De la fragilité des arguments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la fragilité des arguments

Message par baptiste le Dim 13 Jan 2013 - 16:57

Enthoven nous a gratifié d'une magnifique argumentation dans un article de l'express qui se termine ainsi.

« c'est la haine de la civilisation (entendue comme l'art collectif de s'élever au-dessus de la nature, notamment en faisant l'amour en toute saison) qui dicte à l'Eglise les mêmes positions que celles du philosophe de l'absurde »
. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/christine-boutin-et-schopenhauer-main-dans-la-main-contre-le-mariage-gay_1183017.html

« S’élever au-dessus de la nature » en voila un beau programme, c’est ce que nous ne cessons de vouloir faire avec le succès que nous connaissons, mais cela n’autorise pas toutes les âneries. Faire l’amour en toute saison, cette capacité que l’espèce humaine est vraisemblablement une des rares à posséder n’a absolument rien de culturel, alors mépriser la loi naturelle d’accord, mépriser le droit naturel pourquoi pas, mais quand on veut se référer à la culture comme argument supérieur vaudrait mieux éviter ce genre de boulette, ça craint grave!



baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1199
Date d'inscription : 21/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la fragilité des arguments

Message par poussbois le Dim 13 Jan 2013 - 23:07

Ha oui, merci !

Les références à la nature normative sont de plus toujours fautives. La Nature est infinie et il n'y a pas un cas qui n’existe pas. La Nature ne peut être normative si elle est infinie, c’est notre place unipersonnelle qui est limitée et normée. Or, les philosophes cherchent encore à définir cette norme anthropique. Cherchent et cherchent encore…

Enthoven est un garçon gentil, qui a l'amabilité de nous organiser de belles émissions radiophoniques ou télévisuelles, mais ça n'en reste pas moins un transcendantaliste. Il s'en défendra sans doute lui-même, mais c'est le cas. Avec tout le charme que peuvent avoir ces transcendantalistes, notamment la qualité du langage et l’élégance de la forme, mais avec tout leur défaut également, notamment cette confiance naïve dans les raisons de notre présence. Sans compter les grands amalgames faciles (philosophe de l’absurde, dont on se demande bien de qui il s’agit, et haine de la civilisation) qui font sérieux dans un journal grand public, qui auront le don d’agacer les militants des différents partis, mais qui laissent perplexes ceux qui souhaitent comprendre ce qui est dit.

C’est moins niais que du Frédérique Lenoir, mais ce n’est souvent pas beaucoup plus intéressant.

Ceci étant dit, maintenant que j’ai expliqué ce qui m’énerve chez lui, si on lit dans le détail un spécialiste de la philosophie, ce qui est toujours conseillé ! et si on s’intéresse aux mots sans s’arrêter à des a priori ou à d’éventuels paradoxes mal compris, son article est surtout teinté de bonnes intentions vaguement boboistes et là on rejoint Comte-Sponville :
Il parle de matérialiste fou. Ce n’est pas le matérialisme qui condamne l’IVG, c’est sa version tarée et cinglée.
Il parle de haine de la civilisation et c’est pas bien, sinon on remet en cause le lien social et l’organisation sociétale.

Allez, Raph, c’est pas mal mais fait plus long la prochaine fois, qu’on comprenne une bonne fois pour toute pourquoi on n’est pas d’accord avec toi !

_________________
Le Nord, c'est par là.

poussbois
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1623
Localisation : Petites Antilles
Date d'inscription : 18/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la fragilité des arguments

Message par Chut le Lun 14 Jan 2013 - 18:24

D'accord avec Baptiste, je trouve ce texte pas bon. Dès le début le ton est donné de toutes façons :
"Dans son combat perdu d'avance contre le mariage homosexuel, l'Eglise catholique etc... "
Cette assurance un peu trop à la mode en ce moment du "ça se fera tout est réglé d'avance" est impressionnante. Et mettre ainsi en avant l'Eglise catholique, c'est comme mettre en avant l'homophobie ou encore pire réduire le problème à une tenue de parole de Hollande. Mais attention, rien n'est joué, on sait maintenant que ce type est capable de tout, il peut envoyer les rafales sur la prochaine manif.

Chut
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la fragilité des arguments

Message par euthyphron le Lun 14 Jan 2013 - 18:43

Je n'ai pas bien compris dans son texte quelles étaient les positions amoureuses communes aux catholiques et aux philosophes de l'absurde Laughing . L'oeuvre civilisatrice des missionnaires étant incontestable, ce ne peut être celle à laquelle on pense en premier.:?:

_________________
amicus plato sed magis amica veritas

euthyphron
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1507
Date d'inscription : 01/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum