Est-il encore possible d'être subversif ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Moi le Jeu 24 Juin 2010 - 17:25

amen

Moi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Solal Solal le Ven 25 Juin 2010 - 17:04

Tout à fait d'accord.
Ca met un terme un poil décisif et pas très argumenté à un débat tout à fait intéressant, non ? Dommage...
En tout cas, Moi (ça fait bizarre quand même), je ne suis pas d'accord avec toi sur le lien inflation du moi/humanisme. Mais c'est une question différente.

Solal Solal
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 12
Date d'inscription: 16/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Bergame le Ven 25 Juin 2010 - 23:13

Adam a écrit:On ne peut pas penser le subversif (si ça se pense) dans un cadre tel que celui-ci étranger à la subversion, indéterminé par la subversion. La subversion demeurera étrangère, extrinsèque, et on la pensera comme telle : comme un phénomène étranger, marginal, un épiphénomène ; on tournera autour sans entrer dans le vif.

Je ne vois pas en quoi ce cadre serait "étranger" à la subversion, ou plus exactement, je suppose que la subversion est étrangère à tout cadre. Une subversion cadrée, c'est précisément, disions-nous, une subversion qui n'en est pas une. Ce cadre n'est donc ni moins bien ni mieux approprié qu'un autre pour parler de la subversion. On peut tout à fait être subversif, ici. Enfin, au moins tenter. Personnellement, je vois très bien comment. Mais en tant qu'admin, je devrais me bannir moi-même, c'est compliqué.

Bergame
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 1454
Date d'inscription: 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Moi le Sam 26 Juin 2010 - 18:28

Vraiment, je ne comprends pas pourquoi l'on ne pourrait pas parler de la subversion.

Moi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Tenzin Dorje le Lun 28 Juin 2010 - 16:37

Bref, la philosophie d'aujourd'hui est plus que du domaine du savoir : déjà une pratique, déjà une institution.

Tenzin Dorje
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 311
Localisation: Dharamshala, HP, India
Date d'inscription: 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-litteraires.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par lanK le Mer 30 Juin 2010 - 21:23

Jeffrey Katzenberg : “Shrek est un héros subversif”

lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 186
Localisation: ici et là
Date d'inscription: 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Courtial le Jeu 1 Juil 2010 - 13:12

Vraiment? Parce qu'il est gros, moche et vert?
Et avec le Surmoi de la ménagère du New Jersey? Une caricature de la political correctness?
Non, s'il veut faire de la subversion, qu'il nous présente un pauvre immigré Porto-Ricain avé l'assen, chargé de famille, mais raciste, macho harceleur, un vrai salaud, qui ne s'intéresse qu'à sa collection d'armes, qui balance ses mégots dans les rivières et qui vote Républicain.

N'est pas Kazan qui veut, certes.

Courtial
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 950
Date d'inscription: 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Philin (varna) le Ven 15 Avr 2011 - 16:38

"Qui a compris la communication actuelle hésite à exister par son droit d'expression ... " Voilà qui est subversif : mettre en doute la communication même, au motif qu'elle est minée de l'intérieur, c'est-à-dire dès l'esprit même de ceux qui disputent, raisonnent, critiquent. Bien sûr, il est facile d'incriminer pareil comportement. Quelle arrogance, n'est-ce pas ! Et de surcroît sans la moindre démonstration. Pareil orgueilleux dédain ne mérite pas qu'on s'y arrête. Pourtant, il serait intéressant de répertorier toutes les raisons - autres que la dépression personnelle - que des hommes peuvent avoir, aujourd'hui plus que jamais, de se taire.


Philin (varna)
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 56
Localisation: Toulouse
Date d'inscription: 06/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ecouterdire.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Ipse le Ven 15 Avr 2011 - 17:37

S'il s'agit de disputer, raisonner, critiquer le silence est d'or. S'il s'agit de communiquer, un long silence pourra en être un préalable.
Dire "je" étant l'affaire d'une vie...pour ne pas dire de plusieurs.

Ipse
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 13
Date d'inscription: 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Philin (varna) le Ven 15 Avr 2011 - 18:07

Il s'agirait donc de disputer-raisonner-critiquer longtemps avant de commencer à communiquer ? Selon moi, le préalable est d'avoir quelque chose à confronter, quelque chose élaboré en a parté, "à soi", hors communication, et fut-il démoli à la première rencontre. L'important est d'apprendre, de s'habituer à construire (élaborer, échafauder), même si ça ne tient pas la route (au début immanquablement), même si c'est échafaudé sur le sable.
A voir ce qui se pratique dans nos rangs, on est loin du compte. La communication n'est que collective, et en définitive seule la collectivité sait. (je pose là des jalons pour une éventuelle poursuite)

Pour moi, dire "je" est juste un mot de passe, une sorte de convention. Une vie en moins, même, n'y changerait rien ! :-)

Bon week-end !

Philin (varna)
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 56
Localisation: Toulouse
Date d'inscription: 06/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://ecouterdire.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il encore possible d'être subversif ?

Message par Ipse le Ven 15 Avr 2011 - 18:37

Philin (varna) a écrit:
Il s'agirait donc de disputer-raisonner-critiquer longtemps avant de commencer à communiquer ? Selon moi, le préalable est d'avoir quelque chose à confronter, quelque chose élaboré en a parté, "à soi", hors communication, et fut-il démoli à la première rencontre. L'important est d'apprendre, de s'habituer à construire (élaborer, échafauder), même si ça ne tient pas la route (au début immanquablement), même si c'est échafaudé sur le sable.
A voir ce qui se pratique dans nos rangs, on est loin du compte. La communication n'est que collective, et en définitive seule la collectivité sait. (je pose là des jalons pour une éventuelle poursuite)

Pour moi, dire "je" est juste un mot de passe, une sorte de convention. Une vie en moins, même, n'y changerait rien ! :-)

Bon week-end !

Alors j'aurais du dire SE dire "je". J'avais en arrière-plan de tout cela le concept de "faux self" en ligne de mire, sous-entendu qui peut dire "je" en connaissance de cause, sans s'être "tu" c'est à dire interrogé ?
disputer-raisonner-critiquer: Trois distorsions de la communication.
Je leur péfère: Supposer, concevoir et comparer. Pourquoi faut-il que tout auteur veuille nous faire croire qu'il ne tâtonne pas ? Wink

Ipse
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages: 13
Date d'inscription: 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum