Django unchained

Aller en bas

Django unchained

Message par cedric le Lun 11 Fév 2013 - 10:56



Dernier film de Tarantino donc. Le film dure 2h40, dont facilement 40 minutes de trop, je me demande vraiment pourquoi il a tenu à maintenir 2h40 de film. Au niveau de l'histoire c'est du classique, ressort basique d'un scénario, identification facile...Là où Tarantino se démarque, c'est au niveau des techniques de caméra et de la mise en musique, donc mise en image et mise en musique, mais le scénario est tellement bateau que ça tient quand même difficilement. On est loin d'un Pulp Fiction, où en plus des ces maîtrises techniques il y avait un vrai style et du sens. Bref, film grand publique qui représente une énorme, une gigantesque catharsis, il lui reste ça. On doit bien entendre le mot "nègre" une centaine de fois. Ok. Tarantino apparaît dans une scène à la fin du film, quasi obèse, comme son film. Alors quoi, la fin d'un réalisateur ?




cedric
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par Courtial le Lun 11 Fév 2013 - 15:20

L'obésité, c'est peut-être pour être raccord avec le biopic d'Hitchcock (qui aimait aussi à apparaître dans ses films) qui sortira mercredi prochain :D

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 2004
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par Vargas le Ven 15 Fév 2013 - 8:35

Je n'ai pas du tout eu la même impression que toi.
Je trouve que Tarantino s'est beaucoup appliqué dans ce film, qui fait moins brouillon et prétexte que d'autres. En général, il ne prend pas forcément le temps et passe de scène de dialogue de 15 minutes de long à des scènes d'action de 40 minutes.
Là, c'est relativement différent.
Bien sûr, si on compare à son chef-d’œuvre... Mais y a rien de pire pour un auteur/réalisateur.

Pour ne pas spoiler :
Spoiler:
Pour moi, son oit considère qu'il y a 40 minutes de trop à la fin parce qu'on n'apprécie pas l'anticlimax qui se produit avec la mort de Schultz et l'échec des négociations, soit on considère que cela donne son originalité au scénario du film justement.

En tout cas, j'ai ressenti que Tarantino, qui ne s'était pas encore prêté à l'un de ses 3 grands genres référence, a voulu nous donner un vrai film de western comme on en a peu eu depuis longtemps et qu'il y a réussi.
Si on considère la trame de départ, ce n'est pas qu'elle manque d'originalité (un esclave à l'époque du far west devenant mercenaire, s'affranchissant de la ségrégation de l'époque en tentant de retrouver sa femme, je connais peu de scénarios proches d'une telle trame sinon peut-être j'irai cracher sur vos tombes de Vian, et encore), c'est qu'elle n'est pas tout ce qu'il y a d'intéressant dans le film. Mais on peut dire cela de bien des films. Ce qui fait l'originalité des Tarantino, ce sont les situations et les personnages haut en couleur. En ce sens, oui, je trouve que c'est un excellent Tarantino avec en plus un respect du genre et de ses codes qu'on trouve rarement aussi développé dans sa filmographie.

Sur le fait que le terme nègre soit utilisé très souvent, encore heureux vu la période et le thème du film. Quand on regarde un film sur l'holocauste, on s'attend à souvent entendre le mot juif. Ceci dit, je ne trouve pas qu'il a été surutilisé. En VO, on remarque facilement qu'il y a plusieurs expressions employées à la place par moment (1er exemple me venant à l'esprit : "your John").

Quand je le compare à un True Grit, par exemple, l'originalité est clairement du côté de Django.

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
e-Vok@teur
e-Vok@teur

Nombre de messages : 772
Localisation : Vocalisation
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par Bergame le Mar 12 Mar 2013 - 17:14

Personnellement, j'ai pas trop aimé. Je vois pas trop quoi en dire, si ce n'est que Di Caprio est très bon, très juste, inattendu. Mais il n'y a bien que lui.
Mais Tarentino me fatigue, maintenant. Ca doit être l'âge.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3165
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par kind of blue le Ven 19 Avr 2013 - 17:12

Bergame a écrit:Personnellement, j'ai pas trop aimé. Je vois pas trop quoi en dire, si ce n'est que Di Caprio est très bon, très juste, inattendu. Mais il n'y a bien que lui.
Mais Tarentino me fatigue, maintenant. Ca doit être l'âge.

Le problème de Tarentino me semble actuellement être la trop grande importance de sa "signature". Je m'explique: dès qu'on voit un de ses films, on sait que c'est Tarentino qui l'a écrit... Cette grande originalité peut certes dépayser le spectateur, mais on a toujours l'impression d'avoir les mêmes éléments d'originalités (caméras, personnages, musiques, vulgarités etc.). Que ce soit avec Django Unchained, Inglorious basterd ou même Purple fiction, on retrouve toujours le même fil conducteur qui rend Tarentino si atypique.

Ps (SPOIL): petite anecdote sur Django Unchained: lorsque Di Caprio casse un verre, il commence à saigner. Ce saignement était cependant parfaitement involontaire mais l'acteur a tout de même continué à jouer. Tarentino a tellement aimé cette séquence inattendue qu'il l'a rajouté au film.
avatar
kind of blue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par hks le Ven 19 Avr 2013 - 19:45

Après avoir été autorisé ce film a été censuré en Chine ( a été retiré des écrans). Aucun film de Tarentino n'avait précédemment réussi à passer la censure.

Et pourtant"En accord avec la branche chinoise de Sony Picture, la quantité du sang avait été diminuée en post-production et sa couleur affadie. (le Figaro).

Le propos de "Inglorious basterd" était franchement atypique. Là on est dans l' outrance mais sur un scénario classique. La trame générale sans doute un peu trop classique et la conclusion peu originale.

Les étonnements sont à l'intérieur.
par exemple :
James Remar, l’interprète de Butch Pooch, joue un second personnage dans le film : Ace Speck.( pas évident! )


Je m'explique: dès qu'on voit un de ses films, on sait que c'est Tarentino qui l'a écrit...

Reservoir dogs et Jackie Brown me semblent plus retenus dans la forme .( mais c'est de mémoire ).

On semble oublier Kill Bill dans les commentaires que je lis ça et là.

ET "Boulevard de la mort"! Avec ses défauts... mais un gros choc de cinéma/émotion à la fin de la première partie ... comme on en fait peu.

Tarentino a le goût, l'art et la manière de refaire des choses mais de les refaire "anthologiquement".
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par kind of blue le Ven 19 Avr 2013 - 20:07


Le propos de "Inglorious basterd" était franchement atypique. Là on est dans l' outrance mais sur un scénario classique. La trame générale sans doute un peu trop classique et la conclusion peu originale.

On est dans une conclusion très atypique au contraire! Le scénario est assez imprévisible mine de rien vers la fin.
J'ai particulièrement aimé le scénario uchronique de ce film... La guerre est abordée d'une manière originale, ce qui contrebalance avec la trame générale.
avatar
kind of blue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par hks le Ven 19 Avr 2013 - 23:22

On est dans une conclusion très atypique au contraire!
certes " normalement, les spectateurs devraient être en capacité de se dire que si ça se trouve, Schultz s’en est quand même sorti'.(je cite Tarentino )
oui mais après ...ou bien je ne me souviens plus trop de la fin ...mais elle ne m'a pas étonné.
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par kind of blue le Sam 20 Avr 2013 - 10:34

hks a écrit:
On est dans une conclusion très atypique au contraire!
certes " normalement, les spectateurs devraient être en capacité de se dire que si ça se trouve, Schultz s’en est quand même sorti'.(je cite Tarentino )
oui mais après ...ou bien je ne me souviens plus trop de la fin ...mais elle ne m'a pas étonné.

SPOIL!
Bah, la scène du cinéma? la scène où Hitler et son subordonné (je ne me souviens plus qui c'était à ce moment) se font tuer par mitraillette etc. Ce sont autant de points que Tarentino a su développer grâce à l'uchronisme du film et qui, finalement, me semblent plutôt intéressants!
avatar
kind of blue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par hks le Sam 20 Avr 2013 - 13:22

Là tu changes de film.( idem de Hier à 20:07). Je te parlais de la fin de Django. Pour comparer la fin de True grit des Cohen( si tu as vu ) me semble moins conformiste .
Rien à critiquer sur Inglourious Basterds (vu et revu, c'est dire que j' aime. )
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par kind of blue le Sam 20 Avr 2013 - 15:44

hks a écrit:Là tu changes de film.( idem de Hier à 20:07). Je te parlais de la fin de Django. Pour comparer la fin de True grit des Cohen( si tu as vu ) me semble moins conformiste .
Rien à critiquer sur Inglourious Basterds (vu et revu, c'est dire que j' aime. )

Oh, mes excuses alors si on parlait pas du même film!

C'est sur que la fin est un peu trop "happy end", mais c'est un film appartenant au genre "Western". La volonté de Tarentino était selon moi de rendre ce genre de films partiellement original. Je dis bien partiellement car le film en reste quelque peu conformiste comme vous le dîtes.

True grit, c'est le western avec la jeune fille non? Si tel est le cas, je suis bien d'accord pour dire que celui ci est bien plus original (du point de vue de l'histoire) que Django Unchained.
avatar
kind of blue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par Bergame le Sam 20 Avr 2013 - 16:17

Ah oui, Jackie Brown. Tiens, avec le recul, c'est peut-être le Tarantino que je préfère. Il me semble plus maitrisé, en fait, plus élégant aussi.

Inglorious... Ouaif. C'est tellement outrancier, tellement énôôôrme. C'est du Grand-Guignol, mais qui prétend s'élever au rang de 7e art. Un peu comme si Poiré avait tourné "Papy fait de la Résistance" en visant le César du meilleur scénario -au minimum. Et puis ça manque d'unité, pour moi, ça ressemble à un film de sketchs. Ca marchait pas mal dans Kill Bill, ce découpage à la serpe, ça avait un sens. Dans Inglorious, ça fait brouillon et vite-fait.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3165
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par hks le Sam 20 Avr 2013 - 18:53

à kind of blue
mais c'est un film appartenant au genre "Western"
C'est ce que m' a répondu ma femme.
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par kind of blue le Sam 20 Avr 2013 - 19:04

hks a écrit:à kind of blue
mais c'est un film appartenant au genre "Western"
C'est ce que m' a répondu ma femme.

Et qu'as tu répondu en retour lol! ?


Inglorious... Ouaif. C'est tellement outrancier, tellement énôôôrme. C'est du Grand-Guignol, mais qui prétend s'élever au rang de 7e art. Un peu comme si Poiré avait tourné "Papy fait de la Résistance" en visant le César du meilleur scénario -au minimum. Et puis ça manque d'unité, pour moi, ça ressemble à un film de sketchs. Ca marchait pas mal dans Kill Bill, ce découpage à la serpe, ça avait un sens. Dans Inglorious, ça fait brouillon et vite-fait.

Bah le côté "tellement énôôôrme", on le retrouve dans presque tous ses films... Que ce soit Inglorious, Django etc. ça devient vite outrancier.

Pour autant, il me semble impensable de détrôner l'auteur de son piédestal. Son originalité peut être certes redondante, mais il a su s'imposer et créer un style propre.
avatar
kind of blue
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 19/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par hks le Sam 20 Avr 2013 - 19:15

à Bergame

C'est à dire que je n' attends pas l 'élégance chez Tarentino et c'est heureux.
J' ai une nature bon public et je suis assez éclectique dans mes goûts.
Si c'est une farce, une farce à sketches, je le prends comme c'est. Et ce n'est pas parce que "l'armée des ombres" est un de mes films préférés que je ne vais pas aussi aimer "Inglourious Basterds".
Je ne pense pas qu'il y ait de critères objectifs fermes actuellement établis en esthétique. Il se peut que s'il y en avait un jour de compris ( scientifiquement ), ils renverraient en grande partie à des déterminations subjectives ( "c'est chacun son goût" )
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par hks le Sam 20 Avr 2013 - 19:26

à kind of blue

Et qu'as- tu répondu en retour
Je lui ai répondu que oui bon, mais quand même .. c'est Tarentino. ( sous -entendu on peut espérer autre chose que ça )
Où alors c'est que ce genre de fin je l'avais déjà vu dans "Inglourious Basterds"(incendie général mais sans happy end )
avatar
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 6332
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django unchained

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum