Vos livres.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par victor.digiorgi le Sam 26 Oct 2013 - 3:21

neopilina a écrit:Y'a pas à dire, c'est " beau " le capitalisme, la quintessence de la culture occidentale. Comme le marxisme : en d'autres mains, ça va être encore plus chouette.
Je me demande si c'est vraiment le capitalisme (ou le marxisme, ou la religion, ou n'importe quelle idéologie) qui est « beau » quand se produit ce genre de bordel. Je me demande si c'est pas l'humain en tant que représentant d'une véritable essence du criquet dévastateur qui est à placer au centre d'un tel merdier.

On sait qu'il va y avoir un jour un retour de flamme de taille, dans le monde aveugle de la démographie galopante s'opposant à celui des plus rusés et travaillant pourtant d'arrache-pied pour ces derniers ...

C'est le cas de le dire, « ces derniers » ...

.

victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Sam 26 Oct 2013 - 13:15

C'est pas l'histoire du criquet de Wall Street qui dit aux e...... de criquets des usines occidentales que c'est bien fait pour leur g....., z'ont qu'à travailler pour un bol de riz ?
C'est pile-poil un quart d'heure avant le chaos que l'ultra-libéralisme chantera son apothéose sur le monde qu'il aura ravagé.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par victor.digiorgi le Sam 26 Oct 2013 - 16:26

.

Il y a en effet du cricket de Wall Street, dans cette affaire, mais il n'y a pas que celui-là. On sous-estime le cricket religieux, par exemple, qui est comme par hasard le cousin et l'associé du premier. On sous-estime aussi le cricket de la horde d'origine, qui, comme je le signale souvent, règle tous les rapports entre tous les crickets de la terre. La compassion et l'entre-aide économique, ce n'est pas dans la nature humaine. (Sauf quand les affaires tournent bien, évidemment.) (Il y a néanmoins des gens qui voient plus loin que l'horizon, dans le contexte de leurs intérêts personnels. Nous en avons déjà parlé, avec par exemple la fondation Bill et Melinda Gates, que personne ne semble bien comprendre, sauf ceux qui en bénéficient - même à Détroit ...)

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Sam 26 Oct 2013 - 18:06

Rousseau : " L'homme est naturellement bon ".
Sade : " Je n'en suis pas si sûr ".

Toujours plus haut, toujours plus fort :
victor.digiorgi : " L'homme n'est que mauvais ( Je cite : La compassion et l'entre-aide économique, ce n'est pas dans la nature humaine ". ).

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par victor.digiorgi le Sam 26 Oct 2013 - 20:43

Bergame a écrit:
\"victor.digiorgi a écrit:On sous-estime aussi le cricket de la horde d'origine, qui, comme je le signale souvent, règle tous les rapports entre tous les crickets de la terre. La compassion et l'entre-aide économique, ce n'est pas dans la nature humaine.
Bergame a écrit:C'est pourtant le propre de la horde qu'une communauté d'intérêts et la solidarité entre ses membres.
C'est parfaitement exact ! Je dirais même qu'il n'y a pas plus exact que ça. Toute l'éthique ou la morale de l'entraide, de la solidarité, de la compassion envers les plus faibles est fondée sur le principe fondamental des relations entre les individus d'une seule et même horde. (En fait, j'aurais dû être plus précis en disant « La compassion et l'entre-aide économique, ce n'est pas dans la nature humaine à une échelle supérieure à celle de la horde. »)

Reste à savoir ce que c'est, la horde. Et ce n'est certainement pas facile à définir du premier coup.

Ça pourrait bien se résumer à un nombre de personnes vivant dans un cercle relativement fermé, et c'est en effet cela, mais ce n'est pas QUE cela. C'est aussi le rassemblement plus ou moins fluctuant et aléatoire ou nécessaire de gens qui s'insèrent parfois dans une horde ou la quittent parfois pour aller s'insérer dans une autre horde. C'est aussi le rassemblement de quelques membres de plusieurs hordes pouvant former à eux seuls une autre horde ponctuelle sans dissocier la première ni s'en dissocier, mais s'imbriquant à celle-ci par endroits, ce qui peut d'ailleurs se considérer sous l'angle mathématique de la théorie des ensembles (j'ai la flemme d'en faire ici la démonstration, car il faudrait que je parte à la recherche des symboles utilisés dans cette branche des mathématiques, mais on peut dire en gros que N personnes de l'ensemble E1 et de l'ensemble E2 peuvent se retrouver dans un ensemble E3 représenté par un chevauchement de E1 et E2) (C'est très simplifié, en réalité, c'est plus complexe).

En résumé, la horde d'origine peut être vue sous l'angle d'une statique, oui, pour les besoins d'une compréhension immédiate, d'accord, mais il serait plus juste de la voir sous l'angle d'une dynamique et d'une fluctuation incessante d'une constitution qui lui est propre et qui n'est jamais figée dans le temps. Il reste néanmoins non seulement très difficile, mais carrément impossible que cette horde prenne de l'expansion au point de former des groupes statiques ou dynamiques de plus de 150 personnes à n'importe quel instant de leur existence. Ce principe est hérité d’une génétique de la constitution du cerveau, ou pour être plus précis de l'impossibilité dans laquelle se trouve le cerveau de traiter simultanément les données et les informations lui parvenant toutes en même temps de plus de 150 personnes à un instant quelconque de l'existence de l'espèce humaine.

Les chefs de guerre, les conquérants et les empereurs l'ont parfaitement compris, eux qui ont toujours organisé leurs armées en fonction de hordes bien définies par la hiérarchie militaire. La horde des caporaux, ce n'est pas celle des centurions, et ces deux hordes ne sont pas celles des commandants ni des colonels, mais chaque horde ainsi définie englobe au moins un membre de la horde placée juste au-dessus. Il en résulte l'illusion d'une unité parfaite des armées. Cette illusion se retrouve sous une autre forme en politique, en religion, en idéologie, en association de joueurs d'échecs ou de collectionneurs de boîtes d'allumettes, etc.

.

En termes de philosophie, on pourrait dire qu'il y a un ÊTRE de la horde, mais aussi, et simultanément, un DEVENIR de la horde.

.


Dernière édition par victor.digiorgi le Sam 26 Oct 2013 - 20:59, édité 1 fois

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par victor.digiorgi le Sam 26 Oct 2013 - 20:58

... (erreur de manipulation)

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par victor.digiorgi le Sam 26 Oct 2013 - 21:05

neopilina a écrit:victor.digiorgi : " L'homme n'est que mauvais ( Je cite :  La compassion et l'entre-aide économique, ce n'est pas dans la nature humaine ". ).
Je ne me reconnais pas dans le passage mis en évidence en gras ...

Pour le passage mise en évidence en bleu, j'ai procédé à la mise au point nécessaire dans mon message précédent.

Salut ! ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Sam 26 Oct 2013 - 23:00

victor.digiorgi a écrit:
neopilina a écrit:victor.digiorgi : " L'homme n'est que mauvais ( Je cite :  La compassion et l'entre-aide économique, ce n'est pas dans la nature humaine ". ).
Je ne me reconnais pas dans le passage mis en évidence en gras ...

Pour le passage mise en évidence en bleu, j'ai procédé à la mise au point nécessaire dans mon message précédent.

Salut ! ...

.
On voit qu'une certaine lecture, genre j'essplik tout, t'as marqué.
De toute façon, je m'en fous : tu payes ta chiure de mouche dans mon " abrégé ". " Serres de près " a dit le Dieu. Tu savais pas ? Ca va s'arranger.   .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par victor.digiorgi le Dim 27 Oct 2013 - 0:12

.

C'est pas ça, Aristote. C'est que je n'ai jamais dit ni pensé « l'homme n'est que mauvais ». Ça, c'est ton interprétation, Toto.

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Lun 28 Oct 2013 - 13:18

Au début du fil j'évoque la merveille de Bottéro. Du coup, j'en ai racheté deux autres de lui, un que j'avais offert, un autre qu'on a " oublié " de me rendre : " La naissance de Dieu " et " Mésopotamie. L'écriture, la raison et les Dieux ".

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par lanK le Mer 30 Oct 2013 - 1:57

"Un vieux cowboy, en grande tenue complète comprenant chemise de cowboy, chapeau, jeans et éperons entre dans un saloon et commande à boire. Comme il est assis à siroter son tord-boyau, une jeune dame s'installe près de lui. Après avoir placé sa commande de 'ti punch, elle se tourne vers le cowboy et lui dit tout de go :
- Vous êtes un vrai cowboy ?
- Ben, j'ai passé toute ma vie sur les ranchs, à conduire les troupeaux, dresser les jeunes poulains, réparer les clôtures... alors oui, j'crois bien que j'suis un cowboy, mamzelle.
Après un petit moment, le cowboy demande à la fille ce qu'elle fait, et celle-ci répond :
- Oh, moi, je m'appelle Sandrine, et je n'ai jamais mis les pieds dans un ranch. Je ne suis pas cowboy, mais je suis lesbienne. Je passe la journée à penser aux femmes. Les mecs... ça ne me tente pas. Dès que je me lève, le matin, je pense aux nanas. Que je mange, prenne ma douche, regarde la télé, tout ramène ma pensée vers les filles. Je suis un peu obsédée, quoi !
Peu de temps après, la jeune femme s'en va, et le vieux cowboy commande un autre coup à boire. Un couple de touristes s'installe près de lui, et l'homme demande :
- Vous êtes un vrai cowboy ?
Et l'autre de répondre, après avoir marqué une pause :
- Ben... je l'avais toujours cru, mais je viens de découvrir qu'en réalité je suis une lesbienne..."

illustration au chapitre Logique , extraite du très plaisant :

Platon et son ornithorynque entrent dans un bar... : La philosophie expliquée par les blagues (sans blague ?)


Aussi , un autre qui fait du bien :

De l'art de dire des conneries : (On Bullshit)

_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Dim 8 Déc 2013 - 23:45

Je viens de faire un tour sur le net Amazon, etc, etc, ...
Je cherche " Textes ougaritiques, I (n°7), Introduction, traduction, commentaire par André Caquot, professeur au Collège de France, Maurice Sznycer, directeur d'études à l'École pratique des hautes études et Andrée Herdner – Ouvrage publié avec le concours du centre national de la recherche scientifique, aux éditions du cerf, ISBN 2-204-03860-1 .

J'ai bien dit le tome I, le II est disponible partout. Si quelqu'un le voit, me contacter par M.P. Merci !

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Ven 27 Déc 2013 - 12:27

Je reviens de à la Mésopotamie. Je viens de m'offrir une balade de plusieurs semaines chez nos plus vieux ascendants directs, via le monde grec et le monde biblique ( Ce que n'est pas l'Egypte, infiniment mieux connue. ).
La meilleure introduction générale en la matière, l'assyriologie, cette branche de l'histoire, trop vite et mal nommée de l'aveu même des spécialistes, reste, je l'ai encore lu plusieurs fois tout récemment, constamment citée, référencée, " La Mésopotamie " de Georges Roux, dernière édition, 1995, collection " Points ", Histoire, des " Editions du Seuil ", du poche pas cher, 11,54 euros. Le minimum vital en la matière.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par Vargas le Sam 4 Jan 2014 - 22:56

Je suis en train de finir le premier tome de A song of ice and Fire : a Game of Thrones.
J'avais découvert cette œuvre peu avant l'annonce de la production de la série TV qui connait un succès mondial. Je n'en suis pas mécontent.
Étrangement, il m'était arrivé la même chose pour l’œuvre de Tolkien quand j'étais au lycée avant que l'annonce de l'adaptation du Seigneur des Anneaux soit acté.
Pour en revenir à l’œuvre de G. R. R. Martin, j'y suis venu par le parallèle certes simple mais vrai efficace de critiques avec le livre-univers d'Herbert, Dune. Et il est vrai qu'on n'y entre pas facilement comme dans une histoire mais fusionnellement comme dans une autre monde avec ces us et coutumes.
Une merveille, parfois rustre mais o combien délicieuse de rugueur et de véracité à explorer.

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Sam 4 Jan 2014 - 23:31

" Dune " est une fresque grandiose.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par quid le Sam 4 Jan 2014 - 23:34

J'avoue j'ai passé presque des nuits blanches à la lire.
avatar
quid
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 04/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par poussbois le Sam 4 Jan 2014 - 23:58

Dune est une fresque grandiose ... qu'il est bon de réexaminer à la loupe pour en faire ressortir les difficultés morales qu'elle pose, surtout compte tenu de son caractère eugéniste. La capacité américaine à croire dans un déterminisme génétique total y est intégralement représenté.

Merci Vargas pour cet avis. Si tu compares Martin à Tolkien, ça me donne envie de m'y plonger. Autant je trouve Herbert suspect, autant Tolkien est pour moi une très belle référence positive dans la littérature d'aventure. Bien sûr, ce sont toujours les orientaux, les basanés, les sombres qui sont les méchants et les elfes gentils sont blancs, lumineux et blonds comme les blés, mais hormis cette petite remarque très politiquement correcte, son idée de dire que pour faire la guerre, on n'a jamais trouvé mieux que des gens qui ne veulent pas la faire et qui aiment la vie, c'est une belle idée. L'idée également que tout peut se corrompre, s'avilir, se dénaturer, si on n'y prête pas garde devrait être réactivée régulièrement. En ce moment par exemple.

_________________
Le Nord, c'est par là.
avatar
poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par poussbois le Dim 5 Jan 2014 - 0:22

D'autres livres qui m'ont marqué, mais pas pour les mêmes raisons :
Le cul de Judas de A. Lobo Antunes, dans la lignée de Céline pour la descente aux enfers
Les livres de Coloane, pour son approche de la nature
Les racontars de Bjorn Riel, idem, mais avec un point de vue plus... original.
"l'art de la joie" de Goliarda Sapienza, celle qui m'a fait montré une voie libertaire possible.

Et ne me demandez pas pourquoi "la guerre de cent ans" de Jean Favier. Je l'ai lu et relu, dévoré, et je ne sais toujours pas ce que j'en ai retiré à part le plaisir de rentrer dans cette aventure politique et humaine que Favier à remarquablement présentée.

_________________
Le Nord, c'est par là.
avatar
poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par neopilina le Dim 5 Jan 2014 - 0:29

Tolkien est passé par la case " tranchée " et a eu en face de lui le régiment d'un certain Adolf, sans doute ne l'a t-il jamais su. Ca aide à comprendre cette génération d'auteur. Tolkien de très bonne heure dénonce les méfaits sur la nature d'une industrie sans autre âme que celle du capitalisme.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4338
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par Vargas le Dim 5 Jan 2014 - 1:53

Le seigneur des anneaux ne peut pas se comprendre à son plein potentiel sans le parallèle au débarquement de Normandie.

Pour "Le cul de Judas", j'ai découvert Antunes ainsi. C'est superbe dans sa traduction française. J'ai été admiratif peut-être autant du travail de traduction que de l’œuvre originale.
Ceci dit, je suis franco-portugais : avec mes parents, j'entends portugais et réponds français. Il va maintenant me falloir le le lire en portugais puisque sa force est de déconstruire la syntaxe dans sa langue d'origine pour en rendre toute la force.

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos livres.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum