Pays "en (voie de) développement"

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Mar 24 Juin 2014 - 12:20

à aldo

(on verra, j'en ai marre de me prendre l'opinion sur la tête à chaque fois que j'expose une réflexion, c'est fatiguant).
Si tu préfères monologuer il faut le dire.

Mais sur tes peurs ... il y a en a un mythe intéressant : la  tour de Babel. Intéressant parce que diversement interprété selon les époques  et actuellement aussi .

""""Peu après le Déluge, alors qu'ils parlent tous la même langue, les hommes atteignent une plaine dans le pays de Shinéar et s'y installent tous. Là, ils entreprennent par eux-mêmes de bâtir une ville et une tour dont le sommet touche le ciel, pour se faire un nom. Dieu les voit, et estime que s'ils y arrivent, rien ne leur sera inaccessible. Alors il brouille leur langue afin qu'ils ne se comprennent plus, et les disperse sur toute la surface de la terre. La construction cesse.(wikipedia) """""""

Il y a en a qui trouvent ça très bien (éloge de ma diversité)
et d'autres qui y voient une malédiction.

Interprétations actuelles qui se donnent  dans chaque camp comme plus ou moins fidèle à un sens originel .. lequel  n'est d 'ailleurs pas si clair.
On se dispute pour savoir si la diversité des langues ( donc par analogie des cultures ) est une bénédiction ou une malédiction .

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par LYCAON le Mar 24 Juin 2014 - 22:02

Bonsoir hks,

La Tour de Babel ...

Comme beaucoup de mythes, peut-être une réponse simple à une situation quelconque, avantageusement récupérée par le dernier dieu à la mode.

D'autre part, le mythe n'existe plus véritablement à partir du moment où il est intellectualisé, où il devient l'objet d'infinis débats sur une hypothétique signification, prétendument intemporelle, et surtout consensuelle. Hélas, ces significations, ne sont parfois qu'un alibi à la volonté d'hégémonie des individus qui en font leur crédo. Des chimères pour en remplacer d'autres ...

Évoqué ici précisément, dans ce fil de discussion, ce mythe est un casus belli (si je puis m'exprimer sans retenue bien sûr, chers camarades). Pour les tenants de la "malédiction" que tu évoques, comme pour les tenants de la dualité de l'homme par exemple, voilà qui implique de retrouver un état originel parfait (que je qualifierais de trouble obsessionnel compulsif, et oisif, si vous me permettez ce jugement de jeune con). Et donc, d'agir en conséquence, en souhaitant par exemple l'avènement d'un bloubiboulga joyeux et mondial, parce qu'il n'y a pas d'autre alternative pour éviter conflits et compagnie, évidemment, et qu'on est mieux entre gens cultivés. Les vigilants prendront garde à rester justes, les autres casseront peut-être quelques œufs, bof, on fait pas d'omelettes, bla bla ... la fin justifie les moyens bla bla ...
---
"On se dispute pour savoir si la diversité des langues ( donc par analogie des cultures ) est une bénédiction ou une malédiction", mais qui se dispute, et surtout pourquoi ?

_________________
"Je cherche l'Homme"

LYCAON
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 02/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mar 24 Juin 2014 - 23:42

hks a écrit:
(on verra, j'en ai marre de me prendre l'opinion sur la tête à chaque fois que j'expose une réflexion, c'est fatiguant).
Si tu préfères monologuer il faut le dire.
(Hks, je vais pas te le dire à chaque fois : c'est pas – jamais – toi qui est visé dans ce genre de parenthèse. Il suffit de lire ce qui est écrit un ou deux post au dessus du tien pour le comprendre... puisqu'il faut mettre les points sur les "i").

Avant de poursuivre, je finis ce que j'ai commencé.

Les années soixante ont visiblement fait peur aux politiques, au point qu'à peu près tout ce qui y touche est aujourd'hui dénigré voire récupéré, la libération des mœurs en premier lieu. On assiste aujourd'hui incrédules à une formidable tentative de moralisation de la sexualité. L'État soi-disant laïque fourre désormais son nez dans la vie privée des gens et normalise la sexualité à coup de lois. Celle-ci est désormais affaire de droits (tout d'ailleurs est de plus en plus encadré et normé). Tout se passe comme si l'on avait peur qu'une sexualité non contrôlée, de par sa nature virtuellement révolutionnaire, soit susceptible d'engendrer une réflexion concrète sur le concept de liberté.

Ailleurs, la situation est grave (on l'a vu avec les printemps arabes). Les jeunes sont de plus en plus sensibles aux sirènes pseudo-libertaires de l'occident, à travers la télé et internet. Le processus est inéluctable, un jour les traditions ne feront plus le poids, la demande est trop forte et l'image idéalisée de liberté envoyée par l'occident trop désirable, particulièrement en matière de sexualité. Il s'agit pour les dirigeants de prévoir les choses et de les amortir pour éviter trop de désordres. Le problème se posera aussi assez vite pour les femmes, la sortie de leur soumission aux mâles est tout autant inéluctable (et de fait indissociable du problème sexuel) ; de plus elles représentent une main d'œuvre qui accroîtra la richesse de ces pays, ce qui intéresse les dirigeants.

L'occident a un excellent package à fournir, un système démocratique qui a fait ses preuves, qui assure à la fois une grande stabilité politique et un réel contrôle psychologique sur le peuple (via les médias) ; un savoir-faire tout aussi rôdé en matière de normalisation sexuelle ; ainsi qu'une théorie sur la place des femmes qui fait déjà petit à petit son chemin de par le monde. Les traditionalistes de tout poil n'auront guère d'autre parade pour garder le pouvoir que de s'y plier, faute de quoi leurs jours sont comptés. Des pays commencent à adopter les lois fortement suggérées par l'occident, en matière de droit des femmes, des enfants, et aussi de normalisation des pratiques sexuelles... et ce dans la plus totale hypocrisie, quand on sait que certains de ces pays tirent une jolie manne du tourisme sexuel, par exemple, et qu'ils n'ont pas l'air d'avoir l'intention d'y changer quoi que ce soit.

La partie sexuelle du package publicitaire se compose comme suit : des filles vite dévêtues et supposées "libérées" plein les écrans, qui flashent l'arabe ou l'indien ; doublé d'une norme prête à l'emploi en matière de liberté sexuelle. Le souci principal est de gommer toute démarche initiatique concernant le sexuel comme tout questionnement quant à un éventuel rapport au sacré.
- une première période (de jeunesse) où le corps est représenté comme une sorte de marchandise dont on serait propriétaire et dont on aurait à ce titre le droit de profiter (comme on le ferait d'un sex-toy) ; un corps-objet-de-plaisir où l'autre n'a souvent guère plus de place qu'un fantasme ;
- puis le deuxième temps (celui de la maturité) qui resacralise la sexualité autour de l'engagement amoureux, rite de passage à l'âge adulte, présenté comme une prise de conscience de la nécessité de l'autre. Fini la rigolade : il est désormais question de mariage... et donc retour à la case départ : la boucle est bouclée, sans heurt, pour la plus grande satisfaction de tous.

C'est ce programme que vend l'occident, c'est par ce type de biais qu'il vend la démocratie au monde, et avec l'essentiel de son système de pensée. C'est d'ailleurs ce même chiffon rouge qu'agitent les intégristes, qui eux vendent leur camelote au bon patriarcat outré par de telles débauches, pendant qu'eux-mêmes s'occupent de faire fructifier leurs différents business axé essentiellement sur les espèces sonnantes et trébuchantes, plus que sur la propagation d'un quelconque message religieux.

Le risque est qu'à partir du moment où le monde entier adoptera ce mode vie vendu comme produit, les traditions comme tout autre mode de vie minoritaire seront en très grand danger, de même que toute autre façon de penser. Toute différence deviendra suspecte, et au train où l'on construit ici nos sociétés basées sur le contrôle de l'humain, on ne sait pas jusqu'où ce genre de processus peut aller.

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 0:56

hks a écrit:On se dispute pour savoir si la diversité des langues ( donc par analogie des cultures ) est une bénédiction ou une malédiction .
Je crois que s'il y voyait un facteur d'enrichissement dans un certain nombre de cas, Levi-Strauss envisageait aussi le métissage comme facteur d'appauvrissement quand les cultures sont très éloignées (wahou, j'y suis allé de ma référence).
Je partage assez ce point de vue en fait.
Ni bénédiction, ni malédiction quand même mais, s'il est inéluctable à l'avenir (et ça, je trouve ça très bien), je ne suis pas convaincu que deux personnes de cultures trop différentes soient forcément les mieux aptes à vivre une vie ensemble... que ce soit une si bonne solution que ça en fait (même si ça dépend des cas).
J'en suis là de ce genre de réflexion, qui rejoint un peu mon idée que les mémoires ont besoin de donner du temps au temps pour accomplir sereinement leurs chemins.


Dernière édition par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 1:02, édité 1 fois

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Bergame le Mer 25 Juin 2014 - 1:01

A la fois le sujet est important, central même sans doute pour notre époque ; et à la fois que dire de neuf ou d'intéressant dessus. Il me semble qu'on ne peut être que dans la redite et/ou le constat blasé.

Je dirais donc juste peut-être ceci pour ma part :

hks a écrit:Effectivement quand on est brahmane de la caste des brahmanes on ne comprend pas très bien un au delà du système des castes.
Mais quand on est un intouchable on comprend. On peut comprendre ce que signifie les droits de l' homme par exemple .( et même s'ils sont importés d' occident ).
C'est très politiquement incorrect de le dire, mais ce n'est pas si certain. Les anthropologues rapportent souvent ce fait qui sonne très souvent comme une découverte à peine croyable : Les défavorisés sont souvent les plus attachés à leur statut de "défavorisé". C'est un peu difficile à comprendre pour nous occidentaux et ce genre d'hypothèse génère souvent de la polémique -parce que cela sonne, bien évidemment, comme le comble du cynisme.

Mais d'abord, c'est factuel -bon, il faudrait sans doute que je cite des sources, je les chercherai si on me les demande- et ensuite ça peut éventuellement devenir compréhensible à partir du moment où l'on veut bien appréhender ce point : Un statut d'intouchable, c'est toujours au moins un statut. C'est-à-dire, paradoxalement : une reconnaissance, in-group et hors-groupe.

Parce qu'une caste, en Inde -ou ailleurs, du reste- ça n'est pas seulement un objet social... négatif, à envisager comme une série de contraintes qui entravent la liberté, et comme une hiérarchie qui contrevient au principe d'égalité -ça, c'est la manière très occidentalocentrée de le concevoir. Qui n'a de sens, au passage, qu'à partir du postulat selon lequel ce à quoi aspirent fondamentalement les hommes, c'est la liberté et l'égalité. Ce qui est certainement vrai, mais les hommes ont peut-être aussi d'autres besoins, d'autres aspirations -par exemple, le besoin d'appartenance à un groupe social. Or, une caste, c'est aussi un objet social qui peut être défini positivement, par un certain nombre de rites communs aux membres du groupe. Qui, tout à la fois, les caractérisent et les définissent en tant que membres d'un groupe social donné, et les différencient des individus des groupes sociaux adjacents.

Je crois vraiment que les occidentaux ne comprennent pas cela : Quand on n'a rien ou pas grand-chose, il vaut mieux être membre d'un groupe qu'être un individu, certes libre mais isolé. Enfin, pour l'instant ils ne comprennent pas, mais il se pourrait qu'ils le réapprennent rapidement -hélas.

D'une certaine manière, il y a une logique du social -pour reprendre le titre d'un ouvrage de notre maitre à tous, Raymond Boudon. C'est-à-dire que les formes sociales privilégiées ici et maintenant répondent à des besoins. Quand on a le SMIC et la sécurité sociale, on peut être des individus libres et croire en l'universalité des Droits de l'Homme. Mais quand on a 2$ par jour, on compte sur le groupe et la somme des traditions, croyances, rites, etc. qui contraignent moralement l'individu à partager ce qu'il a avec les autres membres de la communauté.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...

Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Mer 25 Juin 2014 - 1:07

à aldo

je ne suis pas convaincu que deux personnes de cultures trop différentes soient forcément aptes à vivre une vie ensemble.
 Peut- être ..c'est à expérimenter ça ...Il n y a pas de réponse toute faite et théorique.
Les cultures actuellement se métissent et cela sans devoir d' attente, au sens du respect d 'un devoir de ne pas aller trop vite.
S'il y a des injonctions, elles ne sont pas respectées. Et il y a des injonctions (respecter l' orthographe et  la belle langue par exemple ... c'est un exemple, j'en aurais bien d'autres).

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 1:29

à Bergame,

D'accord avec l'ensemble de ton intervention, sauf qu'elle n'est pas contradictoire d'avec celle d'Hks. Les basses castes ont à la fois une histoire avec l'appartenance (et aussi des traditions et réseaux de solidarité), mais ça ne les empêche pas d'être tout à fait conscientes de l'injustice du système, alors que nombre de brahmanes se sentent eux parfaitement "supérieurs" aux intouchables (pas tous).
Il y a à la fois beaucoup d'hypocrisie voire de racisme dans les rapports inter-caste, de méfiance surtout, mais aussi une façon de "faire avec" que le vivre ensemble indien tempère énormément. Et puis le fatalisme sans doute, qui fait que la société est organisée ainsi depuis des millénaires, et qu'il ne viendrait guère à l'esprit de quiconque qu'elle puisse un jour changer.

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Mer 25 Juin 2014 - 1:36

à bergame

Mais on comprend très bien qu'un intouchable ne souhaite pas devenir un brahmane ... ce n'est pas la question.

Un rom ne souhaite pas devenir un agriculteur sédentaire dans la Creuse ni même un col blanc à la défense. En revanche il y a aussi autre chose, de désagréable ( éventuellement ) dans son rapport avec les sus désignés qu'il ne souhaite pas.  

Bon en gros ce que tu me suggères de penser c'est que quand on a moins de 1,25 dollars par jour, là bas, on n'est pas très ouvert à la modernité occidentale.
C'est très possible, mais est -ce louable ?
Pour le louable, je m'autorise à penser  qu' un peu d' instruction c' est louable ... partout. L' éducation c'est un exemple d' interventionisme à l'occidentale. Ce qu'll faudrait c'est  surtout ne pas s'autoriser à en penser quelque chose .( quelque chose qui serait fatalement politiquement correct )

Si tu veux... chez nous ...parce que moi je ne voyage pas trop ...  les SDF, le quart  monde, ici ...peut- être qu'un SDF  souhaite le rester (c' est  à voir ) mais ce qu'il ne supporte pas c' est  qu'on le traite comme un chien et pas comme un homme ayant des droits ( les droits de l' homme !).
...................................
Or, une caste, c'est aussi un objet social qui peut être défini positivement, par un certain nombre de rites communs aux membres du groupe. Qui, tout à la fois, les caractérisent et les définissent en tant que membres d'un groupe social donné, et les différencient des individus des groupes sociaux adjacents.
 Mais bien entendu. Le groupe des bagnards à Cayenne  était un objet social etc ....les poilus  sur le front étaient un objet social ...

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 1:39

à hks,

Oui mais il faut ajouter qu'il me semble exister des compatibilités, des affinités plutôt, selon telles et telles cultures... qu'il faut encore différencier selon telle ou telle classe sociale.
Une fois, j'ai expliqué à une copine que si elle ne se faisait pas soigner assez vite de je-ne-sais plus quoi, elle pourrait tomber gravement malade. Elle est devenue furieuse et m'a demandé pourquoi je jetais un sort sur elle !
(c'est pas facile tous les jours    )

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par neopilina le Mer 25 Juin 2014 - 1:49

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 15:20, édité 2 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 2:01

La clef du problème, c'est l'appartenance.
Vu d'ici, l'appartenance est vue de façon très péjorative, voire paternaliste... disons comme une incapacité à l'individuation ; vu de là-bas, l'individualisme n'a à peu près aucun sens.
Il y a du vrai des deux côtés, pour ce que j'en pense   

(on est au cœur du sujet)

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Mer 25 Juin 2014 - 2:13

à aldo


Elle est devenue furieuse et m'a demandé pourquoi je jetais un sort sur elle !
Est- ce que croire aux sorts ( aux sortilèges aussi ) est le propre d'une culture précise ?...
N'est- ce pas transculturel? ( au sens de culture nationale  car ne pas oublier les clivages culturels de classes sociales )

Moi à la différence de bergame je m'attache plus au transculturel ( et donc à l'universalisation possible ) qu'au culturel ( autochtone ). Je vois les ressemblances  mieux que les différences.

La culture française est -elle plus ou  moins, très ou pas trop, différente de la culture japonaise ... non mais je demande parce que je vois un certain nombre de mariages franco japonais ( ici en France ). ( impensables il y a 50 ans )... c'est à voir avec le temps tout ça.

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 2:35

Les indiens comme les africains croient à toutes sortes de trucs impossibles. On m'a même demandé un jour très sérieusement si les fantômes existaient (je t'assure que c'est pas facile).

Les cultures extrêmes-orientales, je connais moins. Pour ce que j'en comprends, les chinois me paraissent très rationnels et donc (de ce côté-là en tous cas) bien plus proches des européens que les indiens. La proximité indienne est ailleurs.

Sinon j'avais bien noté tes tendances universalistes   
(mais il faut s'attacher à accepter les différences, même si c'est très compliqué à comprendre)

Bon je vais me coucher. J'essaierai demain de trouver quelque chose à dire sur les castes, mais j'ai l'impression qu'on n'est pas sorti de l'auberge si on se lance là-dedans (et je suis pas sûr d'y arriver).

Nan, le beau sujet, la vraie bonne question, c'est l'appartenance !

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par neopilina le Mer 25 Juin 2014 - 3:37

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 14:07, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par elbaid le Mer 25 Juin 2014 - 7:15

oui l'appartenance , je suis d'accord .

la culture Mac Donald ds le monde .



Humain culture .



Je voudrais savoir .
ça vous arrive de voyager dans le monde ?
qu'est ce que vs y avez vue ?

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».

elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par elbaid le Mer 25 Juin 2014 - 7:17

on appartient à Mac Donald .

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».

elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 9:07

neopilina a écrit:
Aldo a écrit:Nan, le beau sujet, la vraie bonne question, c'est l'appartenance !
Tu veux dire " beau comme l'appartenance ethnique " ?
Non, je veux pas dire "beau comme l'appartenance ethnique".

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Bergame le Mer 25 Juin 2014 - 11:51

hks a écrit: Bon en gros ce que tu me suggères de penser c'est que quand on a moins de 1,25 dollars par jour, là bas, on n'est pas très ouvert à la modernité occidentale.
C'est très possible, mais est -ce louable ?
Pour le louable, je m'autorise à penser  qu' un peu d' instruction c'est louable ... partout. L' éducation c'est un exemple d' interventionisme à l'occidentale. Ce qu'll faudrait c'est  surtout ne pas s'autoriser à en penser quelque chose .( quelque chose qui serait fatalement politiquement correct )
Ah non, ce n'est pas louable. Il est tout à fait permis de regretter que 50% des habitants de cette planète vivent avec 2$ par jour. Je suis bien d'accord avec toi.

Mais une fois cet accord trouvé, j'adhère moins à ta proposition. Pourquoi l'instruction ? C'est surprenant, tout de même : Tu constates qu'il y a des pauvres, très pauvres, et tu proposes : "Tiens, éduquons-les." L'argent, on partage pas. Mais l'éducation, oui, ça on peut.

C'est bien joli de passer systématiquement de la compréhension au jugement, du réel à l'idéal, mais alors pourquoi s'arrêter au milieu du gué, là où ça dérange pas trop -et même où ça arrange peut-être,parce que l'éducation elle consiste entre autres choses en l'apprentissage de la consommation de masse ?
Non, ce n'est pas louable, c'est certain. On ne peut décemment pas se féliciter du degré de pauvreté de la moitié de l'humanité. Mais il y a une telle hypocrisie dans le discours occidental.


Aldo a écrit:Vu d'ici, l'appartenance est vue de façon très péjorative, voire paternaliste... disons comme une incapacité à l'individuation ; vu de là-bas, l'individualisme n'a à peu près aucun sens.
Exactement.
C'est très net en Afrique : Quoiqu'on en pense, personne ne meurt de faim, en Afrique, sauf dans les situations extraordinaires : Guerre, catastrophe naturelle, etc. Autrement, les réseaux de solidarité familiaux, ethniques, etc. prennent soin de l'individu. Mais en contrepartie, un individu qui touche un salaire, en Afrique, ne peut quasiment rien en faire si ce n'est le consommer. L'épargne, l'investissement, sont très difficiles, parce que celui qui touche un salaire doit le partager avec autrui. A mon avis, c'est le frein le plus net au développement du capitalisme -même si, lentement, ça évolue.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...

Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Mer 25 Juin 2014 - 12:32

à bergame

 je me suis bien gardé de parler d'argent ... quand j' 'en ai parlé ( l'inégalité des richesses  comme sentiment  d' un grave problème  et sentiment assez universel ) je me suis fait chambrer.(par toi )

Mais  ICi je demandais :est ce que c'est louable, non pas l' extrême pauvreté, mais "est- ce que c' est louable que les très pauvres soient peu ouverts à la modernité?

Pour ouvrir à la modernité il convient à mes yeux d' instruire.(d'apporter des informations sous une forme ou une autre ).Instruire  de ce que l'occident à  compris des mécanismes de la nature ( la science  et puis  la technique ) des mécanismes de la société humaine , de l'écologie…( et je n'ai pas dit  que nous n'ayons pas à nous instruire  de ce que les cultures non occidentales  possédaient/dent de savoir )

 Cela est perçu par certain comme de l'interventionnisme . Un interventionnisme  de surcroît hypocrite puisque visant in fine, un assujettissement à la culture occidentale .
C' est perçu ainsi par les culturalistes extrêmes, comme une  croisade du progrès contre les traditions .

Mais dans les faits les cultures  non occidentales  se sont appropriées sans  complexe certains pans  de la culture occidentales ... pas tous .

Il  se trouve que les réticences se rencontrent justement en ce qui est relatif aux droits de l'homme,  à la démocratie , à une certaine liberté des moeurs …plutôt qu' envers les  mécanismes d' enrichissement par l 'industrie  et le libéralisme du marché  ..( enrichissement de certaines classes sociales  de ces pays là)

Alors il y a problème  pour nous, parce si  on se sent  accepté d' un côté on se voit  rejeté sur l' autre.
Ce n'est pas pas l'occident qui parcellise l' offre, c'est  le non occidental qui choisit dans l' offre.


Dernière édition par hks le Mer 25 Juin 2014 - 12:45, édité 1 fois

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Mer 25 Juin 2014 - 12:41

Bergame a écrit:Autrement, les réseaux de solidarité familiaux, ethniques, etc. prennent soin de l'individu
Voilà.
Un exemple de ce qui s'appelle une "tradition".

(ce qui n'empêche pas bien sûr qu'elle soit plus ou moins respectée, les hommes n'étant pas très différents de par le monde, mais c'est une autre histoire)

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Mer 25 Juin 2014 - 13:29

à aldo

 certes ( c'est traditionnel )

mais c'est ce que moi j ai vu dans ma jeunesse, républicaine sur le fond , reproché l'idée de partition de la société  en clans. Notre partition était en termes de classe sociales pas de famille , d' ethnie, de communauté.
Le communautarisme était un point de vue jugé ( plutôt ) de droite bien qu'il fussse partagé aussi à gauche.

 L' identification ethnique ce n'est pas une tradition mais plutôt  la forme récurrente  (au sens  de sempiternelle) la plus  commune, antérieurement à la modernité ouverte justement par la  révolution française et ces idées d'universalité.(ou plus simplement de république )
 Le point de vue communautariste ( respectable ) opère une action de freinage.

On ne sait plus trop qui est politiquement plus correct qu' incorrect. Le clivage est internalisé . A droite comme à gauche et à l'intérieur de tous les esprits , pris dans un double bind .

On ne voit plus que des qualités à l'ethnicité. A droite comme à gauche on respecte les communautés. Ce qui part de bons sentiments parfois, ce qui induit de mauvaises exclusions aussi parfois.
Toute l'ambiguité de reconnaitre l' identité des roms et du fait de cette identité de ne pas les accepter.

Je ne dis pas que le communautarisme est anti démocratique mais qu'à minima il est anti républicain .

 c'est un des problèmes idéologiques très importants en France  depuis 10 ans... on en parle partout, je n'insiste pas .

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par neopilina le Mer 25 Juin 2014 - 19:00

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 14:51, édité 3 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Jeu 26 Juin 2014 - 1:11

Ok hks, mais je ne vois personne ici soutenir quoi que ce soit sur le communautarisme.
Je n'ai parlé pour ma part que de famille (et de réseaux de solidarité pour ce qui est des castes en Inde).
J'imagine qu'un minimum syndical de cohérence, après t'être demandé si je ne soutenais pas le système des castes, ne va pas maintenant te faire incriminer les intouchables sous prétexte qu'ils seraient communautaristes !
(ben quoi je joue, moi aussi)

Il était donc question de traditions et de l'idée qu'elles pouvaient aussi, dans certains cas, avoir du bon, malgré la beauté intrinsèque du système neo-colonial universaliste occidental.
Il était question de solidarité...
(vais me faire engueuler, moi)

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par hks le Jeu 26 Juin 2014 - 11:53

à Aldo

Ok hks, mais je ne vois personne ici soutenir quoi que ce soit sur le communautarisme.
 Ce forum serait un exception remarquable ..parce que partout en France peu ou prou les esprits partagent quelque chose du communautarisme.
Le système des castes en Inde est un peu hors du champ...Il n 'y a rien en Europe qui relève du drastique des castes en Inde. Les sociétés aristocratiques européennes étaient drastiquement clivées.

On un en France une mentalité  mixte d'esprit communautaire ET d' esprit républicain. Ce qui me parait nouveau ( et donc  récent ) par rapport aux années d' après guerre.
Je ne peut bien juger que de la France ...on me dit souvent que les  britanniques  sont de tradition plus communautaristes...  qu'ils auraient  moins de difficulté à penser la question.

En France il y a difficulté, le communautarisme se heurte au républicanisme. ( on a des difficultés autour des concepts d' intégration et /ou d'assimilation, insertion...on fait des distinctions)

hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4354
Localisation : souvent ailleurs
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par neopilina le Jeu 26 Juin 2014 - 14:04

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 14:03, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays "en (voie de) développement"

Message par Aldo le Jeu 26 Juin 2014 - 16:35

neopilina a écrit:
Aldo a écrit:la beauté intrinsèque du système neo-colonial universaliste occidental
Par contre l'esclavagisme, l'essorage, les destructions, d'ordre mondial par le Capital ne te posent pas de problème.
C'était de l'ironie (si t'a un dico sous la main, tu trouveras la définition)
Sinon tu verras que je ne fais depuis le début que taper sur "l'ordre mondial par le Capital" (si jamais t'as un adulte sous la main, il t'aidera à me relire)

_________________
Jimi Hendrix is God, et Deleuze est son prophète

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum