Le Banquet, Analyse

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Banquet, Analyse

Message par cedric le Mer 20 Mar 2013 - 16:07

Je souligne que la question du "sens" est quelque chose de sans doute étranger à l'époque de Socrate. Quel est le sens de la vie ? ou ce genre de question apparaît surtout, il me semble, avec le romantisme des philosophie moyenâgeuse.

Socrate pense en termes de valeurs, de vertus, étant entendu que les vertus proviennent du monde du divin, auquel l'homme se rattache à hauteur de sa participation à ces vertus, idées.

cedric
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet, Analyse

Message par Ataraxie le Mer 20 Mar 2013 - 23:06

Bergame a écrit:Si la philosophie, comme je le proposais, est déploiement du logos, un discours vivant, animé, qui se transmet, en quelque sorte, d'une âme fertile à l'autre, ce déploiement a besoin d'un support, ou plutôt d'un transmetteur précisément : Il est engendré par la parôle.
Mais par "parole" tu veux mettre l'accent sur l'oralité (par opposition à l'écrit) ou sur l'idée d'une mise en oeuvre de la langue (ce qui peut se faire à l'oral comme à l'écrit) ?
avatar
Ataraxie
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 18/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet, Analyse

Message par Bergame le Sam 23 Mar 2013 - 19:43

Je reprends simplement la définition bien connue du Sophiste (263e), où Socrate explique que la pensée (dianoia) et le discours (logos), c'est la même chose, à cette différence près que la pensée est un dialogue (dialogos) de l'âme avec l'âme qui n'est pas "engendré par la voix" (phones gegnomenos si je ne retranscris pas trop mal).

Le logos, ce n'est pas la pensée, hein, c'est le discours. Donc il y a des discours écrits, et il y a des discours oraux. Il n'est pas question de sens, ici, il est question de savoir comment les discours sont produits -et plus exactement, de faire la distinction entre les discours qui sont produits par l'écriture, et ceux qui sont engendrés par la parole, poiesis et genesis.

Par conséquent, si le logos vivant, la philosophie, est engendré par les hommes, alors son déploiement suit la longue chaîne de la génération des hommes. C'est aussi simple que cela. La fin de l'homme, a priori, marquera donc la fin du logos.

Je ne voyais donc pas tout à fait les choses comme toi non plus, Cédric, qui lie le logos à l'éducation. Mais il est vrai que, si l'on reste fidèle à ce que dit Socrate, toutes les âmes, apparemment, ne sont pas fertiles, et toutes ne sont donc pas susceptibles ni de recevoir le logos, ni de le transmettre. Donc, ce n'est pas exactement de la fin de l'homme en tant qu'espèce dont il s'agit, mais de la fin de l'homme éduqué, enfin, en tout cas d'une certain type d'âme.

Et non, d'ailleurs, c'est encore différent de l'éducation. Parce que le Phèdre nous dit qu'il s'agit de types d'âme. C'est comme ça, il y a des âmes fertiles, d'autres non, qui s'incarnent dans des êtres, et l'éducation (de leur vivant, donc) n'y a, finalement, pas grand-chose à voir.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet, Analyse

Message par Bergame le Dim 16 Oct 2016 - 12:42

Je relis ce matin ce que nous écrivions il y a quelques années sur Platon, et une idée me frappe.

Chez Platon, disais-je, le déploiement du Logos à travers les âges se réalise au travers de l'échange, oral, d'un type d'âmes, fertiles. Or, j'oubliais la thèse de la métempsychose dans le Phèdre : Ces âmes, comme toutes les âmes, connaissent un cycle de réincarnations sur terre, et produisent donc des hommes qui, soit cherchent la vérité d'un cœur simple, soit aiment d'un amour philosophique. Mais le Phèdre nous apprend aussi que ces âmes-ci sont celles qui recouvrent leurs ailes le plus rapidement, et quittent donc au plus tôt le cycle des réincarnations. En conséquence, et en suivant Platon toujours, le déploiement du Logos a certes une fin, mais ce n'est pas la fin de l'Homme, c'est la disparition du  type du philosophe. L'humanité peut très bien continuer à se perpétuer, mais sans philosophie.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet, Analyse

Message par neopilina le Dim 16 Oct 2016 - 12:57

Bergame a écrit:L'humanité peut très bien continuer à se perpétuer, mais sans philosophie.

Ce qu'elle fait depuis très très longtemps et encore aujourd'hui. La philosophie est encore et toujours une grande marginale ( Même si ça infuse, diffuse, circule, etc., toujours plus qu'on ne le croit. ). On ne s'en étonnera pas, je pense que l'humanité se perpétuera mieux en philosophant un peu plus et surtout mieux : celui qui pense que l'histoire de la philosophie est une succession de progrès philosophiques commet une grosse erreur. La charrette philosophique se remet en route avec et après Descartes ? Je peux l'entendre, mais aussi ajouter avec une roue carrée. Sagesse, philosophie et autres spiritualités ne visent pas la fin du type du philosophe, mais la fin du Sujet empirique, inadvertancier, suite à ontogenèse. Elles visent à son amélioration à la lumière de la connaissance.

_________________
C'est à pas de colombes que les Déesses s'avancent.
" Tout Étant est à la fois a priori Donné ET Suspect, parce que Mien ". Moi.

neopilina
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3933
Date d'inscription : 31/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum