Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Aller en bas

Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Ven 14 Déc 2018 - 23:19

.

Entretemps et après discussion sur le forum défunt de Philosophos/Malcom, j'ai ajouté le principe de recyclage des matières jetées à la poubelle conceptuelle de mon schéma synoptique.

Ce principe de recyclage n'apparait malheureusement pas encore dans mon schéma.




.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Agathos le Ven 14 Déc 2018 - 23:24

J'aimerais être aussi intelligent que toi, Emmanuel.
Agathos
Agathos
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 14/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Ven 14 Déc 2018 - 23:26

Agathos a écrit:J'aimerais être aussi intelligent que toi, Emmanuel.

Tu sors, ce soir ? lol!

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par baptiste le Dim 16 Déc 2018 - 7:21

Je n'ai pas de schéma synoptique à proposer mais je rapproche cette proposition de ma propre façon d'interroger notre compréhension du réel autour de trois concepts qui fondent l'agir humain: l'opinion, la croyance et la connaissance, sans pour autant que je puisse calquer un schéma potentiel sur le tiens.

baptiste
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1707
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Dim 16 Déc 2018 - 12:46

.

Ne pas calquer une schéma sur un autre, rien de plus naturel. Il y a autant de points de vue intellectuels sur toutes les questions philosophiques ou autres qu'il y a d'individus, en réalité. On peut voir un échantillon de ce principe sur ce site-même.

Je ne fais moi-même que donner un point de vue bien personnel avec lequel pas grand monde ne sera d'accord à 100 % ...

Mais je tenais à signaler qu'il faut de temps en temps reconnaître ses erreurs : la poubelle de mon schéma était l'équivalent exact du néant. J'avais tort. Il y a moyen de reprendre tous les arguments négatifs de mon synoptique en les redirigeant vers une considération historique, par exemple.

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Invité le Dim 27 Jan 2019 - 12:42

Ah mais tu as déjà mis ton schéma ici tu aurais pu y renvoyer enfin bon je te copie-colle mon commentaire de Nietzsche > *** (4) du coup :
Szyl a écrit:Après ton schéma comme tous les schémas a le mérite de l'efficacité mais il manque tant de définitions qu'il laisse sur sa faim. La notion de politique mériterait à mon avis de faire un quatrième pilier tant manque la vie sociale et on peut se demander comment tu trouveras une méthode pour déterminer le kitsch, le puéril, le délire, etc. et là je pense par exemple à une complexité mise en évidence par quelqu'un auquel on ne s'y attendrait pas c'est pour cela que je le cite emblématiquement : Michel Onfray dans le Monde des religions, « L’athéisme a ses bornés et le croyant ses éclairés ; et vice-versa » http://www.lemondedesreligions.fr/une/michel-onfray-l-atheisme-a-ses-bornes-et-le-croyant-ses-eclaires-et-vice-versa-21-07-2017-6503_115.php ...

[...] Et puis tiens ça me fait penser que je ne saurais pas où situer le genre de l'essai dans ton schéma (un délire ?) ni comment coupler Nietzsche et Heisenberg exactement il manque une bulle comme tu en as pourtant mise une entre l'art et la philosophie.
Après je ne sais pas si l'on peut dire que "ton truc est dur" mais pour sûr il se veut tel et s'il l'est c'est probablement qu'il prétend à la dureté des choses non ? Donc il ne l'a pas de soi-même du coup mais du tout qu'il pense tenir ainsi (dogmatiquement ?).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Dim 27 Jan 2019 - 19:15

Szyl a écrit:Ah mais tu as déjà mis ton schéma ici tu aurais pu y renvoyer enfin bon je te copie-colle mon commentaire de Nietzsche > *** (4) du coup :
Szyl a écrit:Après ton schéma comme tous les schémas a le mérite de l'efficacité mais il manque tant de définitions qu'il laisse sur sa faim. La notion de politique mériterait à mon avis de faire un quatrième pilier tant manque la vie sociale et on peut se demander comment tu trouveras une méthode pour déterminer le kitsch, le puéril, le délire, etc. et là je pense par exemple à une complexité mise en évidence par quelqu'un auquel on ne s'y attendrait pas c'est pour cela que je le cite emblématiquement : Michel Onfray dans le Monde des religions, « L’athéisme a ses bornés et le croyant ses éclairés ; et vice-versa » http://www.lemondedesreligions.fr/une/michel-onfray-l-atheisme-a-ses-bornes-et-le-croyant-ses-eclaires-et-vice-versa-21-07-2017-6503_115.php ...

[...] Et puis tiens ça me fait penser que je ne saurais pas où situer le genre de l'essai dans ton schéma (un délire ?) ni comment coupler Nietzsche et Heisenberg exactement il manque une bulle comme tu en as pourtant mise une entre l'art et la philosophie.
Après je ne sais pas si l'on peut dire que "ton truc est dur" mais pour sûr il se veut tel et s'il l'est c'est probablement qu'il prétend à la dureté des choses non ? Donc il ne l'a pas de soi-même du coup mais du tout qu'il pense tenir ainsi (dogmatiquement ?).

«Soyez durs, mes frères, comme le diamant soyez durs»

Nietzsche (en substance, de tête)

.

Ma dureté se trouve dans le radicalisme sans concession de mon matérialisme (et de mon athéisme). À partir de cette dureté, il est très difficile de me faire prendre des vessies pour des lanternes, qu'on s'appelle Platon, Kant ou Hegel ... (ou même Nietzsche ...).

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Invité le Lun 28 Jan 2019 - 13:10

C'est une façon de l'entendre cette dureté mais ce n'est pas la seule et notamment ta lecture semble surtout tenir d'un vouloir-fermement c'est-à-dire au final que ça tient d'une décision. Mais comme Nietzsche parle beaucoup de "l'âme" au sens intensif d'un corps "grande raison" (qui pourrait aussi bien être l'organisation "dividuelle" comme tu dis ailleurs de plusieurs âmes) cette dureté référerait peut-être plus sûrement à Soi devant Autrui de façon immoraliste mais en préconisation ascétique néanmoins, plutôt qu'en termes de contenus intellectuels comme tu fais car Nietzsche ne prête pas foi aux systèmes et toi tu prétends précisément à la dureté sur la base d'une foi en ton propre système et ça désolé mais c'est plutôt dogmatique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Lun 28 Jan 2019 - 15:05

Szyl a écrit:tu prétends précisément à la dureté sur la base d'une foi en ton propre système et ça désolé mais c'est plutôt dogmatique !

Désolé à mon tour, mais si je dis « je tiens à signaler que je reconnais mes erreurs » en parlant non pas de mon système, mais des éléments de ma méthode, je dis exactement le contraire de « mon système est dogmatique ».

Ma dureté se situe dans l'absence de foi en quoi que ce soit.

Ma dureté se trouve dans l'impossibilité de me faire prendre tout idéel pour du réel.

Ma dureté se situe dans l'absence de vérité en soi et dans l'existence d'un probabilisme ayant remplacé depuis belle lurette toute vérité absolue.

Ma dureté se situe aussi dans la souplesse de sa méthode.

Ma dureté, c'est ma souplesse (entre autres), si tu veux un point de vue sur l'abolition d'une antinomie de type nietzschéen.

Et quitte à me répéter, ma trinité Art, Science et Philosophie n'est pas un système, mais une méthode. (Il n'y a pas de «système scientifique». Il y a une méthode scientifique). Ma trinité Art, Science et Philosophie est une méthode scientifique d'exploration et d'explication matérialiste du monde humain.

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Invité le Lun 28 Jan 2019 - 19:25

D'accord alors je n'ai qu'à redire qu'il manque à mon avis le quatrième pilier mais la vraie question serait de connaître les choix éventuellement inconscients qui ont présidé à l'élaboration de ce schéma. En tout cas la politique peut aussi être envisagée sous l'angle matérialiste enfin peut-être surtout elle il le faudrait !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Lun 28 Jan 2019 - 20:40

Szyl a écrit:il manque à mon avis le quatrième pilier

Je me suis longuement interrogé sur la nécessité d'un quatrième pilier à ma trinité en m'interrogeant sur une métaphore du dynamisme, autrement dit, si l'on considère l'idée d'un statisme mécanique de tout appareil reposant immobile sur trois pattes, tout va bien, mais si l'on imagine le moindre déplacement de cet appareil, on est obligé (je suis obligé) de considérer que dans certaines situations dangereuses, comme celle représenté par l'alpinisme, qui assure sa sécurité en exigeant qu'un contact en trois points soit assuré en permanence quand on se déplace (deux bras et un pied, ou deux pieds et un bras, le quatrième membre pouvant lâcher la parois en vue d'un déplacement alors rendu possible).

Et puis j'ai laissé cette élucubration de côté et me suis appliqué à considérer la politique comme un art, celui de l'éloquence, du sens de l'organisation des humains, du machiavélisme des relations humaines, etc., en considérant également que la politique était une émergence essentielle de la philosophie, la sociologie étant une explication scientifique/philosophique de la politique.

Szyl a écrit:la vraie question serait de connaître les choix éventuellement inconscients qui ont présidé à l'élaboration de ce schéma.

Il s'agit là d'un choix tout ce qu'il y a de plus conscient, et c'est celui de mon matérialisme radical émergé de toutes les considérations artistiques et scientifiques du monde.

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Invité le Lun 28 Jan 2019 - 21:29

Au sujet des piliers j'ai envie de dire "les goûts et les couleurs etc." mais je me demandai quand même si le choix conscient procédait d'une épistémologie voire d'une métaphysique ou si tu préfères d'impensés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Emmanuel le Mar 29 Jan 2019 - 6:43

.

Ce schéma obéit à une logique naturaliste dans laquelle une épistémologie a certainement sa place en tant que cheminement historique, mais dans laquelle la métaphysique est absente par définition, le naturalisme s'accommodant mal de la métaphysique.

Par contre l'«impensé», je ne comprend pas bien, à moins d'y voir de l'«impensable», ce que j'ai de la difficulté à comprendre aussi. Que veux-tu dire ?

.
Emmanuel
Emmanuel
Digressi(f/ve)
Digressi(f/ve)

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 05/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dureté regrettable mais bien personnelle de l'idée d'Art, de Science et de Philosophie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum