Historiographie luthérienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historiographie luthérienne

Message par Tenzin Dorje le Lun 28 Sep 2009 - 15:04

Dans l'attitude de Luther face à la Réforme, aux sentiers qu'elle devait prendre et aux méthodes "douces" dont elle avait vocation, sous-tend une conception de l'Histoire. Une historiographie luthérienne. De même elle transparait dans les travaux traductologiques du moine augustin : comment traduit-on ? Et plus largement, comment rend-en compte de l'Histoire ? Qu'est-elle ?


Là ou Diable est "celui qui divise", Dieu est "celui qui marie" et coud, pour ainsi dire, les hommes entre eux (la communauté et l'individu), les événements entre eux, les hommes et les événements. L'Histoire, prise dans le luthéranisme, est continue. En outre, elle se présente comme la manifestation de la force de Dieu au travers de la faiblesse des hommes. Un aparté luthérien est à prendre en compte : il disait "la force de la Parole de Dieu se manifeste dans la faiblesse de la parole des hommes", eu égard aux Évangiles "bel et bien retranscrits par des Hommes". L'Histoire est l'histoire de rencontres et de trajectoires, elle se loge dans la rencontre et ne saurait se réduire à l'unicité d'un seul destin. Parce que la rencontre, la relation est le Lieu de Dieu. Et c'est là que, dans l'Histoire, l'Éternel se révèle (pensez au Christ qui fait son entrée dans la temporalité et l'espace).

L'Histoire, pour Luther, doit "dire sur Dieu" et, surtout, "laisser Dieu dire à travers nos faiblesses". Elle doit aussi se profiler comme "structuraliste" dans la mesure ou "là ou se manifeste de Dieu, c'est dans la rencontre entre les hommes". Elle ne pourrait se réduire à l'unicité d'un seul destin qu'on dirait légendaire ou extra-ordinaire. L'Histoire, aussi, est continue, tenue par Dieu et cousue par Lui.

_________________
L'homme ordinaire est exigeant avec les autres.
L'homme exceptionnel est exigeant avec lui-même.

Marc-Aurèle
avatar
Tenzin Dorje
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 311
Localisation : Dharamshala, HP, India
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-litteraires.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historiographie luthérienne

Message par Came le Lun 28 Sep 2009 - 22:37

Est-ce un peu la perspective de Heidegger que d'intoduire Dieu dans l'élan de la métaphysique et ainsi poursuivre la réforme luthérienne. En ce sens, c'est comme si Dieu laissait des traces non pas entant que créateur, mais en tant qu'instigateur du vouloir donner sens. Dans son oeuvre philosophique, il aurait eu la volonté de suivre la piste par le sens de Être, soit de trouver le passage par lequel Dieu se serait introduit dans la métaphysique pour former une onto-théologie. Dieu aurait appris le Grec en quelque sorte; une fois l'empire Romain constitué ce Dieu s'aurait fait homme pour, sous Constantin, se faire Chrétien qui ne l'oublions pas ont été persécuté pendant environ trois siècle avant ce Constantin. Avec la réforme de Luther qui a traduit la Bible du Latin, la philosophie Allemande, en particulier l'idéalisme, donna une nouvelle orientation à la philosophie; la subjectivité grandissait toujours. En ce sens, c'est très intriguant que de voir que par ce peuple, qui pour moi prenait la relève des Grecs, ont comme pris sur leurs épaules la vengeance du Christ contre les Juifs. Je sais qu'Hitler se disait athée mais faut voir. Qui s'opposait vraiment à ce projet à cette époque. Certaine tête dirigeante du clergé endossait même cette extermination.
avatar
Came
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 131
Localisation : Rigaud
Date d'inscription : 21/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historiographie luthérienne

Message par Tenzin Dorje le Mar 29 Sep 2009 - 16:39

1. L'un des piliers de la Réforme protestante repose sur le principe de "Sola Scriptura" = Par l'Écriture seule. Ce principe a été formulé en tant qu'opposition à la scholastique : les théologiens catholiques s'étaient écarté de l'Écriture, ils s'étaient dérobés aux mystères de l'Écriture par l'usage de leur intelligence, de la logique, etc. - de moyens humains, donc nécessairement mauvais et inapte à ne serait-ce que cerner Dieu, la théologie ou la théosophie. Donc "introduire Dieu et la métaphysique", non, ça n'est pas très protestant (seuls les quelques théologiens protestants humanistes s'y risqueraient peut-être, mais ils sont peu nombreux. Ex. : Zwingli).


2. Avant Luther, l'Éurope a connu environ 400 traductions de la Bible en allemand, ~600 en français, etc. En outre, Luther ne s'est pas uniquement inspiré de la Vulgate (version latine) mais aussi des sources grecques.

Etc.

Je suis las. Mais bref, ton message n'as pas grand rapport avec le message initial. Et on s'écarte un peu du sujet : historiographie.

_________________
L'homme ordinaire est exigeant avec les autres.
L'homme exceptionnel est exigeant avec lui-même.

Marc-Aurèle
avatar
Tenzin Dorje
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 311
Localisation : Dharamshala, HP, India
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-litteraires.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historiographie luthérienne

Message par Bergame le Mar 6 Oct 2009 - 10:35

Oui, mais il est pas simple à comprendre ton premier message, Adam. Ce que je comprends, c'est que l'histoire luthérienne est l'histoire de Dieu en tant que rencontre toujours renouvelée, croisement de la multiplicité des destinées humaines.
Mais de quelles "rencontres" s'agit-il ? Une bataille, c'est une rencontre, par exemple. Est-ce que Dieu s'y manifeste ?
Et pourquoi "structuraliste" ? Où est la structure, là ?
Et encore : Si je comprends bien, cette interprétation particulière de l'histoire découle toute entière de la traduction de "Dieu" en "celui qui marie" ? Mais d'où vient cette traduction, qu'est-ce qui est traduit, là ?

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2817
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum