La métamatière et la mère des idoles

Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty La métamatière et la mère des idoles

Message par Claude De Bortoli le Sam 8 Juin 2019 - 10:39

De toutes les espèces vivant dans l'univers de matière seule l'espèce humaine est exposée aux ravages d'une épidémie maléfique. Les animaux et les végétaux échappent à cette contamination. Elle attaque seulement l'intelligence. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Les humains, eux, sont instinctifs et intelligents. Leur intelligence les y expose. 

La vie normale et naturelle de l'espèce humaine est menée par les forces du bien. Dès la naissance, tout bébé est spontanément entouré d'amour et d'affection. Elles sont la sève qui fait vivre sereinement et durablement toutes sociétés humaines sur les planètes habitables de l'univers de matière. Elles protègent contre les agressions maléfiques en créant des anticorps qui renforcent le système de protection des sociétés humaines. Sur Terre l'excommunication était à l'époque un anticorps efficace. Il est devenu inefficace. 

Les forces du mal pénètrent les sociétés humaines lorsque leurs défenses immunitaires s'amenuisent. Ces forces latentes rodent dans le cosmos à l'affût de la moindre baisse immunitaire des sociétés humaines. Les terriens sont en train de subir leurs agressions. Les forces du bien, incarnées par la croyance en Dieu qui jusqu'à lors les protégeait, ont perdu toute vigueur et ont ouvert un boulevard à la maladie qui s'est installée et sont maintenant bien développée.

La maladie se manifeste par une rumeur satanico-maçonnique qui attaque les forces du bien afin de faire baisser leur vigilance. La voie libre, apparaissent alors des sortes de pustules ou plutôt des parasites intelligents qui se fixent aux flancs du Terrien : les entreprises. Une fois installées, elles grandissent, grossissent, enflent en suçant sa richesse jusqu'à le faire dépérir. Elles sont élevées au rang d'idoles. Elles ont figure humaine mais n'ont rien d'humain. Elles ne se nourrissent pas des mêmes aliments que lui. Elles ne respirent pas le même air. Elles n'ont pas les mêmes sentiments. Elles ont seulement besoin de capitaux. La mère de toutes les idoles est la Finance. 

Une fois fixées aux flancs du Terrien, les idoles entreprises n'en partent plus. Elles commencent petites et grossissent au fil de la maladie. Plus elles grossissent, plus elles s'accrochent. Plus elles s'accrochent profondément, plus elles pompent de la richesse et la stockent. Plus elles pompent la richesse du Terrien plus elles l'épuisent et le corrompent. Arrivées à ce stade rien ni personne au monde ne peut plus détruire ces idoles entreprises. Elles ont besoin du Terrien pour exister et se développer. Elles ne le tueront donc pas. Au contraire. Elles se feront un devoir de le maintenir en vie. Elles veilleront surtout à ce qu'il ne s'autodétruise pas avec un conflit nucléaire.

Le pauvre Terrien, vivant mais malade, erre au fond du gouffre de la damnation. Rien ni personne dans l'univers de matière ne peut l'aider à se débarrasser des parasites intelligents dont il est couvert. C'est une maladie de l'intelligence humaine. Son salut ne peut venir que de l'instance détentrice et émettrice d'intelligence : l'univers de métamatière. Il déclenche alors un processus apocalyptique salvateur qui efface tout ce qui a entraîné le Terrien dans une telle situation et qui le fait repartir sur des bases bienfaisantes solides.



Les Forces du Mal parlent aux Français



Françaises, Français, 

Dans une période d’interrogations et d’incertitudes comme celle que vous traversez, nous, les Forces du Mal, devons vous rappeler qui nous sommes.

A nos yeux la France est un pays comme les autres. Peu nous importe si chez vous, ceux qui travaillent financent les pensions des retraités ou bien si chez vous, l’éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. Vous n'êtes pas plus libres que les autres de choisir celles et ceux qui porteront leur voix dans la conduite du pays, dans la conception des lois, dans les grandes décisions à prendre. C'est nous qui vous dictons, par l'intermédiaire de nos médias, ceux que vous devez choisir.

Nous savons qu'en France, mais aussi en Europe et dans le monde, nos manoeuvres maléfiques que nous nommons "Démocratie" engendrent une grande inquiétude, mais aussi un grand trouble. Il nous faut mettre les choses au point. 

Nous sommes hautement vulnérables face à votre violence parce que nous sommes une minorité et vous êtes une multitude. Nous ne l'acceptons sous aucune forme . Nous n’acceptons pas et n'avons pas le droit d’accepter la pression et l’insulte sur les élus du peuple qui sont les tenants de notre doctrine, ni sur les médias à nos ordres et leurs journalistes, ni sur nos fonctionnaires qui nous protègent. Si vous agressez tout ce monde, nous les Forces du Mal nous risquons de disparaître. Nous ne faisons pas le poids face à votre violence.

Tant que vous restez dociles, il est facile de vous manipuler. C'est pourquoi afin que vos espérances dominent votre colère, nous proposons un grand débat national.

Pour nous il y a une question interdite : les entreprises. Elles sont nos représentantes sur Terre. Nous les avons ériger en idoles, il faut donc leurs donner les moyens de se développer. Leurs fournir de la main-d'oeuvre doit être notre grande priorité. Quelle soit migrante ou locale peu nous importe.

Nous avons décidé d'une nouvelle offrande aux idoles entreprises : la transition écologique. L’épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique, qu'il soit vrai ou faux, ne nous importe peu. Les entreprises ne sont pas humaines. Elles ne se nourrissent pas des mêmes ingrédients que vous. Elles se gorgent seulement d'argent.

Nous vous imposons donc ce projet productif juteux essentiel à l'avenir des idoles entreprises. Nous devons agir vite. Plus nous tardons à l'appliquer, plus cette attente sera douloureuses pour elles. Nourrissez les entreprises en achetant de nouvelles voitures, en changeant vos chaudières, en gestion de vos déchets et en transports. Mais pour réussir ce sacrifice aux idoles, il faut les rémunérer massivement et accompagner nos concitoyens les plus modestes à leurs servir de main d'oeuvre bon marché. 

Comment allez-vous  financer la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur le plan financier ? Peu nous importe. Vous devez payer et vous payerez. 

Le 3 janvier 1973 nous vous avons imposé l'offrande à l'idole finance. Vous lui avez fait allégeance en contractant des dettes auprès d'elle. Il faut à présent la servir en réglant constamment des intérêts pris sur vos impôts. Vous êtes soumis à l'idole par la dette. Elle n'est pas à rembourser. Elle est l'allégeance. Les intérêts sont le rituel perpétuel du sacrifice. Vous devez sacrifier à l'idole finance en travaillant quotidiennement pour payer des impôts qui seront en partie transformés en offrande.  

Comment pourrez-vous rendre votre fiscalité plus juste et plus efficace ? Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ? C'est votre problème pas le notre. Nous, nous voulons que vos impôts nourrissent en priorité les idoles entreprises. Elles sont nos représentantes. Sans elles nous n'avons plus de bases sur Terre. 

La question de la laïcité est en France un sujet clos. Elle est la condition primordiale pour vous obliger à sacrifier aux idoles. L'éloignement de vos convictions religieuses ou philosophiques est synonyme de soumission et permet à chacun de servir le culte aux entreprises. Renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’Etat et les religions de votre pays, garantissent le respect par tous de nos idéaux maléfiques et leurs surveillance intangible par la République ? 

Françaises, Français, nous voulons transformer vos colères en solutions pour nous mettre à l'abri de votre violence. Nous souhaitons que le plus grand nombre d’entre vous puisse participer à ce grand débat afin de vous rendre moins violent.

Vos propositions devront permettre de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international. Jamais elles ne devront frapper les idoles entreprises. Si vous les anéantissez, vous vous exposez à un dénuement profond, à une terrible famine et à une souffrance sans partage qui sonneront la fin de votre société. 

A bon entendeur. 



La Croix du Complotiste

Le complotisme est une protestation poussée par les personnes qui sortent de leur sommeil artificiel. Leurs yeux bien ouvert, ils découvrent avec stupeur la société contre nature dans laquelle les forces du mal les font évoluer.

Une société normale est naturellement menée par les forces du bien. Les forces du mal sont la maladie. Les cris au complot de ces personnes sont une conduite exemplaire pour la sphère des forces du bien. Leur condamnation par les forces maléfiques et leur blessure morale occasionnées sont récompensées par l'octroi d'une citation : la Croix du Complotiste.

Défenseurs du bien et blessés par la maladie, vos descendants seront fiers de vous.

Claude De Bortoli
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Agathos le Sam 8 Juin 2019 - 19:56

L'entrepreneurisme c'est le mal. Je connais la rengaine. Mais si tu as une idée pour enrichir les fonds de l'Etat qui (je le rappelle soit dit en passant) maintiennent en place les services sociaux divers, les soins hospitaliers gratuits et ta retraite, puisque la France taxe lourdement ici et là dans le privé, je t'en prie (je t'en conjure, en fait). Je ne connais pas très bien Darmanin mais je n'hésiterais pas à lui en toucher un mot. Plus sérieusement, je pense que tu confonds l'entrepreneurisme et le mimétisme, qui est la lie de la société capitaliste actuelle, mais qui n'en est pas pour autant son spécifique : Macron me paraît même être un saint. Au fond, comme les humanistes reprochaient à l'Eglise d'avoir dévié, les détracteurs de l'entrepreneurisme (il n'y a généralement pas plus entrepreneuriste qu'eux) s'en prennent au capitalisme d'être culturellement improductif – d'où la différence entre productivité et lucrativité. Or, j'ai dans l'idée qu'en fait il n'y a rien de meilleur que le capitalisme rapport au mimétisme, étant donné le caractère du mimétisme que les sociétés archaïques dénotent : de ne pas « s'y voir ». Quittes aujourd'hui à nous copier ès syncrasie, au moins nous rendons-nous compte de la mimétique dans l'exacte mesure où le capitalisme est lucratif et non productif. Ça en bouche un coin. Il s'agit alors néanmoins de ne pas basculer dans cette « nostalgie du présent » (du président ?) à laquelle on m'a rapproché d'aboutir. Car bien sûr qu'on peut mieux faire. Reste quand même (!) que l'auto-stigmatisation est un péché (cf. la maxime évangélique) et qu'apparemment, si nous ne sommes pas meilleurs au point de s'autocongratuler en permanence, nous ne sommes pas non plus les pires. Alors évidemment cette oscillation s'excepte du jeu politique. Mais, justement, y voyons-y la porte de derrière, en l'espèce l'endroit où la philosophie prend de l'importance.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 14/06/2017

https://lesaintchien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Claude De Bortoli le Dim 9 Juin 2019 - 11:11

Les entreprises sont l'incarnation des forces du mal sur Terre. A l'opposé, les monastères sont l'incarnation des forces du bien.
Ce sont des idoles que nous avons mis en place pour nous protéger. Nous avons mis nos vies sous leur protection. Nous ne pouvons plus nous en passer. Elles sont hors de contrôle. Elles nous dominent. Nous sommes dominés par les forces du mal.

Mon rôle est d'expliquer comment la nature de métamatière guérira le Terrien et comment les forces du bien reprendront leur place naturelle dans son évolution. Le moment venu la nature de métamatière les fera anéantir par les préposés au Reset. Une famine indescriptible suivra. Le Terrien, faible mais guéri, repartira en marche avant dans un chemin durable et serein.

La nature de métamatière ne fait rien sans prévenir. Elle m'a choisi pour ce travail d'explication. Elle me rémunère en bénédiction.


Claude De Bortoli
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par toniov le Dim 9 Juin 2019 - 11:36

drunken

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Agathos le Dim 9 Juin 2019 - 20:45

Oui, mais que ce soit sous le ton de l'humour n'empêche pas que ton écriture est assimilable à toute écriture automatique ou à la littérature fantastique, dont les contenus justement sont des débordements qui sourdent : la métamatière, qui n'existe pas, puisqu'elle est meta- s'apparente davantage à une astuce. On parle de ce qui n'existe pas pour justifier une action politique. Dans le langage courant, nous appelons ça un prétexte... Reste à savoir combien tu t'identifies avec ton personnage fictif, si c'est maîtrisé, clownesque même (encore que le clownesque n'a jamais préservé personne, et qu'on a des exemples de personnalités qui ont fini par fusionné par leur personnalité clownesque – se croyant à tort préservées précisément par le caractère comique du personnage). De la même façon ça n'a jamais empêché personne d'être idiot, ou de suggérer aucune bêtise. En fait, je pense que d'ordinaire (on le voit en particulier chez les jeunes) il y a un médiocrisme par humour, autrement dit une justification (voire une mise en avant) des incapacités au titre de l'humour, pour prouver généralement aux autres que nous avons un rapport sain avec nous-mêmes alors qu'il n'en est rien. Alors je le vois également en politique, de façon certes différente, où l'on mélange sketch et projet politique (Franck Lepage par exemple). (1) D'abord, on se justifie (à soi-même donc) une mauvaise formulation, une maladresse idéelle, pour ne pas dire idéo-affective, sous couvert d'humour ; (2) ensuite, les représailles sont impossibles, et les humoristes ont beau jeu de s'en préserver en y faisant appel à leur persona. Bref, je trouve tout cela très néfaste et pas drôle du tout.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 14/06/2017

https://lesaintchien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Claude De Bortoli le Lun 10 Juin 2019 - 9:07

Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la métamatière sont les suivants :

Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.
- un univers fait matière, animé par l'instinct. Celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours.
- un univers fait de métamatière, animé par l'intelligence. Celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité.

Deux univers et seulement deux. Pas un de plus.

Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine et l'espèce esprit se situent sur ce point. L'espèce humaine coté univers de matière et l'espèce esprit coté univers de métamatière.

D'autres univers faits de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.

D'autres univers faits de métamatière ?
Non plus ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.

Des univers faits d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.

Claude De Bortoli
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par kercoz le Lun 10 Juin 2019 - 9:49

Agathos a écrit: En fait, je pense que d'ordinaire (on le voit en particulier chez les jeunes) il y a un médiocrisme par humour, autrement dit une justification (voire une mise en avant) des incapacités au titre de l'humour, pour prouver généralement aux autres que nous avons un rapport sain avec nous-mêmes alors qu'il n'en est rien. Alors je le vois également en politique, de façon certes différente, où l'on mélange sketch et projet politique (Franck Lepage par exemple). . Bref, je trouve tout cela très néfaste et pas drôle du tout.

Tu trouves Lepage néfaste parce qu' il s('attaque à la langue de bois, qu' il dénonce en le ridiculisant l' enfumage d' une "élite" que tu sembles défendre ? Sans humour il y a rapidement une connerisme.

https://www.youtube.com/watch?v=oNJo-E4MEk8

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3905
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par maraud le Lun 10 Juin 2019 - 9:56

Salut Claude De Bortoli,


Claude De Bortoli a écrit:Deux univers et seulement deux. Pas un de plus.

Juste une chose : s'il n'y a que deux univers, l'un de matière et l'autre d'esprit et que de surcroît ils sont " adjacents", se pose alors la question de l'espace dans lequel tu les places; s'il n'y a que deux univers, il y a , alors, autre chose que ces deux univers puisqu'ils entretiennent, entre eux, un rapport d'adjacence, or pour que ce rapport fasse sens, il faut qu'il soit spatialisé.

Le rapport que tu établis entre ces deux univers est une forme de complémentarité et, en cela, ces deux univers ne font qu'un d'une certaine manière ( pour compter 1,2,3... il faut une Unité logique ( mathématique) que l'on subdivise et à l'intérieure de laquelle on peut énumérer.

Le schéma que tu proposes se trouve analogiquement, en modèle réduit, dans l'inséparabilité entre l'information et son véhicule: une information a besoin d'un support matériel pour se transmettre.

En résumé: compter deux univers et en dire qu'ils ne se mélangent pas suppose de dire ce qui les sépare. Le néant ?

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1856
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Agathos le Lun 10 Juin 2019 - 21:54

kercoz a écrit:
Agathos a écrit: En fait, je pense que d'ordinaire (on le voit en particulier chez les jeunes) il y a un médiocrisme par humour, autrement dit une justification (voire une mise en avant) des incapacités au titre de l'humour, pour prouver généralement aux autres que nous avons un rapport sain avec nous-mêmes alors qu'il n'en est rien. Alors je le vois également en politique, de façon certes différente, où l'on mélange sketch et projet politique (Franck Lepage par exemple). . Bref, je trouve tout cela très néfaste et pas drôle du tout.

Tu trouves Lepage néfaste parce qu' il s('attaque à la langue de bois, qu' il dénonce en le ridiculisant l' enfumage d' une "élite" que tu sembles défendre ? Sans humour il y a rapidement une connerisme.

https://www.youtube.com/watch?v=oNJo-E4MEk8

C'est beau de se penser ce que je prétends défendre (ou non). Les élites n'ont pas besoin de moi pour les défendre, c'est pour ça qu'elles le sont (des élites). Sans humour il y a en effet un « connerisme », puisque l'humour démontre la capacité à disjoindre une situation donnée, parfois terrifique, d'avec l'acte de la pensée sous le poids même de l'instant. Reste à savoir faire la différence entre le bon et le mauvais goût, ce qui (je te l'accorde) n'est pas une mince affaire. As-tu déjà lu/vu Le Nom de la rose ?

_________________
Mon blogMon profil Quora
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 14/06/2017

https://lesaintchien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par kercoz le Lun 10 Juin 2019 - 23:19

Agathos a écrit: As-tu déjà lu/vu Le Nom de la rose ?

Celui qui est donné par le ciel ?

_________________
TIMSHEL

kercoz
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 3905
Date d'inscription : 01/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Claude De Bortoli le Mar 11 Juin 2019 - 10:22

Bonjour
Juste une chose : s'il n'y a que deux univers, l'un de matière et l'autre d'esprit et que de surcroît ils sont " adjacents", se pose alors la question de l'espace dans lequel tu les places; s'il n'y a que deux univers, il y a , alors, autre chose que ces deux univers puisqu'ils entretiennent, entre eux, un rapport d'adjacence, or pour que ce rapport fasse sens, il faut qu'il soit spatialisé. a écrit:
La notion d'espace va avec l'univers de matière. Elle n'existe pas dans l'univers de métamatière puisqu'il n'est pas fait de matière. Tu visionnes cet univers quasi quotidiennement dans tes rêves. Tu te vois vivre dans une nature faite sans matière et sans espace. Elle existe cette nature puisque tu la visionnes quand tu sors momentanément de la nature de matière dans le sommeil.

Un univers matériel, espace infini et éternel, vit en symbiose avec un univers métamatériel éternel.

Le rapport que tu établis entre ces deux univers est une forme de complémentarité a écrit:

Ce n'est pas une complémentarité. Une complémentarité suppose un but pour arriver à quelque chose : un homme et une femme pour créer une famille. C'est une symbiose. Les deux univers s'échangent leur énergie. L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire métamatériel qui en a fondamentalement besoin et l'univers de métamatière transfère son intelligence à son partenaire matériel qui en a aussi fondamentalement besoin. Ce transfert d'énergie est fait par deux espèces d'exception dans leur univers respectif : l'espèce esprit et l'espèce humaine.

et, en cela, ces deux univers ne font qu'un d'une certaine manière ( pour compter 1,2,3... il faut une Unité logique ( mathématique) que l'on subdivise et à l'intérieure de laquelle on peut énumérer. a écrit:

L'univers de matière et l'univers de métamatière ne se mélangent pas et ne se mélangeront jamais. Comme toute symbiose, ils gardent leur intégrité. L'algue et le champignon forme le lichen mais si tu regardes bien il y a bien des algues et des champignons mais pas de lichen.

Le schéma que tu proposes se trouve analogiquement, en modèle réduit, dans l'inséparabilité entre l'information et son véhicule: une information a besoin d'un support matériel pour se transmettre. a écrit:

Oui, les univers ont besoin de supports pour véhiculer leur énergie.

Pour l'univers de matière le support c'est l'espèce humaine. Elle récupère l'intelligence en provenance de l'univers de métamatière et la diffuse dans l'environnement matériel. Elle transfère l'instinct en direction du métamatériel.

Pour l'univers de métamatière c'est l'espèce esprit. Elle récupère l'instinct en provenance de l'univers de matière et le diffuse dans son environnement. Elle transfère l'intelligence en direction du matériel.

L'espèce humaine récupère l'intelligence envoyée par l'espèce esprit. L'espèce esprit récupère l'instinct envoyé par l'espèce humaine.

En résumé: compter deux univers et en dire qu'ils ne se mélangent pas suppose de dire ce qui les sépare. Le néant ? a écrit:

Ce qui sépare le champignon de l'algue c'est la barrière entre ces deux espèces de règne différent. Ils sont très proche sans jamais se mélanger. Ce qui sépare les deux univers c'est la barrière entre la matière et la métamatière. Deux formations complètement différentes.

Claude De Bortoli
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par maraud le Mar 11 Juin 2019 - 11:49


Ce que tu décris est acceptable pour moi, simplement parce que je préfère lire des suppositions comme les tiennes que de lire relire et re-relire les préjugés généralisés dans la pensée conformiste.

Ton point de vue ne peut être admis si l'on s'en tient à la logique pure, mais comme la logique ne fait pas tout, c'est encore logiquement que je réponds : "pourquoi pas...?"
Tu en rencontreras qui railleront ton " hypothèse" parce qu'il la trouveront incompréhensible, comme s'ils tenaient déjà leur propre modèle qui serait plus pertinent que le tien; alors qu'en fait nous ramenons toujours les choses à la hauteur de nos possibilités de compréhension en déclarant insignifiant tout le reste, en cela, l'homme est bien la mesure de toutes choses.


Le Monde que tu "entrevois" n'est pas compréhensible pour moi, il ne peut , non plus, être imaginé ( schématisé), il échappe à mes sens et à mon intellect. C'est pourquoi je ne peux en faire la critique.

Bonne continuation.

_________________
« Dans notre monde, il n'y aura plus de sentiments sauf la peur, la rage, le triomphe et l'auto-humiliation. Tout le reste, nous le détruirons - tout. » (George Orwell, 1984)
maraud
maraud
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1856
Date d'inscription : 04/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Claude De Bortoli le Mer 12 Juin 2019 - 9:12

La nature de métamatière n'est pas cachée aux humains. Ceux-ci en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves. Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Pour rêver, il faut avoir accès à cette nature. L'espèce humaine y a accès parce qu'elle a un pied dans cette nature avec l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès. Ils ne rêvent pas. Seuls les humains rêvent.

Les natures matérielle et métamatérielle sont au plus proche chez les humains. Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature de métamatière dans leurs rêves.

Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains. Ils ne sont pas issus du cerveau humain mais de la gestation d'un esprit qui se génère dans la vie quotidienne des humains. Une preuve ? Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité.

Pour rêver il est impératif de quitter momentanément ou définitivement la nature de matière dans le sommeil, le coma ou la mort. Il est impossible de rêver et en même temps de vivre sa vie de tous les jours. Seuls les humains rêvent. Ils ont accès aux rêves parce qu'ils ont un pied dans la nature de métamatière avec l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière quand ils quittent la nature de matière dans leur sommeil ou leur mort. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Les humains vivent, leur corps de matière meurt mais eux ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

La Science ne peut pas étudier ni apporter les preuves matérielles des rêves. Elle n'a pas et n'aura jamais les outils nécessaire pour les visionner. Elle peut seulement détecter les soubresauts du corps dus aux connections neuronales pendant le sommeil. Ce ne sont pas des rêves ! Les rêves ne font pas partie du Matériel mais du Métamatériel. Ils ne peuvent pas être étudiés par la Science mais seulement par la Croyance.

Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance du foétus d'esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne. Au travers d'eux nous pouvons orienter nos comportements ou persévérer de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un esprit le plus conforme que possible afin qu'il naissent le plus viable que possible. La mort de notre corps de matière correspond à la naissance de l'esprit. Après la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issu de notre propre vie pour l'éternité.

Claude De Bortoli
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par toniov le Mer 12 Juin 2019 - 14:44

Je peux en fait trouver quelques connexions avec ce que je pense ( mon " modèle " que je suis loin d' avoir  intégralement défini d'ailleurs ) , dans le sens ou j'ai tendance a croire en une réalité de l'esprit, ainsi qu'à une réalité de la matiere, même si celles ci sont " une seule et même chose " dans notre vie présente. Regard dualiste donc, que j'assume. Mais je n'ai pas cette " connaissance complète " a partir de laquelle tu t' exprimes.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 363
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Claude De Bortoli le Jeu 13 Juin 2019 - 10:03

L'image de Dieu est devenue obsolète au fil des millénaires. L'entité au-delà du Matériel que les Anciens avaient découvert et appelé Dieu c'est un univers aussi puissant que notre univers de matière.Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Ils emploient deux supports par le transfert d'énergie : l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel. A cet effet, les deux espèces sont dotées des énergies des deux mondes. Les humains sont instinctifs au plus haut niveau parce qu'ils vivent dans un monde dominé par l'instinct. Ils ont aussi l'intelligence métamatérielle. Les esprits sont intelligents au plus haut niveau patce qu'ils vivent dans un monde dominé par l'intelligence. Ils ont aussi l'instinct matériel.

Grace leur intelligence les humains ont un pied dans la nature de métamatière.
Grace à leur instinct les esprits ont un pied dans la nature de matière.

La nature de métamatière a pouvoir sur l'intelligence humaine puisque cette énergie lui appartient.
La nature de matière a pouvoir sur l'instinct des esprits parce que cette énergie lui appartient.

L'univers de métamatière et l'univers de matière ne sont ni bons ni mauvais. Ils ont des règles immuables que leurs êtres vivants doivent respecter. S'ils les enfreignent ils s'exposent à la riposte naturelle.

Si les humains dévient en intelligence leurs comportements deviennent anarchiques et hors de contrôle de la nature de métamatière. Ce qui a pour conséquence de gâter l'environnement matériel. Cela va à l'encontre de ce qui est prévu par la symbiose des univers. L'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire matériel pour harmoniser son environnement. Sans cet apport d'intelligence l'univers de matière n'est pas viable. L'intelligence humaine sert de support de communication. Elle doit oeuvrer dans le Matériel seulement avec l'aval du Métamatériel. Elle n'est que support, pas émettrice. Si elle dévie et agit seule, la machine symbiotique s'enraille. Au lieu d'harmoniser les humains détruisent la nature de matière. C'est le pire des scénarios pour les univers.

Quand les humains maintiennent la communication avec la nature de métamatière et agissent dans l'environnement matériel avec l'aval de celle-ci, tout est pour le mieux. La nature matérielle est harmonisée et la fratrie humaine évolue de façon durable et sereine. Quand ils coupent unilatéralement la communication et agissent de façon anarchique, la nature de métamatière sort de ses gonds et leurs mijote un douloureux rappel à l'ordre.

Claude De Bortoli
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La métamatière et la mère des idoles Empty Re: La métamatière et la mère des idoles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum