver...dans une vie d'homme libre, juste...
St-Exupéry, dans Citadelle, a écrit:Pour comprendre le mot de bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but.

Même si...ou précisément parce que tu n'y avais pas même prêté attention, on peut célébrer ce (petit) évènement.
Encore une fois, félicitations   !
PS : J'ai même laissé échapper un tutoiement (inconsciemment)  ! C'est mon cadeau d'anniv... de deux-millième message. lol

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vue d'ensembe.

Message par neopilina le Ven 27 Juin 2014 - 22:13

Je me suis un peu rafraichi la mémoire, j'en avais grand besoin. J'avais moi-même oublié à quel point la phénoménologie est tributaire, liée, au cogito, que je rejette radicalement en l'état. Le " phénoménologiquement " n'a effectivement rien à faire dans cette vue d'ensemble qui récuse la prééminence du cogito. Sa présence est carrément contradictoire, je le supprime, au moins ici. En effet, depuis pas mal d'années, je l'ai semé un peu partout dans mes textes, exemple notoire, j'ai souvent écrit que ma " perception-réduction Idéalisante ", génératrice d'Etants, était ma version de la réduction phénoménologique, c'est beaucoup plus ennuyeux. Ayant très tôt renoncé à la phénoménologie, en toute rigueur, j'aurais du m'interdire toute mention de celle-ci. Je supprime le " phénoménologiquement ", ce qui donne :

-Premièrement : Ontologiquement, métaphysiquement, philosophiquement, biologiquement, neurologiquement, dit, tout Sujet, via umwelt, système nerveux, a priori, génère des Etants. Ils constituent la matière première, qu'il soit question de la vie de tous les jours ou de mettre en oeuvre une disciplines positive.
- Deuxièmement. Certains Etants seront constitutifs de telle ou telle discipline positive : certains seront constitutifs de la biologie, d'autres de l'histoire, d'autres de la sociologie, d'autres de la philosophie, etc, pour toute discipline, on m'a compris.
- Troisièmement. Toute discipline positive quelle qu'elle soit génère lors de son exercice ses propres concepts eux-mêmes propres à favoriser l'intelligence des Etants, Objets, qui sont les siens, les progrès de la dite discipline.
- Quatrièmement. Que toute discipline puisse directement ou indirectement tirer profit des autres va de soi, est largement attesté depuis longtemps.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum