LE COQUARD

Aller en bas

LE COQUARD

Message par victor.digiorgi le Jeu 3 Oct 2013 - 22:08

.


LE COQUARD


Le coquard, qu'est-ce que c'est ?

Le coquard, c'est une tuméfaction de l'œil consécutive à un coup violent, d'après le dictionnaire.

Mais, pour moi, Doktor Ykthor Shtallanzgueün, qui ai travaillé entre autres sur l'origine des fractures de l'auriculaire des deux mains chez les joueurs de football de deuxième division, je sais qu'un coquard, ce n'est pas qu'une simple définition.

Le coquard est une tuméfaction subie surtout pas les joueurs de tennis et de golf dans l'exercice de leur fonction. C'est l'effet combiné, d'une part, de la force égale à la masse de la balle utilisée multipliée par son accélération et, d'autre part, de l'écrasement dû à l'accélération trop rapide des cellules vivantes concernées, selon la formule suivante établie par Von Gerhard Grunzchig dans un champ relativiste de faible amplitude.



La masse de la balle peut être calculée par addition des masses moléculaires de la matière constituant cette balle. Herr Professor Blartnel Whishgonstagueuh nous l'explique comme suit dès 1943.



L'accélération de la balle peut être calculée par un jeu d'intégrales réduites à une expression logico-matricielle tenant compte du module d'élasticité de la matière constituant cette balle, du trajet parcouru par la balle s'écrasant sur l'œil de celui qui la reçoit, trajet représenté par la distance séparant le point de contact tangentiel entre la balle et l'œil et le plan d'aplatissement maximal de la balle sur l'œil, et du temps nécessaire à la déformation élastique de la balle et de l'œil. On peut simplifier en ne tenant pas compte du rebond élastique de la balle et de l'œil, car à ce moment, le gros du mal est fait. La preuve mathématique est à ce sujet sans équivoque. C'est Her Doktor Gustav Haïythlaïrh qui la donne ci-dessous dans le cadre de son célèbre exposé de 1944 à l'Assemblée des sciences de la Société savante de Gdnyia en Pologne.



L'accélération des cellules vivantes peut être calculée par le même principe d'intégrales, mais de conjecture riemannienne, et en tenant compte d'une élasticité, d'un trajet, et d'un temps ramené à l'expression plankienne de la formule suivante établie en 1944 par Erik Von Kratastrauphïk dans la célèbre Université de Heydjoudontmêkitbad de Treblik à Louftva-Feu



Un calcul de la résistance des matériaux doit par ailleurs être effectué sur les cellules vivantes pour déterminer leur point de rupture en tant qu'origine du coquard en appliquant les éléments de définition de la viscosité des corps élastiques définie comme suit dans le « Guide de calcul des éléments finis et du chemin critique » de Adolf Grebling, ingénieur aux Services hospitaliers du centre de vacances scolaires d'Aushttwyst.



Les calculs doivent être vérifiés grâce à une expérience définie par un protocole d'expérimentation mettant en jeu un canon chargé de tirer des balles de tennis ou de golf à la bonne vitesse en visant bien l'œil d'un humain lié à un poteau la tête retenue par un harnais adéquat et s'étant porté volontaire pour l'expérience contre une somme d'argent à déterminer lors d'une négociation préalable la semaine prochaine dans l'Orient Express.

-   %$#@?&* ?

Hein ? Quoi ? Vous dites ?

-   %$#@?&*%$#@?&*# ?

Ah, oui, je vois...  
Oui, le protocole de détermination scientifique de l'expérience peut être modifié à tout moment sans problème. Évidemment! Vous me faites rire! Quelle question!

.














Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. Eh oui ! C'est vrai, ça ! ...


.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COQUARD

Message par neopilina le Jeu 3 Oct 2013 - 22:24

Quand je trainais avé la Tribu, on reconnaissait un bagarreur compulsif à son oeil gauche, légèrement moins ouvert que le droit, paskeu y'a infiniment plus de droitiers.   . Mon oeil gauche ?   .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4519
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COQUARD

Message par victor.digiorgi le Jeu 3 Oct 2013 - 22:26

.

Kézaco, la Tribu ?

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COQUARD

Message par neopilina le Jeu 3 Oct 2013 - 22:38

La bande, filles, garçons, d'à peu près le même âge, de 14/15 ans, jusqu'aux premier gosse, qui interrompt les festivités, de quelques patelins très proches, comme y'en a un certain nombre dans la France ruralienne,   .

" On va où ? "
" X "
" C'est où ça ? "
" C'est simple, tu traverses Y, c'est la deuxième à droite "
Je prends la première : portail du cimetière. Des verres, des canettes, des cendriers, dans la tronche, compter les pièces jaunes, faire des priorités entre les piles pour les postes, la zik, donc, vital, un opinel, x+1, un pack, vital aussi, une bobine de fil de pêche pour W. qui laisse tout dans les arbres, etc,  .

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ( C'est, il est, et ça suffit pour commencer. ) et Suspect, parce que Mien ", " Savoir guérit, forge. Et détruit tout ce qui doit l'être ", ou, équivalents, " Tout l'Inadvertancier constitutif doit disparaître ", " Le progrès, c'est la liquidation du Sujet empirique, notoirement névrotique, par la connaissance ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4519
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COQUARD

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum