L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par Rêveur le Mer 4 Juin 2014 - 17:04

1) L'utopisme et l'Etat
2) L'utopisme et l'Humanité
3) L'utopisme et la sérénité
PS : Il y avait avant ici un texte qui a été partiellement cité.


Dernière édition par Rêveur le Dim 29 Juin 2014 - 11:40, édité 4 fois

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1399
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par elbaid le Mer 4 Juin 2014 - 19:55

  elle a de beau jour devant elle l'utopie .

l'utopie est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut , ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie .

c'est un rêve , un fantasme , purement humain de vouloir rendre le monde meilleur et parfait .
je pense tout les idéaux ont une base utopique en cela qu'elles souhaitent rendre ce monde meilleur . un idéal est une utopie inachevé ptet ?


_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par elbaid le Mer 4 Juin 2014 - 19:57

je dirais les idéaux sont des utopies à jamais inachevé .

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par LYCAON le Mer 4 Juin 2014 - 22:22

C'est marrant, moi j'ai constamment l'impression de vivre dans un monde magique et de passer d'une utopie à une autre, comme on sauterait d'une dimension personnelle à une autre.

Certaines idées les plus dingues (pour moi) passent pour les plus raisonnables, et inversement   

Bref, je crois que l'utopisme a de l'avenir, sans problème (d'accord avec Elbaid sur ce point). On va peut-être même s'en bouffer plein la tronche, ça doit être sport un débat d'idéaux et d'harmonie.

_________________
"Je cherche l'Homme"
avatar
LYCAON
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 02/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par Courtial le Jeu 5 Juin 2014 - 21:12

Rêveur a écrit:Faites comme vous l'entendez et vive le forum !
Nous vivons dans une époque où, au vu de l'expérience acquise, l'utopisme peut n'être plus accepté, en raison des horreurs qu'il a générées... Notre époque, donc, a appris la modération : Tout doit être réaliste, et il ne faut pas que les idées aillent trop loin. Ceux qui ont tort, proposant des idées nouvelles trop écartées des acceptions communes sont remis à leur "juste" place. Pour s'en sortir, il faut alors bidouiller son programme, ou s'imposer en grand exclu de la société pas écouté et grand révolutionnaire. Et il arrive que ceux-ci aient en fin de compte un système très proche des autres...
PS : La suite (ça, c'est une très courte ébauche) viendra plus tard... Mais je promets qu'il y en aura une. Un peu de patience...
PPS : À vrai dire, c'est en vrai pratique pour moi de n'écrire qu'une partie du sujet, parce que comme cela, même s'il est complet demain, je l'aurai quand même posté (incomplet) aujourd'hui...

Je crois que, sur le plan philosophique, ce n'est pas en place.
Mise en place, même au sens théâtral : il faut qu'on voie à peu près qui sont les personnages, comment ils se situent les uns par rapport aux autres, et là, on reste dans l'hyper-flou.
Utopisme, idéalisme, réalisme, totalitarisme (je suppose qu'il s'agit de cela quand tu évoques ce qui a fait beaucoup de mal), révolution, il me semble que c'est un peu le bordel, ici, que la mise en scène est incertaine, brouillonne et, à l'horizon, peut-être mystificatrice.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par Rêveur le Jeu 5 Juin 2014 - 21:46

Bien compris Courtial. Alors attendez que j'ai terminé mon texte. Cela me prend plus de temps que prévu...
Je vais rédiger une note à ce sujet. J'en suis à la moitié du 1... J'ai d'autres choses à faire... Attendez un peu...

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1399
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par Courtial le Jeu 5 Juin 2014 - 22:01

Pas de souci, camarade !
L'intérêt d'un forum comme le nôtre, c'est qu'on n'a pas besoin de prendre la discussion pour le ping-pong.
On peut prendre son temps, et c'est le plus grand luxe.

Dans un forum ping pong, si tu développes dans huit jours, il y aura eu 224 messages entre-temps qui feront que l'on ne pourra pas concrètement revenir là-dessus.

Mais ici, on est comme Depardieu dans les Valseuses : décontracté du gland, et on baisera quand on aura envie de baiser.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par Rêveur le Jeu 5 Juin 2014 - 22:20

Il se trouve que je pratique précisément le tennis de table... Celui où l'on manie une raquette... et où la balle est libre, pas fixée au sol...
J'aimerais remarquer que dans un sujet que j'avais introduit, j'ai fini par être dépassé... Enfin, il reste toujours possible d'écrire. C'est juste un poil trop rapide pour les hargneux commentateurs de commentateurs (etc.). Ça reste raisonnable.
"le luxe"... Bah, chacun son lexique.
Merci pour votre patience et votre compréhension.'

_________________
Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Valéry)

For the night is long that never finds the day (Macbeth)
avatar
Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1399
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par Aldo le Ven 6 Juin 2014 - 0:44

A propos, moi aussi j'ai un texte :

Faites l'amour, pas la guerre !

Aldo
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 26/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par euthyphron le Ven 6 Juin 2014 - 10:15

En quoi est-ce utopique?  

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par neopilina le Sam 7 Juin 2014 - 2:40

Ma métaphysique induit forcément une Idéologie ? Je ne sais pas : il faudrait s'entendre sur le terme " idéologie ". Mais admettons.
J'ai la prétention qu'elle diffère sur un point fondamental de toutes les autres idéologies, en tant qu'idéologie.
Initialement, déboulant, radieux, du Temps de la Légende, puis de la Grande Grèce, avec un robuste barda, je trouve le cogito en travers de mon chemin, c'est ainsi que je l'aborde en premier lieu. Ayant débusqué son intime secret escamoteur, l'ayant corrigé, en rendant le Donné, en renouant le Lien a priori entre le Sujet et Son Extérieur, en retrouvant la sortie du Poêle cartésien, en second lieu, je l'entérine de facto au mieux : " Tout Etant est à la fois Donné ET Mien " . D'où une " idéologie " de la prudence, du doute, a contrario du dialogue, de la connaissance, du pragmatisme, etc, en clair, entre autres, prévenir contre les idéologies, guère pragmatiques.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3960
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utopisme a-t-il un avenir ? (Re)Penser l'utopisme...

Message par kercoz le Lun 7 Juil 2014 - 14:08

elbaid a écrit:  elle a de beau jour devant elle l'utopie .

l'utopie est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut ,  ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie .



 

Ne vivons nous pas une des utopies parmi les uchronies possibles:
les 2/3 de notre salaire sert a accéder au travail qui nous   procure ce salaire ....( lieu de résidence plus cher ,moyens  transport , sapes pour la "mise en scènes" ....) N'est ce pas une utopie qui sur le papier serait improbable ?

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2073
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum