GRANDE POLITIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GRANDE POLITIQUE

Message par victor.digiorgi le Mar 28 Mai 2013 - 18:08

.

En quoi consisterait une GRANDE politique ?

Est-il possible de construire une telle politique et d'en appliquer les principes ?

Proposons à ce sujet les points de repère suivants en tant que leçons soigneusement extraites de la pensée d'individus remarquables :

Leçon de Godwin :

Désirer une communauté jubilatoire constitutive du fond de toute proposition dans laquelle l'autorité descendue du ciel des idées disparaîtrait au profit d'une autorité immanente, choisie, contractuelle et librement consentie.

Leçon de Proudhon:

Se soucier d'un pragmatisme libertaire qui se détermine non pas en regard d'un idéal platonicien ou hégélien, mais en considérant la pure et simple réalité terrestre.

Leçon de Stirner :

Construire une force par l'« association d'égoïstes » qui démultiplie la puissance de l'unique et constitue un cheval de Troie à même d'agir dans le réel du moment.

Leçon de Louise Michel :

Expérimenter la justice comme une viscéralité motrice de la pensée et de l'action.

Leçon de Fourier :

Construire des microcommunautés libertaires, édifier des phalanstères postmodernes conçus comme autant de laboratoires qui permettrait de penser en homme d'action et d'agir en homme de pensée afin de ne pas se contenter de la pureté de l'idéal jamais sali par l'action concrète.

Leçon de Bakounine :

Se méfier comme de la peste du pouvoir et de ceux qui l'exercent car le pouvoir corrompt quiconque en dispose.

Leçon de Kropotkine :

Développer le penchant sublime à la solidarité qui existe chez les animaux et donc chez l'homme.

Leçon de Thoreau :

Réactiver l'impératif catégorique libertaire de La Boétie disant « Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libre », d'où l'immense efficacité de la désobéissance civile.

Leçon d'Élysée Reclus :

Ne pas confondre l'usage politique d'une découverte scientifique et la vérité intrinsèque de cette découverte, car la science n'est ni bonne ni mauvaise en soi.

Leçon de Sébastien Faure :

Investir dans la pédagogie libertaire dans l'entreprise de formation des consciences et des intelligences.

Leçon d'Alexandre Jacob :

Célébrer l'illégalité de la reprise individuelle quand elle se propose de redistribuer aux pauvres.

Leçon de Zo d'Axa :

Être anarchiste EN DEHORS de l'anarchie.

Leçon d'Émile Armand :

Exiger pour le corps un droit à la jubilation, notamment dans les relations sexuées.

Leçon des anarcho-syndicalistes :

Penser la doctrine comme un produit de l'action.

Leçon de Makhno :

Penser l'indispensable discipline par l'accord tacite et le libre consentement.

Leçon de Pelloutier :

Viser la culture de soi-même.

Leçon de Voline :

Effectuer la synthèse des diversités libertaires.

Leçon de Malatesta :

Affirmer haut et clair que la fin libertaire ne justifie jamais les moyens autoritaires.

Leçon de Han Ryner ou de Manuel Devaldès :

Proclamer l'individu comme mesure de l'idéal anarchiste.

Leçon d'Emma Goldman :

Compléter l'anarchie par la vie hédoniste.

Leçon de Louis Lecoin :

Mener une vie hanarchiste sur le principe multiséculaire du « mener une vie philosophique » des penseurs gréco-romains.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.

victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum