Guerre & viol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guerre & viol

Message par Ataraxie le Mer 17 Juil 2013 - 14:54

On viole en République démocratique du Congo (RDC). Des femmes, des petites filles et depuis peu des bébés. On viole collectivement, en public, pour démolir et pour terroriser. Pendant des jours, parfois pendant des mois, avant de tirer une balle dans les vagins ou de les lacérer à coups de lames de rasoir, de les remplir de sel, de caoutchouc brûlé ou de soude caustique, d'y déverser du fuel et d'y mettre le feu. "L'enfer se trouve dans le Kivu", résume une femme, le regard fixe, hanté par des images d'horreur qu'elle n'a encore osé décrire qu'à son "sauveur", le docteur Denis Mukwege, directeur de l'hôpital de Panzi, à Bukavu.

Dans le huis-clos de son bureau situé dans ce chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l'est de la RDC, ce médecin gynécologue recueille, depuis quatorze ans, les pires histoires qu'on puisse imaginer. La première fois, en 1999, devant une jeune femme dont l'appareil génital avait été déchiqueté par des balles tirées dans son vagin, il a cru qu'il s'agissait de l'oeuvre d'un fou. Mais les femmes ainsi martyrisées ont afflué vers son hôpital, confrontant les soignants à des questions médicales jusque-là inédites. Plus de 40 000 femmes violées ont été opérées à Panzi depuis lors, sur les 500 000 victimes répertoriées en RDC depuis 1996. "Rien à voir avec des agissements individuels, ou un fait culturel congolais ! affirme le médecin. Les viols sont planifiés, organisés, mis en scène. Ils correspondent à une stratégie visant à traumatiser les familles et détruire les communautés, provoquer l'exode des populations vers les villes et permettre à d'autres de s'approprier les ressources naturelles du pays. C'est une arme de guerre. Formidablement efficace."

UN DES PLUS GRANDS SPÉCIALISTES DES TRAITEMENTS DE TORTURES SEXUELLES

Devenu l'un des plus grands spécialistes des traitements de tortures sexuelles alors que sa vocation était d'aider à mettre au monde des enfants, le Dr Mukwege, 58 ans, a, pendant des années, pratiqué dix à douze opérations par jour, formé du personnel médical, décentralisé des unités de soin afin que les femmes puissent trouver secours près de chez elles. Et puis, constatant la généralisation des viols, pratiqués par à peu près tous les groupes armés – rebelles hutu et combattants maï-maï, soldats rwandais, insurgés du M23 et forces congolaises – il a alerté les ONG, la Maison Blanche, le Conseil de l'Europe, les chancelleries. Il s'est exprimé à la tribune de l'ONU, a brandi des chiffres, des photos, des témoignages.

Rien de décisif n'a suivi, hormis quelques récompenses et dotations qui ont consolidé son hôpital. Hormis, aussi, cette tentative d'assassinat dont il a été l'objet à l'automne 2012, l'obligeant à fuir temporairement la RDC. Au désespoir des femmes du Sud-Kivu qui ont proposé de se relayer nuit et jour pour lui fournir la protection que le gouvernement congolais n'a jamais assurée.


Il n'a pas tardé à revenir : "Impossible d'abandonner ces femmes à leurs souffrances." Et il est là, massif, charismatique, le regard triste, le sourire et les gestes pleins de douceur, arpentant les couloirs de l'hôpital dans lequel il vit désormais. Il est là, plus préoccupé que jamais devant la recrudescence des viols, et soucieux que ses visiteurs du jour – ce 8 juillet, Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, ambassadrice de la Fondation France Libertés et Yamina Benguigui, ministre déléguée à la Francophonie, qui l'avaient l'une et l'autre reçu à Paris – soient à leur tour ses relais auprès de la communauté internationale. "Combien de femmes violées faudra-t-il pour qu'elle sorte de son inaction ? Combien d'enfants ? Jusqu'où l'horreur ?" Il y a moins de trois semaines, une petite fille de 18 mois lui a été apportée, l'appareil génital explosé. Neuf bébés sont arrivés dans le même état depuis janvier, 36 enfants de moins de 10 ans. "Je n'avais pas encore vu ça", lâche-t-il.

"JE VOUS EN SUPPLIE : NE NOUS LAISSEZ PAS TOMBER !"

Dans une petite salle de l'établissement, il fait venir l'une après l'autre trois femmes qui, lentement, douloureusement, avec l'aide d'une femme médecin, racontent aux deux visiteuses la tragédie de quatre générations.


La première a une quinzaine d'années, marche à l'aide d'une béquille faite d'une branche d'arbre, et tient dans ses bras sa petite fille, issue d'un viol survenu trois ans plus tôt, enlevée il y a quelques semaines et retrouvée au petit matin, abandonnée dans le cimetière de son village, le sexe entièrement défoncé. "Le poing du docteur pouvait entrer dans l'enfant." Occasion pour le médecin d'évoquer les fistules, cette perforation de la membrane qui sépare le vagin de l'appareil urinaire ou digestif et provoque l'incontinence de nombreuses victimes, rejetées comme des pestiférées, contraintes de quitter familles et villages.

La deuxième victime a 30 ans, le regard vide. Elle a été violée par des milices hutues surgies de la forêt et vient d'apprendre qu'elle est atteinte du sida. La troisième a 60 ans et exprime sa révolte : "Mes vêtements cachent tant de choses dont j'ai honte de parler !" Avant de crier son désir de paix : "On n'a besoin ni d'argent ni de pitié, la terre du Congo est riche, je suis prête à la travailler à mains nues. Mais il nous faut la paix ! A chaque heure du jour ou de la nuit, nous pouvons être violées, quand on va prendre de l'eau, ramasser du bois, sur le chemin vers l'hôpital comme sur celui du retour, tout juste réparées par le docteur Mukwege. Nos enfants sont à jamais détraqués. Je vous en supplie : ne nous laissez pas tomber !"

En élevant le docteur Mukwege au rang d'officier de la Légion d'honneur, Mme Benguigui, arrivée avec 2 tonnes de médicaments et une dotation de 200 000 euros, a insisté sur l'engagement de la France à faire traduire en justice les coupables, ce que tentent déjà de faire des avocates, attachées à l'hôpital de Panzi. Espoir ténu mais réel.

Quant aux milliers de casques bleus de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) à laquelle la récente résolution 2 080 de l'ONU donne de nouveaux pouvoirs d'intervention pour protéger les civils, ils restent, pour la population, synonymes d'inefficacité absolue. ""Tu es comme la Monusco" est devenue une expression insultante en Swahili", raconte une jeune médecin. Cela signifie : 'Tu n'es qu'un bon à rien !'"

Annick Cojean (Bukavu, RDC, envoyée spéciale)

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/07/16/dans-l-est-du-congo-les-viols-comme-armes-de-guerre_3448206_3212.html (publiée hier)

Ataraxie
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par victor.digiorgi le Mer 17 Juil 2013 - 15:25

.

Le pessimisme et la colère se mêlent au constat d'impuissance de tous quant à ces actes d'une indescriptible barbarie.

Je me demande parfois qu'est-ce que j'ai bien pu faire à je ne sais pas qui ni quoi pour mériter de faire partie de la même espèce que tous les auteurs et responsables de ces abjections.

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.

victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par Vargas le Lun 22 Juil 2013 - 1:06

Merci d'avoir fait partager, cet article, Ataraxie.
Ça fait gerber, mais ne pas en parler quand on le sait est quasi-criminel, au fond.

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par LYCAON le Ven 2 Aoû 2013 - 22:55

Je suis étonné qu'un coin du voile masquant pudiquement la réalité ait été levé cruellement de la sorte.
Perso, j'ai toujours milité pour que cette réalité pète à la gueule de tous, c'est un poil radical mais je ne vois guère d'autre manière de se préparer à l'enfer que d'y foutre ses pieds assez tôt.

"Se préparer au pire, espérer le meilleur, prendre ce qui vient"

"ne pas en parler quand on le sait est quasi-criminel, au fond" , alors ça oui ! il revient à ceux qui savent, de dire les choses. Ah nom d'un chien ! combien de fois ne me suis-je pas accroché là dessus en d'autres temps, sur d'autres forums. C'est une conception claire et radicale, elle s'oppose à cette foutue sagesse qui consiste à ne pas tout dire. Ben voyons, d'autres pensent pour vous, dormez tranquilles. De toute façon, vous ne réagiriez pas de manière absolument conforme à notre dogme parfait.
Foutaises !

_________________
"Je cherche l'Homme"

LYCAON
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 02/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par neopilina le Ven 2 Aoû 2013 - 23:07

Les infos sont disponibles. Encore une fois, encore faut-il prendre la peine d'en prendre connaissance. Depuis le génocide rwandais, les horreurs n'ont pas cessé un seul mois dans cette région : c'est le conflit le plus meurtrier depuis la seconde guerre mondiale. Et tout le monde s'en fout. Rien de confidentiel, c'est plus simple, dégeu. Ca passe à point d'heure à la télé, etc, c'est pas vendeur, etc. Au boulot, j'ai prêché dans le désert des décennies, j'ai arrêté, les mecs sont accaparés par leur quotidien, leurs petites emmerdes, etc.
Quant à faire le listing des horreurs en cours ce jour à travers le monde, c'est également un défi d'ampleur ... Oui, aujourd'hui, on peut savoir tellement de choses ... que c'est devenu problématique, très exactement comme pour les " services " dont le problème principal est la quantité d'informations générés en une seconde.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par LYCAON le Ven 2 Aoû 2013 - 23:14

Les "services" y travaillent.
Tu en parlais je crois dans l'autre fil de discussion. Des logiciels sont mis au point par des petits génies pour transformer cette quantité d'infos brutes, logiciels vendus éventuellement à des États étrangers. Et je peux te confirmer que ce n'est pas toujours dans un but louable, tu t'en serais douté non ?

_________________
"Je cherche l'Homme"

LYCAON
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 02/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par neopilina le Ven 2 Aoû 2013 - 23:21

Mais tout cela, c'est très exactement comme le plus vulgaire des couteaux de cuisine : je peux, avec, te découper un peu de charcuterie corse pour l'apéro ... ou tuer le premier venu.
Vieux débat, obsolète selon moi, sur l'usage des outils, de la technologie, de la science.
C'est l'intention qui compte, et effectivement, il y en a un gros paquet qui ne sont pas " louables ", pour le moins.
Alors oui, on peut toujours faire mieux, à commencer par chez soi, par soi, mais a contrario pour avoir été un intime du S-D quelque temps, je me dis que la France, ne se comporte pas si mal. Nos soi-disants alliés ne peuvent pas en dire autant.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par LYCAON le Ven 2 Aoû 2013 - 23:28

SD ...
Heureusement que je connais mon lapin, c'est un peu hermétique écrit comme ça !
Oui mais ... tu as été SD mili opérationnel, pas SD autre chose je pense ? Parce que "l'autre chose", c'est moins chevaleresque ..

Tu aimes la coppa et le figatellu grillé dans du pain ?

_________________
"Je cherche l'Homme"

LYCAON
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 02/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par neopilina le Ven 2 Aoû 2013 - 23:39

Hé ! Tu viens nous voir par intermittence ! J'ai été secrétaire chiffreur, habilité Secret-Defense, majuscule, tiret, pas d'accent, parachutiste dans l'un des régiments les plus régulièrement engagé en " Théâtres d'Opérations Extérieurs ", T.O.E. OpEx, c'est pour des services dont la nature des opérations est à la fois plus discrètes et de moindre ampleur.

Bon, je me rends pour la charcuterie corse, c'est toi qui invites !

Sinon, demain j'ai un mariage, je fais quoi ? Je vais au mariage ou je m'envole pour la R.D.C. ?

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par LYCAON le Ven 2 Aoû 2013 - 23:50

Je suis un "oiseau de nuit", je passe par intermittence en effet :face: 
(bon ok, ça colle pas à l'avatar, mais c'est pas grave, j'ai aussi un faible pour les strigidés)
Je rejoindrais le fil Théologie quand j'aurais capté le bouquin dont tu m'as parlé, et nous pourrons peut-être reparler de tout ça sur un autre fil.

Mais je stoppe là, ça va dévier trop du sujet initial.
Merci à Atarxie pour le lien.

Pour la RDC, je sais pas, le cal.50 en sniper ... peut-être

_________________
"Je cherche l'Homme"

LYCAON
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 02/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre & viol

Message par neopilina le Sam 3 Aoû 2013 - 0:08

J'ai été un peu dur avec la dernière question, mais ce que je voulais dire c'est que toutes les bonnes volontés sont dans une situation ... gênante.
A + , Hibou !

( Le dit bouquin est du miel.)

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum