La pollution un acte naturel .

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Sam 14 Juin 2014 - 5:49

BJR tout etre vivant apporte son influence dans le milieu ... ET ce quelqu en soit ces consequences ,l humanite aurait elle une place differente dans ce milieu !! je ne crois pas . la polution est un concept humain nee avec l industrialisation , mais la nature avait mit en place ce concept bien avant la naissance de l homme



quoi de plus naturel que de composer avec un Ecosysteme ; si l'homme est nature alors il est partie intégrante de cette nature. pourquoi donc le diaboliser et condamner un acte qui sommes toutes est naturel .

La nature n'est pas issue de l'homme...mais l'homme issue de cet nature et celle ci est vivante , ns n'en sommes qu'un element certes déterminant mais en aucun cas destructeur.

Je ne reproche pas au mouvement Ecologiste de vouloir proteger la nature...mais je pense plutôt que le mouvement Ecologiste cherche un Dogme alors qu'à la base l'écologie n'est que l'étude d'un ecosysteme

Seulement...on ne maitrise pas un Ecosysteme...ns sommes une conséquence de cet ecosysteme terre mais en rien un aboutissement ..!
Hors..pretendre vouloir Maitriser le comportement humain dans le but de preserver une "valeur" qui pour moi n'a pas de souveraineté humaine....de sorte que la nature n'appartient pas a l'homme , la nature s'appartient a elle même .

Si je prend l'exemple simple des Energies renouvelables...Eoliennes par exemple : je tiens à preciser que pour en arrivé a une tels technologie et il a fallut au préalable en passer par des Energies autres que "renouvelable"... au final vs avez un mode energétique non polluant (encore que ? )...mais tout de même qui a utilisé des Energies trés polluantes.
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Courtial le Sam 14 Juin 2014 - 22:01

Me semble reprendre dans des termes rigoureusment identiques un débat qui avait déjà eu lieu ici.
J'essayerai de le retrouver, je ne le vois plus sur-le-champ: si d'autres s'en souviennent, qu'ils nous donnent le lien

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par hks le Sam 14 Juin 2014 - 23:46

Si je prend l'exemple simple des Energies renouvelables...Eoliennes par exemple : je tiens à préciser que pour en arriver a une telle technologie et il a fallu au préalable en passer par des Energies autres que "renouvelable"... au final vs avez un mode énergétique non polluant (encore que ? )...mais tout de même qui a utilisé des Energies trés polluantes.

Aurait-on pu en arriver au photovoltaique sans la révolution industrielle? Une fois que c'est fait le raisonnement hypothétique est dérisoire.

L'Anglterre et les  Etats unis au 19eme siècles se sont mis à utiliser du charbon ...et puis du pétrole.
On peut glorifier ce qui s' en suivi de technologie comme le passage obligé vers des techniques  inconnues avant  l' ère des énergies fossiles et dire que c'est grâce à ce désastre atmosphérique que maintenant nous pouvons  avoir des technologie propres. La nature est si bien faite que d'un comportement  de pollueur nous en tirons un avantage.
C'est le raisonnement d' elbaid.

..on ne maitrise pas un Ecosysteme
Mais c'est justement ça le drame . On ne maitrise plus .

 Soutenir qu'on et pas destructeur (de la forêt amazonienne par exemple ) est une pure incongruité.

 Que Gaia in fine s'en sorte? Bien évidemment  qu'une planète comme la terre s' en sort  et évolue naturellement vers un état ou un autre (et même vers un désert martien... pourquoi pas ) ...

mais nous espèce humaine ?
avatar
hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5608
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Sam 14 Juin 2014 - 23:49

mais nous la vie ?

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Dim 15 Juin 2014 - 0:36

Gaïa devient la Terre. Si c'est pour assimiler le concept à un autre, autant écrire directement "Terre". Ou bien vous êtes-vous rendu compte qu'il s'agissait bien de "Gaïa"... de quelque chose d'autre...?
elbaid, sous votre plume, tout, en somme, est naturel... La pollution avant la naissance de l'homme ? Bien sûr que non. Le rejet de dioxyde de carbone, d'eau gazeuse...oui. Ce qui définit la pollution, c'est qu'elle bouleverse l'équilibre de la planète. Je ne dis pas qu'il y a nécessairement un équilibre parfait, que des phénomènes permettent cet équilibre...il y a effectivement de nombreuses planètes qui semblent disposer elles précisément d'un mauvais équilibre, d'une énorme activité volcanique, d'une composition chimique inadaptée (sous-entendu : pour la vie), d'une atmosphère trop dense -d'années-lumières blanches par-dessus pour reprendre un chanteur français... Qu'est-ce alors que la Terre, sinon une planète -la planète, s'il n'y en a d'autres- où tout a été réuni -peut-être par "hasard", il se trouve que c'est ici que des conditions favorables ont été réunies par chance...d'où notre existence et nos discussions autour... ? 
La pollution, c'est une manifestation de l'activité humaine -culturelle, pas naturelle- à travers un phénomène naturel bien précis, le rejet de gaz "polluants" principalement- qui, s'il se déroule trop souvent, rompt un équilibre, menace la vie -et l'homme, s'il ne trouve de refuge ailleurs... La pollution, c'est un nom donné à une capacité de destruction de l'homme, une destruction contre la vie et lui-même. C'est le fait que, voyant tomber une petite pluie de flèches -qui maintient d'une manière ou d'une autre la biodiversité et d'autres choses essentielles- et trouvant à ses pieds de quoi forger arcs et flèches, l'homme eut l'idée de participer et d'envoyer lui-même des salves de flèches, parce qu'il trouvait cela joli et que ça lui rapportait du gibier, en sachant qu'il menaçait ainsi la vie et lui-même ("ne touche pas, tu vas te blesser !")... Bien sûr, s'il n'y avait pas d'hommes et que les animaux étaient absolument dénués de conscience pensante ou simplement sensible -ils le sont peut-être- personne ne se plaindrait du fait que des arbres disparaissent, qu'il fait très chaud à tel endroit... La destruction est donc également un concept humain dont il peut seul juger...Humm... mais Lui aussi...
Ce que l'on entrevoit, c'est la possibilité d'avoir une telle influence sur la nature que les "lois culturelles" peuvent devenir presque de nouvelles lois physiques...de tout manipuler, d'être maîtres de l'Univers. Tout ce qui était naturel serait alors entièrement reconstitué, repensé, reformé. C'est décider que nous pouvons tout remodeler à notre guise disposer de tout...
S'il n'y aucune critique quant à cet avenir, effectivement, j'ai du mal à voir comment on peut penser autrement le mouvement écologiste que comme un mouvement pour sauver l'Humanité de la menace d'une pluie de flèches à laquelle l'Homme a pris part... C'est déjà une grande cause ! Il serait absurde de préférer la fin de l'Humanité -certains pourront défendre ce choix...il y a peu de chances pour que ce soit juste... Quant à défendre les animaux notamment... La question est celle de leur possible conscience je crois -conscience qui pense, ou simplement qui sent.
Bon, un sondage : Préférez-vous limiter le risque que tout le monde meurt ou que nos conditions de vie soient en mal altérées...ou ne rien faire ? C'est sûr qu'il est difficile de répondre...    

Au fait, on demandait les sujets portant sur la pollution notamment...en rapport, quoi. Après quelques recherches sur le forum, j'ai trouvé cela :
http://digression.forum-actif.net/t169-et-pourtant-elle-tournait-bien
http://digression.forum-actif.net/t608-une-blonde-et-un-requin-blanc
http://digression.forum-actif.net/t746-un-animal-vraiment-dangereux
http://digression.forum-actif.net/t282-le-petrole-n-a-pas-d-odeur

Voilà voilà...

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Lun 16 Juin 2014 - 13:39

hks a écrit:
Si je prend l'exemple simple des Energies renouvelables...Eoliennes par exemple : je tiens à préciser que pour en arriver a une telle technologie et il a fallu au préalable en passer par des Energies autres que "renouvelable"... au final vs avez un mode énergétique non polluant (encore que ? )...mais tout de même qui a utilisé des Energies trés polluantes.

Aurait-on pu en arriver au photovoltaique sans la révolution industrielle? Une fois que c'est fait le raisonnement hypothétique est dérisoire.

L'Anglterre et les  Etats unis au 19eme siècles se sont mis à utiliser du charbon ...et puis du pétrole.
On peut glorifier ce qui s' en suivi de technologie comme le passage obligé vers des techniques  inconnues avant  l' ère des énergies fossiles et dire que c'est grâce à ce désastre atmosphérique que maintenant nous pouvons  avoir des technologie propres. La nature est si bien faite que d'un comportement  de pollueur nous en tirons un avantage.
C'est le raisonnement d' elbaid.

..on ne maitrise pas un Ecosysteme
Mais c'est justement ça le drame . On ne maitrise plus .

 Soutenir qu'on et pas destructeur (de la forêt amazonienne par exemple ) est une pure incongruité.

 Que Gaia in fine s'en sorte? Bien évidemment  qu'une planète comme la terre s' en sort  et évolue naturellement vers un état ou un autre (et même vers un désert martien... pourquoi pas ) ...

mais nous espèce humaine ?

bonjour .

l'espèce humaine ? elle continue ce qu'elle a toujours fait .

Nous n'avons jamais maitrisé l'écosystème , pas plus avant que maintenant , pas plus maintenant que ds le futur . même s'il faut pour cela contrôler le moindre pet de vache .....

l'humain... j'ai comme l'impression qu'il veut jouer à l'éprouvette ds un écosystème dont il est un élément , un peu trop de co2 par ci , un peu trop par là , trop chaud ici et pas assez la ....okokokok .

on fait quoi ? on place un thermostat et on règle la température et le climat selon nos envies nos rêves nos fantasmes , et notre perception d'une planete Mr Propre....
c'est le syndrome de Mr propre . aprés avoir éliminer la saleté on commencera à supprimer de l'humains .

parce que de toute façon on ne parviendra pas à faire de l'écosystème un systèmpe parfait qui tourne comme une boîte à musique .
le paradis terrestre n'existe décidément pas......pas plus dans la nature des choses qu'au jardin de Dieu .

c'est quand même incroyable qu'aprés avoir gobé pendant des millénaire le jardin d'eden et les 2 pecnots nue au paradis . on en soit revenue à penser ... à fantasmer sur une planete parfaite dans un ciel parfait avec des être parfait qui respire un air parfait . fin bref le sysndrome du paradis retrouvé !

C'est bien la peine de chasser la religion pour qu'elle revienne au galop sous la forme de la divinité Gaia ronger par un mal quotidien : l'humain . et vas-y qu'on sacralise la Terre , c'est tout juste si le vers ne nous donne pas des leçons de savoir être .

tiens ... zut...j'me casse sur une autre planete , vs m'énervez les humains avec vos peurs vos reproches vos sens trés aigue de culpabilité , allez au diable !


avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Lun 16 Juin 2014 - 14:01

Rêveur a dit : Il serait absurde de préférer la fin de l'Humanité -certains pourront défendre ce choix...il y a peu de chances pour que ce soit juste...

bah , je ne souhaite pas la fin de l'humanité !
au contraire mon souhait est qu'elle s'émancipe .
qu'elle coupe le cordon ombilical qui le relie à la Terre .

de toute façon , on ne poura rien faire , parce que on ne maitrise PAS un écosystème quoi que en dise les pousse moussue , qu'oi qu'en pense les enverdeurs....
même si tu pose des règles stricte en matière écologique ....
même si tu réduis la conso d'énergie de façon draconniene ....
même si tu met un flic vert devant chaque porte....

tu n'obtiendra pas ton fantasme d'un paradis sur terre .
tu poseras des contraintes à l'humanité qui seront difcilement gérable , ça ira de conflit en conflit POUR des conflits d'intèret lié justement au pouvoir énergétique ..

et tu n'obtiendra rien... de plus . et tu auras toujours la pression écologique enverdeur écosytémique environemantal.... iste ....hips !

TANDIS qu'avec Super-Elbaid je vs propose de vs émanciper.....
bande de singes sans cervelle...pfffffffff   

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 15:55

Ohlà ! Non, je ne visais personne de précis, pas de ce forum -vous n'avez pas atteint un tel degré de folie, couplé à du fanatisme. Je parlais donc d'éventuels ultra-fanatiques (des prophètes de l'Apocalypse)... C'était une parenthèse inutile, quoi... Enfin pas si inutile, il y avait une larme d' "ironie" reprise ensuite... Hum...
Bon, pour le reste : "on ne maîtrise PAS un éco-système". Mais moi (mon moi rêveur romantique), je ne veux pas le contrôler, je veux le laisser tranquille, ce sont précisément les Fous Furieux Fanatiques serviteurs du Dieu Développement qui veulent tout maîtriser ! Un Paradis sur Terre ? Moins de culture, plus de nature dans notre environnement, très bien. "on ne maîtrise pas même si on pose des règles strictes". Ben pourtant, ça a marché pendant très longtemps... Il va falloir trouver quelques arguments pour justifier. Ou alors, on ne peut PLUS maîtriser. Mais vous dites le contraire, message d'avant... En réduisant la conso d'énergie etc. (on baigne dans le luxe, on peut bien se priver un peu...), il sera largement possible de retarder l'échéance, voire de "sauver la planète" (éviter d'en faire une Vénus). Maintenant, bien sûr, il reste une autre échéance, avec la mort du Soleil. Peut-être que nous pourrons entretenir l'étoile   mais enfin il est évident que nous allons habiter d'autres planètes. En un bon milliard d'années, nous avons le temps... Peut-être est-ce (aussi) cela que vous appelez couper le cordon ombilical... En ce sens vous avez raison. Ceci étant, je n'aimerais pas habiter un tas de ferrailles avec des machins des trucs de l'électronique partout...
ND a écrit:Des réseaux résolus
À câbler l'infini
Et l'Univers
Vibrillonant de mille éclairs."
Je reconnais qu'encore une fois, c'est ma sensibilité c'est mon coeur rêveur qui rejette. Peut-être que dans mille ans, on aura oublié...
Notre oreille aura oublié le chant des oiseaux...
Nos yeux auront oublié les feuilles ocres au crépuscule d'automne...
Nous aurons oublié la surface des écorces, la voûte céleste, l'éternel "sourire" des dauphins, une abeille qui butine, une fourmi transportant de la nourriture (je pourrais en regarder pendant des heures)...et puis certes aussi le lion qui dévore la gazelle, le terrible anaconda, les troupeaux où on mange les enfants du voisin...
On me proposera des dinosaures, super et plein d'animaux bizarres et des pokémons et des artifices partout, des feux d'artifice précisément des bâtiments high-tech, yeah, parce que le monde bouge, le monde swingue ! On aura piqué la baguette du chef d'orchestre pour faire danser la samba aux musiciens !
Que manquera-t-il ? Je ne sais pas... Peut-être le silence de la montagne...
Ce serait bien que l'on aménage les planètes comme on Légifère -correctement- un peuple : le plus important, c'est de découvrir ce peuple, cette planète, de Légiférer par rapport à lui(elle)-même... 

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par neopilina le Lun 16 Juin 2014 - 16:22

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 14:25, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4329
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 17:09

elbaid n'est peut-être pas bête à ce point, quand même... Qui a écrit le sujet, déjà ? Ah, euh... C'est lui...   Bon, on verra ce qu'il répond... Il a tout de même de (quelques) bonnes remarques...mais de mauvaises conclusions.

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 17:33

En somme, ce que l'on peut trouver absurde, c'est que les écologistes soient notamment un parti... Un PARTI ! "On vous laisse le choix : Ou bien vous êtes gouvernés par ceux qui cherchent à sauver la planète, qui défendent une cause humanitaire -et qui n'ont rien à faire au gouvernement- ou bien vous préférez les partis de etc. " Formulé autrement : "Préférez-vous être gouvernés ou diminuer la pollution etc. ?" Ce choix n'a AUCUN sens ! La faute ? La faute à notre conception de la démocratie : on met toutes les idées ensemble, puis on vote. Comme ça, c'est bien démocratique. Vous vous abstenez ?! Mais il y avait le choix enfin ! Vous pouviez combattre la pauvreté, soutenir les intermittents, manger du chocolat... On vous proposait plein de possibilités !
L'écologisme, pour y revenir, devrait être un véritable mouvement global humain. Pour l'instant, on a fait quelques petites réunions entre chefs d'État, voilà c'est bien venez on va discuter écologie, réchauffement climatique, tout ça... Maintenant c'est bien on est devenus intelligents, on a compris c'est pas bien la pollution et le reste... Bon, maintenant on retourne dans nos pays respectifs regarder la télé dans le jacuzzi avant de se faire une petite virée 4X4... Cela reste ridicule. Il faut repenser toute notre société capitaliste de consommation.
ND a écrit:D'où vient cette créature en robe longue,
Et cette fusée encore oblongue
Qui se dresse ?
Elle est fière et droite comme un i.
Qui peut deviner comment lui
Dire qu'elle cesse ?

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Lun 16 Juin 2014 - 21:02

Rêveur a écrit:elbaid n'est peut-être pas bête à ce point, quand même... Qui a écrit le sujet, déjà ? Ah, euh... C'est lui...   Bon, on verra ce qu'il répond... Il a tout de même de (quelques) bonnes remarques...mais de mauvaises conclusions.

   neopilina pense l'écosystème immuable , arbitrairement désigné par le pousse moussu comme étant parfait et conforme à l'idée que ce fait le pousse moussu de la nature des choses .

neopilina ne réfléchie pas , elle pense en pousse moussu .
le pousse moussu décline toute responsabilité mais dénonce les autres .
le pousse moussu croit l'humain au centre de l'écosystème , c'est une position géocentrique .
le pousse moussu culpabilise l'humain d'être ce qu'il est , sauf lui même , le pousse moussu ne culpabilise pas .
le pousse moussu tient a gardé l'équilibre , comme si il était détendeur de la vérité naturelle voir même le créateur de cet nature .
le pousse moussu sait ce qui est bon pour l'écosystème . il est incapable de reproduire ce système artificiellement mais il sait comment il fonctionne .
le pousse moussu propose la décroissance et le contrôle démographique .
le pousse moussu a choisit de brider l'humain , de le contenir , de l'orienter , de lui poser des contraintes , de lui apprendre à respirer naitre vivre et mourir.
le pousse moussu donne un sens à l'écosystème , en dehors de tout sens , la question du sens n'est pas posé , c'est la llois et morale pousse moussu .

le pousse moussu veut s'établir en morale moderne , dominer le bien et le mal , en chercher les causes les extirper et les détruire , le pousse moussu oriente l'humanité vers un suicide des civilisations...voir la fin de l'humanité .
le pousse moussu est un danger
le pousse moussu est un poison
il est un polluant dans nos cerveau
cerveau dont la ressource est sans limite .
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Lun 16 Juin 2014 - 21:06

Rêveur a écrit:En somme, ce que l'on peut trouver absurde, c'est que les écologistes soient notamment un parti... Un PARTI ! "On vous laisse le choix : Ou bien vous êtes gouvernés par ceux qui cherchent à sauver la planète, qui défendent une cause humanitaire -et qui n'ont rien à faire au gouvernement- ou bien vous préférez les partis de etc. " Formulé autrement : "Préférez-vous être gouvernés ou diminuer la pollution etc. ?" Ce choix n'a AUCUN sens ! La faute ? La faute à notre conception de la démocratie : on met toutes les idées ensemble, puis on vote. Comme ça, c'est bien démocratique. Vous vous abstenez ?! Mais il y avait le choix enfin ! Vous pouviez combattre la pauvreté, soutenir les intermittents, manger du chocolat... On vous proposait plein de possibilités !
L'écologisme, pour y revenir, devrait être un véritable mouvement global humain. Pour l'instant, on a fait quelques petites réunions entre chefs d'État, voilà c'est bien venez on va discuter écologie, réchauffement climatique, tout ça... Maintenant c'est bien on est devenus intelligents, on a compris c'est pas bien la pollution et le reste... Bon, maintenant on retourne dans nos pays respectifs regarder la télé dans le jacuzzi avant de se faire une petite virée 4X4... Cela reste ridicule. Il faut repenser toute notre société capitaliste de consommation.
ND a écrit:D'où vient cette créature en robe longue,
Et cette fusée encore oblongue
Qui se dresse ?
Elle est fière et droite comme un i.
Qui peut deviner comment lui
Dire qu'elle cesse ?

non le mieux pour l'idéal pousse moussu c'est de faire une Uchronie , revenir à l'époque des primates , et leur empêcher de se mettre debout , comme ça l'écosystème sera garantie à vie avec un service après vente au top .
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 21:11

Ah ben tiens, l'uchronie est le premier terme que j'ai employé (dans mon esprit surtout) pour décrire mes idées utopistes. Au temps de More, la pression spatiale était forte, une île a besoin d'être isolée géographiquement pour constituer un idéal utopique. Aujourd'hui, c'est plutôt le temps, l'époque, qui impose son Diktat -et il y a certes moins de pressions spatiales...
Bien entendu, ce mouvement uchroniste n'a donc pas la même nature que celui que vous attribuez à votre "pousse-moussu"

La progression philosophique, scientifique, littéraire ne coûte en soi rien à la nature (à part des arbres pour le papier...).

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 22:00

En somme, qui est votre pousse-moussu ? Je ne vois que deux visages possibles à ce personnage :
-neopilina lui-même (c'est un homme, au sens masculin, je laisse neo me citer ^^...) dont vous dressez un portait en tâchant de l'associer à peu près à des idées contemporaines...une construction théorique d'un personnage...
-sinon une association de toutes les idées que vous récusez...
Je ne vois pas de réel lien entre toutes ces idées, ces caractéristiques du pousse-moussu. Il est par exemple possible d'en réfuter certaines tout en en reconnaissant d'autres.

elbaid a écrit:le pousse moussu décline toute responsabilité mais dénonce les autres .


elbaid a écrit:Le pousse moussu culpabilise l'humain d'être ce qu'il est , sauf lui même , le pousse moussu ne culpabilise pas 

Evidemment, quelques critiques universelles souvent applicables : montrer un personnage qui établit des lois que lui-même ne respectera pas... C'est plutôt facile...

elbaid a écrit:c'est la llois

Qu'est-ce que la...llois ^^? Vous pourriez un minimum faire attention à ce que vous écrivez... Cela peut rendre vos textes plus compliqués, d'ailleurs (vulgariser n'est pas rendre vulgaire). Bien entendu, je ne m'adresse pas qu'à vous. Je regrette presque qu'il n'y ait plus de fonction "edit" pour les modérateurs. Une correction orthographique où l'on précise en rouge les corrections afin de bien humilier les auteurs est (selon moi) mauvaise, mais pas de correction n'est pas nécessairement mieux...

elbaid a écrit:le pousse moussu sait ce qui est bon pour l'écosystème . il est incapable de reproduire ce système artificiellement mais il sait comment il fonctionne .

Savoir ce qui est bon pour l'écosystème implique-t-il être capable de reproduire l'écosystème ?

elbaid a écrit:le pousse moussu veut s'établir en morale moderne , dominer le bien et le mal , en chercher les causes les extirper et les détruire

Eh bien ! Cela va loin ! Qui est donc ce pousse-moussu ? 

elbaid a écrit:le pousse moussu croit l'humain au centre de l'écosystème , c'est une position géocentrique .

(s'il s'agit des écologistes) Seulement à partir du moment où il constate considère que l'action de l'homme -d'une partie de la nature, selon vous je crois- est trop importante pour être négligée. Quand une espèce menace un écosystème, on cherche à la neutraliser ; l'homme étant une menace pour l'écosystème tout entier (pour tout le bio-Univers, si on suppose que la vie n'est que sur Terre, en tout cas pour l'Univers connu), il est normal que l'on cherche à limiter son action, que l'on considère toutes ses actions, en prévenant les dangers.

Revenons-en à :

elbaid a écrit:Le pousse moussu décline toute responsabilité mais dénonce les autres .

S'il s'agit des écologistes, on sait que la critique est infondée et n'a aucun sens

elbaid a écrit:il est un polluant dans nos cerveau

Si déjà le pousse-moussu bio pollue nos cerveaux, que dire du pousse-moussu avec polluants....? 

Le pousse-moussu polluant(é) décline toute responsabilité, et il parvient même à se justifier !
Le pousse-moussu polluant(é) croit le Soleil au centre du système solaire, c'est une position héliocentrique.
Le pousse-moussu polluant(é) culpabilise le pousse-moussu bio de chercher à aider les deux -et les autres- sans jamais lui-même culpabiliser.
Le pousse-moussu polluant(é) dit souvent n'importe quoi
Le pousse-moussu polluant(é) ne sait pas ce qui est évidemment bon pour l'écosystème, il en a des besoins sous le nez mais ne les voit pas.
Le pousse-moussu polluant(é) vénère son Dieu Développement et il aime bien le chaos.
Le pousse-moussu polluant(é) a choisi de laisser l'humain faire tout et n'importe quoi sans jamais réfléchir avant et même quand le risque est évident.
Le pousse-moussu polluant(é) ne voit de sens en rien, sinon en D et en PC (Production/Consommation). Il lui importe peu que la vie que le monde n'ait pas de sens
Le pousse-moussu polluant(é) propose une morale contemporaine de sophiste et, avec ses petites astuces, il entend dominer le bien et le mal -il a tout compris, il est très intelligent !
Le pousse-moussu polluant(é) oriente les civilisations vers un suicide de l'Humanité, ou son assassinat par la civilisation même.
Le pousse-moussu polluant(é) est enfin matérialiste, il croit au cerveau plutôt qu'à l'âme.
Le pousse-moussu polluant(é) est un danger
le pousse moussu polluant(é) est un poison -et en plus même pas bio !
il est un polluant dans nos esprits
esprits dont la ressource est sans limite .


Dernière édition par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 23:31, édité 1 fois

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par neopilina le Lun 16 Juin 2014 - 22:51

*


Dernière édition par neopilina le Sam 5 Juil 2014 - 14:25, édité 4 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4329
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par hks le Lun 16 Juin 2014 - 23:42

Tu comprendras bien sûr que je te rezappe, et cette fois, promis, définitivement.


ben moi aussi
avatar
hks
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 5608
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Mar 17 Juin 2014 - 14:05

neopilina a écrit:
elbaid a écrit: neopilina pense l'écosystème immuable ...

à elbaid,

a - Il y a une foule d'écosystèmes.
b - Et je sais bien mieux que toi comment, pourquoi, aucun écosystème n'est immuable, qu'il a sa propre dynamique etc, etc.

Tu comprendras que je n'aille pas plus loin dans l'examen de ton post. Ma seule formation a attrait à la biologie, plus particulièrement la zoologie. J'ai travaillé sur le castor, le lynx, le grand tétras, la vipère aspic, etc, et même si ce n'est plus mon gagne-pain, j'ai toujours ce genre d'activités. Bon, je ne vais pas m'étendre. Tu comprendras bien sûr que je te rezappe, et cette fois, promis, définitivement.

Consoles-toi en te disant que tes souffrances prendront fin un jour, tu n'es pas " Highlander ",      . Je conçois parfaitement que toi tu conçois plus que difficilement à quel point la nature, et pas mal d'autres choses, vont te zapper très vite. Comme tout le monde, tu lui rendras ce qu'elle t'a donné,      . Tout. " Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ". Les atomes qui composent ta carcasse sont aussi vieux que l'univers, tu n'es pas leur premier, ni leur dernier recyclage ! Tu as dit : " bande de singes sans cervelle... " Alors pour parler le même langage que toi, je dirais que non seulement tu n'entuberas pas la nature, mais qu'en plus elle t'a déjà entubé à l'instant de la fusion des deux gamètes qui nous valent ta présence !


mais ma cocotte j'en ai rien à foutre de ta formation en biologie....
à savoir ton élitisme spasmodique et vue l'etat du monde je me le carre au troufignon...

attend je reviens , je prend ma bagnole , j'vais pollué pour le plaisir !
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par poussbois le Mar 17 Juin 2014 - 14:39

Modération :

La classe : à l'indigence du sujet, vous rajoutez la vulgarité. Sujet transféré sur un forum ad hoc et vraisemblablement prochainement fermé.

_________________
Le Nord, c'est par là.
avatar
poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Mar 17 Juin 2014 - 14:52

elbaid a écrit:
attend je reviens , je prend ma bagnole , j'vais pollué pour le plaisir !
Et moi qui pensais que malgré nos divergences, vos affirmations étranges, vos critiques parfois infondées, vous souhaitiez seulement nous faire prendre conscience de nos quelques erreurs, faire quelques (f)utiles remarques pour faire progresser le débat sur l'écologisme...sans être nécessairement vous-même un bête pollueur... Finalement si. Rien de plus stupide que de polluer pour le plaisir...même si cela a valeur de provocation.
Le tire-frottu a l'esprit pollué. Même son orthographe est polluée !

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par Rêveur le Mar 17 Juin 2014 - 14:53

La modération ? Ça existe encore ?

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Mar 17 Juin 2014 - 15:18

[...]
Modération : Ad hominem regrettable et supprimé. Je préviens une dernière fois, vous changez de ton ou je ferme le sujet.
[...]

« Tant qu'on n'aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l'utilisent et tant que l'on n'aura pas dit que jusqu'ici cela a toujours été pour dominer l'autre, il y a peu de chance qu'il y ait quoi que ce soit qui change. »

— Henri Laborit .

Alors viens pas me bassiner avec ton discours d'écologisme , alors que ton cerveau en est encore à la stratégie du grand singe à savoir pousse toi de la que je m'y mette sur la plus grosse branche pour montrer son cul aux autres.

Un écosystème qui a sa propre dynamique , et ben oui , c'est une vérité .
et dans cet écosystème Terre il y a l'humain , et ben oui ! c'est une réalité en court d'acquisition que l'humain devra bien admettre un jour ou l'autre .

formation en zoologie , tu veux faire de l'écosystème un zoo en le garantissant pour une éternité ?  je te souhaite bien du plaisir parce que tu n'y parviendra pas , chasse le naturel humain il revient au galop .

je trouve l'écologisme bien présomptueux , de se prendre pour DIEU et de condamner l'homme en parlant à la place de la biosphère terre .

Interroge une fleur et demande lui si elle se porte bien ou mal ?
demande à l'arbre ses droits et ses devoirs ?
tu verras ce qu'il te répondra , silence du monde face à la croyance et fantasmagorie de jobastre  !

et en ville il ne pousse pas que du goudron , il y pousse des fleurs aussi .

toi non plus tu n'entubera pas la Nature avec un grand N .... oui .
oui mais moi je le sais , tandis que toi tu pense que l'écologisme a le devoir de légiférer la NATURE , de lui donner une culture . d'en maitriser tout les paramètres humain compris . hélas c'est là qu'est l'os !

préserve toi de l'écologisme , et reste dans l'écologie , dans l'étude et la compréhension , et méfie toi des "ismes" lol  ils annoncent généralement rien de bien bon à l'horizon .
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Mar 17 Juin 2014 - 15:23

Rêveur a écrit:
elbaid a écrit:
attend je reviens , je prend ma bagnole , j'vais pollué pour le plaisir !
Et moi qui pensais que malgré nos divergences, vos affirmations étranges, vos critiques parfois infondées, vous souhaitiez seulement nous faire prendre conscience de nos quelques erreurs, faire quelques (f)utiles remarques pour faire progresser le débat sur l'écologisme...sans être nécessairement vous-même un bête pollueur... Finalement si. Rien de plus stupide que de polluer pour le plaisir...même si cela a valeur de provocation.
Le tire-frottu a l'esprit pollué. Même son orthographe est polluée !

non mais j'ai accompagné une personne à 3 km de mon point d'attache , une lois interdit ceci ?
autant mélangé l'agréable à l'utile . ce n'est pas moi qui est inventé la roue que je sache , donc je fais vroum vroum comme tout en chacun .
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par elbaid le Mar 17 Juin 2014 - 15:44

Rêveur a écrit:En somme, qui est votre pousse-moussu ? Je ne vois que deux visages possibles à ce personnage :
-neopilina lui-même (c'est un homme, au sens masculin, je laisse neo me citer ^^...) dont vous dressez un portait en tâchant de l'associer à peu près à des idées contemporaines...une construction théorique d'un personnage...
-sinon une association de toutes les idées que vous récusez...
Je ne vois pas de réel lien entre toutes ces idées, ces caractéristiques du pousse-moussu. Il est par exemple possible d'en réfuter certaines tout en en reconnaissant d'autres.

elbaid a écrit:le pousse moussu décline toute responsabilité mais dénonce les autres .


elbaid a écrit:Le pousse moussu culpabilise l'humain d'être ce qu'il est , sauf lui même , le pousse moussu ne culpabilise pas 

Evidemment, quelques critiques universelles souvent applicables : montrer un personnage qui établit des lois que lui-même ne respectera pas... C'est plutôt facile...

elbaid a écrit:c'est la llois

Qu'est-ce que la...llois ^^? Vous pourriez un minimum faire attention à ce que vous écrivez... Cela peut rendre vos textes plus compliqués, d'ailleurs (vulgariser n'est pas rendre vulgaire). Bien entendu, je ne m'adresse pas qu'à vous. Je regrette presque qu'il n'y ait plus de fonction "edit" pour les modérateurs. Une correction orthographique où l'on précise en rouge les corrections afin de bien humilier les auteurs est (selon moi) mauvaise, mais pas de correction n'est pas nécessairement mieux...

elbaid a écrit:le pousse moussu sait ce qui est bon pour l'écosystème . il est incapable de reproduire ce système artificiellement mais il sait comment il fonctionne .

elbaid a écrit:le pousse moussu veut s'établir en morale moderne , dominer le bien et le mal , en chercher les causes les extirper et les détruire

Eh bien ! Cela va loin ! Qui est donc ce pousse-moussu ? :huh:Savoir ce qui est bon pour l'écosystème implique-t-il être capable de reproduire l'écosystème ?



elbaid a écrit:le pousse moussu croit l'humain au centre de l'écosystème , c'est une position géocentrique .

(s'il s'agit des écologistes) Seulement à partir du moment où il constate considère que l'action de l'homme -d'une partie de la nature, selon vous je crois- est trop importante pour être négligée. Quand une espèce menace un écosystème, on cherche à la neutraliser ; l'homme étant une menace pour l'écosystème tout entier (pour tout le bio-Univers, si on suppose que la vie n'est que sur Terre, en tout cas pour l'Univers connu), il est normal que l'on cherche à limiter son action, que l'on considère toutes ses actions, en prévenant les dangers.

Revenons-en à :

elbaid a écrit:Le pousse moussu décline toute responsabilité mais dénonce les autres .

S'il s'agit des écologistes, on sait que la critique est infondée et n'a aucun sens

elbaid a écrit:il est un polluant dans nos cerveau

Si déjà le pousse-moussu bio pollue nos cerveaux, que dire du pousse-moussu avec polluants....? 

Le pousse-moussu polluant(é) décline toute responsabilité, et il parvient même à se justifier !
Le pousse-moussu polluant(é) croit le Soleil au centre du système solaire, c'est une position héliocentrique.
Le pousse-moussu polluant(é) culpabilise le pousse-moussu bio de chercher à aider les deux -et les autres- sans jamais lui-même culpabiliser.
Le pousse-moussu polluant(é) dit souvent n'importe quoi
Le pousse-moussu polluant(é) ne sait pas ce qui est évidemment bon pour l'écosystème, il en a des besoins sous le nez mais ne les voit pas.
Le pousse-moussu polluant(é) vénère son Dieu Développement et il aime bien le chaos.
Le pousse-moussu polluant(é) a choisi de laisser l'humain faire tout et n'importe quoi sans jamais réfléchir avant et même quand le risque est évident.
Le pousse-moussu polluant(é) ne voit de sens en rien, sinon en D et en PC (Production/Consommation). Il lui importe peu que la vie que le monde n'ait pas de sens
Le pousse-moussu polluant(é) propose une morale contemporaine de sophiste et, avec ses petites astuces, il entend dominer le bien et le mal -il a tout compris, il est très intelligent !
Le pousse-moussu polluant(é) oriente les civilisations vers un suicide de l'Humanité, ou son assassinat par la civilisation même.
Le pousse-moussu polluant(é) est enfin matérialiste, il croit au cerveau plutôt qu'à l'âme.
Le pousse-moussu polluant(é) est un danger
le pousse moussu polluant(é) est un poison -et en plus même pas bio !
il est un polluant dans nos esprits
esprits dont la ressource est sans limite .


rêveur a dit : Evidemment, quelques critiques universelles souvent applicables : montrer un personnage qui établit des lois que lui-même ne respectera pas... C'est plutôt facile...

facile oui , et surtout réaliste .....lol

"Savoir ce qui est bon pour l'écosystème implique-t-il être capable de reproduire l'écosystème ?"

à partir du moment la science créer une théorie , encore faut-il que cet théorie soit valider par une expérience .
la théorie Gaia n'est pas valide pour la bonne et simple raison que l'homme est incapable de reproduire une biosphère terrestre artificielle , donc la théorie , comme toute les théories reste à l'etat théorique et doit être remise en question .
et non pas finir en Dogme qui vire au sacré .

"S'il s'agit des écologistes, on sait que la critique est infondée et n'a aucun sens"

pour moi , des militants qui se déplacent en véhicule potentiellement polluant sont des pollueurs qui ne s'affirme pas mais qui ont la critique facile sans aucune remise en question de leur part...
ils n'ont qu'à militer à Cybiclette...les pousses moussus .

Pollution est un terme emprunter à la religion .
alors que l'acte d'interagir avec son milieux son environnement est naturel .
il est même certainement possible que sans la présence humaine , aucune forme de vie pourrait exister sur Terre ..... évidement je n'ais pas le moyen de prouver cela... mais je dirais que la présence humaine sur Terre a été un facteur de vie et d'émulation de la vie , il est partie intégrante de la biosphère Terrestre et par son implication a consolidé la vie sous toute ses formes .

L'être humain n'est pas destructeur de monde , bien au contraire son rôle et de la répandre .
Le penser comme un parasite est une erreur .

m'enfin c'est pas grave hein , m'en fou moi.....chui un petit truc dans un gros machin .  

avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pollution un acte naturel .

Message par neopilina le Mar 17 Juin 2014 - 15:53

modération : même punition. Voir supra.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4329
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum