nietzsche- bien et mal

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

nietzsche- bien et mal - Page 3 Empty Re: nietzsche- bien et mal

Message par Le Nietzschéen le Jeu 28 Mar 2019 - 9:11

kercoz a écrit:C'est gentil à toi ... en lisant le texte de F.N. je me reconnaissais un peu dans la démarche présentée comme peu valorisante et ai été tres surpris (à la fin) d'y trouver la définition du philosophe.  Alors que pour ma part, je perçois la philosophie comme plutôt une démarche négative, connotée ...etc. depuis que les "modernes" en ont fait un truc introspectif. Elle ne peut se nourrir d'elle même, ça ne peut fonctionner qu'avec des apports extérieurs de connaissances apportées par des sciences molles ou dures. Je préfère tenter d'approcher la réalité par l' autre bout : éthologie et sociologie.
Pour moi, se baser sur le ressenti positif du plaisir c'est une démarche instrospective  qui rejoint ce que dit Whitehead sur l' objectivation d' un processus subjectif. ( Ou qu'il dit de Kant, j' ai pas tout compris). La conscience est un cadeau empoisonné . On ne perçoit pas la réalité grace à la conscience, on la subjective a travers la conscience. Les autres vivants ne se posent pas de question, le plaisir et la satisfaction du besoin sont une même chose .... mais ils cessent de manger et de chasser en attendant d'avoir faim.
Je t'assure que tu persignes. Seulement tu n'as pas de raison de le prendre méchamment, sauf à juger que ça mé-choit, tombe mal, "à ta conscience" : Nietzsche renouvelle le philosophe, et apprécie la science, dans ce qu'il nommera ensuite le philosophe-artiste/législateur, c'est-à-dire démiurgique dans une certaine mesure. Or que fais-tu, que veux-tu faire, "à ta/nos consciences", que veulent faire tous les philosophes actuels inspirés par la science ? Tu parles comme si tu étais le seul, mais ils en sont tous plus ou moins là, en dehors des philosophants médiatiques qui professent essentiellement et font œuvre taquine avant tout (tu dis "critique", j'ajoute pécuniaire) : ceux-là aiment beaucoup trop jouer "à la conscience" !
http://digression.forum-actif.net/t1496-les-philosophants-mediatiques

Mais, puisque tu veux du scientifique, "conscience" est beaucoup trop dire, quand on doit modestement relever une attentionalité, des processus d'attentions (de vigilance) ou d'attentionnement/attentionnés (de soins). Au reste, Nietzsche le premier, estimait qu'on surestimait la conscience, par exemple dans les tous premiers paragraphes du Gai savoir, sur la conscience intellectuelle par exemple. C'est fou comme tu joues l'intrépidité-solo, ce qui tombe précisément sous le coup des paragraphes exposés ci-dessus.

Le Nietzschéen
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 15/03/2019

http://forum-philo-sophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

nietzsche- bien et mal - Page 3 Empty Re: nietzsche- bien et mal

Message par kercoz le Lun 1 Avr 2019 - 10:28

Notion de plaisir.
Le transfert de cette notion depuis son origine physiologique ( que je considère comme inversée), vers une réutilisation autre que physiologique est un processus discret mais il me semble primordial. Cette réutilisation me semble essentiellement liée au processus de socialisation tout comme l' inhibition de l' agressivité. En effet, comme l' empathie, le plaisir semble émerger de nulle part et parait être un "objet" sans passé.
J' ai failli jeter un livre abimé, trouvé dans un lot, de H. Spencer. Je n'ai jamais lu Spencer et avant la poubelle, je décide de lire l' intro. Tres surpris de la qualité d'écriture et surtout d' une lucidité qui fait paraitre son texte comme actuel. Il y parle du fit que la parure précède l' habit et cite de nombreuses études sur des tribus ou les individus préfèrent souffrir du froid que de se vétir et surtout vont souffrir énormément pour se décorer en martyrisant leur corps ( limage des dents, tatouages reliefs etc ..). Ces démarches traumatisantes n' ont qu' un but : une recherche de plaisir lié au statut et à la représentation de soi dans le groupe.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4089
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

nietzsche- bien et mal - Page 3 Empty Re: nietzsche- bien et mal

Message par kercoz le Mar 2 Avr 2019 - 11:08

Le beau et le bon vu par Kant
https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie

Il y est aussi dit que Baudelaire discerne 2 composants dans le beau : une partie universelle et une partie variable.... Je compléterais en disant la partie fixe, concept d' esthétique invariant à notre espèce et une partie culturelle qui est une réutilisation de la première par le groupe culturel.

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 4089
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

nietzsche- bien et mal - Page 3 Empty Re: nietzsche- bien et mal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum