Du sens sinon rien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du sens sinon rien !

Message par Nerxces le Mar 6 Mai 2008 - 14:40

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4

Certains, pour ne pas dire la majorité, on déjà rendu leur verdict sur ce clip : violence gratuite, incitation à la haine "raciale", publicité provocatrice, et j'en passe...

Il est temps de vous faire votre propre opinion sur la question : a t-il un sens ? ou non ? et si oui, lequel ?

A ne lire qu'après l'avoir vu :

Spoiler:
Avez-vous remarquez les mini-séquences qui tout au long du clip mettent en avant l'attitude passive de certains " spectateurs ", et qui s'intercalent comme par hasard entre des scènes de violence ?
Qu'est-ce que cela suggère selon vous ?
Et pour finir, ne trouvez-vous pas le message de fin assez explicite ?
avatar
Nerxces
Admin
Admin

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par Bergame le Mar 6 Mai 2008 - 21:58

En tous cas, c'est très bon. Le genre de choses dont on se dit : "Zut, j'aurais aimé faire ça".
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par Vargas le Mar 6 Mai 2008 - 22:04

Tiens, j'ai découvert ce clip aujourd'hui, via Agora Vox (l'article était médiocre).

Ca me rappelle à moitié le bruit qu'il y avait eu autour d'Irréversible de Gaspar Noé (la longue scène de viol au milieu du film), et les problèmes que ça posait.

_________________
--------------------------------------------------------------------------------
L'effet dévore la cause, la fin en a absorbé le moyen.

Paul Valéry, Poésie et pensées abstraites
(cité par Herbert Marcuse, in L'homme unidimensionnel)

Vargas
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par Plus Oultre le Jeu 8 Mai 2008 - 8:52

Lequel d'entre nous, dans de telles situations, agirait, ou plutôt ne non-agirait pas comme tous ces gens que l'on voit, spectateurs (la femme à sa fenêtre, les victimes elles-mêmes).
Notez que la seule victime à se défendre, si je me souviens bien, est le cafetier : le seul qui ait un intérêt (économique, professionnel) à une telle attitude.
Révolte absolue de gens exclus d'une société, qui prend pour cible des avatars de cette société, c'est-à-dire des individus, mais qui eux-mêmes ne se sentent pas concernés, se tiennent en dehors de cette société.
Je suis désolé d'être si "naïf" ou "premier degré", de ne pas m'extasier par une formule convenue qui laisserait entrevoir que j'ai bien saisi la profondeur de la chose, mais là, tout de même, ça (me) pose une question : le problème est-il la société (i.e. la communauté des hommes, le nous que nous formons) ou bien son absence ?

Plus Oultre
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par lekhan le Jeu 8 Mai 2008 - 11:31

En fait je crois qu'il faut aussi noter l'inclusion du perchiste dans l'image à plusieurs reprise, qui vient rendre le fictionnel du clip (qui est aussi un jeu sur le stéréotype émission de société). Ensuite il faut voir les références musicales notamment à d'autres clips et d'autres chansons du groupe (la radio détruite).
D'on le clip qui fit déjà scandale (qui est pourtant tout gentil) des Arctic Monkeys (excusez les pour la musique)

http://fr.youtube.com/watch?v=N64QMKEbJQg

Cela dit ça pose des problèmes bien intéressants. Alors a-t-il un sens? J.U.S.T.I.C.E est un groupe provocateur jouant sur les symboles et leurs réinterprétations, leurs dérisions aussi. Je pense que le sens premier est donc de coller à l'image du groupe, mais aussi tout simplement au titre de la chanson et à la musique. The stress. En jouant sur les stéréotypes de la peur brandie par le F.N ou la droite en générale, mais aussi par les médias dominants et relayés au sein même de la société. Généralisé l'extra quotidien pour exacerbé les peurs, et les "attraits" qui en découlent. C'est un marché de la peur, une consommation d'engagement pour revenir sur un thème sur lequel nous débattons en ce moment.
A mon sens c'est avant tout un jeu sur les attendus, les clichés sociaux du moment. Y'a-t-il dénonciation? Je ne sais pas, mais est-ce le problème?
En tout cas il est évident que le propos dépasse l'image... Et je crois qu'en ces temps de Funny Games US de Haneke il y a des échos assez troublants...

Par contre pour la haine raciale il faudra repasser parce qu'au contraire je crois qu'on a tout au long du clip un très joli melting pot, ce qui vient d'ailleurs miner de l'intérieur le cliché, l'attendu.

Peut être, ça me vient maintenant, la fin et cette rébellion face à l'image, symbolique? Oui sûrement, Rébellion face à quoi? Au cliché qui vient d'être véhiculé? Ou mime de l'image perçue comme outil d'état, de société? Où destruction complète, totale, absolue?

En tout cas une chose est certaine c'est que ce clip pose des questions, et des questions plus qu'épineuses.

Ps: Il faut aussi repérer le jeu entre le nom du groupe Justice, et le problème de subjectivité qu'il pose, dans le clip mais également globalement. Pour eux c'est quoi la Justice? Et c'est quoi la justice aujourd'hui?
avatar
lekhan
Admin
Admin

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par Bergame le Ven 9 Mai 2008 - 12:28

Plus Oultre a écrit:
le problème est-il la société (i.e. la communauté des hommes, le nous que nous formons) (1) ou bien son absence (2) ?

Bonne question.
Oui, deux acceptions au moins de la notion de "société". Ne dirais-tu pas une définion "physiologique" (1), et une définition "morale" (2) ?
En même temps, la conception morale de la société conçue comme "externe", comme une chose durkheimienne, me semble un leurre.
Tiens, j'aimerais bien te demander d'approfondir à quoi tu penses, là.
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par Plus Oultre le Sam 10 Mai 2008 - 6:47

Euh, approfondir ce qui était simplement jeté en l'air... Wink
Pour être honnête je me réfèrais sûrement aux deux, ou en tout cas avec dans un coin de l'esprit la société de type durkheimien, hypostasiée, dont je ne suis pas particulièrement fan.
Pour être plus clair, l'alternative posée, moins que la définition sociologique de ce qu'est une société, en deçà pour ainsi dire, à ce simple niveau de constat qu'il n'y a pas que "je" mais un "nous" qui doit bien tenter de vivre ensemble, me semble être :
(1) y a-t-il un "nous" (c'est à dire une somme plus ou moins cohérente de "je") excluant un "tu" ou un "vous"
(2) ou bien y a-t-il davantage, au fondement de tout ça, une absence ou un délitement du "nous", comme simple juxtaposition de "je" ?
Bon c'est vachement plus clair.
lekhan donne des pistes peut-être plus consistantes... et intéressantes.

Plus Oultre
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par lekhan le Sam 10 Mai 2008 - 13:39

Dîtes, un article commun là dessus ça pourrait être intéressant non?
avatar
lekhan
Admin
Admin

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 01/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par SShut7pi le Lun 12 Mai 2008 - 1:31

Ce clip est une occasion inespérée pour l'observateur de la dynamique de l'opinion d'enregistrer des phénomènes susceptibles de corrompre l'empirisme tranquille des veilleurs habituelles...

Le lien est à discuter (...) mais je me demande si l'on peut rapprocher cette opération brillante de buzz marketing des succès d'audience plus "durables" de GTA 4, premier jeu vidéo à inquiéter les financiers d'Hollywood, et du magazine Vice ( http://www.viceland.com/fr/ ), dont la ligne éditoriale a pu être qualifiée de "hip to be square".

Mon problème est bien le "hip to be square". Rappelons le, le "hip to be square ( c'est cool d'être réactionnaire) est un mouvement sans appartenance politique apparente, mais récoltant des sommes croissantes de revenus publicitaires (l'audience "kiife").

Deux choses:
- j'estime pour ma part que c'est une "bonne chose" que les enfants d'école primaire arrive à un point d'expertise sociale si poussée qu'ils peuvent se traiter de "sale nègre", de "sale youpin" et de "sale arabe" sans être véxés. J'y vois une métamorphose du langage tendant vers l'universalisme.

-deuxième point, plus profond. Imaginez que votre père symbolique soit un instaurateur de paix. Votre père est en train d'installer la paix dans le monde. Cool. Mais vous, vous êtes quoi alors ? des moutons ? Je me suis très sérieusement posé cette question d'ordre psychanalytique... Est-il structurellement possible d'installer la paix ? Que deviennent les fils du héros ? Comment se construisent-ils?

SShut7pi
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 27
Localisation :
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par Bergame le Lun 12 Mai 2008 - 17:31

Je ne crois pas qu'il y ait de terme à cette dialectique : Le Père impose la paix, mais cette paix est aussi violence, les fils se révoltent car ils savent que la vraie paix ne pourra passer, une fois le Père mort, que par leur entente mutuelle, ils tuent le Père mais ne parviennent jamais à s'entendre, et s'engagent dans une lutte à mort dont sort vainqueur celui qui devient Père à son tour.

Lekhan, moi, je ne vois pas ce que tu entends par rébellion face au cliché. Parce q ue je trouve que tu as raison préalablement : Est-ce le problème ?
Moi, si vous voulez, ce qui m'étonne plus, à la limite -et pardonnez-moi d'être un peu provocateur peut-être- c'est qu'on se questionne encore sur ce genre de clips. C'est plutôt, justement, la raison de ce questionnement qui m'interroge, et surtout, bien sûr, sa dimension.
Qu'est-ce qu'on peut bien vouloir dire ? Qu'en fait, notre société est violente ? Tu parles ! Qu'il faut arrêter de dire à nos enfants que la société est violente ? Ben, si elle l'est. Que la société est aussi autre chose que violente ? Tant mieux.
Enfin, je ne sais pas, moi j'arrive pas (plus ?) à rentrer dans ce type de questionnements. Ma réponse, maintenant, elle est toujours la même, c'est que, d'une part, il est bon que des artistes s'expriment, même si ça ne fait pas toujours plaisir, voire si ça ne fait pas du bien à tout le monde, etc. et que d'autre part, il existe un bouton on/off.
Le vrai problème, il me semble qu'il est : "Je veux avoir le droit d'éduquer mon gosse comme je le souhaite, et je regrette qu'il soit exposé à des messages qui ne constituent pas, à mon sens, un enseignement pédagogique souhaitable". Certes, c'est compréhensible. Mais l'éducation, la socialisation d'un enfant/adolescent, elle ne passe pas que par les parents. C'est difficile pour un parent de se faire à l'idée, mais c'est une évidence.
Et il est maintenant tentant pour moi d'ajouter : Cela a d'ailleurs toujours été une évidence, et on peut donc se demander si ce souci du contrôle de l'éducation des enfants ne prend pas, aujourd'hui, des proportions étonnantes. Comme s'il existait un véritable enjeu, aujourd'hui, de les préserver de quelque chose.
Mais en fait, je crois que ce souci aussi a toujours existé, et qu'il a toujours été particulièrement pregnant. On pourrait même dire que l'éducation des jeunes a toujours été un argument bien facile pour justifier ses convictions axiologiques particulères.
Bref. Ce long post pour dire que, personnellement, j'adhère sur le principe à la rédaction d'un article commun (j'adore l'idée) mais que je ne sais pas trop quoi dire de plus que : le clip est bon, voila. C'est peut-être pour cela qu'il sort du flot d'images violentes auquel nous sommes constamment exposé, d'ailleurs, et qu'il attire l'attention : Dans le genre, il est vraiment bien fait, et en particulier "on y croit".
Tiens j'y pense : On y croit peut-être plus qu'à ce que disent les parents, c'est peut-être ça le problème. L'image agit-elle parfois comme une "preuve" ? Serait-ce cela qu'on pressent et dont on a peur ?
avatar
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 2626
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sens sinon rien !

Message par lanK le Lun 12 Mai 2008 - 17:47

Mais l'éducation, la socialisation d'un enfant/adolescent, elle ne passe pas que par les parents. C'est difficile pour un parent de se faire à l'idée, mais c'est une évidence.

je confirme de manière empirique,j'en ai 3.

On y croit peut-être plus qu'à ce que disent les parents, c'est peut-être ça le problème.
pas si évident.............on peut tenir le discours selon lequel on ne croit plus(pas)à ce que nous disent les parents,mais il apparait bien souvent que certains "cookies "travaillent à nos insus.

L'idée de la violence.............la lacheté,l'indifférence,l'"incompétence" ......................l'ingérence(son défaut) comme conséquence d'un individualisme obligatoire ?

Peut-être que la violence interroge l'altérité.

_________________
Soyez patient envers tout ce qui n'est pas résolu dans votre cœur et essayez d'aimer les questions elles-mêmes
avatar
lanK
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum