Quel est le problème avec la philosophie ?

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par tule le Dim 21 Aoû 2016 - 22:52

Non, je suis un peu lent...

tule
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par Bergame le Lun 22 Aoû 2016 - 11:55

Ah, tu vois, cette frustration que tu ressens, le fait que, manifestement, tu attaches ton orgueil à ce que tu crois être ton intelligence, pourraient donner l'idée à tes interlocuteurs que, quoique tu en dises par ailleurs, tu pars bien du principe que tu es le producteur de ta pensée. [...]

Du reste, et pour ouvrir le sujet, il me semble que c'est l'une des conséquences à la position du "je pense". Lorsqu'on part du principe que "je" est le sujet de "sa" pensée, n'y a-t-il pas le risque de, comment dire, attacher la mesure de son "ego" à la qualité perçue de cette pensée ?

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...

Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par lanK le Lun 22 Aoû 2016 - 12:33

Moi je croîs qu'il faut encourager tule.
Tule lâche pas l'affaire.
Éprouve par toi-même,à haute voix,ce qui te convient maintenant .
Puisque tu aimes bien les citations,c'est cadeau,c'est pour toi:
"Nous vivons dans l'oubli de nos métamorphoses"

_________________
je ne me soumettrais jamais à ces comportements crapuleux ...!!!

lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par tule le Lun 22 Aoû 2016 - 16:34

[...]
Quand je dis que j'ai lu sept livres, c'est une blague, évidemment... [...]


La vérité, c'est que je suis un génie qui se passe de lire. Lol

Bien sûr que j'ai lu des bouquins.

Tout ça pour noyer le message où je montre que tu as des méthodes douteuses [...] : http://digression.forum-actif.net/t855p300-quel-est-le-probleme-avec-la-philosophie#30812
Le prochain message de ce genre de tule sera supprimé et non pas seulement édité.


Dernière édition par Rêveur le Lun 22 Aoû 2016 - 23:27, édité 8 fois

_________________
Il définissait la philosophie comme l'art de trouver une mauvaise raison à ce que l'on croit d'instinct.

tule
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par tule le Lun 22 Aoû 2016 - 23:26

... message supprimé

_________________
Il définissait la philosophie comme l'art de trouver une mauvaise raison à ce que l'on croit d'instinct.

tule
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par Rêveur le Lun 22 Aoû 2016 - 23:46

Bon, du coup je te laisse celui-ci.
 Comme je te l'ai dit par MP, au fond, tu peux parler de ce que tu veux, de science, de math, tu peux écrire des poèmes, tu peux être bête (le tout étant alors de ne pas te prétendre intelligent tout en méprisant ouvertement les autres mais de savoir te remettre en question) (promis c'est général, je ne parle pas de toi) (du coup tu vas croire que si) (...), mais juste, ne sois pas agressif (ironique si tu veux, mais pas de "la ferme" ou autre), et ne réécris pas plusieurs fois le même message (je veux dire que c'est la même idée) pour dire que c'est pas cool tout ça. De toute façon, je ne retire rien d'important. Ton contenu philosophique (même bête), sauf s'il est trop emmêlé à des insultes ou autre, ne craint rien.
 Ça vaut évidemment pour tout le monde.

_________________
Reprenez garde à ceux qui n'ont rien,
Qu'on a laissés au bord du chemin ;
Rêveurs rêvant le monde meilleur :
Ils voient la colère monter dans leur cœur.
(L'oiseau malin, Alain Souchon & Laurent Voulzy)


Je suis Paix.

Rêveur
Admin
Admin

Nombre de messages : 1267
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 24/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par tule le Mar 23 Aoû 2016 - 4:57

Bergame a écrit:manifestement, tu prétends nous dire, et même nous démontrer, citations superficielles à l'appui, que la philosophie ne sert à rien, n'est-ce pas ?
Mais en quoi cette démonstration est-elle supposée nous intéresser, d'une part ? Et qu'est-ce qui peut bien te pousser à nous la faire, d'autre part ? En somme, si la philosophie ne sert à rien et ne vaut pas une minute d'attention, que fais-tu ici ?

La conclusion de mon message se trouvait à la fin de celui-ci. J'ai écrit l'inverse de ce que tu as lu :

tule a écrit:Pour revenir à mes moutons (Celui qui sait agit, celui qui ne sait pas enseigne., entre autres idées) : Peu importe ce que la pratique a enseigné au philosophe, il ne me semble pas exagéré de supposer, si je devais me fier à mes lectures (c'est-à-dire à ceux dont j'estime l'avis (je ne prétends pas avoir cité objectivement les textes les plus révélateurs)), que le philosophe observe des contenus arides pour la vie (sa vitalité, son enthousiasme pour vivre simplement (Cioran : « L’inconscience est le secret, le « principe de vie » de la vie. Elle est l’unique recours contre le moi, contre le mal d’être individualisé, contre l’effet débilitant de l’état de conscience, état si redoutable, si dur à affronter, qu’il devrait être réservé aux athlètes seulement. »)), et peut-être même qu'il en devient étranger : aussi loin qu'il est philosophe, il serait incommunicable ; qu'il soit trop abstrait (et doive s'enfermer dans un jargon et un système précis), ou trop clairvoyant pour qu'il soit compris à sa juste valeur.

______

Bergame a écrit:Ah, tu vois, cette frustration que tu ressens, le fait que, manifestement, tu attaches ton orgueil à ce que tu crois être ton intelligence, pourraient donner l'idée à tes interlocuteurs que, quoique tu en dises par ailleurs, tu pars bien du principe que tu es le producteur de ta pensée. Un producteur un peu lent, un peu malhabile, c'est entendu, mais surtout un producteur qui clamerait : "Boarf, qu'est-ce qu'on a besoin de fruits, de légumes, de céréales, et d'élevage quand on peut se faire sa petite soupe de pommes de terre chaque soir ?" Un décroissantiste de la pensée, quoi.

Du reste, et pour ouvrir le sujet, il me semble que c'est l'une des conséquences à la position du "je pense". Lorsqu'on part du principe que "je" est le sujet de "sa" pensée, n'y a-t-il pas le risque de, comment dire, attacher la mesure de son "ego" à la qualité perçue de cette pensée ?

J'ai écrit strictement l'inverse :

tule a écrit:Dans le message de départ, je distingue ce que je pense (dont je doute douter, en effet) et les questions que je pose, qui ont pour but d'obtenir d'autres interprétations, d'autres points de vue. Je ne pense pas avoir suggéré que je voulais convaincre qui que ce soit. Fatalement, quand je m'exprime c'est mon avis qui ressort. Pour autant, je n'ai pas pour objectif de convaincre. Ce serait très naïf. L'idée proposée est fantaisiste, ésotérique, tout ce que l'on veut : personne ne pense comme ça, même pas moi : je me prends au jeu comme tout le monde, je crois penser.
Ce message vient de là :
http://digression.forum-actif.net/t1255-les-influences-qui-nous-viennent#30785

Pour répondre à ce même reproche, voici un message où j'insiste sur la citation que j'avais donnée de Pessoa :

http://digression.forum-actif.net/t1255-les-influences-qui-nous-viennent#30781

Dans cet autre message, l'expert dont je poste une vidéo explique que nous pensons tous avoir un self.

http://digression.forum-actif.net/t1255-les-influences-qui-nous-viennent#30706

Dans un autre encore j'écris : "Il faut un "sujet" qui croit agir et décider.* Ça ne change rien à ce qu'on observe tous les jours, parce que l'idée c'est qu'on observe simplement mal d'habitude" : http://digression.forum-actif.net/t1255-les-influences-qui-nous-viennent#30695

Ici aussi :
 
tule a écrit:
euthyphron a écrit:Si la question, nouvelle, est "qu'est-ce que je sais de comment apparaissent les pensées?" (je te cite), alors c'est plus facile : tu n'en sais rien et moi non plus. Donc, je préférais l'autre question, qui laissait la place à la réflexion, parce que poser une question juste pour constater qu'on ne peut pas y répondre ce n'est pas très stimulant.

J'avais cru comprendre que pour marcher (pour reprendre ton expression), il fallait... marcher. Si je jongle avec les idées, il faut que je leur accorde du crédit. Si je me donne le pouvoir de tout juger avec ma raison, j'ai le choix : 1. je nie avoir un inconscient (ça supprime tout les contenus que je ne serai pas capable de maîtriser, puisque j'ignore leur existence au moment où je parle ou réfléchis, agis (du moins, dans le détail (je ne connais pas à tout instant tout ce qui m'influence))) ; 2. Bah, je ne trouve pas de petit 2...

tule a écrit:Eh bien, ça me fait penser à ce que me disait euthyphron : Je fais semblant de me poser la question, je n'ai pas essayé de marcher... Je pense que tout le monde se prend au jeu, même si personne ne sait précisément où le mènent ses pensées avant de les avoir dites ou écrites. Il faut écrire pour savoir ce qu'on pense, disent certains. Un autre dit qu'on ne lit des livres que dans la mesure où l'on est en accord avec leur contenu (je sais vraiment plus de qui, mais il y a moyen que je retrouve).

Bien sûr que tout le monde croit à ce qu'il pense, mais la question que je souhaitais poser (et cela me paraissait pertinent de ne pas tenir pour acquis l'évidence qui mène les philosophes (pas tous, ouf) à vouloir enseigner et convaincre (eux, savent-ils se changer ?)) n'avait pas pour but de décréter un non franc ( : non, on ne sait pas comment on pense, et alors nous ne pouvons pas soupeser des idées objectivement et écrire des livres qui seront utiles à tous), mais plutôt de questionner sur la pertinence de savoir d'où on parle (personnellement, j'appuie la question, et je lis des nihilistes, des constructivistes, des gens qui se prennent dans leur œuvre tout en le sachant (comme les écrivains qui mettent leur peau sur la table : "Pour avoir du style, il faut mettre sa peau sur la table. Le style, c'est l'homme nu. Le style, c'est l'homme seul perdu dans la foule." comme écrit Bukowski)).
http://digression.forum-actif.net/t1253p25-est-on-reellement-capable-de-soupeser-des-idees#30680

Je pense que je peux m'arrêter là. Je l'ai dit partout.

Bergame a écrit:Ah, tu vois, cette frustration que tu ressens, le fait que, manifestement, tu attaches ton orgueil à ce que tu crois être ton intelligence, pourraient donner l'idée à tes interlocuteurs que, quoique tu en dises par ailleurs, tu pars bien du principe que tu es le producteur de ta pensée.

Pour paraphraser le grand Hercule Poirot : Tout le monde n'a pas le génie de savoir lire.

Rêveur a écrit:Ton contenu philosophique (même bête), sauf s'il est trop emmêlé à des insultes ou autre, ne craint rien.

Sans animosité, j'insiste (car ça a été supprimé): Bergame et toi, je vous méprise au moins autant en retour.

_________________
Il définissait la philosophie comme l'art de trouver une mauvaise raison à ce que l'on croit d'instinct.

tule
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par Bergame le Mar 23 Aoû 2016 - 15:15

Tout cela pour conclure là-dessus ?!

Mais pourquoi nous méprises-tu ? Qu'est-ce qu'on t'a donc fait ?
Enfin Rêveur, à la limite, bon, il t'a modéré, ca ne te fait pas plaisir, admettons. Il faut dire que tu as de sacrés écarts de langage, quand même ! Nous traiter, lanK et moi de sales c**s, tu avoueras quand même que c'est très moyen ? Heureusement que Rêveur te modère, c'est son rôle.

Mais et moi ?! Moi qui dis depuis ton arrivée qu'il y a des choses intéressantes dans ce que tu dis ! Moi qui prends le temps de t'expliquer l'arrière-plan d'une discussion vieille de plusieurs années ? Qui prends tout à fait au sérieux tes interventions, qui me propose de répondre à certaines de tes idées, bref qui discute avec toi -et c'est bien pour cela que tu es ici, n'est-ce pas ? Pourquoi donc me méprises-tu, moi ? Qu'est-ce que je t'ai donc fait ?

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...

Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par tule le Mar 23 Aoû 2016 - 18:15

Tu ne sais pas lire et tu étais un admin absurde. Noie pas le poisson avec ta condescendance mal placée.

_________________
Il définissait la philosophie comme l'art de trouver une mauvaise raison à ce que l'on croit d'instinct.

tule
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par Bergame le Mar 23 Aoû 2016 - 21:25

"Absurde" ? Et qu'est-ce que cela veut dire, ca, un administrateur "absurde" ?  

Mon ami, tu es là depuis une semaine et tu multiplies les jugements à l'emporte-pièce à l'égard des uns et des autres. Et parfois avec de gros écarts de langage. Je pense qu'il serait bien que tu te calmes quand même.
C'est mon dernier message en tant qu'intervenant, ensuite je modère les posts que je juge inutilement polémiques. Ok ?

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...

Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2313
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par tule le Mar 23 Aoû 2016 - 22:10

Blurp.

_________________
Il définissait la philosophie comme l'art de trouver une mauvaise raison à ce que l'on croit d'instinct.

tule
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 15/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec la philosophie ?

Message par poussbois le Mar 23 Aoû 2016 - 22:47

et je répète donc ma question :

poussbois, Ven 19 Aoû 2016 - 12:58 a écrit:Vous allez tolérer cela longtemps ?

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum