Tragique sagesse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tragique sagesse ?

Message par Philin (varna) le Ven 15 Avr 2011 - 14:59


Le "surmonter", le "lâcher-prise" et autre "dépassement" véritables ne sont pas le fait d'un désir de soi ou de non-soi, d'une quelconque esthétique de la transcendance, ou encore d'une sorte de sur-conscience "d'initié" à laquelle on aurait ... intérêt. Ils sont la conséquence d'une parfaite prise de conscience de la COMPLICITE radicale entre les deux termes de toute dualité. Par exemple entre les bons et les méchants parmi les hommes. Ladite conscience est tragique car elle OBLIGE alors à ne plus intervenir. Ou alors il faut se révolter contre chacun et tous, y compris contre les VICTIMES ... Elles ne cromprendront pas. Et pour finir, il faudra se révolter contre soi.

NB/ Si l'on croit pouvoir mettre des guillemets à "bons" et "méchants" ce serait une erreur de le faire en raison de leur seule relativité, de leur seule réciprocité. Il est question ici de convergence des deux groupes, non point de leurs différences.


Philin (varna)
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 56
Localisation: Toulouse
Date d'inscription: 06/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ecouterdire.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tragique sagesse ?

Message par Ipse le Ven 15 Avr 2011 - 20:08

C'est pourquoi ces deux catégories, pour commodes qu'elles paraissent demeurent radicalement insuffisantes.
On en revient à soi à la fin, et la BOUCLE est bouclée, ne permettant plus d'avenir que les modulations interminables qui se répètent sur le même thème.

Ipse
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 13
Date d'inscription: 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum