Mettre de l'art dans son sentiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par maraud le Sam 24 Nov 2012 - 11:09

Ce que l'on aura retenu en premier lieu de l'Esthétique proposée comme science par Baumgarten, c'est son écueil.C'est assez clair; l'Esthétique n'est pas une science dure.Certains me diront qu'ils ont l'esprit cartésien et que de fait les considérations esthétiques sont contingentes.
Je pense que nos décisions les plus intimes sont étroitement liées aux sentiment esthétique.Dit comme ça, ça paraît une évidence.Maintenant,si l'on prend un exemple dans lequel une décision d'importance doit être prise, mais que les deux options qui s'offrent à nous sont quasiment égales en valeur,comment se décider, comment hiérarchiser?

Si l'on reprend l'exemple de l'âne de Buridan, on pourra en déduire autre chose que la petite histoire qui voit mourir ce pauvre âne de faim et de soif, faute de pouvoir se décider.En effet,l'âne n'est pas assez humain pour mourir de faim et de soif devant un seau de grain et un seau d'eau;simplement parce que l'âne est Normal.Il est normé par la Nature qui lui impose un choix immédiat, et je parierai que le boire et naturellement plus urgent que le manger.

En revanche, quand il s'agit de décider entre deux options également valables l’Être humain se retrouve paradoxalement enquiquiné par sa liberté de choix.Deux options sont de valeurs rationnelles égales et je dois pourtant me décider à choisir.Si je renonce au "pile ou face", il me reste le sentiment,que je vais exprimer par un choix esthétique.J'opterai pour la solution que je trouverai la plus belle.Alors que d'autres,procéderaient autrement,c'est une affaire de subjectivité.

Ceci pour dire qu'esthétiser son existence, ce n'est pas faire le choix du contingent contre le nécessaire, mais d'ajouter une dernière touche de "personnel" là où d'autre s'en remettent au hasard , au voisin...

avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Geo Rum Phil le Sam 24 Nov 2012 - 14:45

maraud a écrit: En revanche, quand il s'agit de décider entre deux options également valables l’Être humain se retrouve paradoxalement enquiquiné par sa liberté de choix.Deux options sont de valeurs rationnelles égales et je dois pourtant me décider à choisir.Si je renonce au "pile ou face", il me reste le sentiment,que je vais exprimer par un choix esthétique.J'opterai pour la solution que je trouverai la plus belle.Alors que d'autres,procéderaient autrement,c'est une affaire de subjectivité.

Si vous choisissez la part "pile" d'un euro comment vous débarrasseriez-vous de la "face" de l'autre part ?! Concernant le sentiment qui reste, selon quelles critère pourrions-nous définir son épaisseur esthétique ou son profondeur/perspective dialectique ?

Exemple d'épaisseur des euros et celui du fromage...Wink

avatar
Geo Rum Phil
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par maraud le Lun 26 Nov 2012 - 11:25

Si vous choisissez la part "pile" d'un euro comment vous débarrasseriez-vous de la "face" de l'autre part ?

Il suffira que l'on joue ton fromage à : " pile je gagne,face tu perds". :pirat:

Concernant le sentiment qui reste, selon quelles critère pourrions-nous définir son épaisseur esthétique ou son profondeur/perspective dialectique ?

Cela dépendra de l'état de maturité du fromage.
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Geo Rum Phil le Lun 26 Nov 2012 - 14:57

maraud a écrit:
Il suffira que l'on joue ton fromage à : " pile je gagne,face tu perds". :pirat:

...et, si tu perdrais la face ! lol!
...tu gagneras que même un certain épaisseur (la croute) du fromage...Wink
avatar
Geo Rum Phil
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Chut le Mar 27 Nov 2012 - 12:49

Une énigme : vous savez pourquoi le Sphinx ne s'est pas tiré une balle dans la tête ?







Parce que Geo est passé après Oedipe. lol!

Chut
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Geo Rum Phil le Mar 27 Nov 2012 - 13:27

Chut a écrit:...pourquoi le Sphinx ne s'est pas tiré une balle dans la tête ?

Parce qu'il avait besoin de sa tête (pleine de chimères darwinistes) pour comprendre le complexe intellectuel de Chut. lol!

avatar
Geo Rum Phil
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Courtial le Sam 1 Déc 2012 - 15:21

Tu vois, Maraud, ce que je te disais ?
Descente infernale de ton sujet dans la zone de l'insignifiance.
Je ne te parle pas de notre pétomane de service, mais de tous les autres.

Je m'étais proposé dans un autre topic de te ramener de cette erreur. Je n'ai eu en réponse que vulgarité et bêtise (je me suis bien gardé de répondre, tu l'auras noté, peut-être ? Il y a quand même un moment où je refuse de répondre, faut pas taper trop bas non plus, il faut essayer de se tenir, de faire un petit effort).

Bref, je fais amende aussi sur la manière pas stratégique - peut-être désagréable, admettons - avec laquelle je me suis exprimé, mais ton approche me semble fondamentalement erronée, un contre-sens monumental.
Et tu n'as pas trouvé ici qui que ce soit pour le soutenir, tu l'observes comme moi, non ?

Nietzsche avait traversé ce moment, il a parlé à la fin de sa "métaphysique d'artiste". La Naissance de la Tragédie, les Inactuelles, etc. c'étaient de grands livres, naturellement.
Mais ce n'est pas cela qui nous manque maintenant. Pas plus que nous n'avons besoin d'un Discours de la Méthode ou de tas d'autres choses

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Bergame le Sam 1 Déc 2012 - 17:05

Bon bon bon, je me dévoue. :)

Je ne sais pas si c'est exactement ce à quoi Courtial fait référence à l'instant, mais il est vrai, Maraud, que tu ne problématises pas, et qu'avant même d'essayer de discuter avec toi, il faut déjà faire un effort pour essayer de comprendre ce que tu veux dire. Mais peut-être ne le sais-tu pas toi-même et essaies-tu d'abord de mettre ta pensée en forme ? Partons là-dessus.

Donc question : Pourquoi n'en serait-il pas de toute question comme de celle qui préoccupe l'âne de Buridan ? Pourquoi toute question ne serait-elle pas biaisée, en quelque manière ? Avec cet exemple, n'as-tu pas remis en doute la simple possibilité que deux options soient de "valeur rationnelle égale" ?
1) Le concept d'"égalité" implique la réduction du réel à une seule variable. Est-ce que cela a un sens, empiriquement ?
2) Et puis c'est quoi la rationalité ? N'est-ce pas un cache-sexe pour des motifs qui relèvent irréductiblement de besoins, désirs, et autres déterminations de tout poil ?
3) Et encore : Ton appétence pour le Beau n'est-elle pas elle-même déterminée ? Pourquoi se trouverait-il que toi, tu aies tendance à privilégier les critères esthétiques dans ta manière d'aborder les problèmes, tandis que d'autres privilégieraient d'autres critères ? Si l'on cherchait, ne trouverait-on pas quelqu'élément biographique, social, culturel ou autre susceptible d'apporter un éclairage utile sur la genèse de cette orientation cognitive particulière ?

En vérité, nous sommes constamment, perpétuellement en train de choisir entre de multiples options, quoique nous fassions ou ne fassions pas. Mais précisément, nous ne vivons pas cela comme des choix. Il doit bien y avoir une... raison.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par maraud le Sam 1 Déc 2012 - 17:18

Je ne peux que te donner raison.Encore que, je ne sais pas jusqu'où il faut avoir raison,il y a même quelque chose de suspect à avoir raison, car c'est la fin de quelque chose, la fin d'autres possibles.Mon objectif manqué, comme les autres d'ailleurs,aura été de mettre en corrélation la naissance du sentiment esthétique et du sentiment religieux pour oser une analogie entre art et morale et esquisser déjà la présence d'une "proto-raison".

Je vais renoncer à éprouver mes hypothèses par la discussion et tenter de les écrire proprement sur un blog.

Bonne continuation.

avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Bergame le Sam 1 Déc 2012 - 17:49

Ah... Ce sera en effet un bon moyen également d'éviter la contradiction. Wink

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par maraud le Sam 1 Déc 2012 - 22:37

Ce serait un bon moyen pour un mauvais résultat,puisque l'idée première est tout de même d'éprouver son savoir.N'est-ce pas Nietzsche qui nous dit que l'ami qui pense comme vous est aussi votre corrupteur? Wink
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Geo Rum Phil le Dim 2 Déc 2012 - 15:01

Courtial a écrit:Tu vois, Maraud, ce que je te disais ?
Descente infernale de ton sujet dans la zone de l'insignifiance.
Je ne te parle pas de notre pétomane de service, mais de tous les autres.

(...) Je n'ai eu en réponse que vulgarité et bêtise (...)

Pour mettre de l'art dans son sentiment suite à la vulgarité de ton message, je dirais que le pétomane et le mythomane sont aussi deux options de valeurs rationnelles presque égales, car le rôle du premier est d'ouvrir une soupape signifiante pour lâcher le surplus des tensions insignifiantes du deuxième, en limitant ainsi la pression intellectuelle. Wink
avatar
Geo Rum Phil
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par Chut le Dim 2 Déc 2012 - 19:23

maraud a écrit:
En revanche, quand il s'agit de décider entre deux options également valables l’Être humain se retrouve paradoxalement enquiquiné par sa liberté de choix.Deux options sont de valeurs rationnelles égales et je dois pourtant me décider à choisir.Si je renonce au "pile ou face", il me reste le sentiment,que je vais exprimer par un choix esthétique.J'opterai pour la solution que je trouverai la plus belle.
Je suis assez sensible à cette façon de voir, il est des choix qui ont "de la gueule", et de temps en temps c'est plaisant à observer où à vivre, mais il semble difficile d'en faire une règle, d'abord parce que du coup tu abandonnes ta liberté du fait que c'est la solution perçue la plus belle qui déterminerait systématiquement et nécessairement ton choix, ensuite parce que tous les choix, loin de là, ne se prêtent pas vraiment à une dimension esthétique, qu'il est même des choix où parler d'esthétique serait incongru ou carrément obscène.

Chut
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 297
Date d'inscription : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mettre de l'art dans son sentiment.

Message par maraud le Dim 2 Déc 2012 - 21:48

ensuite parce que tous les choix, loin de là, ne se prêtent pas vraiment à une dimension esthétique, qu'il est même des choix où parler d'esthétique serait incongru ou carrément obscène.

Oui.J'ai d'ailleurs exprimé le fait que c'est en dernier recours, quand la raison "rationnelle" était passée, que ce type de "jugement" était encore possible.Objectivement, cela ne ferait pas sens.Mais dans le domaine de la morale, cela reste à voir.Je pose que la loi morale/éthique que l'on s'applique à soi-même repose le plus souvent sur ce sentiment esthétique, simplement parce que les actes que l'on peut objectiver ne requièrent pas de sentiments outre-mesure; ne pas blesser, ne pas nuire découlent de l'objectivité de chacun.Mais quand on a dépassé les simples rapports "urbains", le minimum syndical;une démarche qui n'est pas "normée moralement" est encore possible.Elle relève uniquement de notre Dignité,je dis que cette Dignité se paye en amour-propre,pour exprimer le fait que l'on peut aisément renoncer à exprimer son amour-propre pour la beauté de cette retenue, pour le plaisir esthétique qu'elle produit.ex:Je viens de rencontrer un type que je laisse repartir satisfait de m'avoir agacé; je ne me formalise pas et j'en souris intérieurement, car je sais que j'ai bien fait pour moi et pour lui, mais lui n'en saura jamais rien et son plaisir d'avoir cru remporter une petite victoire est certainement plus vulgaire que le mien.
avatar
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 634
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum