Le mur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mur

Message par victor.digiorgi le Ven 17 Jan 2014 - 7:52

.



Pour les amateurs et professionnels de la philosophie qui confondraient encore psychanalyse et neurobiologie :



http://www.dragonbleutv.com/documentaires/2-le-mur-ou-la-psychanalyse-a-l-epreuve-de-l-autisme




.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mur

Message par poussbois le Ven 17 Jan 2014 - 10:48

lol 

Toujours dans la demi-mesure à ce que je vois...

Tu ne trouveras pas en moi un fervent défenseur de la psychanalyse, mais ce film est bien éloigné des réalités de terrain. Que la psychanalyse, et la cause freudienne en particulier, soit remise en question, c'est intéressant et plutôt rafraichissant. Qu'on dénonce avec force cette "attention flottante" dont les psychanalystes se gargarisent, je trouve ça très sain. Mais attention, la cause freudienne n'est pas la psychanalyse et il y a des approches un peu plus pragmatiques. Après, on est bien d'accord que leur base freudienne commune pose problème, c'est évident. Mais ne pas oublier que tous les praticiens ne sont pas des théoriciens, et que le dogme freudien n'est pas suivi par tous. Par contre, la psychanalyse est tout de même un des derniers bastions de l'individualité du sujet, un des rares secteurs qui résiste encore aux protocoles systématiques et à l'évaluation. Pour une société qui s'imprègne de culture anglo-saxone et donc Bergame explique bien les enjeux, c'est une force de résistance qu'il nous faut conserver.

Qu'on imagine une seconde que cette école et les approches psychanalytique soient dominantes dans les établissements de prise en charge de l'autisme, je te rassure, ce n'est pas vraiment le cas. Ca vire à la théorie du complot alors même que la psychanalyse recule sur tous les fronts. Ca arrive, mais de là à en en faire une généralité c'est même de la manipulation...

Quant aux neurosciences et autres promoteurs de remédiations cognitives, et à leurs séances de dressage qui au final ne rassurent que les parents, ils feraient mieux d'être un tout petit peu plus humbles également sur un domaine où personne n'y comprend vraiment grand chose.

Point positif : quand on regarde les réalités de terrain (et pas des films militants), le fonctionnement des établissements, on s’aperçoit que les professionnels impliqués ont de plus en plus tendance à travailler en synergie plutôt qu'en concurrence.


PS : le discours circulaire psychanalytique a quelque chose d'affligeant, et dans ce film, ils en avaient des gratinés !!

_________________
Le Nord, c'est par là.
avatar
poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mur

Message par neopilina le Ven 17 Jan 2014 - 12:50

poussbois a écrit:Point positif : quand on regarde les réalités de terrain (et pas des films militants), le fonctionnement des établissements, on s’aperçoit que les professionnels impliqués ont de plus en plus tendance à travailler en synergie plutôt qu'en concurrence.

    . J'ai déjà dit un truc dans le genre. Un jour j'ai demandé à mon thérapeute, un psychiatre, donc un mec qui a fait médecine, puis choisi cette spécialité, accessoirement une sommité en France et ailleurs, s'il était freudien, lacanien, jungien, etc. J'ai immédiatement vu que j'avais dit une connerie. Confrontés, par vocation, métier, aux plus extrêmes difficultés, ces gens sont aujourd'hui devenus très, très, pragmatiques. Déjà dit aussi, dans le registre de l'affection la plus courante, la névrose, on l'est tous ontogéniquement, constitutivement ( C'est même au coeur de la Culture, le dit " malaise ". ), c'est le plus ou moins qui va poser problème, il se trouve que c'est aussi dans ce cas que la perspective freudienne conserve une indéniable pertinence, démontrée dans de nombreux cas ( Dont le mien. ).

Quant à celles et ceux qui " ... qui confondraient encore psychanalyse et neurobiologie ", des noms ! Il y a entre les deux une rupture de symétrie, une émergence, qu'entérine, pour être, la psychiatrie, la psychanalyse, la psychologie, les T.C.C., la phénoménologie, la philosophie, etc, etc. Sachant qu'on reconnaît enfin aujourd'hui, que c'est précisément celle-ci qui semble poser problème dans le cas de l'autisme.
La seule chose que j'ai appris avec ce fil est bien la suivante : victor a toujours ses grossiers sabots et s'est trouvé une " nouvelle " tête de turc, il nous refait Onfray qui se paye Freud, plusieurs années après " Le livre noir " ( Tout à fait édifiant, accablant, documenté, etc. ). Pour la énième fois, nous voilà mis en demeure de défendre des types qu'on n'aime pas forcément, voire pas du tout, tellement la charge est navrante.    .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3926
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mur

Message par victor.digiorgi le Dim 19 Jan 2014 - 1:30


_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mur

Message par Courtial le Dim 19 Jan 2014 - 1:58

Quel complément, quelle information et surtout quel sujet ?

Il n'y a pas de sujet, dans ton sujet.
On peut discuter de quoi, là ?

Produire une vraie question (en l'espèce, sur la psychanalyse), tu as la flemme ? C'est hors de ta portée ?
Tu t'imagines que les considérations de n'importe quel journaleux livrent par elles-mêmes leur sens et constituent une question, un sujet ?

C'est un non-sujet, je le ferme.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum