Ontologie

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Aller en bas

Re: Ontologie

Message par hks le Ven 13 Juil 2018 - 0:08

de mon point de vue l'univocité de l'être chez Duns Scott est logique (pas ontologique)

chez Deleuze elle est ontologique. Deleuze, s'il l'a lu, n'a lu qu'une partie du texte de Duns  Scott


Duns Scot a écrit:Il y a un concept univoque à Dieu et à la créature

[26] Deuxièmement, je dis que Dieu n'est pas seulement conçu dans un concept analogue au concept de la créature, c'est-à-dire [un concept] qui soit entièrement autre que celui qui est dit de la créature, mais dans un certain concept univoque à lui et à la créature. Et pour qu'il n'y ait pas de conflit touchant le nom d'univocité, j'appelle concept univoque celui qui est un de telle façon que son unité suffise à la contradiction, quand on l'affirme et le nie du même ; aussi, il suffit à tenir lieu de moyen terme dans un syllogisme, comme on conclut que des extrêmes unis dans un moyen terme doué d'une telle unité sont unis entre eux sans tromperie d'équivocité.
L' univocité sert à faire des syllogismes.  


La suite du texte montre que Dieu n'est pas(pour Duns Scot) un étant comme les autres  
http://www.philo5.com/Les%20philosophes%20Textes/DunsScot_SupremeLiberteDeLaVolonteDieu.htm


D Scott a écrit:3. Dieu ne peut être connu en tant qu'eccéité (singularité)

[56] Troisièmement, je dis que Dieu n'est pas connu naturellement par le voyageur en particulier et proprement, c'est-à-dire sous la raison de cette essence-ci en tant que celle-ci et en soi [comme eccéité]. Mais la raison posée en ce sens dans l'opinion précédente [d'Henri de Grand] n'est pas concluante. En effet, quand on tire argument du fait que « quelque chose n'est connu que par l'entremise du semblable », ou bien on entend « par l'entremise du semblable » d'une ressemblance d'univocité, ou bien d'imitation — Si c'est de la première manière, alors rien n'est connu de Dieu selon cette opinion, car de cette manière il n'a en rien une ressemblance d'univocité — Si c'est de la seconde manière, les créatures aussi imitent non seulement cette essence sous la raison d'un attribut général, mais encore l'essence en tant qu'elle est cette essence-ci [singularité] (ou bien selon lui, en tant qu'elle est « nue », existant en soi) ; en effet, ainsi elle est davantage une idée ou un exemplaire que sous la raison d'un attribut général, donc, à cause d'une telle ressemblance, la créature pourrait être le principe de connaître l'essence divine en soi et en particulier. [4]

[57] Il y a donc une autre raison pour cette conclusion, à savoir que Dieu, en tant que cette essence-ci en soi [eccéité], n'est pas connu naturellement par nous, puisque sous la raison d'un tel connaissable il est un objet volontaire, non naturel, sauf par rapport à son seul intellect. [5] Et pour cette raison, il ne peut être connu naturellement par aucun intellect créé sous la raison de cette essence en tant qu'elle est celle-ci, et aucune essence naturellement connaissable par nous ne montre suffisamment cette essence en tant que celle-ci, ni par l'entremise d'une ressemblance d'univocité, ni par l'entremise d'une ressemblance d'imitation. En effet, il n'est d'univocité que dans les raisons générales ; l'imitation aussi est déficiente puisqu'elle est imparfaite et que la créature imite Dieu imparfaitement.

 ce que  Spinoza  qui n'a pas lu Duns Scott a très bien vu ...il écrit dans la Lettre XXIV.  que l' UN n'est pas attribuable à Dieu.
Spinoza a écrit:Or comme l’existence de Dieu est l’essence même de Dieu 1, et que nous ne pouvons nous former de cette essence aucune idée générale, il est certain que celui qui appelle Dieu un ou unique n’a pas une véritable idée de Dieu, ou du moins ne parle pas rigoureusement.
................................................................................................

Pour Hannah  Arendt (qui l'a, elle, bien étudiée)
Après avoir déclaré qu’on ne peut trouver à Duns Scot « une case confortable entre ses prédécesseurs et ses successeurs dans l’histoire des idées » (Le Vouloir, p.156), elle radicalise son propos en allant jusqu’à dire de Duns Scot : « La simple vérité est que s’agissant de l’essence de sa pensée – la contingence, prix qu’on paye joyeusement en échange de la liberté – il n’a ni prédécesseurs ni successeurs » (p.157).
 

https://www.francoisloiret.com/single-post/2015/05/22/Duns-Scot-et-la-philosophie-contemporaine-Heidegger

hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message par hks le Ven 13 Juil 2018 - 0:10

...


Dernière édition par hks le Ven 13 Juil 2018 - 13:50, édité 1 fois
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message par axolotl le Ven 13 Juil 2018 - 6:50

Nous devons être la seule espèce à se demander qui est notre Créateur, ou créateur.
J'ai mis une majuscule devant ce mot comme font les Allemands qui mettent des majuscules partout et tout le temps...
Qu'il existe ou qu'il existe pas, qu'est-ce que ça change ? Dieu a-t-il empêché Auschwitz ? Non alors....
avatar
axolotl
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 11/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message par Vanleers le Ven 13 Juil 2018 - 7:13

hks a écrit:à Vanleers

Je ne dirai rien de Dan Arbib...bien qu'on m'en ait dit des choses ...et peu avenantes.

bref ...

Cette remarque ne vous honore pas, hks.
Le texte de Dan Arbib est intelligent et clair. Cela me suffit, je ne fais pas les poubelles.

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1022
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message par Vanleers le Ven 13 Juil 2018 - 10:10

hks a écrit:de mon point de vue l'univocité de l'être chez Duns Scott est logique (pas ontologique)

chez Deleuze elle est ontologique. Deleuze, s'il l'a lu, n'a lu qu'une partie du texte de Duns  Scott

Deleuze dit lui-même que Spinoza effectue un pas de plus par rapport à Duns Scot. Voir, par exemple :

http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=13

Je cite la fin du cours :

Deleuze a écrit: Alors, imaginer un pas de plus et c’est là-dessus que je voudrais finir parce que vous n’en pouvez plus : Imaginez juste un pas de plus, imaginez que quelqu’un trouve le moyen de libérer, de faire sortir cet Etre unique, cet Etre en [tant] qu’Etre de sa Neutralité. C’est-à-dire, il l’affirme cet Etre, il dit c’est ça le réel. Cet Etre en tant qu’Etre, qui est le même pour tout et pour tous, cet Etre unique, cet Etre univoque, il n’est pas seulement pensé dans un concept logique, il est la réalité physique en elle-même, il est la Nature.
En d’autres termes, c’est les mêmes formes qui se disent de Dieu et des créatures, c’est le même Etre qui se dit de tous les étants, de Dieu et de la Créature. Dès lors, les créatures sont en Dieu, Dieu est dans les créatures. Pourtant, est-ce que c’est le même "étant" ? Non, Dieu et les hommes ce n’est pas la même chose. Mais les mêmes formes se disent de Dieu et se disent des hommes, en quel sens ? En ce sens, que les mêmes formes constituent l’Essence de Dieu et comprennent ou contiennent les Essences d’hommes. Donc il n’y a pas égalité d’Essence. Mais il y a égalité d’Etre pour les Essences inégales. À ce moment-là une ontologie devient possible, à ce moment-là commence et à ce moment-là finit l’ontologie. Voilà, commence et finit, voilà c’est fini... Ecoutez, je sens que j’aurais dû développer… Ceux qui n’ont pas compris là, aucune importance, vous supprimez tout ça et vous gardez ce que vous avez compris les autres fois... la prochaine fois je commence donc un autre cours complètement différent sur la peinture mais on peut faire un début de séance sur des questions… mais moi je ne parlerai plus sur Spinoza. Voilà.

PS : l'ensemble du cours mérite d'être lu

Vanleers
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1022
Date d'inscription : 15/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message par hks le Ven 13 Juil 2018 - 14:01

à Vanleers

Je ne fais pas les poubelles. J' ai simplement lu un article de Thibaut Gress

http://www.actu-philosophia.com/Dan-Arbib-Descartes-laLa critique que j ai lu est argumentée . Un peu facile de dire que l'expression d'un doute sur la pertinence d'un philosophe (fut -il diplomé), me déshonore.
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ontologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum