J'aime/j'aime pas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par elbaid le Mer 5 Fév 2014 - 9:25

le "j'aime moi" n'induit pas forcément que j'aime les autres .

je peux considérer l'humanité comme étant fantastique au regard de son évolution , et ne pas aimer l'être humain dans son individu .
comme tu dis si bien que ce que j'aime en moi c'est ce que je déteste chez les autres , cependant je pense que c'est le cas pour tout le monde .

Après tout le quotidien , la vie en société reflète cet etat d'esprit . le vivre ensemble n'induit pas forcément que l'on a de l'amour pour son prochain , preuve en est le fait de placer sur le dos des autres les ressenties d'une crise .

c'est pas ma faute c'est la faute à l'autre , et en substance l'étranger mais aussi c'est la faute aux hommes politiques , c'est la faute aux chinois...etc etc etc .

IL y a des tas d'exemple . ceux qui n'aiment pas les homos , et d'autres qui n'aiment pas les chasseurs , inversement les chasseurs qui n'aime pas les écolos... alors imagine un chasseur homo !
les jeunes qui n'aiment pas les vieux , les vieux qui n'aiment pas les jeunes..
le privée qui n'aime pas le fonctionnaire , et le fonctionnaire qui n'aime pas le privée.
aussi il y a le travailleur qui ne supporte pas celui qui ne travaille pas et qui vie d'assistanat . ce cas est légion .

sur tout en période de crise , on a tous de bonne raison se détester les uns des autres . et on voit bien ce réflex d'auto défense qui consiste à détester certaines catégories de populations .
par exemple les Rom , c'est un fait . certains citoyens ne veulent pas de rom dans leurs villes , "c'est sale , ça pue et ça vole" . cela induit forcément qu'ils sont détestable et donc certains français n'aime pas les roms .

mais bon la catégorie des gens qui n'aiment pas les autres pour x raison sont tous d'accord sur un point , c'est qu'ils s'aiment eux même....hihi

je ne fais que refléter une réalité .

il y a autre chose que j'aime pas , c'est les "ismes" , J'ai horreur des mots qui se termine en "isme" .

il y a pas longtemps je me suis présenté sur ce forum :http://www.forumdephilosophie.com/ , et en guise de présentation j'ai dit que je n'aimais pas les "ismes" , ni une ni deux j'ai été banni , même pas eut le temps d'intervenir sur un sujet , je me présente et PAF banni ! lol

crois tu qu'ils m'aiment ?  


elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par euthyphron le Mer 5 Fév 2014 - 11:30

C'était donc la possibilité 3. Maintenant, ne serait-il pas logique d'y remédier? S'installer dans une sorte de conflit avec soi-même n'est a priori ni sain ni vraiment jouissif, une fois épuisées les énergies créatives que cela peut donner.
D'autant qu'il suffit de pousser un tout petit peu le raisonnement, et l'on s'aperçoit que la haine de l'autre est un moyen de parvenir à se haïr soi-même de  façon confortable. On remarquera, par exemple, que toute parole haineuse prononcée par un homme contre les femmes en général est une manière de se plaindre de son incapacité à avoir des relations saines avec elles, donc une manière de parler de soi en mal, en sauvant les apparences. Je n'ai jamais rencontré d'exceptions à cette règle.

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par elbaid le Mer 5 Fév 2014 - 12:02

On remarquera, par exemple, que toute parole haineuse prononcée par un homme contre les femmes en général est une manière de se plaindre de son incapacité à avoir des relations saines avec elles, donc une manière de parler de soi en mal, en sauvant les apparences a écrit:

oui bien sûr , l'inverse est valable aussi les femmes envers les hommes .
on sauve les apparences en effet , pour sauver son "estime de soi" .
et d'ailleurs on s'y trompe pas , il y a de plus en plus de célibataires , enfin plus que autrefois . justement pour éviter ce "conflit avec soi même" . une forme de lâcheté , oui certainement .

_________________
« Le monde est peuplé d'imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde ».
avatar
elbaid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 21/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Vargas le Dim 2 Mar 2014 - 22:46

Je vais répondre en reprenant tout ce que j'ai pu lire sur ce sujet, ne me laissant le droit de changer de section parfois (ce sera mon chemin de croix pour être si peu présent dans ce lieu que j'ai aimé avoir créé et mon remerciement envers vous tous, réels créateurs de ces lieux que j'aime tant revisiter)



J'aime
le navarin de la femme de neopolina (c'est une métaphore qui rime, on s'expliquera en MP), la philosophie, les gens qui aime plus de choses qu'ils n'aiment pas de chose, la parité, la tolérance , l'écoute, lire, nager, partir à l’aventure loin de chez moi, la couleur de l’herbe au soleil couchant, courir devant une averse en sachant qu’elle est la plus rapide, la betterave (faurt que je vous fasse la cuisine IRL un jour et, oui, cru bien entendu), Partir, être étranger, découvrir, être séduit, les gens qui savent en garder sous la pédale, apprendre, observer, la confiance, l'élégance, faire rire, trouver le mot juste, faire plusieurs choses en même temps, la proximité intellectuelle, mon père, le cinéma, les enfants que je n'ai pas, l'avenir, la stratégie, certains souvenirs, le chemin parcouru, l'orage, marcher, jouer, les endives, la ville où j'ai grandi, la superficialité, la fin, perdre, grossir, ma mère, rester, 'odeur métallique du béton chaud après les premières pluies, se comprendre à demi-mot, être fort à plusieurs, me gratter quand ça me gratte, les surprises, Sonic Youth, le bruit d'une bouteille qu'on débouche, l'odeur du café, la fierté des humbles, jouer aux cartes, la pudeur de taire l'essentiel, me dire que des bestioles de 3mm sont capables de voler et de se reproduire, La galette quand elle est bien faite, les Monty Python, Digression, les dessins d'enfant, le fait de dire "dessin d'enfant" après "Digression", manger, Social living de Burning Spears, Burning Spears, le reggae, la musique, la vie, Toulouse, avoir découvert The Jesus And Mary Chain en lisant ce sujet, avoir découvert The Jesus And Mary Chain en lisant ce sujet, George Perec, PJ Harvey, Nick Cave, Jacques BGrel, Partir pour peut-être ne jamais revenir, les Grandes découvertes, The Legendary Pink Dots, les baraques à frites et la sauce samouraï, prendre un café en terrasse en plein hiver, un dimanche après-midi et voir plein de monde dans la rue, les chats, aimer plus que je ne déteste.


Je n'aime pas
La frime, la nostalgie des amis perdus, écouter des discussions débiles, être obligé de participer à des discussions débiles, perdre des amis de vue, les disputes, ne plus avoir envie de lire, faire toujours le même chemin, le cynisme, ma dépendance, mon incapacité à construire, ne pas être compris, le chantage, mon manque de mémoire, la condescendance, la pusillanimité, la fin, perdre, grossir, ma mère, rester, la viande de veau, les surprises, les bavards qui ne s'écoutent pas parler, les frustres, qu'on me souhaite ma fête, , me couper en me rasant le matin, qu'on me souhaite mon anniversaire, les anniversaires et toutes les fêtes à date fixe, les prétentieux qui s'écoutent parler, les cyniques, , d'une manière générale tout ceux qui croient en leur jeu sans savoir que c'est leur vie, l'UMP, le machisme, les scientistes, la malhonnêteté intellectuelle, Ceux qui n'aiment pas Camus, les chewing-gums surtout les trop gros, le mépris des suffisants, les centre-villes consacrés au pompes, aux fringues et à la restauration rapide, ne pas aimer plus que je n'aime (ouf, c'est impossible)


_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 772
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Ataraxie le Lun 3 Mar 2014 - 1:59

euthyphron a écrit:On remarquera, par exemple, que toute parole haineuse prononcée par un homme contre les femmes en général est une manière de se plaindre de son incapacité à avoir des relations saines avec elles, donc une manière de parler de soi en mal, en sauvant les apparences. Je n'ai jamais rencontré d'exceptions à cette règle.
Et puis il y a l'expression consacrée "savoir parler aux femmes" qui signifie l'art de les séduire pour un homme. "Savoir parler aux hommes" pour une femme ne signifie jamais (ou très rarement) l'art de les séduire mais l'art de les amener à confier leurs états d'âmes, à parler (avoir le verbe rare est un signe de virilité). Il y a des mots ou des expressions comme ça qui changent de sens selon qu'ils concernent un homme ou une femme : "provocant"  par exemple pour un homme signifie insolent (plutôt verbalement) mais pour une femme il signifie séductrice, aguicheuse (le mot est pourtant strictement le même). Ca fait un certain temps déjà mais j'avais fait une recherche sur l'expression "savoir parler à" sur les sites répertoriés sur Google et "savoir parler aux femmes" arrivait en tête avec "savoir parler aux enfants, aux ados, aux journalistes, à ses salariés" en gros des catégories de gens qui sont connues pour poser des problèmes de communication. J'avais regardé dans les paroles de chansons d'amour (des chansons connues bien sûr) et je me souviens que les rôles étaient très traditionnels : les chanteuses réclament que les hommes leur disent des mots d'amours et les chanteurs entreprennent de faire une déclaration d'amour aux femmes. Bref, on jouait dans la conversation amoureuse les rôles sexuels. Précision : je travaillais sur l'énoncé "Je t'aime", ses effets, ses conditions d'énonciation et sur le rituel de la déclaration d'amour. Une chose en entraînant une autre (et comme j'ai du mal à m'arrêter) j'avais bifurqué sur la dévirilisation de l'homme à travers le vocabulaire de l'homosexualité. C'était hallucinant, la quantité d'insultes portant sur les homosexuels. Je ne sais pas ce que cette population a bien pu faire de si épouvantable à l'humanité pour mériter un chapelet d'insultes orduriers quasi illimité. Avec la mère, l'homosexuel est la figure qui concentre le plus d'insultes. Enfin l'homosexuel passif car il y a clairement discrimination entre le passif et l'actif dans les insultes (le passif est insultant car il dévirilise l'homme). Bon je m'arrête là, sinon je vais encore faire un pavé en 5 parties  
avatar
Ataraxie
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par neopilina le Lun 3 Mar 2014 - 2:44

TOUTES mes ex m'adorent. Un jour une vieille amie m'a dit : " Les femmes te font confiance, tu comprends ça ? " J'ai pris le temps de lui répondre, histoire qu'elle comprenne que j'y avais réfléchi ( Bien avant qu'elle me le dise d'ailleurs. ). J'ai répondu : " Oui, je comprends ".      .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4519
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Ataraxie le Lun 3 Mar 2014 - 15:18

Tombeur vas
avatar
Ataraxie
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Courtial le Sam 8 Mar 2014 - 19:58

vargas a écrit: ne plus avoir envie de lire

Je contreviens à ma propre règle, qui portait qu'il n'y a pas besoin de se justifier et encore moins de porter des considérations justifiées ou justifiables.
Mais bon, je ne peux pas m'empêcher d'avoir envie de poser des questions.  Comme par exemple  :

Est-ce que tu fais une relation (ou pas) entre tes oeuvres comme modérateur et ton envie de lire ?
Pour ma part, il y en a un, et direct : je n'ai plus jamais rien lu sérieusement depuis que je me mêle d'Internet, des Fora, etc.
J'ai passé 40 ans de ma vie à lire et à relire, j'ai niqué mes yeux à déchiffrer des dizaines de milliers de pages, et aujourd'hui je m'en fous, il doit bien y avoir 5 ans que je n'ai pas ouvert un bouquin  pour le lire jusqu'à la fin, enfin bref, tu as compris ma question : est-ce que c'est Internet qui suscite ta non-envie de lire ?
Tu es prié de répondre que oui, sinon je te réputerais pour un anormal  .

Naturellement, tu peux aussi répondre que non, si tu tiens absolument à ce que je te tombe dessus.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par poussbois le Dim 9 Mar 2014 - 5:23

Vargas a écrit:Je vais répondre en reprenant tout ce que j'ai pu lire sur ce sujet, ne me laissant le droit de changer de section parfois (ce sera mon chemin de croix pour être si peu présent dans ce lieu que j'ai aimé avoir créé et mon remerciement envers vous tous, réels créateurs de ces lieux que j'aime tant revisiter)

J'avais pas lu et j'aurais raté sans l'intervention de Courtial... Très étonnant comme impression et tout à fait dans ce qu'on défend ici, avec toi et Bergame et presque tous, d'ailleurs : reconnaitre que ce qui se construit ici est plus complexe qu'une confrontation d'ego à ego mais participe d'un réel esprit collectif qui ne peut plus se suffire à lui-même en tant qu'individu.

Je participe moins, mais je continue à lire et je suis impressionné de voir à quel point les avis les plus tranchés et les plus irréconciliables finissent par infuser la pensée des plus réfractaires. Ton remix du "j'aime, j'aime pas" en est une très élégante métaphore.


J'aime

partir toujours et encore, aller profond, arriver et découvrir, tomber amoureux, découvrir des monts et vallées inconnues, la lettre Y, le jus de goyave, la saveur de la caïmite.

J'aime pas

voyager, prendre des photos, être pris pour un touriste, quitter ceux que j'aime.

_________________
Le Nord, c'est par là.
avatar
poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par neopilina le Dim 9 Mar 2014 - 18:33

à Courtial,

Au début de ma connexion ( 2009 ) ça m'a fait pareil, grosse dépression de lecture, et puis je me suis aperçu que le web c'était de l'épicerie. Maintenant que j'ai acquis une certaine maturité wébienne, je fais les deux en même temps. Et je suppose que quant le web prend le dessus, et vice versa, ça se voit !      .


Dernière édition par neopilina le Lun 10 Mar 2014 - 22:08, édité 1 fois

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4519
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Courtial le Dim 9 Mar 2014 - 21:01

J'envie ce que tu appelles "maturité".
Très justement d'ailleurs, parce que ce que j'évoque est surtout une question de gestion des pulsions.
C'est pour ça au reste que j'en ai assez des déclarations sur Internet comme liberté, etc.
Libérer ses pulsions, c'est pas la liberté, c'est le contraire de la liberté.
Mais aller lire un bouquin de Bouveresse ou de Marion, ça ne peut pas être l'appel de la pulsion.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par neopilina le Lun 10 Mar 2014 - 14:51

Courtial a écrit: Très justement d'ailleurs, parce que ce que j'évoque est surtout une question de gestion des pulsions.
C'est pour ça au reste que j'en ai assez des déclarations sur Internet comme liberté, etc.
Libérer ses pulsions, c'est pas la liberté, c'est le contraire de la liberté.

Très bien senti. Je crois qu'on a tous vécu ça. Au début de ma connexion, la première chose que je faisais en rentrant du boulot, c'était d'allumer cet engin. Y'avait du pulsionnel là-dedans, de la frénésie. Faut dire que pour causer de philosophie je n'ai et n'ai toujours que le web, je sortais d'un tel isolement de plus de 25 ans.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4519
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par toniov le Sam 22 Mar 2014 - 14:38

J'aime,
me demander pourquoi je n'aime pas après avoir décidé que je n'aimais pas
je n'aime pas ,
Ce que je pourrais aimer mais que j'ai décide que je n ' aimais pas
j'aime décider en connaissance de cause
Je n'aime pas
Juste ce que je viens de dire
Mais j'aime quand méme

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 27/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Vargas le Jeu 27 Mar 2014 - 22:00

Courtial a écrit:
vargas a écrit: ne plus avoir envie de lire

Je contreviens à ma propre règle, qui portait qu'il n'y a pas besoin de se justifier et encore moins de porter des considérations justifiées ou justifiables.
Mais bon, je ne peux pas m'empêcher d'avoir envie de poser des questions.  Comme par exemple  :

Est-ce que tu fais une relation (ou pas) entre tes oeuvres comme modérateur et ton envie de lire ?
Pour ma part, il y en a un, et direct : je n'ai plus jamais rien lu sérieusement depuis que je me mêle d'Internet, des Fora, etc.
J'ai passé 40 ans de ma vie à lire et à relire, j'ai niqué mes yeux à déchiffrer des dizaines de milliers de pages, et aujourd'hui je m'en fous, il doit bien y avoir 5 ans que je n'ai pas ouvert un bouquin  pour le lire jusqu'à la fin, enfin bref, tu as compris ma question : est-ce que c'est Internet qui suscite ta non-envie de lire ?
Tu es prié de répondre que oui, sinon je te réputerais pour un anormal  .

Naturellement, tu peux aussi répondre que non, si tu tiens absolument à ce que je te tombe dessus.
J'aime que tu déroges à tes propres règles quand c'est bon   
Oui, pour faire simple, mais c'est plus inextricable que cela.
J'ai énormément lu et écrit  dès le collège, passé la seconde (vitesse) au lycée puis ai eu une période "à fond car université pour les études"( j'étais en littérature et était encore plus philo dans l'âme, déjà impliqué à fond dans le forum Philautarchie), puis quasi 2 ans de totale liberté en passant mon temps à lire (naissance de Digression), sachant que je n'aimais pas l'ambiance "on ne pense qu'à faire de vous des profs et tant pis si vous aimez autre chose que ce qui est au programme". J'ai atteint le nirvana à ce moment là.
Puis l'envie de faire du concret total, quitte à faire un boulot manuel, le sentiment que, si je poursuivais ma passion fondamentale de lire/écrire, cela pourrait me couter la possibilité d'aimer vivre. Le choix ultime de celui qui fait le choix de vivre pour la littérature ou d'être littéraire pour vivre. Je voulais par-dessus tout répondre à cette sirène du "par-dessus tout, fais quelque chose où tu te sentiras bien et utile". Puis réussite à trouver une voie professionnelle liée aux textes, à la littérature, à la philo, à la culture.
Et à partir du moment où j'ai choisi cette voie-là, je me suis mis en position, de toute mon énergie, à faire lire les autres et moins à lire car ce n'est absolument par la même posture, pas le même recul critique.
J'ai donc moi-même beaucoup moins lu dès lors et beaucoup moins réussis à me sentir capable de contribuer à des discussions en tant que modérateur comme auparavant.

Bref, mon activité de lecteur/écrivant (tant sur Digression que pour mes créations personnelles ailleurs) et mon activité de modérateur sont étroitement liés. Et à partir du moment où j'ai pu exprimé en tant qu'acteur professionnel cette appétence, j'ai trouvé un nouvel équilibre qui m'a clairement fait passer de celui qui contribue textuellement et lit à celui qui organise et favorise le fait de lire.
Mais... le besoin gargantuesque de lire revient depuis un an malgré tout sous la forme de quelques ouvrages critiques en philosophie et/ou esthétique ou bien des sagas comme Game of Thrones ou The Enders'Game, cette fois en version originale parce que les exigences ont augmentées de niveau :)

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 772
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime/j'aime pas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum