Avant, tout était là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avant, tout était là

Message par Philin (varna) le Mer 6 Avr 2011 - 18:24

Si les hommes ont longtemps cru au pouvoir des morts sur les vivants (au point de leur attribuer l'esprit ou de les assimiler à des Esprits), c'est qu'ils n'imaginaient pas encore que ce qui n'est plus visible (perceptible) puisse un jour n'être réellement plus là. Avant l'abstraction dans laquelle ils ont fini par loger leurs morts, ceux-ci, comme tout ce qui était, était , fut-ce forcément d'une autre façon. "Tout est là, paratactique, et demeure en quelque façon" – telle était vraisemblablement leur croyance ontologique fondamentale, croyance alimentée, motivée à la fois par l'impossibilité de comprendre les disparitions, par les effets (parfois funestes) qu'ils n'auront pas manqué de leur attribuer, et sûrement aussi par une volonté de ne pas abandonner les morts dans un quelconque néant.
Notre coeur est aujourd'hui leur cimetière. C'est-à-dire ils peuvent ainsi être abstraits du monde présent. Aujourd'hui ils ne sont plus là parmi nous, notre esprit les accueille – celui-là même, esprit, psychè ou âme, qui fut pourtant leur attribut (paraît-il) avant d'avoir été le nôtre, nous, vivants.
Nous leur devons bien ça pour qu'ils nous laissent tranquilles.

Philin (varna)
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 56
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ecouterdire.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avant, tout était là

Message par Vargas le Jeu 7 Avr 2011 - 18:32

On pourrait commencer par les laisser tranquille.
Cela éviterait que des associations du genre publicité What a wonderful world/jus d'orange occupent nos esprits.
J'attends le moment où la madeleine de Proust devienne une marque déposée, d'ailleurs.

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avant, tout était là

Message par Ipse le Lun 18 Avr 2011 - 19:57

Spontanément j'ai pensé aux livres. Les auteurs qui sont "nos" morts continuent leur réflexion par nous. Quelque chose - quelqu'un, fut-il Nietzsche , est encore là. Wink Nietzsche non plus n'est pas mort.

Ipse
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avant, tout était là

Message par Vargas le Lun 18 Avr 2011 - 20:19

Il y a un héritage, oui, c'est ça qui compte, ce n'est pas leur mort qui compte, c'est ce qu'ils ont exprimé de leur façon de vivre :)

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum