Petite épilogue d'un philosophe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite épilogue d'un philosophe

Message par fantoben le Lun 23 Avr 2012 - 17:40

Petite épilogue d'un philosophe

La remise en question de notre vie survient au moment et à l'endroit où on s'y attend le moins. Certains font le point dans la solitude d'un chalet à la campagne, un soir de pleine lune, d'autres dans un espace réduit d'un bureau enfumé. L'événement peut encore se produire à l'occasion d'une conversation entre un philosophe et une serveuse de bar.
Ça va à peu près comme ceci:

Première question: "Qu'est-ce que tu fais dans la vie?" demande la serveuse.

"Je suis philosophe" répond le client.

"Mais quelles sont vos principales activités?" de répliquer la serveuse.

"Je pratique le discours philosophique" de répondre le philosophe, avec la mauvaise impression qu'il va bientôt scier la branche sur laquelle il perche...

Le silence se répand autour du bar. Mais le philosophe, qui en a vu d'autres, déballe son petit discours de circonstance. Il présente quelques bons exemples de problématiques actuelles faisant l'objet de débats publics; démontre la nécessité pour chaque individu de prendre une position personnelle critique, d'où l'apprentissage d'une pensée plus rationnelle. Il fait appel aux notions de liberté et de démocratie. Ouf! Mais le service d'une deuxième consommation, bien méritée, n'interrompt pas l'interrogation.

"Ça doit être passionnant", de reprendre la serveuse, "vous apprenez tout dans les livres pour ensuite l'enseigner aux autres?"

"Oui et non... Vous voyez, le métier de philosophe s'apprend en quelque sorte sur le tas. En fait, la période académique d'apprentissage c'est un peu l'adolescence du philosophe. Comme dans les relations amoureuses, on procède à quelques essais de fréquentation, et puis on se jette à l'eau."

Dans le bain jusqu'au cou, notre philosophe ne peut esquiver la question fatidique.

"A part les discours philosophiques, que fait le philosophe dans la vie?"

"Bon... En France par exemple, les philosophes vivent généralement de l'enseignement ou de leur plume, un peu comme ici en Amérique, mais leur présence se fait surtout sentir dans la vie intellectuelle de la nation. Plusieurs parmi les grands participent à la réflexion collective sur des questions sociales et politiques de première importance. Ce fût notamment le cas de Sartre ou de Foucault, pour ne pas les nommer".

"C'est bizarre", d'insister la serveuse, "on ne voit pas beaucoup de philosophe à la télévision, ici au Québec, quand il y a des discussions sur la peine de mort, la violence, l'avortement, l'euthanasie, la menace nucléaire, etc.".

"Alors là, c'est une excellente question... J'offre une tournée générale!", exclame généreusement le philosophe. Tous les voisins de bar deviennent tout à coup très attentifs à ce que va répondre le philosophe. Personne ne rit.

"Voilà. Il est vrai que le philosophe ne fait pas souvent d'apparition à la télévision ou ailleurs en public. Mais je connais un médium électronique mondial à partir duquel sont discutés les grands débats de la cité. Vous en avez sûrement entendu parler, il s'agit en fait d'un grand réseau électronique portant le nom d'Internet... hic! Médecins, psychologues, sociologues, philosophes, hommes et femmes de métier, tous émettent leurs opinions sur différents sujets d'actualité. Un véritable atelier du discours public dont les membres se font un devoir d'entretenir et de mener à bien la polémique. Une communication interactive des plus enrichissantes pour tous ceux et celles qui désirent y participer, peu importe leur classe sociale, et sans distinction de race, de religion, de parti politique, de culture, etc. ".

Sa dernière réplique a coïncidé avec le " Last Call " (il était temps). Il prit congé de tout le monde sans oublier auparavant de promette à Julie, la serveuse du bar, de parler d'elle sur Internet. Ça là fait sourire... À cette tranche de la "petite vie" du philosophe, il reste à ajouter l'épilogue de celui qui rentre chez lui sous la pluie, et sans parapluie, en jonglant avec les notions de gratuité du discours philosophique, et en remettant en question son apport à la société.

_________________
fantoben : le philosophe start-Up

fantoben
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 14
Localisation : Québec ~ Canada
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://pages.videotron.com/benito

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum