" Être et Temps ".

Aller en bas

" Être et Temps ".

Message par neopilina le Mer 4 Déc 2013 - 14:53

Husserl meurt en 1938, " Être et Temps " ( Dédié à Husserl. ) est publié en 1927, connait-on des commentaires de cette oeuvre par Husserl, merci.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par Courtial le Mer 4 Déc 2013 - 18:58

A ma connaissance, on a les notes marginales que Husserl a portées sur son propre exemplaire de Sein und Zeit.

http://religiousstudies.stanford.edu/wp-content/uploads/14-1929-MARGINALIA-TO-SZ.pdf

Je ne sais pas si ça existe en français. Je crois que Granel en cite quelques unes quelque part, mais je ne sais plus où.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Mer 4 Déc 2013 - 19:16

Merci Courtial.
Pas de texte suivi donc. Bizarre.

P.S. Remarque générale puisque ton lien n'est pas en français : je m'insurge en gros une fois par semaine que certains textes existent en allemands et anglais depuis des lustres, et pas en français,   .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par Courtial le Jeu 5 Déc 2013 - 23:34

.
Pas de texte suivi donc. Bizarre.
Ben non, ce sont des notes mises en marge d'un texte qu'il faut avoir sous les yeux, donc texte suivi, pas possible.
C'est pas éditorialement tenable (nous parlons d'un bouquin qui va intéresser 62 personnes en France).
Et naturellement Husserl, qui était fort occupé, avait autre chose à faire qu'écrire un texte suivi sur les publications d'un de ses élèves...

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Ven 6 Déc 2013 - 16:51

Extrait de la fiche wikipédia ( Tiens, je leur ai filé 20 euros ce matin ! ) : " Il meurt le 26 avril 1938, alors que le national-socialisme menace de destruction ses manuscrits inédits. Ils furent heureusement évacués à Louvain où se trouvent encore aujourd'hui les fameuses Archives Husserl, dans lesquelles près de 300 000 feuillets restent à dépouiller ".

300 000,   .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par Courtial le Ven 6 Déc 2013 - 18:24

Oui, il semblerait. C'est ce qu'on m'a dit, du moins.
Husserl a déjà publié beaucoup de livres, il en a signé aussi beaucoup qu'il avait moins écrits, mais il a fait semble-t-il un travail inlassable de son côté et écrit des milliers de pages non publiées et non traduites.
On connaîtra mieux cela lorsque nous seront morts toi et moi.
Il faudra sans doute beaucoup de temps pour démêler tout cela et pouvoir sortir des éditions correctes et nous ne serons pas là pour les voir, probablement.
Ce n'est pas que qui que ce soit ait de la mauvaise volonté, mais tout cela est épouvantablement cher (comme dit dans un autre sujet, ce n'est pas à l'ESIT qu'on va trouver des types capables de déchiffrer des manuscrits de Husserl !), c'est très lent parce que les types qui peuvent bosser là-dessus sont lents, etc.
On finira donc par savoir ce que pensait exactement Husserl, mais pas tout de suite.

Comme je ne suis jamais bien loin des phénoménologues, j'entends des choses, mais je n'ai pas encore les textes sous les yeux. On m'a dit plusieurs fois que Husserl continuait toujours de travailler de manière phénoménologique sur des choses ou dans des terrains qui contredisaient ses principes, mais qu'il ne s'en alarmait pas plus que cela, que cela le gênait beaucoup moins qu'on le croit, etc.
Mais bon, encore une fois, je n'ai pas vu et je n'aurai sans doute pas l'occasion de voir.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Sam 7 Déc 2013 - 17:11

Courtial a écrit: On m'a dit plusieurs fois que Husserl continuait toujours de travailler de manière phénoménologique sur des choses ou dans des terrains qui contredisaient ses principes, mais qu'il ne s'en alarmait pas plus que cela, que cela le gênait beaucoup moins qu'on le croit, etc.
J'aime beaucoup cette liberté, cette attitude, que je pratique : si celles et ceux qui cherchent avaient un parcours rectiligne, ça saurait, et pis on en serait pas là mais beaucoup plus loin, enfin bref.
Même si bien sûr le mot à mot doit être disponible dans toute son ingratitude, j'ai très tôt été vacciné contre la chimère de l'oeuvre complète, puisque j'entre en philosophie avec Platon ( Facile à lire au moins : grand artiste, écrivain, metteur en scène. ) et dans le feu de l'enthousiasme avec tout Aristote, ça m'a calmé d'entrée si j'ose dire.
Mais donc si j'arrive à suivre très loin les métaphysiciens, c'est en tout cas au moins mon sentiment, la phénoménologie, je n'ai jamais pu. " Les recherches logiques " m'ont tombé des mains, d'autant plus donc, comme tu l'as dit au dessus, et que l'on dit aussi à propos de " cette " oeuvre, qu'il y change au moins deux fois de caps.
Entendons-nous bien, elle a toute sa place, mais il se trouve que son avènement historique est profondément tributaire du et conformé par le cogito, ce qui ne m'a donc surtout pas encouragé à persévérer.
Chez Sartre, l'existentialisme est un humanisme, oui, si on n'oublie pas de préciser que c'est un voeu pieux, un argument d'autorité.
Ce qu'il n'est même pas le cas chez le Martin : la question du nihilisme pouvait pleinement se déployer. Arendt a parlé de la banalité du mal, et bien il y a la banalité de la banalité, voire moins, tout Heidegger. Je ne pense même pas qu'il fut nazi. Rasoir d'Okham : il a eu l'opportunité de passer la " fin du monde " à l'abri, ce qu'il a fait. Ce que la plupart d'entre nous aurait fait. Sartre a dit que le stalag lui avait été utile, notamment pour comprendre Hegel avec l'aide des lettres pédagogiques du Castor !
Ca me rappelle un jeune mathématicien français surdoué juif, qui s'est suicidé dans un patelin vosgien, près de chez moi, cerné par les allemands en 1940. Pendant quelques jours il griffonne furieusement, en demandant que ça ne soit ouvert que 50 ans après sa mort !  J'ai oublié son nom,    .
Ce qui me fait penser à un autre, mathématicien surdoué, il s'est barré au fond des bois, et il lançait des cailloux aux visiteurs ! On a des nouvelles !? Courtial, je suis sûr que tu vois !

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par victor.digiorgi le Sam 7 Déc 2013 - 22:12

neopilina a écrit: Heidegger. Je ne pense même pas qu'il fut nazi.

Non, bien sûr, qu'il n'était pas nazi. Quelle idée !  ...

Heidegger, l'introduction du nazisme dans la philosophie est un essai d'Emmanuel Faye, maître de conférence en philosophie à l'université de Paris X-Nanterre.

Paru pour la première fois en avril 2005 dans la collection biblio essais (le livre de poche), cet essai vise à démontrer que la pensée de Martin Heidegger est indissociable de son engagement dans le nazisme.

Il s'appuie sur des extraits épistolaires, des faits historiques et des extraits de cours, lesquels se sont déroulés dans le cadre de séminaires de 1933 à 1935.


(Wikipedia)



.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Sam 7 Déc 2013 - 22:23

Tout le problème, maintenant, c'est que j'attendrais qu'un autre que toi m'informes plus que je n'en sais à ce sujet, comme pour tout les autres d'ailleurs.
Rien de neuf sur le forum, je reprends donc ma lecture.

J'ai également dit, pour ne citer que le post que tu cites : " Chez Sartre, l'existentialisme est un humanisme, oui, si on n'oublie pas de préciser que c'est un voeu pieux, un argument d'autorité.
Ce qui n'est même pas le cas chez le Martin : la question du nihilisme pouvait pleinement se déployer ". Etc. J'ai déjà beaucoup dit ce que je pensais du personnage.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par Bergame le Dim 8 Déc 2013 - 9:30

victor.digiorgi a écrit:
neopilina a écrit: Heidegger. Je ne pense même pas qu'il fut nazi.
Non, bien sûr, qu'il n'était pas nazi. Quelle idée !  ...

Heidegger, l'introduction du nazisme dans la philosophie est un essai d'Emmanuel Faye, maître de conférence en philosophie à l'université de Paris X-Nanterre.

Paru pour la première fois en avril 2005 dans la collection biblio essais (le livre de poche), cet essai vise à démontrer que la pensée de Martin Heidegger est indissociable de son engagement dans le nazisme.

Il s'appuie sur des extraits épistolaires, des faits historiques et des extraits de cours, lesquels se sont déroulés dans le cadre de séminaires de 1933 à 1935.


(Wikipedia)

.
Sur un sujet tel que celui-ci, tu copy/paste une couverture de bouquin grandeur nature ou presque, histoire de bien nous bouffer de l'espace, et trois lignes de Wikipédia. Tu as l'impression de contribuer à la discussion ? Est-ce qu'au moins tu as lu ce livre, et peux nous faire un résumé de sa démonstration ?

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3264
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par victor.digiorgi le Dim 8 Déc 2013 - 9:51

.

Depuis le temps que nous nous connaissons, tu sais très bien que je ne sais ni lire ni écrire.

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par Bergame le Dim 8 Déc 2013 - 10:22

Ok, alors si tu ne l'as pas lu, fais-nous au moins le plaisir de ne pas bouffer de l'espace inutilement avec sa couverture. La citation WP suffira largement !...

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3264
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par victor.digiorgi le Dim 8 Déc 2013 - 11:24

.

J'allais te suggérer de supprimer les images qui te semblent occuper trop d'espace sur ton site de « penseurs », puisque tu es manifestement ici chez toi et que cela te confère le droit d'y faire ce que tu veux sans que cela ne m'en touche une en faisant bouger l'autre, et puis tu l'as déjà fait. Tu vois bien à quel point la vie est belle. Non ?

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Dim 8 Déc 2013 - 12:10

Courtial a écrit: Ca me rappelle un jeune mathématicien français surdoué juif, qui s'est suicidé dans un patelin vosgien, près de chez moi, cerné par les allemands en 1940. Pendant quelques jours il griffonne furieusement, en demandant que ça ne soit ouvert que 50 ans après sa mort !  J'ai oublié son nom,    .
Ce qui me fait penser à un autre, mathématicien surdoué, il s'est barré au fond des bois, et il lançait des cailloux aux visiteurs ! On a des nouvelles !? Courtial, je suis sûr que tu vois !
Ca me travaillait depuis hier, j'ai retrouvé, c'est Vincent Doblin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wolfgang_D%C3%B6blin , fils d'Alfred, connu aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_D%C3%B6blin[/quote]...

J'ai retrouvé l'autre " givré " ( Attention : ermite, j'ai rien contre, loin de là. ), c'est Alexandre Grothendieck : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Grothendieck

P.S. victor ne va pas l'aimer celui-là : il n'aime pas l'argent.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par victor.digiorgi le Dim 8 Déc 2013 - 17:22

neopilina a écrit:P.S. victor ne va pas l'aimer celui-là : il n'aime pas l'argent.
L'argent est une pourriture aussi dégueulasse que la prostitution et seule une loi identique à celle visant à pénaliser les clients des prostituées va permettre de l'abolir avec en plus beaucoup de LoL.

En attendant, avec quoi paye-t-il son beefsteak et son loyer ton « celui-là » qui n'aime pas l'argent occupant pourtant le territoire humain depuis des dizaines de milliers d'années ? Avec des idées de lendemains qui chantent ?

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Dim 8 Déc 2013 - 21:09

victor.digiorgi a écrit:En attendant, avec quoi paye-t-il son beefsteak et son loyer ton « celui-là » qui n'aime pas l'argent occupant pourtant le territoire humain depuis des dizaines de milliers d'années ? Avec des idées de lendemains qui chantent ?
C'est dit dans sa fiche. Avec sa retraite de prof et ses droits d'auteurs, il dit que ceux-ci satisfont ses besoins matériels. Et il se donne le droit de refuser d'autres formes de revenus, prix, etc.

P.S. Ha vi, p'tit vieux, " des idées de lendemains qui chantent " je m'en bats les rouleaux, c'est de l'histoire ancienne, je te rappelle que j'ai 44 ans, juste pour dire que depuis on a changé d'époque.    .
Je ne me suis connecté qu'en 2009. Je suis nul en informatique, et je le resterais. Mais j'ai des amis furets tout à fait disposé à m'aider, et surtout, il est bien clair que j'ai compris certaines choses à propos d'internet qui t'échappent encore.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par neopilina le Dim 15 Déc 2013 - 14:13

Le " Dasein "? Une limace qui se traine dans de la purée. Sartre épingle impeccablement cette démarche dans " L'être et le néant " : chapitre premier, III, Le pour-soi et l'être de la valeur: " Heidegger est tellement persuadé que le " je pense " de Husserl est un piège aux alouettes fascinant et engluant, qu'il a totalement évité le recours à la conscience dans sa description du Dasein. Son but est de le montrer immédiatement comme " souci ", c'est à dire comme s'échappant à soi dans le projet de soi vers les possibilités qu'il est...Ma possibilité ne peut exister comme " ma " possibilité que si c'est ma conscience qui s'échappe à soi vers elle. Sinon tout le système de l'être et de ses possibilités tombera dans l'inconscient, c'est à dire dans l'En-soi. Nous voilà rejeté vers le " cogito ".

La Ruse du Dasein avec le cogito, en toute inadvertance, comme il se doit, nous vaut une impressionnante ontologisation de la Subjectivité, du Monde, voilà ce que nous assène " Être et Temps ". Celui-ci génère une sorte de marginal, de vagabond, métaphysique, engourdi, terne, vaguement existensialiste qui survole fantomatiquement la vie très exactement comme l'a fait Monsieur Heidegger. Le Dasein fait de la vie une errance dans la purée de poix qu'est ici le Temps. Métaphysicien, oui, il voyait le " Bois " , mais solidement installé bien au delà de la Lisière. Il ne risquait pas de devenir un familier de l'Effraction. Et c'est donc de " là " que se déploie "  Vom Ereignis " (1), expressément à travers se personnage. Et comme je ne suis pas mauvais cheval, j'admets bien volontiers que cet ouvrage semble bien au dessus de " Être et Temps ". Il avait sans aucun doute médité la " fin du monde " survenue entre temps.

(1) C'est important la compréhension de ce titre, voir : http://digression.forum-actif.net/t843-beitrage-zur-philosophie-vom-ereignis#11942 . Il n'y a sans doute que la lecture de l'ouvrage qui me permettra de mieux le situer topologiquement.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4843
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: " Être et Temps ".

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum