Le Banquet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Banquet

Message par cedric le Lun 25 Fév 2013 - 11:29

Préambule :

je décide de proposer une analyse du Banquet de Platon assez exhaustive, c'est à dire d'en analyser tout le texte, du début à la fin. Cette décision provient du fait qu'il me semble que ce texte est réellement un des monuments de la philosophie, de ceux qui, à eux-seuls, marquent l'histoire et inscrivent une dynamique au niveau de la pensée.

C'est pourquoi j'ai choisi de ne pas commencer l'étude par une analyse de la partie où Socrate intervient, mais de dire quelque chose également de ce qui précède son intervention, car on le verra, évidemment, toute partie a, dans une certaine mesure, son intérêt et son rôle.

Je choisi de présenter l'étude de la sorte : d'une part la retranscription du texte à analyser, d'autre part et à la suite l'analyse, et ce, car les commentaires de textes académiques tendent toujours vers le copier-coller et l'apparition des morceaux du texte qui « arrangent » le commentateur. Ainsi je ne vous proposerai pas un roman vrai du texte mais bel et bien une analyse.

Le fait d'inscrire la totalité du texte permettra également à des sujets de discussion de surgir au cas où certains passages auraient échappé à ma sagacité. Je vais évidemment me centrer sur l'analyse philosophique du texte, ceci étant dit, le fait d'inscrire la totalité du texte permettra éventuellement des ajouts d'analyse de types historique par exemple, si des historiens veulent apporter des précisions sur certaines références du texte, voire des traducteurs, etc...

cedric
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet

Message par cedric le Lun 4 Mar 2013 - 15:26

Je me rends compte que j'ai peut-être eu les yeux plus gros que le ventre, dans le sens où tous les discours qui précèdent celui de Socrate ne méritent sans doute pas une étude approfondie. Aussi je vais continuer à les retranscrire mais je vais, à l'avenir, faire de grosses synthèses de leurs messages, pour me concentrer sur le gros de l'affaire et ne pas "perdre" mon temps. Aussi, le texte étant présent, si quelqu'un voudra s'y coller par la suite...

cedric
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet

Message par cedric le Lun 4 Mar 2013 - 16:59

Bon, c'est trop laborieux ! Je pense que je vais passer directement à l'analyse de l'intervention de Socrate. Si vous avez des remarques à faire, ce concernant, n'hésitez pas ?

cedric
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet

Message par euthyphron le Mar 5 Mar 2013 - 9:46

cedric a écrit:Je me rends compte que j'ai peut-être eu les yeux plus gros que le ventre, dans le sens où tous les discours qui précèdent celui de Socrate ne méritent sans doute pas une étude approfondie.
Je suis d'accord. Il est en plus très difficile de faire la part de la parodie et de l'humour dans tous ces discours. Je crois que Platon s'amuse beaucoup, même si ce serait réducteur que de n'y voir qu'un jeu stylistique.
Le point commun à tous les discours précédant celui de Diotime, c'est qu'ils font l'impasse sur le mystère d'Eros. Tous, d'une certaine façon, lui trouvent la place qu'il est censé occuper dans l'ordre, et jugent que cela est bon et qu'Eros est grand. La coupure a lieu lorsque Socrate démontre qu'on ne désire que ce dont on manque.

_________________
amicus plato sed magis amica veritas
avatar
euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Banquet

Message par cedric le Mar 5 Mar 2013 - 10:55

Oui, tout ce qui précède l'intervention de Socrate permet à Platon, à la fois de montrer l'usage du discours des sophistes, et à la fois de faire apparaître la grande dépendance de la société vis à vis de la mythologie fondatrice, dans l'exposé de certains de ces mythes.

cedric
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum