Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par Rêveur le Ven 28 Mar 2014 - 11:33

Bonjour,
Je suis un idéaliste (à son sens politique) et je crois que la création d'un système politique dont on "croit" bien plus que l'on "sait" qu'il fonctionnera (qu'il correspondra à une réalité) est possible, et qu'il est même nécessaire de réfléchir en ce sens dans notre société actuelle qui semble tendre de plus en plus vers un socialisme politique associé à un libéralisme économique, ce qui annonce la mise en place d'une structure qui se complexifiera (qui s'est complexifiée, la science économique étant arrivé à un sommet jamais atteint auparavant -et qui sera vite dépassé, n'en doutons point.) progressivement et s'imposera toujours davantage (le chômage, l'extrême-pauvreté, la société de consommation, son arme la publicité, la production de masse en réponse à une situation économique, la crise économique et financière n'ont de sens qu'au sein d'une société proposant un système économique plus ou moins complexe, selon le cas, mais toujours réel), influençant nos vies toujours plus profondément... Je ne dis pas que cette réflexion n'a pas déjà été faite, bien entendu. Il existe de nombreux idéalistes de par le monde. La question est surtout (dans le développement actuel de ce sujet) :
"Le réalisme politique est-il à même de défaire cette superstructure ?"
D'abord, on pourrait répondre "oui", en pensant au communisme marxiste : Karl Marx et Friedrich Engels, dans leur Manifeste notamment (j'ajouterai une citation quand ce livre me sera rendu) n'ont-ils pas critiqué la suprématie de l'ordre bourgeois basé sur la loi du profit ? Néanmoins, remarquons que si l'Internationale n'en a pas eu le temps, le communisme marxiste-léniniste, une fois adopté en tant que système politique, n'a aucunement détruit la structure qui régit les Hommes, loin s'en faut : Le communisme staliniste n'était-il pas une forme de totalitarisme ? Quand à son évolution ensuite vers plus de liberté et de démocratie en URSS, elle a surtout entraîné la chute progressive de ce système de 1989 à 1991.
Je termine là pour l'instant car je dois rendre l'ordinateur. Disons simplement que le réalisme politique, par essence, respecte l'ordre établi (même pour ensuite le renverser) et se contredit donc quand il cherche ensuite à s'en défaire... Donc, louons l'idéalisme politique ?


Dernière édition par Rêveur le Sam 29 Mar 2014 - 10:05, édité 3 fois

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par neopilina le Ven 28 Mar 2014 - 17:29

Il y a une section politique,    .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3677
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par euthyphron le Ven 28 Mar 2014 - 17:33

Pour l'actualité, pas pour la philosophie politique!
Oui je sais c'est mal foutu. 

_________________
amicus plato sed magis amica veritas

euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par Rêveur le Ven 28 Mar 2014 - 18:00

neopilina a écrit:Il y a une section politique,    .
J'ai précisément demandé de l'aide pour placer mon sujet (Ma réflexion était la même que celle d'euthyphron)
Les deux administrateurs m'ont répondu qu'ils s'occuperaient eux-mêmes de rediriger le sujet vers sa juste place si besoin est, qu'n attendant, les deux étaient susceptibles de convenir...
PS : Je comprends ce que vous pensez des messages de bienvenue et partage relativement ce point de vue. Je pense avec Rousseau que la politesse est avant tout une convention qui légitime l'hypocrisie, le mensonge, qui demande aux Hommes de se construire un être social changeant propre à se glisser subtilement partout sans être mal perçu, pour servir l'ordre surtout. La politesse est demandée chez les peuples policés pour éviter les discordes avant tout, pour faire régner une paix apparente, permettre un ordre. Les remerciements ont peut-être une qualité morale... Les salutations diverses permettent de marquer notre considération de l'autre... Jamais je n'y vois une absolue nécessité, seulement une vertu moralisante, là où les Hommes sont maladroits et d'un tempérament vif, tendu... Mais c'est là surtout la description d'un Homme civilisé... Enfin, je préfère que l'on revienne au sujet qui nous intéresse et que j'ai proposé plus haut... (désolé, donc, de cette parenthèse inutile...)

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par Rêveur le Ven 28 Mar 2014 - 23:27

.


Dernière édition par Rêveur le Sam 29 Mar 2014 - 10:06, édité 1 fois

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par victor.digiorgi le Sam 29 Mar 2014 - 6:27

.

Tiens, Rêveur, ça pourrait t'intéresser :

http://digression.forum-actif.net/t921-5

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.

victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par Rêveur le Sam 29 Mar 2014 - 9:45

victor.digiorgi a écrit:.

Tiens, Rêveur, ça pourrait t'intéresser :

http://digression.forum-actif.net/t921-5

.

Merci...   
Pourquoi ces trois "points" (***) ? Je n'ai pas compris le principe...   
Le texte est plutôt intéressant, effectivement... (si je n'aime pas la "politique", en tant que "réflexion et considération actuelles", j'aime beaucoup -comme je l'ai écrit- la philosophie politique...)

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur la superstructure socio-economiquo-politique

Message par Rêveur le Dim 30 Mar 2014 - 22:55

Bon, je l'ai dit, le texte est intéressant... Mais il ne répond pas vraiment au sujet ! Certes, celui-ci n'est pas une question... (titre : Considérations sur...) Donc, on peut écrire des considérations plutôt à propos... Mais ici...
Bon, c'est une intervention plutôt utile... Mais maintenant que vous nous avez proposé ce copié-collé... Pourriez-vous continuer avec une réflexion personnelle ? Je ne l'exige pas, notez bien... Je l'espère, plutôt.
Comme par hasard, maintenant que vous avez écrit ce commentaire, victor, plus personne ne veut écrire...

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum