l' évolution créatrice

Aller en bas

l' évolution créatrice Empty l' évolution créatrice

Message par hks le Mer 10 Avr 2019 - 22:49

Bergson a écrit: Les bifurcations, au cours du trajet,
ont été nombreuses, mais il y a eu beaucoup d’impasses à
côté de deux ou trois grandes routes ; et de ces routes
elles-mêmes une seule, celle qui monte le long des Vertébrés jusqu’à l’homme, a été assez large pour laisser passer
librement le grand souffle de la vie. Nous avons cette impression quand nous comparons les sociétés d’Abeilles ou
de Fourmis, par exemple, aux sociétés humaines. Les
premières sont admirablement disciplinées et unies, mais
figées ; les autres sont ouvertes à tous les progrès, mais
divisées, et en lutte incessante avec elles-mêmes.
L’idéal
serait une société toujours en marche et toujours en équilibre, mais cet idéal n’est peut-être pas réalisable : les deux
caractères qui voudraient se compléter l’un l’autre, qui se
complètent même à l’état embryonnaire, deviennent incompatibles en s’accentuant. Si l’on pouvait parler, autrement que par métaphore, d’une impulsion a la vie sociale,
il faudrait dire que le gros de l’impulsion s’est porté le long
de la ligne d’évolution qui aboutit à l’homme, et que le
reste a été recueilli sur la voie conduisant aux Hyménoptères : les sociétés de Fourmis et d’Abeilles présenteraient
ainsi l’aspect complémentaire des nôtres. Mais ce ne serait
là qu’une manière de s’exprimer. Il n’y a pas eu
d’impulsion particulière à la vie sociale. Il y a simplement
le mouvement général de la vie, lequel crée, sur des lignes
divergentes, des formes toujours nouvelles. Si des sociétés
doivent apparaître sur deux de ces lignes, elles devront
manifester la divergence des voies en même temps que la
communauté de l’élan. Elles développeront ainsi deux
– 130 –
séries de caractères, que nous trouverons vaguement
complémentaires l’une de l’autre.
L’étude du mouvement évolutif consistera

http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/old2/file/bergson_evolution_creatrice.pdf

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7569
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par toniov le Mer 10 Avr 2019 - 23:06

" Les
premières sont admirablement disciplinées et unies, mais
figées ; les autres sont ouvertes à tous les progrès, mais
divisées, et en lutte incessante avec elles-mêmes."

C ' est CLAIR.

C ' est la pensée qui sème la zizanie en meme temps qu' elle ouvre a la créativité.

La créativité - dans son sens le plus large - c ' est ce qui permet de trouver et de réaliser du " nouveau " dans l' expression humaine , c ' est a dire dans ce que l' homme fait et dans ce qu' il pense.

toniov
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 27/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par Agathos le Jeu 11 Avr 2019 - 15:33

Il faut absolument lire tout ce que j'ai écrit à cette aune bergsonienne, pour ce que je dis strictement la même chose, à la pareille d'ailleurs, lorsque je parle de dogmatisme fluidique ou de fluidisme dogmatisme, à savoir l'essence qui fait la somme de l'intelligence et de l'intuition marchant de conserve main dans la main, sans façonner à l'encontre des fomentations de l'Ennemi. J'ai appelé l'empreinte de ça sur le réel, selon les règles de la phénoménologie, le « seing de T », c'est à savoir les petits tatouages de Thomas, j'entends saint Thomas. C'est à la croisée, non pas à la croisée des mondes dans la perspective d'obtenir la boussole d'or, mais à la croisée de tous les chemins, ce qui fait son chemin en filtrant de partout : la tristesse et le bonheur, le dynamisme et le statisme, l'anarchie et l'ordre, ce si bien à former un gros vortex dont la Nasa n'a pas eu l'heur de photographier.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par Bergame le Ven 12 Avr 2019 - 9:21

Oui, mais cette manière d'opposer les sociétés animales et humaines à l'aune de la créativité, de l'invention et du progrès, ça a du plomb dans l'aile. Ca sent son XIXe siècle. Pour le coup, on a le droit de lire un peu d'éthologie, aujourd'hui.
Mais enfin, cette section est consacrée à Bergson, et bien sûr, on a aussi le droit de lire Bergson.

_________________
...que vont charmant masques et bergamasques...
Bergame
Bergame
Persona
Persona

Nombre de messages : 3425
Date d'inscription : 03/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par Agathos le Ven 12 Avr 2019 - 10:11

Les animaux ? Comme l'ours sur mon avatar ?
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par hks le Ven 12 Avr 2019 - 15:20

J'ai du mal à voir une espèce animales  autre que l' espèce humaine qui serait créative, inventive (ou innovante) telle que l'idée de "progrès" puisse s'en suivre.

Ce qui n'est peut être pas un "progrès"  au sens d'une amélioration reste à tout le moins un "changement", une variation dans bien des domaines  ...ce que ne connaissent pas (ou en comparaison, si peu) les sociétés animales.

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7569
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par Agathos le Ven 12 Avr 2019 - 16:13

C'en est seulement dû à une vision de l'évolution qui n'admet qu'une ligne directrice, alors que l'Aufhebung impliqué dans la dialectique bergsonienne de la loi des extrêmes admet un balancement qui, lui, ne balance pas, plutôt se met-il à tendre vers une connivence des contraires – même si ce point reste bien sûr discutable, je pense cum grano salis que Bergson lui-même l'indiquait quand il parlait d'éthique chrétienne sous les termes d'« état d'esprit »...

Une vraie évolution semble impliquer comme son corollaire l'idée de régression. Ça ne paraît-il pas d'ailleurs dans les critiques d'ethnocentrisme, à quel titre Le Nietzschéen me tançait pour « mon bien », c'est à savoir un « bien d'évolution » ? Qu'on relise ses messages. (Quitte à lui-même tomber sous le coup de sa propre critique.) Néanmoins, franc-jeu : j'accepte le reproche, déboucherait-il sur le paradoxe, là où (justement) je voulais en venir au sujet d'évolutionnisme. Car c'est bien de ne souffrir d'aucun paradoxe, paradoxe à l'image du Christ pierreux des trismégistes, qu'on s'édente contre le mur du relativisme de quelque variation anti-téléologique, sans savoir (grave péché) de quoi se motive une telle remarque, entendre nos lacunes de métapsychologie métaphilosophante.

Moi je dis qu'il faut prendre à revers ce discours – d'où ma quasi moquerie vers Bergame, puisse-t-il nous pardonner aimablement. Ça n'a rien à voir avec les animaux ni l'éthologie, hors l'intention dont j'en doute l'existence de l'appréhender sous l'angle de la phénoménologie.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par hks le Ven 12 Avr 2019 - 19:26

Classiquement il y a déjà lignées :végétaux et animaux
avec  des éléments incertains au départ ...

De plus en plus incertains et on a donc
une évolution dont la classification est sans cesse remise  à jour.
et ce Sur des données scientifiques.
Ce sont des questions scientifiques .

https://www.pourlascience.fr/sd/biologie-animale/animal-ou-vegetal-une-distinction-obsolete-1461.php
...........................................................................................................................

Bergson a une grande idée (philosophique) celle de l'élan vital

Frederix Worms a écrit:Il y a bien, en effet, selon Bergson, quelque chose qui permet de dire de « l’évolution » qu’elle est « créatrice », qu’elle ne se ramène pas aux effets purement extérieurs de la « sélection naturelle ». Mais cela ne peut être démontré que par une étude des résultats de cette évolution elle-même, de manière rétrospective. Surtout, cette « création » ne saurait ramener à aucun principe transcendant quel qu’il soit, il ne saurait être question de réfuter sur ce point l’évolution ou plutôt la sélection de Darwin. S’il y a création, le titre du livre (avec sa puissance de paradoxe et de défi) le montre bien, elle doit être immanente à l’évolution et à la vie, elle tient au changement ou à la transformation qui caractérisent justement la vie et la rapprochent de ce que Bergson avait, dans ses livres précédents, nommé  la durée. L’étude scientifique de la sélection naturelle garde donc toute sa pertinence, elle est seulement complétée par une autre étude qui se place à un autre point de vue.
[url= https://francearchives.fr/fr/commemo/recueil-2007/39512]https://francearchives.fr/fr/commemo/recueil-2007/39512[/url]

_________________
Henri Meschonnic : Sous la mer, toutes les îles se rejoignent
hks
hks
Admin
Admin

Nombre de messages : 7569
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

l' évolution créatrice Empty Re: l' évolution créatrice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum