Michel Onfray est un vrai con !

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Philosophos le Sam 13 Juil 2013 - 22:05

Dewey a écrit:En tout cas sur ce site c'est pas mal il faut absolument aimer Nietzsche et Onfray.
Si tu as l'impression que nous ne sommes que deux sur ce forum, c'est que soit les autres ne participent pas*, rien ne les empêchant de parler des philosophes qui leur plaisent, soit que tu fais une fixette sur nous.

Tu viens nous faire la leçon sur la liberté d'expression, alors que tu es un des piliers d'un forum où on ne peut même pas dire "je" sans se faire censurer.

Paraire a fait un bon boulot critique il était invité à cette conférence point final.
Il était invité à une conférence sur Camus, pas sur Onfray. Point final. En philo, un HS c'est le zéro pointé.


* A ce propos, il y en a un qu'on n'entend jamais sur Onfray, c'est Poussbois. Il écoute les conférences d'Onfray, et je peux vous dire qu'il les connait bien et qu'ils les a toutes écoutées, mais quand il faut défendre celui qui lui fait passer de bons moments, y a plus personne !

PS : Poussbois, tu es français ou canadien ?

Philosophos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 23/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.michelonfray.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Courtial le Sam 13 Juil 2013 - 23:22

victor di giorgi a écrit:Je n'ai jamais parlé sur Philoforum de l'ouvrage « Impostures intellectuelles » de Sokal et Bricmont, ce qui n'enlève rien à ce que je pense de cet ouvrage, qui révèle bien le délire qu'on peut trouver chez ceux qui n'ont aucune connaissance scientifique hors de ce qu'ils en ont appris grâce à Paris Match, Lance Armstrong et Jean-Paul II.
 


J'ai lu aussi cet ouvrage, qui ne dit rien de tel.

Et tu arrives encore à comprendre de travers un livre dont le moins qu'on puisse dire est qu'il ne brille pas par sa subtilité ou l'approfondissement de l'analyse. Sans parler de sa grossiereté conceptuelle ? 

Pour les exemples de cons, tu aurais pu trouver mieux que Leibniz. Faudra que tu nous parles des 500 pages que tu as lues sur "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien", et où tu les as trouvées. 
En attendant, Leibniz comme exemple et parangon du con, faut le faire. 
Ce qui ne s'accorde pas avec ceci : 

Leibniz est une des plus belles intelligences de l'humanité (Michel Onfray).

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Courtial le Dim 14 Juil 2013 - 0:22

Poisson d'avril !

En fait, c'est une phrase de Bertrand Russell. 
Je voulais donner un peu de lustre à cet auteur inconnu, encore un autre con, et nul en maths (comparé à Onfray).

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 0:31

Bergame a écrit:Bon, tu vas continuer à faire ta précieuse, ou tu viens régler ça sur le ring ? :)
T'inquiètes pas, il y a un arbitre et il y a des règles.


Allons, essaie de comprendre : Tu ne sais ou ne veux pas lire. Tu te trompes trop souvent en avançant des remarques qui ne tiennent pas debout. C'est trop fréquent pour ne pas paraître suspect, à la longue.


Je te dis : Bergame, c'est blanc

Tu me réponds : Victor, tu as tort de dire que c'est noir.

Je te réponds à mon tour : Bergame, je ne dis pas que c'est noir. Je dis que c'est BLANC.

Tu te lances à nouveau : Victor, pourquoi dis-tu que ce n'est pas blanc, alors.

Je réponds encore : Bergame, je ne dis pas que ce n'est pas blanc, je dis que C'EST blanc.


Tu es dans la paresse perpétuelle, dans tes discussions.


.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 1:02

Courtial a écrit:
victor di giorgi a écrit:Je n'ai jamais parlé sur Philoforum de l'ouvrage « Impostures intellectuelles » de Sokal et Bricmont, ce qui n'enlève rien à ce que je pense de cet ouvrage, qui révèle bien le délire qu'on peut trouver chez ceux qui n'ont aucune connaissance scientifique hors de ce qu'ils en ont appris grâce à Paris Match, Lance Armstrong et Jean-Paul II.
 

J'ai lu aussi cet ouvrage, qui ne dit rien de tel.

Et tu arrives encore à comprendre de travers un livre dont le moins qu'on puisse dire est qu'il ne brille pas par sa subtilité ou l'approfondissement de l'analyse. Sans parler de sa grossiereté conceptuelle ? 

Pour les exemples de cons, tu aurais pu trouver mieux que Leibniz. Faudra que tu nous parles des 500 pages que tu as lues sur "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien", et où tu les as trouvées. 
En attendant, Leibniz comme exemple et parangon du con, faut le faire. 
Ce qui ne s'accorde pas avec ceci : 

Leibniz est une des plus belles intelligences de l'humanité (Michel Onfray).

Encore un qui ne lit que ce qu'il veut lire, et pourtant il est professeur, le bougre !

Par exemple, il a lu « Impostures intellectuelles » de Sokal et Bricmont, mais il n'en a pas lu la quatrième de couverture, qui dit exactement ce que je dis, sauf que moi j'y mets l'humour que notre professeur ne sait pas percevoir, justement parce qu'il ne sait pas lire autre chose que ce qu'il veut lire ...

.

Et notre professeur sait si bien lire qu'il n'a pas encore vu que je ne traite nulle part Leibniz de con ! Mais pourquoi se gêner, hein ?

.

Mais il a raison sur un point, notre professeur, le chiffre exact où Leibniz développe la question de savoir pourquoi il y a quelque chose et pas rien n'est pas de 500 pile poil.

Notre professeur se fera sans doute un plaisir de compter les pages en question dans « Principes de la nature et de la grâce fondés en raison » et dans « Discours de métaphysique » et de nous les indiquer avec la précision horlogère dont Victror n'a pas voulu faire état en se prévalant d'une simple façon de parler, ce qui a bien sûr complètement échappé à notre professeur ...

.

Tant d'érudition pour en arriver là ! ... Courtial, j'ai de la compassion, car j'ai vraiment pitié.

Vraiment ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 1:09

Philosophos a écrit:
Paraire a fait un bon boulot critique il était invité à cette conférence point final.
Il était invité à une conférence sur Camus, pas sur Onfray.

Quelque chose a dû m'échapper, alors, car je n'ai vu nulle part que ce Paraire avait été invité ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 1:13

Philosophos a écrit:* A ce propos, il y en a un qu'on n'entend jamais sur Onfray, c'est Poussbois. Il écoute les conférences d'Onfray, et je peux vous dire qu'il les connait bien et qu'ils les a toutes écoutées, mais quand il faut défendre celui qui lui fait passer de bons moments, y a plus personne !

Bah ... Il faut le comprendre. Deux cons qui défendent Onfray, c'est déjà beaucoup, pour des intellectuels formatés à la bienséance officielle ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 1:14

Dewey a écrit:Quand tout le monde ne parvient pas à lire quelqu'un ce n'est pas parce qu'il existe une trop grande subtilité mais que l'expression laisse à désirer. Après c'est difficile de se remettre en cause.

Tu devrais soigner ta syntaxe ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Courtial le Dim 14 Juil 2013 - 2:39

victor di giorgi a écrit:Encore un qui ne lit que ce qu'il veut lire, et pourtant il est professeur, le bougre !

Par exemple, il a lu « Impostures intellectuelles » de Sokal et Bricmont, mais il n'en a pas lu la quatrième de couverture, qui dit exactement ce que je dis, sauf que moi j'y mets l'humour que notre professeur ne sait pas percevoir, justement parce qu'il ne sait pas lire autre chose que ce qu'il veut lire ...

.

Et notre professeur sait si bien lire qu'il n'a pas encore vu que je ne traite nulle part Leibniz de con ! Mais pourquoi se gêner, hein ? 

.

Mais il a raison sur un point, notre professeur, le chiffre exact où Leibniz développe la question de savoir pourquoi il y a quelque chose et pas rien n'est pas de 500 pile poil. 

Notre professeur se fera sans doute un plaisir de compter les pages en question dans « Principes de la nature et de la grâce fondés en raison » et dans « Discours de métaphysique 

Il ne suffit pas de citer des titres au hasard. Ces deux ouvrages, tu en ignores le contenu et ça n'a aucune importance, personne ne croit que tu saches autre chose que rien, sur Leibniz. Pour prendre le second, par exemple, il est présenté, de façon explicite, comme une volonté de développer "le principe du meilleur", c'est-à-dire d'en développer toutes les conséquences, et pas de répondre à la question évoquée. (Il fait une vingtaine de pages). 
 
Je n'ai pas lu la quatrième de couverture (dont il faut rappeler qu'elle n'engage pas les auteurs, c'est un texte de l'éditeur, en général, un truc commercial pour faire acheter le bouquin), j'ai lu le livre lui-même. 
Je maintiens qu'il ne dit pas ce que tu dis. Pas à cause de l'humour, mais parce que ce n'est pas ça, qui est expliqué. Et je ne vois pas ce qu'il y a d'humoristique dans un contresens. 

Alors tu lis un peu plus que la 4ème de couv' et tu viens m'en reparler, ça te va ? 

Ou alors, tu restes dans l'exégèse d'Onfray : on ne le lit plus, personne ne te contredira.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par poussbois le Dim 14 Juil 2013 - 8:25

Philosophos a écrit:A ce propos, il y en a un qu'on n'entend jamais sur Onfray, c'est Poussbois. Il écoute les conférences d'Onfray, et je peux vous dire qu'il les connait bien et qu'ils les a toutes écoutées, mais quand il faut défendre celui qui lui fait passer de bons moments, y a plus personne !

PS : Poussbois, tu es français ou canadien ?

Français. Pire Normand lol!

J'ai déjà dit ce que je pensais d'Onfray dans de nombreux sujet, mais je peux en refaire un résumé rapide : c'est mon professeur, je l'admire, je l’aime, comme tout bon professeur il m'énerve, je l'écoute mais le contredit, mais je ne peux pas nier son influence et surtout, nous avons clairement les mêmes tropismes. Il m'aura permis de mettre des concepts, des idées, des auteurs sur une pensée à la dérive et je lui serais toujours reconnaissant pour cela. L’été où, il y a 8 ou 9 ans, j’ai arrêté la voiture à l’ombre d’un arbre pour écouter un type à la radio me parler d’Epicure pendant une heure, ce jour a été un moment clef de ma vie. Pas un hapax, hein, faut pas exagérer. Mais un jour où je me suis rendu compte qu’avec onfray, je pouvais espérer enfin découvrir ce monde de la philosophie qui m’avait été rendu si impénétrable par les pratiques et l’enseignement que j’avais pu avoir.

D'après moi, Onfray est beaucoup plus politique et historien que réellement philosophe, même si la philosophie est son carburant et son outil principal. C'est pour cela que je m'en méfie un peu. Il a une façon bien à lui d'utiliser certains auteurs pour préciser les lignes de force et les filiations qui lui permettront de prendre parti, d'exposer sa politique.
Après avoir suivi ses propres conseils, lire par moi-même, j’ai une vue beaucoup plus nuancée de certains philosophes qu’il a étrillés. Mais je comprends parfaitement pourquoi, dans son approche, il a besoin de s’en faire des ennemis, de les repousser dans un camp adverse. Or, cette histoire de camp et de guerre ne m’intéresse que peu. J’ai le problème de tout étudiant à distance : je suis mal encadré et mon principal souci est surtout d’éviter les contresens. On en avait parlé avec Courtial, et je suis bien conscient du problème ; lire seul est dangereux et peu amener à faire des erreurs évidentes d’interprétation. C’est encore plus risqué lorsqu’on a qu’une seule source d’information. Je suis donc définitivement un étudiant de l’UPC, mais je préfère profiter de ce que les autres ont à m’apporter plutôt que de me présenter comme tel, ce qui est souvent la meilleure façon de figer la discussion, de la détourner sur la personne d’Onfray, et de la rendre stérile.

De plus, j’ai déjà dit à Victor que j’estimais que sa stratégie me paraissait contre-productive.
Enfin, l’ambiance du forum me rend actuellement un peu agressif et je n’aime pas ça. Je continue donc à vous lire, mais participe peu pour éviter de retomber dans des disputes que contrairement à Victor je cherche absolument à éviter. La dispute n’est qu’un exercice pour une prise de partie, elle ne me fait pas progresser et j’y tombe malheureusement trop facilement.

_________________
Le Nord, c'est par là.
avatar
poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 9:32

Courtial a écrit:
victor di giorgi a écrit:Encore un qui ne lit que ce qu'il veut lire, et pourtant il est professeur, le bougre !

Par exemple, il a lu « Impostures intellectuelles » de Sokal et Bricmont, mais il n'en a pas lu la quatrième de couverture, qui dit exactement ce que je dis, sauf que moi j'y mets l'humour que notre professeur ne sait pas percevoir, justement parce qu'il ne sait pas lire autre chose que ce qu'il veut lire ...

.

Et notre professeur sait si bien lire qu'il n'a pas encore vu que je ne traite nulle part Leibniz de con ! Mais pourquoi se gêner, hein ? 

.

Mais il a raison sur un point, notre professeur, le chiffre exact où Leibniz développe la question de savoir pourquoi il y a quelque chose et pas rien n'est pas de 500 pile poil. 

Notre professeur se fera sans doute un plaisir de compter les pages en question dans « Principes de la nature et de la grâce fondés en raison » et dans « Discours de métaphysique 

Il ne suffit pas de citer des titres au hasard. Ces deux ouvrages, tu en ignores le contenu et ça n'a aucune importance, personne ne croit que tu saches autre chose que rien, sur Leibniz. Pour prendre le second, par exemple, il est présenté, de façon explicite, comme une volonté de développer "le principe du meilleur", c'est-à-dire d'en développer toutes les conséquences, et pas de répondre à la question évoquée. (Il fait une vingtaine de pages). 
 
Je n'ai pas lu la quatrième de couverture (dont il faut rappeler qu'elle n'engage pas les auteurs, c'est un texte de l'éditeur, en général, un truc commercial pour faire acheter le bouquin), j'ai lu le livre lui-même. 
Je maintiens qu'il ne dit pas ce que tu dis. Pas à cause de l'humour, mais parce que ce n'est pas ça, qui est expliqué. Et je ne vois pas ce qu'il y a d'humoristique dans un contresens. 

Alors tu lis un peu plus que la 4ème de couv' et tu viens m'en reparler, ça te va ? 

Ou alors, tu restes dans l'exégèse d'Onfray : on ne le lit plus, personne ne te contredira.


.

Oh ! Merde ! J'avais oublié que je plaçais des livres dans ma bibliothèque juste pour faire joli et impressionner mes amis, qui sont tous des cons, d'ailleurs.

Merci mille fois de me le rappeler, professeur !

Mais professeur de quoi au juste ?
Quels sont tes diplômes ?
Quel mémoire as-tu présenté ?
Quelle thèse as-tu soutenue ?
Dans quel établissement as-tu étudié ?
Où as-tu passé tes examens ?
Qui t'as examiné ?
Dans quel établissement enseignes-tu ?
Qu'est-ce que tu as publié ?
Sous quel nom ?
Sur quel sujet ?
Chez quel éditeur ?
Comment se fait-il que tu sois professeur, mais que tu sois si pauvre ?
Comment se fait-il que tu publies des livres, mais que tu n'aie pas d'argent ?
Qu'as-tu lu dans ta vie, à part Wikipédia ?
Qu'as-tu tiré de tes quelques lectures, hors des conneries que tu profères sur ce forum à propos de gens que tu ne connais pas, et qui ne te connaissent pas non plus, ce qui leur permet de te dire que sous ton apparence d'érudition étalée à la moindre occasion, ils détectent bien l'ignare qui tente de se cacher si lamentablement ?

Tu nous racontes des bobards sur toute la ligne et ça ne te donne le droit que de te faire accueillir à bras ouvert dans le club pas très sélect de tous les petits cons anonymes d'Internet.

Quelle pitié ! ...

.

Cela dit, je vais me permettre de te traiter de la même façon que Nietzsche traite Flaubert en disant de lui qu'il est un cul de plomb. Et en quoi es-tu un cul de plomb ? Tu es un cul de plomb en ce sens que tu ne lis qu'en faisant défiler des mots devant tes yeux et n'en comprenant pas le sens, ce qui ne t'arriverais pas si tu marchais en pensant au lieu de rester assis comme le premier petit c*n Kant venu ...

Tu nous a fait le coup en nous montrant que tu ne savais rien de l'Éternel Retour du Même de Nietzsche, dont tu nous a montré que tu ignorais que c'était une vision de Nietzsche, ce qui pourtant crève les yeux au beau milieu du Zarathoustra.

Tu nous a fait le coup avec les fragments posthumes de Nietzsche, que tu interprètes comme un perroquet, c'est-à-dire sans voir que ces fragments ne sont que des enregistrements sur papier d'éléments à exploiter plus tard en étant développés ou contredits.

Tu nous a fait encore le coup en ne comprenant pas que si Kant ne se rend évidemment pas compte de la portée politique de ses pensées puisqu'il ne peut pas voir ce qui va se passer au XXe siècle, ses pensées permettent néanmoins au nazisme de déployer toute son horreur en appliquant à la lettre les idées de Kant pour organiser les camps de la mort, comme l'explique très bien le procès de Jérusalem.

Tu nous le refais encore en nous montrant que tu n'as rien compris aux développements de Leibniz sur la question de savoir pourquoi il y avait de l'être et pas du néant, sinon tu aurais vu que tous ces développements découlent de cette question et qu'ils y sont liés de façon indissociable.

Tu nous le refais encore en nous prouvant que tu n'as rien compris aux explications de  Sokal et Bricmont sur les « Impostures intellectuelles ».

Ça commence à faire beaucoup, pour un vrai professeur ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par euthyphron le Dim 14 Juil 2013 - 9:45

Excellent résumé camarade poussbois, qui dit les choses telles que tu les penses et non pour essayer d'intimider de vieux singes qui ont quand même déjà affronté de plus spectacularies grimaces que les coquetteries onfrayennes.
poussbois a écrit: L’été où, il y a 8 ou 9 ans, j’ai arrêté la voiture à l’ombre d’un arbre pour écouter un type à la radio me parler d’Epicure pendant une heure, ce jour a été un moment clef de ma vie. Pas un hapax, hein, faut pas exagérer. Mais un jour où je me suis rendu compte qu’avec onfray, je pouvais espérer enfin découvrir ce monde de la philosophie qui m’avait été rendu si impénétrable par les pratiques et l’enseignement que j’avais pu avoir.
Voilà, c'est l'essentiel. La qualité d'Onfray, c'est d'avoir pu donner le goût de la philosophie à ceux qui n'avaient eu rien d'autre. Je ne lui retire pas cette qualité, même si je sais par expérience qu'elle n'est pas si rare. Philomagazine en fait autant par exemple, ainsi qu'une forte proportion de professeurs du secondaire. Mais aussi Onfray, nous sommes d'accord.                                      
poussbois a écrit:
D'après moi, Onfray est beaucoup plus politique et historien que réellement philosophe, même si la philosophie est son carburant et son outil principal. C'est pour cela que je m'en méfie un peu. Il a une façon bien à lui d'utiliser certains auteurs pour préciser les lignes de force et les filiations qui lui permettront de prendre parti, d'exposer sa politique.
Après avoir suivi ses propres conseils, lire par moi-même, j’ai une vue beaucoup plus nuancée de certains philosophes qu’il a étrillés. Mais je comprends parfaitement pourquoi, dans son approche, il a besoin de s’en faire des ennemis, de les repousser dans un camp adverse.
Et voici l'autre aspect de la question. Onfray n'est pas un philosophe, mais un "historien" (dans la mesure où l'anecdotique c'est de l'histoire) et un "politique", ou disons moins élégamment quelqu'un qui se fout de l'honnêteté intellectuelle et n'écrit que pour se faire mousser et faire monter les actions du produit culturel qu'il incarne. La méthode est de se poser en rival d'un con, et pour cela de commencer par faire passer x ou y (Platon, Freud, Sartre, etc.) pour un  con. Problème : pour ce faire Onfray usurpe l'autorité du spécialiste (style "j'ai tout lu"), interdit qu'on discute ses thèses en sa présence (le roi apparaîtrait alors dans son effroyable nudité) et au final ne dit rien. C'est admirable que l'on discute à perte de vue sur le bonhomme et qu'aucun de ses admirateurs ne peut énoncer la moindre idée du gusse en question (je dis "idée", pas jugement à l'emporte-pièce ou opinion). Comparons à cet autre imposteur, mais d'un calibre incomparable, qu'est Nietzsche, dans la mesure où on peut comparer un génie à une enflure (insulte!). Je lis des discussions hyper-subtiles,qui mériteraient d'être prolongées avec sérieux et rigueur, su la différence structurelle des oppositions gut-böse et gut-schlecht. Ces discussions existent, parce qu'il y a un vrai penseur derrière, stimulant, même si je le tiens, en même temps, pour un faux prophète lourdingue. Bon et avec Onfray on discute de quoi, au fait? A part l'occasion de repenser l'imposture, je ne vois pas la matière.


Dernière édition par euthyphron le Dim 14 Juil 2013 - 9:47, édité 1 fois

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Philosophos le Dim 14 Juil 2013 - 9:46

poussbois a écrit:L’été où, il y a 8 ou 9 ans, j’ai arrêté la voiture à l’ombre d’un arbre pour écouter un type à la radio me parler d’Epicure pendant une heure, ce jour a été un moment clef de ma vie.
Je te comprends, les conférences d'Onfray sur Epicure sont vraiment très très bonnes. Il n'oublie rien d'important sur ce philosophe, tout en rendant agréable et claire l'explication de cette philosophie, beaucoup plus profonde que les universitaires le pensent.


ce monde de la philosophie qui m’avait été rendu si impénétrable par les pratiques et l’enseignement que j’avais pu avoir.
C'est quand même curieux que tu dises ça, car tu as dû avoir, puisque tu es français, un an de cours de philosophie en terminale. Ce qui confirme combien la philosophie au lycée est mal enseignée. Sauf bien sûr quand Onfray était prof ! J'aurais vraiment aimé l'avoir comme prof. A la place, j'ai eu un connard qui notait les copies en les jetant en l'air, selon la place où elles retombaient, qui passait son temps à parler de lui et de la Shoah.

D'après moi, Onfray est beaucoup plus politique et historien que réellement philosophe, même si la philosophie est son carburant et son outil principal.
Politique ? Si tu entends par là "philosophie politique", Onfray a mis longtemps à en venir à la politique, il a fallu qu'il arrive au XIXème et au marxisme. Nous savons tous par ailleurs qu'il est clairement de gauche, mais c'est son engagement à vivre en philosophe (jardin d'insertion, université populaire...).

Après avoir suivi ses propres conseils, lire par moi-même, j’ai une vue beaucoup plus nuancée de certains philosophes qu’il a étrillés.
Moi j'avoue que non. Ses critiques sur l'establishment ont porté, le peu de respect que j'avais pour la philosophie conceptuelle et creuse a disparu, désormais, une philosophie, pour moi, doit se voir dans la vie du philosophe et dans sa capacité à changer les choses dans son sens à lui.

Courtial a écrit:Pour prendre le second, par exemple, il est présenté, de façon explicite, comme une volonté de développer "le principe du meilleur", c'est-à-dire d'en développer toutes les conséquences, et pas de répondre à la question évoquée.
C'est pourtant de cette question que découle toute sa théodicée.

Quoiqu'il en soit, Leibniz n'est pas un matérialiste. Qu'il ait eu une brillante intelligence de mathématicien ne change en rien le regard que portera sur lui un matérialiste, ou même un Spinoza, qui pensait que Leibniz avait tort, il ne pensait pas qu'il était un con, mais qu'il se trompait du tout au tout. Pour eux, la philosophie de Leibniz est nulle.

La grande différence entre toi et nous, Courtial, c'est que tu ne te positionnes pas, vieux réflexe de prof de philo qui a pour obligation d'enseigner tous les philosophes à ses élèves. Mais cite-moi un seul philosophe qui ne se soit pas engagé dans un choix de pensée. Faire de la doxographie, c'est bien, pourquoi pas, mais ça n'est pas encore  philosopher. C'est faire du patchwork de philosophes. Ah certes, il faut de l'habileté pour faire des patchwork, de la maîtrise technique, mais ça n'est pas encore de la philo.


victor di giorgi a écrit:sous ton apparence d'érudition étalée à la moindre occasion, ils détectent bien l'ignare qui tente de se cacher si lamentablement ?

Tu nous racontes des bobards sur toute la ligne et ça ne te donne le droit que de te faire accueillir à bras ouvert dans le club pas très sélect de tous les petits cons anonymes d'Internet.
Je l'avoue, si je reprends souvent Courtial, c'est qu'il très facile à réfuter, on dirait qu'il fait exprès de se planter sur tous les sujets dont il parle, on dirait qu'il lit tout de travers. En fait, c'est parce qu'il n'a rien à dire d'autre que ce que dit tout le monde, donc il joue sur les mots, il ergote, il peaufine, dernier peaufinage en date, ses explications tordues sur "par-delà bien et mal". On aurait dit un poussin qui sort de l'oeuf. "Ah bon ? Nietzsche critique le ressentiment chrétien ? Ah bon, Nietzsche est pour une morale aristocratique ? Il va falloir que tu nous démontres ça, qu'il me dit, l'animal !" C'est vrai que pour un prof, je le trouve bien mauvais. En fait non, il est simplement un prof, et rien d'autre.

Veuillez noter que je n'ai rien contre lui, j'adorerais parler à quelqu'un qui comprend vraiment bien les textes, parce que même ça, c'est très rare et très précieux. Mais même pas.

_________________
La philosophie, l'art et la religion existent parce que la mort oblige les hommes à inventer des parades pour ne pas avoir à succomber et à trembler d'effroi devant elle. (Michel Onfray)

Philosophos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 23/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.michelonfray.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 10:01

poussbois a écrit:De plus, j’ai déjà dit à Victor que j’estimais que sa stratégie me paraissait contre-productive.
Elle peut en effet paraître contre-productive à quiconque ne sait pas ce que je cherche, et qui concerne la construction de mon système pensé selon l'expression consacrée par la sainte trinité que j'indique en bleu au bas de tous mes messages.

En réalité, je me fous pas mal de l'avis de ceux qui ne sont pas d'accord avec moi. Ce qui m'intéresse, c'est de voir apparaître dans leurs propos ce que jugerai digne d'être intégré à mon système et ce que je jugerai indigne de l'être. Ce sont pour moi des taupes qui fouillent souvent le sol de façon inattendue, ce qui fait réellement mon bonheur.

Tu ne peux pas savoir quel progrès j'ai réalisé dans la construction de ma sainte trinité, notamment dans le tri de la phénoménologie, dans la confirmation d'un intellect esclave de la corporéité, dans le fait qu'aujourd'hui les technosciences sont en avance sur certains domaines de la philosophie en confirmant néanmoins les intuitions de la branche radicalement matérialiste de la philosophie, etc.

Les contradictions à mes propos sont toujours les bienvenues de ma part, malgré les apparences.

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 10:17

euthyphron a écrit:Et voici l'autre aspect de la question. Onfray n'est pas un philosophe, mais un "historien" (dans la mesure où l'anecdotique c'est de l'histoire) et un "politique", ou disons moins élégamment quelqu'un qui se fout de l'honnêteté intellectuelle et n'écrit que pour se faire mousser et faire monter les actions du produit culturel qu'il incarne. La méthode est de se poser en rival d'un con, et pour cela de commencer par faire passer x ou y (Platon, Freud, Sartre, etc.) pour un  con. Problème : pour ce faire Onfray usurpe l'autorité du spécialiste (style "j'ai tout lu"), interdit qu'on discute ses thèses en sa présence (le roi apparaîtrait alors dans son effroyable nudité) et au final ne dit rien. C'est admirable que l'on discute à perte de vue sur le bonhomme et qu'aucun de ses admirateurs ne peut énoncer la moindre idée du gusse en question (je dis "idée", pas jugement à l'emporte-pièce ou opinion). Comparons à cet autre imposteur, mais d'un calibre incomparable, qu'est Nietzsche, dans la mesure où on peut comparer un génie à une enflure (insulte!). Je lis des discussions hyper-subtiles,qui mériteraient d'être prolongées avec sérieux et rigueur, su la différence structurelle des oppositions gut-böse et gut-schlecht. Ces discussions existent, parce qu'il y a un vrai penseur derrière, stimulant, même si je le tiens, en même temps, pour un faux prophète lourdingue. Bon et avec Onfray on discute de quoi, au fait? A part l'occasion de repenser l'imposture, je ne vois pas la matière.

Et moi, je dis solennellement que tu as parfaitement raison et que toutes les universités de l'étranger qui invitent Onfray à donner des conférences dans des amphithéâtres pleins à craquer d'étudiants en philosophie sont dirigés par des cons.

Il va falloir l'empêcher de contaminer la planète, cet Onfray de mes couilles. Y en a marre, à la fin ! Ho ! ...

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Philosophos le Dim 14 Juil 2013 - 10:18

J'ajoute que nos universités sont à la traîne dans tous les classements mondiaux. A mauvaises universités, mauvais professeurs et mauvais dirigeants. Onfray a bien raison d'aller voir ailleurs qu'en France. Et puis, il faut se faire à l'idée que le monde ne tourne pas autour de la France. Ceux qui profitent le mieux du monde sont ceux qui voyagent.

_________________
La philosophie, l'art et la religion existent parce que la mort oblige les hommes à inventer des parades pour ne pas avoir à succomber et à trembler d'effroi devant elle. (Michel Onfray)

Philosophos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 23/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.michelonfray.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par euthyphron le Dim 14 Juil 2013 - 10:29

C'est tout ce que vous avez comme argument? Le type est au-dessus de tout soupçon parce qu'il fait des conférences à l'étranger?
Quand je parlais d'une idée, que j'attends toujours, ce n'est évidemment pas de cela que je parlais.

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Philosophos le Dim 14 Juil 2013 - 10:33

euthyphron a écrit:C'est tout ce que vous avez comme argument? Le type est au-dessus de tout soupçon parce qu'il fait des conférences à l'étranger?
Quand je parlais d'une idée, que j'attends toujours, ce n'est évidemment pas de cela que je parlais.
Ah, on en est à le soupçonner maintenant ? Il a commis un crime ?

Il est vrai que quand quelqu'un est invité par les plus grandes universités du monde, sauf les universités françaises, qui il est vrai ne font pas partie du gotha mondial, c'est qu'il doit être bon.

Des idées, Onfray en a, mais il ne faut pas chercher chez lui des concepts à rallonge avec des mots qui ne sont même pas dans le dico. Cela dit, je ne compte pas discuter philosophie avec toi, de toute manière.

_________________
La philosophie, l'art et la religion existent parce que la mort oblige les hommes à inventer des parades pour ne pas avoir à succomber et à trembler d'effroi devant elle. (Michel Onfray)

Philosophos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 23/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.michelonfray.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par euthyphron le Dim 14 Juil 2013 - 10:39

Et pourquoi? Tu me crois incapable de comprendre? Sur quoi fondes-tu ce jugement? Ou bien est-ce que ce que tu refuses, c'est de discuter philosophie, avec qui que ce soit?

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par victor.digiorgi le Dim 14 Juil 2013 - 10:57

euthyphron a écrit:Et pourquoi? Tu me crois incapable de comprendre? Sur quoi fondes-tu ce jugement? Ou bien est-ce que ce que tu refuses, c'est de discuter philosophie, avec qui que ce soit?

Moi, j'affirme que tu es parfaitement capable de comprendre qu'Onfray est un con et que tu as raison de t'abstenir de lire un seul des soixante livres qu'il a d'ailleurs publié aux Éditions Arlequin, ce qui en dit long sur cet espèce de publiciste de mes deux.

.

_________________
.
.
.
Au nom de l'ART, de la SCIENCE et de la PHILOSOPHIE. (Ainsi soit-il.)
.
.
.
avatar
victor.digiorgi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2042
Date d'inscription : 23/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par euthyphron le Dim 14 Juil 2013 - 11:18

Autre dérobade. Ce n'est pas avec Onfray que je discute, puisque il ne discute avec personne, mais avec ses admirateurs ici forumants. Je demande ce qu'il y a d'intéressant, ce que toi ou un autre en avez retenu. Poussbois l'a fait. Pourquoi est-il le seul? qu'est-ce qu'il y a de si ésotérique dans l'oeuvre d'Onfray que personne ne veuille examiner si ce qu'il dit est vrai ou pas?

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Dewey le Dim 14 Juil 2013 - 11:29

Pour faire un parallèle Sarkozy aussi est invité par de grandes universités ou de grands groupes pourtant il n'a rien d'intelligent...

Dewey
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 16/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray est un vrai con !

Message par Bergame le Dim 14 Juil 2013 - 11:45

Philosophos a écrit:La grande différence entre toi et nous, Courtial, c'est que tu ne te positionnes pas.
Il me semble que c'est même la grande différence entre vous deux et le reste des membres du forum. Ici, c'est un forum de discussion, et vous le transformez, par ce que tu appelles votre "engagement", en pugilat. Et lorsque je propose à Victor, par exemple, de s'adonner à la joute verbale s'il le souhaite, mais dans l'espace qui est prévu pour cela, symptomatiquement, ça ne l'intéresse plus. Non, manifestement, il est bien plus confortable et jouissif de pratiquer la boxe là où les autres discutent paisiblement, et dans le respect d'autrui. Les coups, c'est toujours pareil, il vaut mieux les donner que les recevoir, pas vrai ? En cela au moins, vous êtes donc apparemment de bons élèves d'Onfray.
C'est d'ailleurs étrange, parce que vous faisiez la même chose sur Philoforum, mais à ce moment-là, l'"engagement" était en faveur de Nietzsche, et vous en barbouilliez des pages et des pages. Aujourd'hui, c'est Onfray. Le gourou a changé, mais l'esprit sectaire demeure.

En tant qu'administrateur de ce forum, je me dois donc de vous rappeler que ce forum n'a pas vocation à faire la promotion de Michel Onfray, ni de qui que ce soit d'autre d'ailleurs. C'est un forum de discussion, où les membres viennent pour échanger, dans le respect mutuel, et pourquoi pas, apprendre les uns des autres.
Or, la discussion nécessite une attitude préalable d'ouverture et de respect qui, clairement, n'est pas la votre pour l'instant. Nous avons la chance, sur ce forum, d'avoir comme membres et intervenants des personnes qui s'y connaissent un petit peu en philosophie. Votre attitude dédaigneuse, à vous qui, hors d'Onfray et Nietzsche éventuellement, ne maitrisez pas grand-chose en la matière, est complètement déplacée. On pourrait au moins attendre des arguments, de la substance, quelque chose, et non cette espèce de discours en boucle : Onfray le dit, donc c'est vrai.

Franchement, les gars, descendez d'un cran svp, veuillez adopter une attitude un peu plus sympathique et respectueuse, prenez un peu de recul, veuillez partir du principe qu'Onfray n'est pas la référence unique ni ultime en philosophie, et mêlez-vous svp à la discussion, comme chacun le fait ici. Parce que c'est pour ça que ce forum existe.

Cela étant dit, je clos ce sujet en forme de défouloir et, à partir de maintenant, retour à la discussion.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2818
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum