Ars Poetica

Aller en bas

Ars Poetica

Message par Tenzin Dorje le Sam 26 Sep 2009 - 21:16

A propos du manifeste Défense et illustration de la langue française

Il s'agirait d'un manifeste contre :
1. Clément Marot, « singe » à la cours.
2. Les Grands Rhétoriqueurs de la fin XVème siècle. Ils furent les derniers médiévaux.
3. Les néo-latins.

Dans le contexte du bellyen, "défense" signifie "façon de mettre en avant". Illustration, du latin lustrum (brillant), signifie : faire briller. Ainsi l'illustration de la langue française consiste à donner ses lettres de noblesses à la langue française.

La Défense... est divisé en deux livres. Le premier traite de la langue française, le second traite de la poésie (langue structurée, organisée). Ces ouvrages ont pour but d'enseigner la langue "du peuple" (langue vulguaire). Aussi Du Bellay propose aux auteurs d'écrire immédiatement en français sans passer par le grec ou le latin (procédé d'écriture immédiate peu commun à l'époque). Un tel procédé voulait faire, du français, une langue à part entière : quand bien même elle garderait des racines grecques et latines, elle se suffirait désormai à elle-même. L'auteur écrirait "indépendamment" et ce faisant, il créerait la langue française.
Il encourage d'ailleurs à la création de néologismes à une époque ou la langue française n'est pas encore clairement définie (=travail sur la langue, livre 1). La codification légitime orthographique daterait effectivement du XVIIème siècle. En ce qui concerne la Défense[...] elle représente justement une tentative de codification.

Du Bellay évoque aussi la théorie de l'inspiration selon laquelle "l'inspiration serait de nature divine et transporterait l'inspiré". Une telle perspective était topique, à l'époque. J travaille letopos de l'inspiration (ou "folie poétique" - dixit Les Regrets) et il y assigne une autre place. Auparavant, l'inspiration (fureur) était déterminante, elle présidait à la création littéraire. Avec Du Bellay, sa place est nuancée par le travail. La sauvagerie créatrice domestiquée et, en un sens, "sophistiquée".
Si, dans la Défense, la posture de Du Bellay est univoque, dans Les Regrets elle est ambivalante.


Dans le texte

Le 2ème livre de la Défense traite plus de méta-poétique que de poésie. C'est-à-dire qu'il traite de la façon de faire une oeuvre littéraire poétique. Ars Poetica, art poétique, ce champ est aussi appelé "la poétique". Il s'agit de dire comment produire en poésie, quelles règles suivre, quels sont les enjeux de tels figure de style, d'un enjambement, d'un rejet, d'un oxymore, des alexandrins, etc. Chez Du Bellay, on trouve régulièrement des analyses de « ce qu'est la poésie » dans sa poésie : il s'agit d'un recul (focalisation zéro) par lequel l'auteur dit ce qu'est la poésie, ce que sont les enjeux d'une Ars Poetica (ou méta-poésie). On distingue l'esthétique théorique de l'esthétique pratique.

Au sonnet 81, par exemple, il annonce « une douce satire », c'est-à-dire une critique aigre-douce, douce-amer. Il dit ce qu'est une satire, il s'agit donc de méta-poétique. En outre, dans sa lettre péritexte, il annonce un récit « à la fois de fiel, de miel, mélangé de sel ».

Dans la tradition de la Renaissance, on trouve trois registres : bas, moyen, haut. Chacun comprend un champ lexical différent et, surtout, s'adresse à des auditoires distincts. Le registre haut, par exemple, est considéré comme noble tandis ce que le bas s'adresse au peuple et traite de « choses quotidiennes ». L'alexandrin – que Du Bellay a choisi – est prompt au registre bas : long et prosaïque, il est à portée. (cf. Défense et illustration...)

Au sonnet 2, J indique « je ne veux pas polir[...] » c'est-à-dire qu'il ne veut pas sophistiquer sa plume. Il lui préfère une plume précaire, brute, naturelle, sauvage. Une telle déclaration rend la notion de travail développée dans la Défense... ambigüe.

_________________
L'homme ordinaire est exigeant avec les autres.
L'homme exceptionnel est exigeant avec lui-même.

Marc-Aurèle
avatar
Tenzin Dorje
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 311
Localisation : Dharamshala, HP, India
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-litteraires.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum