Husserl, Ideen 2

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Husserl, Ideen 2

Message par Courtial le Mer 10 Sep 2008 - 12:38

La question de la croyance originaire est importante - je n'y avais pas songé mais cela peut en effet, Phydias, être un aspect éclairant. J'aurai toutefois besoin d'y réfléchir et de retrouver quelques notes que j'avais prises là-dessus. J'essayerai de trouver le temps pour pouvoir y revenir bientôt sans dire trop de bêtises...

Mais je voulais surtout te poser une question , si tu me permets? As-tu une raison objective (travail à préparer, examen ou concours?) pour aborder Husserl par les Méditations cartésiennes? Je demande cela parce que je comprends mal la fixation qu'on fait sur ce texte, dont je ne nie pas la qualité, mais qui me paraît peu propice pour l'initiation. Les deux premières, passe encore, mais après cela devient très vite plus délicat, et ça finit sur la Cinquième méditation, une sorte d'Himalaya philosophique qui est une véritable torture pour le lecteur ! J'ai suivi l'an dernier la conférence d'un phénoménologue et lui ai posé une question dans ce sens, et il m'a répondu qu'il partageait ma perpléxité sur cette focalisation, la fascination qu'exerce ce texte. Il y a des textes plus faciles, par exemple Expérience et jugement, ou alors si c'est la réduction phénoménologique qui te pose problème, tout le deuxième volume de Philosophie première y est entièrement consacré, de façon beaucoup plus explicitée et abordable.
Parenthèse toutefois, les ouvrages dont je parle sont hors de prix. C'est ça que j'aime bien, dans la phénoménologie, on ne peut en parler qu'entre gens du beau monde, les prolétaires étant automatiquement écartés :gsdgr:
Une info : le livre de De Santi sur la phénoménologie (je ne suis plus sûr du titre, mais on doit le trouver facilement sur le Net... Introduction à la phénoménologie, un truc comme ça) est en fait essentiellement un commentaire sur les Méditations cartésiennes. Ceci dit, De Santi, c'est pas vraiment plus abordable que Husserl - mais bon, parfois, voir les choses présentées un peu autrement peut être éclairant, et son livre est très bon, de toute façon -et par ailleurs il ne s'attarde pas tellement sur les questions que tu évoques (et qui touchent au début de l'oeuvre) mais se concentre sur la vraie affaire de ce texte, l'abominable Cinquième méditation...

Une boutade, pour finir, et revenir à notre débat : tu notes que Husserl a fait 5 méditations alors qu'il y en a 6 chez Descartes. Il en manque une. Et de quoi s'agit-il dans la sixième méditation chez Descartes? D'établir enfin que les idées que j'ai sur le monde, la réalité, etc. correspondent bien au réel, qu'elles sont fiables, qu'il y a bien un être à mettre en face de mes idées. Eh ben, Husserl a cru bon de s'en dispenser :content:

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 1154
Date d'inscription: 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Husserl, Ideen 2

Message par Phydias le Mer 10 Sep 2008 - 17:29

Je n'étudie pas Husserl dans un cadre prédonné. Je n'ai pas encore commencé mon année scolaire. :content:

Cependant, je suis très intéressé par les Méditations cartésiennes, non pas parce qu'on me les a conseillées, ni parce que cette œuvre philosophique est devenue culte dans l'étude de la phénoménologie. C'est juste que, comme je l'ai dit plus haut, je suis un grand admirateur de Descartes et que le titre d'Husserl m'a tout simplement interpelé. De plus, j'ai l'intention de spécialisé mon parcours en phénoménologie et je ne pense pas que je puisse couper au travers. perplexe

Je n'ai lu que 2 méditations sur les 5 pour l'instant et je n'y vois qu'un rappel de l'Ego cogito de Descartes, bien qu'il finisse par s'en éloigné au milieu de la seconde méditation. Donc pour l'instant, "no soucy" comme dirait l'autre :anxieux:

Je prends note du commentaire des MC. J'y jetterai sans doute un oeil.

Encore merci :impec:

Phydias
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 23
Date d'inscription: 01/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Husserl, Ideen 2

Message par helas.shinoda le Sam 20 Mar 2010 - 21:18

Je trouve Dessanti insupportable (mais avis perso), niveau commentaire, je peux te conseiller 'Introduction à la phinlosophie de Husserl" de R. Barbaras, c'est très bon. Pour Husserl, les médiations c'est tendu pour un début, commence plutôt pas "L'idée de la phénoménologie", après faut forcément se faire mal pour entrer dans husserl. ("la théorie de l'intuition dans la philosophie d'Edmund Husserl" de Levinas est très bon pour commencer aussi).

Pour aiguiller ta lecture comparative avec Descartes : il y a deux points important qui différentie Descartes et Husserl, chez Descartes le projet est épistémologique, il s'agit de trouver une connaissance indubitable, chez Husserl le projet est ontologique, il s'agit de décrire le mode d'être des choses ; il n'y ap as de substance chez Husserl.

Je fait mon mémoire sur Husserl, n'hésite pas a me contacter si tu veux quelques éclaircissement.

helas.shinoda
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 1
Date d'inscription: 20/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum