Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par Rêveur le Ven 13 Juin 2014 - 17:11

Voici les règles du jeu :
Ce jeu est une variante du jeu du portrait, où il faut penser à un personnage, puis le "faire deviner" aux autres, en répondant à leurs questions fermées -c'est-à-dire auxquelles on répond par oui ou par non uniquement. Ici, mêmes règles, mais le "personnage" à deviner est un concept
Les questions/réponses permettent petit à petit de cerner le concept. Voici un exemple :
 Transparent - Je pense à un concept.
 Extra-lucide - A-t-il été "étudié" par Bergson ?
Transparent - Oui.
 Extra-lucide - A-t-il un lien (pouvant être l'identité même) avec le temps ?
Transparent - Non.
 Extra-lucide - Est-ce la conscience ?
Transparent - Gagné !   
Bon, là, c'est un peu trop rapide pour être crédible... lol 

Celui qui a gagné au tour précédent a le droit de proposer un concept à son tour. Ici, par exemple, Extra-lucide ayant deviné le personnage de Transparent, c'est à son tour.
Attention ! Les concepts ne doivent pas se rapporter directement à un étant, pour reprendre Courtial. Il ne faut pas penser à des concepts comme "la main, les chiens" ni même des Idées platoniciennes comme la "Chevalerie". Ils doivent avoir un sens général... Enfin, vous m'avez compris.
PS : Courtial a répondu à un post précédent ; j'ai entièrement modifié l'explication du jeu.


Dernière édition par Rêveur le Sam 21 Juin 2014 - 20:12, édité 4 fois

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par Rêveur le Lun 16 Juin 2014 - 19:41

Je pense à un concept, donc... Si vous souhaitez jouer, il faut me poser des questions -fermées- en commentaires...


Dernière édition par Rêveur le Sam 21 Juin 2014 - 20:07, édité 1 fois

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par Courtial le Sam 21 Juin 2014 - 14:21

Aaah, le jeu du portrait, très bien dans la bagnole, quand on fait Paris-Toulouse, pour occuper les gamins....Enfin, à l'époque où les portables n'existaient pas...
Peut-être moins adapté sur un forum (ou il faudrait tchater).
D'une certaine façon, Platon s'y est essayé, dans Politique, quand il a voulu faire le portrait du politique, avec sa méthode dichotomique : le oui/non, cela relève de la dichotomie, non ?
Serait, comme tu le suggères, plus rigolo avec des concepts

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par Rêveur le Sam 21 Juin 2014 - 14:40

Bon, alors on commence tout de suite avec un concept ? Alleeez ! 
Oui, c'est pratique pour les voyages en voiture... Pourquoi pas ici ?
En tout cas.... C'est bon ! J'ai un concept ! Des questions ?

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par Courtial le Sam 21 Juin 2014 - 15:35

Partant pour jouer, dans ces cas-là, mais je voudrais rajouter une clause : le jeu ne peut pas être intellectuellement fructueux si on n'entend pas "concept" dans le sens le plus général, càd une idée, de préférence pas "philosophique" au sens technique.
Comme par exemple : l'enfance, la résistance, la fécondité, etc., bref tout ce qui ne se rapporte pas directement à un étant (comme la table, la main).

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par Rêveur le Sam 21 Juin 2014 - 15:54

Vous avez farpaitement raison. Je vais éditer.

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1408
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par kercoz le Lun 19 Sep 2016 - 10:32

En variante: le nom d' un concept.
Ce peut être un concept et c'est le nom d' un personnage de Rabelais,....aussi la caricature du forumeur type ( donc vous et moi) :
"""Petit vieillard contrefait , aveugle et paralytique, mais tout cousu d' oreilles toujours grandes ouvertes et muni de sept langues qui s'agitent ensembles dans sa gueule de four. Partoutes ses oreilles il reçoit et par toutes ses langues il communique à des auditeurs béants qui jamais ne controleront, ne vérifieront quoique ce soit , le savoir bourru des livres et des gazettes """. c'est de Lucien Fevre. Il développe ensuite le fait que le 16e , du fait du développement de l' imprimerie, "" les hommes de ce temps ont avant tout compilé , ont presque uniquement compilé.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2404
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rubrique : Le jeu du portrait du concept

Message par kercoz le Lun 19 Sep 2016 - 23:23

La réponse donc :
https://books.google.fr/books?id=2mGUXEncBXMC&pg=PA800&lpg=PA800&dq=oui+dire+rabelais&source=bl&ots=ZBuzzwbBeg&sig=-rD1BNAbkad33noZIfUGeyLyHVE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjH6M76rZzPAhUJqxoKHefQAQMQ6AEISTAI#v=onepage&q=oui%20dire%20rabelais&f=false

Traité par L.Fevre:
http://classiques.uqac.ca/classiques/febvre_lucien/probleme_incroyance_16e/febvre_incroyance.pdf

2. L’imprimerie et ses effets : ouï-dire.  ( 2e partie chap 3, 2e)

"""" Et dans ce
Cinquième Livre
au chapitre XXX, voici cette
étonnante allégorie de Ouï-dire — Ouï-dire, le petit vi
eillard contre-
fait, aveugle et paralytique, mais tout cousu d’oreilles toujours gran-
des ouvertes et muni de sept langue
s qui s’agitent ensemble dans sa
gueule de four. Or, par toutes ses or
eilles, il reçoit, et par toutes ses
langues il communique à des auditeurs béants qui jamais ne contrôle-
ront, ne critiqueront, ne vérifieront
quoi que ce soit, le savoir disparate
et bourru des livres et de
s gazettes, « Et tout pa
r ouï-dire », c’est le
refrain du morceau, refra
in moliéresque dirions-
nous, s’il n’était rabe-
laisien — le refrain qui rythme les
propos vengeurs. Ironiques et for-
cés ? Non. Ironiques et justes. Car
les hommes de ce temps, s’ils ont
compilé — s’ils ont avant tout co
mpilé, s’ils ont presque uniquement
compilé — c’est que, pour conquérir les secrets du monde, pour forcer
la nature dans ses retra
ites, ils n’avaient rien :
ni armes, ni outils, ni
plan d’ensemble. Rien qu’une i
mmense bonne volonté : qu’une volon-
té tout court.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2404
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum